7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 14:36

Mise à jour : 07 septembre 2009

Janvier 2008, annonce de l'annulation du Dakar 2008.Introduction au Paris Dakar 2009 :

Après la mort de 4 français le 24 décembre 2007 en Mauritanie suite à une suposée attaque d'un "groupe islamiste", les organisateurs (Amaury Sport Organisation, ASO) durent annuler la course 2008 qui devait avoir lieu entre le 05 et le 20 janvier dernier entre Lisbonne et Dakar.
Il fallait donc impérativement relancer la machine et transferer le futur Dakar 2009 "ailleurs" pour sauver la compétition. Ayant toujours un plan B dans les cartons, ASO a donc proposé de déménager l'épreuve en Amérique du sud et plus specialement en Argentine et au Chili. Cette décision fut presque annoncée au même moment. Devant l'eternel problème de sécurité en Mauritanie, les organisateurs avaient l'Argentine "sous le coude" depuis belle lurette comme solution de replis. Le 12 février 2008, la présentation officielle eu lieu devant Cristina Kirchner à la Casa Rosada à Buenos Aires.

Photo ci-contre : conférence en janvier 2008 pour annoncer à la dernière minute que le Dakar 2008 était annulé.

Photo du dessous : Réunion entre Cristina Kirchner et Etienne Lavigne, directeur du Dakar, Patrice Clerc (ASO) et le secretaire argentin au tourisme en février 2008 à Buenos Aires.

Réunion avec Cristina Kirchner en février 2008


Pourquoi l'Argentine ?

A la fois des étendues désertes pour pouvoir "éclater" le matériel, des paysages somptueux pour ravir les télespectateurs de France Television, des pays plus stables en matière de sécurité et de risque d'attentats que le Maghreb et que l'Afrique de l'Ouest, et peut etre aussi s'ouvrir à un nouveau marché (sponsors et recettes) où les habitants sont trés friands de compétitions automobiles. (Argentine, Uruguay, Chili, mais aussi Brésil). L'argent étant le nerf de la guerre, une competition sans fond, sans recette et sans expectatives de croissance n'est pas une aventure financière intéressante. Nous sommes loin du Dakar 1979, et bien que les enjeux sportifs soient encore cette année réellement au rendez vous, aujourd'hui l'organisation du "Dakar" doit être apparentée à une PME qui tourne et qui doit montrer un bilan positif à la fin de l'année. Un argentin ou un chilien a un pouvoir d'achat bien supérieur à un malien ou à un sénégalais, et n'oublions pas que les recettes qui se faisaient jusqu'à présent que sur le continent européen pourront à partir de cette année se diversifier sur une arrivée de sponsors sud americains. (En tout cas sur les éditions suivantes).

Le parcours Dakar 2009

Voici le tracé du Dakar 2009 dans ces grandes lignes. (Il évoluera surement encore avant janvier 2009)
Les grandes étapes du Dakar 2009

Vidéo de promotion diffusée dans la province de Catamarca :

La province de Catamarca va surement héberger les deux étapes les plus difficiles du Dakar 2009. Voici une vidéo produite par le Dakar et la province de Catamarca pour faire connaitre l'épreuve aux habitants. Déjà quelques images sur les repérages et les essais sur place avec le matériel.
Vidéo produite en février 2008. Durée 2mn 44s.

L'ensemble des articles du Dakar 2009 sur le Petit Hergé :

- 07 septembre 2008 : Introduction au "Paris-Dakar" 2009.

- 28 décembre 2008 : Le Dakar 2009 à Tigre.

- 31 décembre 2008 : Présentation à la Rural de Buenos Aires.

- 01 janvier 2009 : Le village du départ au 1er janvier.

- 03 janvier 2009 : Buenos Aires, le départ symbolique à l'Obélisque.

- 03 janvier 2009 : Suivre le Dakar en direct.

- 03 janvier 2009 : Etape 1/14 Buenos Aires - Santa Rosa.

- 04 janvier 2009 : Etape 2/14 Santa Rosa - Puerto Madryn.

- 05 janvier 2009 : Etape 3/14 Puerto Madryn - Ingeniero Jacobacci.

- 06 janvier 2009 : Etape 4/14 Jacobacci - Neuquen.

- 06 janvier 2009 : Vidéos Etape 3/14 Puerto Madryn - Ingeniero Jacobacci.

- 07 janvier 2009 : Décès de Pascal Terry.

- 07 janvier 2009 : Vidéos Etape 4 / 14 Jacobucci - Neuquen.

- 08 janvier 2009 : Résumé Etape 5 / 14 Neuquen - San Rafael.

- 09 janvier 2009 : Résumé Etape 6 / 14 San Rafael - Mendoza.

- 10 janvier 2009 : Résumé Etape 7 / 14 Mendoza - Valaparaiso.

- 12 janvier 2009 : Résumé Etape 8 / 14 Valparaiso - La Serena.

- 13 janvier 2009 : Résumé Etape 9 / 14 La Serena - Copiapó.

- 14 janvier 2009 : Résumé Etape 10 / 14 Copiapó - Copiapó.

- 15 janvier 2009 : L' Etape 11 / 14 Copiapó - Fiambalá annulée, pas de résumé.

- 16 janvier 2009 : Résumé Etape 12 / 14 Fiambalá - La Rioja.

- 17 janvier 2009 : Résumé Etape 13 / 14 La Rioja - Córdoba.




 

 

Le Dakar 2009, uniquement une aventure d'une année ou un tournant radical dans l'histoire du Dakar ?

A mon simple avis : déjà un essai, pour voir si le public francais suit et si le nouveau public argentin et chilien s'y intéresse, si il n'y a pas trop de problème d'organisations en Argentine (car l'Argentine est l'Argentine, les organisateurs français ne le savent peut etre pas encore !)... ensuite fin janvier 2009, la décision de poursuivre l'aventure sud americaine les années suivante ou de revenir en Afrique se prendra ! Dans la tête des organisateur ? Surement l'idée de transferer la compétition définitivement (ou au moins pour une décennie) de ce coté de l'Atlantique.

Dakar Argentina Chile 2009Nouvelle rubrique : Dakar 2009

A partir d'aujourd'hui, je vous maintiendrai informé sur le déroulement des préparatifs de al compétition.
En ce moment ont lieu les repérages et les reconnaissances sur le trajet qui sera emprunté. Le circuit est déjà en place en ce qui concerne les villes étapes, encore faut il définir les étapes spéciales et reconnaitre les passages hors pistes.
Donc 3 chapitres : préparatifs, puis compétition en elle même entre le 3 et le 18 janvier 2008, et enfin la phase d'analyse et conclusion pour cette 31ème édition du Dakar.

Bien entendu, il y a les "contre" et les anti-Dakar de tout poil qui peuvent aussi apporter leurs remarques et commentaires sur ce site. Faites donc savoir ce que vous pensez de ce nouveau "Paris-Dakar"


Les liens externes :

- Site officiel du Paris Dakar 2009.
- Présentation officielle en Argentine,
Clarin édition du 12 février 2008.
- Rencontre entre Etienne Lavigne et Michelle Bachelet,
La Tercera édition du 02 avril 2008.



Autres sujets du Petit Hergé :

-
A savoir avant de partir en Argentine.
-
A savoir quand j'arrive à l'aéroport d'Ezeiza.
-
A savoir quand j'arrive à Buenos Aires.
-
Visiter le Nord Ouest Argentin.
-
Visiter le Chaco Argentin.
-
Visiter le Nord Est Argentin.
Le Dakar au pays des gauchos

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

montse 11/09/2008 11:19

on devrait l'appeller PARIS-SUDAKAR!!!!!!!!!!!!   ;-)

georges 10/09/2008 14:39

Bonjour Hergé. C'est
consternant cette distraction mécanique pour riches soutenue par différents
sponsors et la plupart des médias. Elle correspond également à un vrai gachis
énergétique et écologique sans  intéret sportif. Des paysages splendides
traversés à toute vitesse, dans l'ignorance des résidents sur place, de leurs
activités, de leurs villages, de leur histoire, de leur culture, ... Néanmoins,
le Rallye constitue une énorme opération de communication pour l'Argentine et
le Chili.  Ces 2 pays vont certainement en retirer des avantages en termes
politique, économique, commercial et touristique. Quant aux populations
locales, la majorité d'entre elles resteront encore la dernière roue du
carrosse. Cordialement, Georges.

Paddy 09/09/2008 11:22

Bonjour Hergé !Ce serait bien prétentieux de faire des commentaires sur tous tes articles, non ? D'ailleurs, pour le "Dakar", je ne me sens pas particulièrement qualifié, et c'est moins le rallye que je critique que l'argent roi dans le sport. Tu fais une belle plaidoirie, et je ne conteste pas tes arguments. Car entendons-nous bien : je ne veux pas qu’on me fasse dire ce que je n’ai pas dit. Le Dakar (ou « le Buenos Aires » comme il va falloir dire maintenant, je suppose), ça n’est pas ma tasse de thé, mais je ne demande en aucune façon son interdiction. Il y a plein de gens que ça passionne, et il n’y pas de passion idiote. Ensuite, le sport, non seulement je n’ai rien contre, mais je trouve que c’est une activité noble et qui véhicule des valeurs positives, quel que soit le sport, même mécanique. Je m’insurge juste contre le gaspillage d’argent engendré par un certain sport spectacle. On peut tout à fait trouver ce gaspillage utile, et même nécessaire. Trouver normal qu’une partie –infime – de la population s’en mette jusqu’à la gueule en faisant les poches de ceux qui sont parqués derrière les balustrades. En principe, tout le monde est volontaire. On invoque le plaisir, la passion, le rêve –les grands sportifs, comme les grandes stars, « font rêver », c’est même leur fonction première – et le système tourne rond. Je n’ai rien contre les riches qui font du sport, je constate juste que parfois, pour ne pas dire souvent, c’est avec le fric des pauvres (indirectement dans le cas des sponsors et des télés, ou directement quand on leur demande des sommes babyloniennes pour rentrer au stade) qu’ils s’amusent. Sans parler qu’avec ce déversement d’argent, les grandes compétitions sont de moins en moins crédibles : les intérêts en jeu sont tels qu’il faut être vraiment naïf pour croire encore à une « glorieuse incertitude du sport ». Ceci dit, ça n’enlève rien au fait que, dans ce cas, le sport est un spectacle comme un autre, et je comprends parfaitement qu’on se passionne. Moi, je ne prends pas mon ticket, simplement, tout en pensant que le sport pourrait être aussi beau avec bien moins de pognon. Mais ce n’est que mon avis.
PS : qu’un sportif se tue en pratiquant son sport, je te le dis tout net, ça me touche un peu, mais pas trop. Qu’il tue quelqu’un qui n’a rien demandé, par contre, ça n’arrive pas à me laisser indifférent.
A bientôt (pour d’autres débats J ?)
 

Paddy 08/09/2008 10:56

A mon avis, il n’y a pas que le matériel qu’ils vont « éclater » dans les belles étendues désertiques. Quels veinards, ces Chiliens et ces Argentins ! Pendant 15 jours, ils vont pouvoir eux aussi admirer ces nouveaux conquistadors friqués faire mumuse avec leurs puissants engins lancés à fond et en toute liberté entre deux rangées de gogos ébahis. Ben ouais, je fais partie de ces râleurs « de tout poil » qui se demandent à quoi peut bien servir un tel cirque. Ou qui le savent trop bien : comme tu le soulignes toi-même, l’argent est le nerf de la guerre. Fric et guerre, voilà deux mots qui me semblent bien caractériser cet événement « sportif » (hum) des temps modernes. Ici, la guerre est toute commerciale, bien entendu, encore qu’elle ne manquera pas de remplir hôpitaux et morgues, et pas seulement avec les participants, hélas. Ceci dit, je ne crois pas que cette course soit aussi destructrice que ne le prétendent certains de ces opposants, mais à mon avis, elle est loin d’être l’entreprise philanthropique décrite parfois par des journalistes complaisants. Du pain et des jeux : que les manants ferment leurs gueules pendant que la caravane passe et que les artistes s’en mettent plein les fouilles. Quelle aventure !

Le Petit Hergé 08/09/2008 20:01


Bonjour Paddy,
Eh bien voila bien longtemps que tu n'avais pas apporter ta pierre aux commentaires !!!
Si je comprend bien, tu n'es pas tres avide du Dakar africain ou sud americain. Je ne partage pas trop tes idées la dessus (c'est ça tout le charme d'une discussion).
En admettant que le Dakar n'est réservé qu'à une "élite friquée", depuis quand justement les "riches" n'ont plus le droit s'amuser ? Dans ce cas la, doit on aussi annuler tout sport ou
competition couteuse pratiquée ? Polo, équitation, ski, navigation ? 
Quand a savoir a quoi ca sert , justement un sport à la base ne sert à rien, si ce n'est uniquement d'amuser ceux qui le pratiquent ou ceux qui regardent les autres le pratiquer
!!! 
Si on y attache une touche "ecolo", du style, ce qui n'est pas ecolo doit etre interdit : par exemple : la formule 1, les raids mecaniques en tout genre, etc.....
Dans ce cas il faut aller au bout : Interdire les stations de ski, le ski nautique qui pollue, les scooters des mers, le scooters des neiges, meme pourquoi pas tous les sauts en parachutes (puisque
ca pousse les avions à bruler du carburants), et meme de la plongée puisqu'il faut s'y rendre aussi en bateau qui polluent, et puis je ne te parle pas non plus des traversés a la voile sur des
catamarants qui valent 50 fois le prix de ton appart où le nom de l'embarcation ne porte que le nom du sponsor. (ca aussi c'est pour du fric)
Bref, bien sur que l'argent est le nerf de la guerre, sinon toutes les competitions ci dessus citées n'existeraient meme pas !
Il n'y a rien de philantropique la dedans, ni les J.O ni un Marseille-PSG, alors que faire, que dire ?
80% des concurrents du Dakar sont des "vrais amateurs", oui des cinglés qui ne vivent qu'a travers ça ? et alors? il y a bien des cariocas qui ne vivent qu'a travers les 2 semaines de
carnaval, et qui y laissent tout leur fric de l'année. Il y a des francais qui viennent a Buenos Aires 2 mois dans l'année pour uniquement prendre des cours de tango et passer toutes leurs
soirées en Milonga, quitte a ne rien depenser en France pendant les 10 autres mois, est ce que ce n'est pas aussi fou ? Oui surement, mais justement tout le monde a le droit poursuivre sa
propre folie où il veut ! 
Il y aura des morts ? oui surement, comme sur le Tour de France (qui pollue avec sa caravane publicitaire), comme au saut a ski (qui defigure le paysage), comme en deltaplane, comme au parachute,
et comme un retour de week end sur les routes argentines (24 morts par jour). 
Donc ?

A bientot ! Herge ! 


Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS