26 octobre 2005 3 26 /10 /octobre /2005 22:00

Mise à jour : 5ème édition (22 août 2016).

Editions antérieures : 25 avril 2014 / 11 mai 2011 / 24 juin 2009 / 06 janvier 2007

Tout ce qu'il faut savoir quand on arrive à Buenos Aires

  

Vous voilà maintenant à Buenos Aires en centre ville. Et d'autres questions vous assaillent ..... Il faut dire que la ville est grande et y a tant à faire et à voir !

Voici ci-dessous les questions les plus souvent posées. Mais rassurez vous, vous n'êtes pas perdus !

N'hésitez pas à me contacter si vous désirez me poser directement une question, petitherge@hotmail.com, elle en fera surement profiter d'autres !

Je conseille de lire ces articles (si ce n'est pas déjà fait) avant de lire celui-ci :

- Tout ce qu'il faut savoir avant de partir #1. Concernant Avion, passeport, douane.

- Tout ce qu'il faut savoir avant de partir #2. Concernant Argent, retrait, change.

- Tout ce qu'il faut savoir avant de partir #3. Concernant Liaisons intérieurs, bus, électricité, climat, vaccins, heure, sécurité.

- Tout ce qu'il faut savoir en arrivant à l'aéroport d'Ezeiza. Passage de la douane, formalités, Ezeiza ou Aeroparque, change, vols internes et transferts.

Où dois je acheter mes billets de bus pour partir en province ?


Réponse : Tous les bus long et moyen trajet partent de Buenos Aires à partir de la « Terminal de Ómnibus de Retiro ». Pour s’y rendre, très simple : le métro : station RETIRO et terminer à pied, là-bas il y a des centaines de compagnies de bus, alors en fonction de votre destination, vous montez à l'étage supérieur où se trouvent tous les guichets et vous vous rendez dans le secteur de votre destination : Côte atlantique, Patagonie, Nord Est, Nord Ouest, Centre...etc.

Je vous conseille de prendre les grandes compagnies classiques, ne jouez pas votre vie pour gagner quelques pesos en prenant des compagnies pourries avec pneus lisses ou avec conducteur usé par des dizaines d’heures de conduite repartant à nouveau sur une nouvelle destination (si, si ça existe !)

Les grandes compagnies classiques sans (trop) de problèmes sont : Chevallier, Andesmar, Expresso Tigre, Via Bariloche             …. Surtout à éviter les compagnies : Via Tac, Cata, ...

Aujourd'hui (2016), il y a bien moins d'accidents de bus qu'il y a une dizaine d'années. Les bus sont plus modernes, les controles plus réguliers et moins de compagnies pourries. Bref, les prix sont semblables d'une compagnie à l'autre, et on sent donc une homogénéité sur les services, le matériel et les tarifs. 

 

Tous les guichets de vente sont installés à l’étage supérieur de la « Terminal ».

Comme pour les avions, il existe différentes classes, des fois dans le même bus.

Au total 4 classes de siège : les "Comun" tape-cul aussi bien que les bus urbains, les "comun" vous les trouvez plus souvent en province entre deux patelins, vous ne les trouverez pas à partir de Retiro ou alors pour faire des trajets de moins de 200 km, ensuite viennent les "Semi Cama " jusqu'à 600 - 700 km ça peut aller, ensuite les "Cama" pour les longues distances très confortable. Et puis sur certaines compagnies existe le "Primera Clase" ou "servicio VIP", là c'est du très grand confort !

Chaque compagnie a ses propres bus, bus à un niveau, ou à deux niveaux, au niveau des prix entre les compagnies ça se tient, il faut dire qu'il y a tellement de compagnies, que la concurrence fait rage et que les prix sont presque tous alignés à quelques pesos près.

Si vous devez faire des trajets de plus de 700 km, n’hésitez pas un seul instant à vous prendre un cama. Pour 5 EUR de plus vous serez franchement nettement plus à l’aise.

Une idée de prix (août 2016), comptez 50 euros pour faire des distances de 500 Km en bus cama et 40 euros pour des semi-cama. Les lignes vers Mar del Plata et la côte atlantique sont plus chers au Km. La plupart des longues distances partent toujours en fin d'après midi. Il faut dire qu'un Retiro-Salta c'est 20 heures de bus pour 1500 km.

Attention : les bus partent toujours à l'heure de Retiro, si on vous dit départ 22h37, il partira vraiment à 22h37 !

 

Pour se déplacer à Buenos Aires quel est le meilleur mode de transport ?

 

Réponse : Plusieurs, tout dépend de l'endroit où vous allez !

 

A pied :
 

Certainement le meilleur moyen de connaitre la ville en tout cas pour ce qui est du centre ville (5km x 3 km). Donc les premiers jours cantonnez vous au centre, Puerto Madero, Balvanera, San Nicolas, Retiro, Montserrat, Recoleta et San Telmo.

Pour les quartiers de : Almagro, Caballito, Palermo, Belgrano, Villa Crespo, Boedo, Parque Chacabuco, Flores, Chacarita, Colegiales et Nuñez vous serez obligés de prendre les transports en commun, voire le taxi (La Boca)

 

Autre problème : Le “syndrome du Français”, celui-ci se définit par une boulimie de marche qui consiste à vouloir parcourir entre 15 et 20 km par jour en ville. Surement du à une envie de faire passer son stress dans une ivresse de marche à pied mais qui, à l’arrivée, se traduit forcement par des ampoules aux pieds, des crampes et une extrême fatigue dans les 72 heures.

Je répète que ce n’est pas parce que vous marchez 20 km que vous profitez plus de la ville qu’une autre personne n’en parcourant que 5. Bien au contraire si vous avez parcouru que 5 km en une journée cela signifie que vous vous êtes arrêtés de très nombreuses fois à l’intérieur des immeubles pour les découvrir. Donc la lenteur est un gage de connaissances et de maturité ! 

Sinon pour les autres quartiers prenez un mode de transport autre et finissez à pied sur place.


"El Subte" (Métro) :

 

Un article très complet sur le métro a été écrit en août 2016, voir : "Tout ce qu'il faut savoir sur le métro de Buenos Aires". 

 

Le "Subte" est très pratique pour se déplacer dans le centre de la ville. Par contre il ne dessert pas tous les autres quartiers. Pour celui qui ne reste que 2 ou 3 jours à Buenos Aires, le métro lui sera suffisant puisqu'il ne sortira pas du centre, par contre pour celui qui reste 1 semaine ou plus, il devra souvent se déplacer en bus ou en taxi s'il veut connaitre autre chose que les quartiers centraux ou "touristiques".
Pour le moment en métro les quartiers suivants sont desservis :
San Nicolas, Montserrat, Balvanera, Belgrano, Caballito, Almagro, Constitucion, Boedo, RetiroRecoleta (depuis 2016). Par contre ne dessert pas :  La Boca, San Telmo.

Au total 6 lignes de métro, toute portant une lettre (A,B,C,D,E et H) mais qui ne desservent qu'une toute petite partie de la ville (20 % de la ville). La derniere des lignes (la ligne H) fonctionne depuis décembre 2007. En 2016, la station Las Heras a été inaugurée et devient le nouveau terminus de la ligne H.

La ligne P ( Pre-metro ) est en fait une ligne de tramway.

Depuis la derniere mise à jour en 2011, la ligne A s'est allongée du coté de Flores avec deux nouvelles stations : San Jose de Flores et San Pedrito, donc très pratique si on veut connaitre l'ancien quartier du Pape François. Deux nouvelles stations aussi au sud de la ligne H : Parque Patricios et Hospitales.

Les tarifs du métro : 

Le prix du billet augmente sans cesse (donc surtout ne croyez pas les Guides Routard/Futé/Géo/Lonely jamais remis à jour).

Le 1er janvier 2008 : le billet de Subte est passé de 0,70 ARS à 0,90 ARS.

Le 13 janvier 2009 : le billet de Subte est passé de 0,90 ARS à 1,10 ARS. Soit donc une augmentation de 57 % en deux ans ! En 2010 et 2011, le prix ne bouge pas, mais...

Le 07 janvier 2012 : Le billet de Subte passe à 2,50 ARS

Le 12 novembre 2013 : Le billet de Subte passe à 3,50 ARS

Le 14 mars 2014 : Le prix de Subte suit l'inflation galopante en Argentine et atteint 5,00 ARS le billet. On attend toujours (avril 2014) que se mette en place (on en parle) un systeme degressif si on achete par exemple un billet de 30 ou 50 voyages.

Peu à peu s'est mis en place la carte "Sube" (c'est ce que l'on nomme sur le tableau, la "Tarjeta sin contacto") tout d'abord pour les bus puis pour le métro, elle est format carte de credit plastique et nominative. En 2012 et 2013, elle arrivait à vous faire gagner quelques pesos, mais depuis la dernière augmentation de mars 2014, elle vous permet de faire passer le billet de 5 à 4,50 ARS. Donc pas très rentable, à moins de venir vous installer plusieurs mois à Buenos Aires. Ce que l'on nommait "Subtepass" était tout simplement le billet normal commun que vous achetiez au guichet du métro directement avant votre voyage. Le subtepass a été annulé en avril 2016. Ne reste donc plus que la carte SUBE pour pouvoir se deplacer dans le métro. 

Le 01 avril 2016 : les tickets de métro (Subtepass) disparaissent et vous êtes maintenant obligés de vous munir d'une tarjeta SUBE: Pour avoir toutes les infos sur cette tarjeta, allez voir l'article : "Tout ce qu'il faut savoir sur le metro de Buenos Aires"

Le Subte fonctionne de 6h00 à 22h30 en semaine et de 8h00 à 22h00 le dimanche.

Allez voir le site web du métro : Metrovias

Ci dessous les 6 lignes de subte plus celle du pre-metro en détail :

 

Ligne A : 190.000 usagers par jour, Longueur 9,8 Km, ligne construite entre 1913 et 1914. Pour l'instant 2,9 km de plus en construction avec 4 nouvelles stations après le terminus "Primera Junta" : Puan et Carabobo inaugurés en 2011, et Plaza Flores (qui finalement se nomme officiellement "San Jose de Flores") et Nazca (qui a la dernière minute changea de nom pour prendre celui de "San Pedrito") en septembre 2013.

Ligne B : 345.000 usagers par jour, Longueur 10 Km, ligne construite entre 1930 et 2003. Puis en juillet 2013, deux nouvelle stations sont ouvertes en bout de ligne à l'ouest "Echeverria" et "Juan Manuel Rosas" (qui dans un premier temps devait se nommer "Villa Urquiza".


Ligne C : 278.000 usagers par jour, Longueur 4,5 Km, ligne construite entre 1934 et 1936.

Ligne D : 385.000 usagers par jour, longueur 11 km, Ligne construite entre 1937 et 2000.

Ligne E : 104 000 usagers par jour, Longueur 9,6 km, Ligne construite entre 1938 et 1986.

Ligne H : Le premier tronçon (appelé tronçon B) de La ligne H a été inauguré en décembre 2007. 5 stations connectées sur Once a la ligne A (Miserere), et sur la ligne E (Humberto Primo), ce premier tronçon inauguré avait une longueur de 3,4 km.  Puis vint l'inauguration en décembre 2010 de la Station "Corrientes" au nord de la ligne puis en septembre 2011 de la station "Parque Patricios" et enfin en mai 2013 de la station "Hospitales". Les dernieres stations sont au nord de la ligne et les stations de "Cordoba", "Santa Fe", "Las Heras" ont été inaugurées en 2015 et 2016. Enfin "Factultad de Derecho" qui aura la particularité de donner accès directemnent dans le nouveau Parc des expositions Alcorta ser inaugurée fin 2016, debut 2017. La ligne H se terminera à Retiro vers 2020.

Un article spécial a été écrit en juillet 2016 sur la ligne H

Pre-metro : Le Premetro est une ligne récente de métro construite au niveau de la rue, en fait il s'agit d'un tramway. Elle se connecte en terminus à la station Plaza de los Virreyes de la ligne E. La ligne a une longueur de 7,4 km et a ete constuite entre 1986 et 1987. Il s'agit de relier des zones de la zone sud de la capitale au reste du reseau.

Photo : Intérieur d'une rame de la ligne D du métro de Buenos Aires. Ce sont des rames de l'ancien métro de Tokio, de la ligne Marunouchi.

   

"El Colectivo" (Le bus urbain) :

Plus de 200 lignes de bus, toutes indépendantes, un vrai casse tête pour les comprendre, puisque les terminus sont des coins de ville connus que de la part des porteños et les lignes sont souvent tortueuses..... bref pratique mais seulement après plusieurs jours (pour ne pas dire plusieurs semaines) d'acclimatation à la ville et avec des points de repère déjà bien fixés dans la tête. Pour renseignement demandez toujours à un kiosquero (Celui qui vend les journaux ou les cigarettes) ils ont la carte des lignes dans la tête. Ou alors acheter le "Guia T", toujours dans le même kiosque à journaux, la bible des guides des rues et des bus de Buenos Aires et de sa banlieue.

Quand vous montiez dans un bus en 2006, vous annonciez au conducteur "ochenta" soit 0,80 ARS et lanciez les pièces dans la machine pour avoir un ticket. En 2009, il fallait crier 1,20 ARS, mais oui c'est comme ça l'inflation en Argentine ! Pour les très courtes distances, 1,10 ARS suffisait. Certaines lignes roulaient alors à 1,25 ARS , allez comprendre pourquoi ! En 2014 et depuis le 1er janvier, c'est maintenant 2,50 ARS pour le billet minimum c'est a dire intra muros avant de passer le périf ! On paye soit avec des pièces de monnaie ou alors avec la carte "Sube". Rechargeable dans les métros et dans certains kiosques. En 2016, c'est 6,25 ARS le trajet, donc les pièces ne sont pratiquement plus uitilisées et seule la carte "SUBE" vous permettra d'y monter !

El Taxi :

Impossible d'y échaper, il y en a partout (les noirs et jaunes) dans les rues de Buenos Aires, (chiffre officiel : 38.500 taxi uniquement sur Buenos Aires intra muros, sans compter la banlieue), certains couloirs d'avenues leurs sont reservés. Dans une partie du micro centro, les jours ouvrables entre 11 et 16h, seuls les taxis sont autorisés à y circuler. Bref, c'est le complément indispensable à celui qui utilise le métro qui veut se rendre dans un quartier qui ne le dessert pas. Pour celui qui sort le soir et qui n'a pas encore compris le système des bus. Tôt ou tard, vous devrez passer par le taxi. Plus populaire que celui de Paris, car moins cher.

Pourtant durant les années 2000, le prix n'a pas cessé d'augmenter. Neuf augmentation depuis 2003 (début des augmentations). Au total depuis 2003, le prix du taxi a augmenté de 171% !!!
Le tarif se compose de la prise de passager lorsqu'il monte, et de l'unité (savante moyenne entre distance et temps de parcours) A Buenos Aires, on les nomme donc la "bajada de bandera" et la "ficha". La bajada équivaut toujours à 10 fois la ficha.

Un petit retour en arrière :

En 2003 : Augmentation le 03 juin 2003. 0,16 la ficha et 1,28 ARS la bajada de bandera. (la prise en charge du client)
En 2004 : Augmentation du 18 mars 2004 : 0,18 ARS la ficha, 1,44 ARS la bajada de bandera.
En 2004 : Augmentation le 30 décembre 2004 : 0,20 ARS la ficha et 1,60 ARS la bajada de bandera.
En 2005 : Augmentation le 24 novembre 2005 : 0,22 ARS la ficha et 1,98 ARS la bajada de bandera.
En 2006 : Augmentation le 17 aout 2006 : 0,24 ARS la ficha et 2,16 ARS la bajada de bandera.
En 2007 : Augmentation du 12 janvier 2007 : 0,26 ARS la ficha et 2,60 ARS la bajada de bandera.
En 2007 : Augmentation le 1er novembre 2007 : 0,31 ARS la ficha et 3,10 ARS la bajada de bandera.
En 2008 : Augmentation le 11 juillet 2008 : 0,38 ARS la ficha et la bajada de bandera 3,80 ARS.

En 2011 : Je passe sur toutes les augmentations de 2009 et 2010.... Mais une grande nouveauté, en mars 2011 est instauré le tarif nocturne de 22h à 06h du matin (qui n'existait pas encore jusqu'alors) 0,69 ARS la ficha et 6,90 la bajada de bandera.

Depuis le 1er avril 2014 : La Bajada de Bandera est à 12,65 ARS et la ficha à 1,26 ARS.

Les mois passent et le taxi continue a augmenter !

En février 2016, dernière augmentation, la Bajada est a 20 ARS et la ficha a 2 ARS ( 1462 % d'inflation en 13 ans !). Pour un calcul rapide en euros, la prise en charge est de 1,20 EUR. Un deplacement dans le centre coute à peu près 6 à 7 euros. Pour se déplacer plus loin (par exemple entre le centre et Palermo) comptez 15 euros. 

 


Les trains de banlieue :

Uniquement pour les touristes de "force 2" (qui ont déjà une connaissance de la ville), la ville intra muros étant déjà trés étendue, les trains de banlieue ont des gares intra muros ... donc très pratiques, très rapides, pas cher du tout (Pour une poignée de pesos...), mais comme ces lignes déservent aussi des banlieue lointaines et parfois miséreuses, ne vous attendez pas à avoir la famille Cresus assise à coté de vous.

Evitez les horaires de pointe (7h-9h) et (17h-20h), sur certaines lignes à ces heures là, les passagers s'accrochent aux marches coté extérieurs et les portes restent ouvertes pendant le trajet. La nuit (à partir de 21h00) évitez absolument les trains par sécurité.

Depuis les dernieres mises a jour de cet article, un effort certain fut fait sur certaines lignes, par exemple la ligne Mitre (voir photo) ou des rames neuves dont les portes restent fermées et avec air conditionnée ont été mises en place. Nous avons fait d'un coup un saut de 50 ans dans le futur !  

Pour certaines destinations en banlieue, le train est bien pratique : Pour Tigre ( banlieue nord à 40 km du centre ) prendre le train a Retiro. ( sur la carte ci dessous regarder la ligne RETIRO-TIGRE en bleu clair à droite). Vraiment pas cher, autour de 0,40 Euro pour aller a Tigre (2016). Pour la ville de La Plata (banlieue sud à 50 km du centre) prendre le train a Constitucion. (Sur la carte regarder la ligne CONSTITUCION-LA PLATA en bleu foncé à gauche)

Le train de la Côte (Tren de la Costa) est le seul train à caractère touristique qui longe le Rio de la Plata mais pour le prendre il faut déja aller en banlieue à la station MAIPU (sur la carte allez voir la ligne MAIPU-DELTA en vert à droite) il est bien plus cher que les autres trains (1,20 Euro). Comme il n'arrive pas dans Bsas Intra muros, il est difficile d'accès et donc déficitaire. Pour aller le chercher à Maipu, prendre le bus 60 à la sortie de station de metro " Congreso de Tucuman "(ligne D). Y aller quand c'est le plus animé à savoir les samedis et dimanches. Site du Tren de la Costa.

Plan des trains de banlieue de Buenos Aires

Est ce valable de louer une voiture pour visiter Buenos Aires ?

Réponse :
Mais vous êtes fou ! Si c'est pour se balader dans la ville de Buenos Aires (même la banlieue) Surtout pas !!!
La conduite est déjà très dangereuse, comme tous les conducteurs sont des porteños, vous n'avez aucune indication en ville (aucun panneau).
Pour aller d'un point à un autre, il faut connaitre bien la ville pour ensuite savoir y rouler.
Dans tout le micro centre, le stationnement est interdit (Il faut se garer dans des playas de estacionamiento à prix européen, jusqu'à 2,50 euros l'heure). Dans le macro centre, le stationnement se fait par horodateur, 0,25 euro l'heure. Et ca ne rigole pas, la grue passe en permanence ...1 minute dépassée et la grue embarque la voiture à la fourrière ! (34 euros ensuite pour aller la récuperer...tarif aout 2016).
Donc pour Bsas, privilegiez le taxi à la location de voiture !

Officiellement la vitesse est limitée à Bsas : 40 km/h dans les rues, 60 ou 70 km/h dans les avenues, 100 km/h sur le péripherique (avenida General Paz) et 130 km/h sur les autoroutes.

Je veux louer une voiture pour aller me balader en Argentine, est ce valable de la louer à Buenos Aires ?

Réponse : OUI ! Pour rouler en Argentine c'est différent, si vous en avez les moyens, je vais même dire que c'est le transport ideal ! Mais faites attention aux distances ! Si vous rester dans la province de Buenos Aires, Pampa, Santa Fe, Entre Rios et Cordoba, louez votre voiture à partir de Bsas, si c'est pour aller en Patagonie, Nord Est , Nord Ouest, Cuyo, Andes.....il vaux mieux pour des raisons de budget y aller en bus et ensuite louer là bas sur place la voiture !

Combien coute la location de voiture ?

Les compagies se valent, Hertz, Avis, Alamo, ... peut être une légère préference à Europcar pour ses tarifs pour période longue. Pour ce qui est de la qualité des véhicules, elles se valent !

Pour un petit modèle : Si vous n'êtes que 2 personnes, la semaine en km libre, comptez un peu moins de 300 euros TTC pour le modéle de base. Ex : VW Gol ou Chevrolet Corsa 3 portes (voir photo ci dessus). Si vous etes 3 personnes optez pour une Corsa mais en 5 portes et ça sera deja un budget de 350 EUR la semaine. Mais attention si vous avez vraiment énormement de km à parcourir ou si vous etes 4 personnes, n'hésitez pas à prendre le modèle supérieur (Chevrolet Aveo ou Zafira). Dans ce cas là, il faut au moins débourser 500 EUR la semaine. (Tous les prix sont d'aout 2016).

Dans de nombreuses agences existent des plans de location pour une semaine avec 200 km par jour.... faites attention 200 km par jour en Argentine ce n'est vraiment rien, optez plutôt pour 400 km par jour ou alors km illimités. C'est pour cela que j'indique toujours les prix en "km libre" (CAD illimités)

L'essence super est à 1,00 EUR autour de Buenos Aires, dans le reste de l'Argentine jusqu'à 1,20 EUR, moins chère en Patagonie sud autour de 0,80 EUR, le litre du gas oil est aujourd'hui au même prix que le super.

Attention : Pour louer en Argentine, il faut avoir plus de 18 ans ! (Jusqu'en 2009, il fallait avoir 21 ans ) Et avoir un permis de conduire international ! Les agences de location peuvent appliquer un suppelment "risque" pour les conducteurs de moins de 25 ans. Certaines refusent toujours de louer au moins de 21 ans. (info aout 2016).  

Attention : La conduite en Argentine est très dangereuse, allez lire l'article sur l'insécurité routière dans le pays.

Comment dois je louer la voiture ?

Un dernier truc à savoir, par téléphone ou internet impossible de négocier, en se rendant sur place tout s'arrange toujours sur les prix surtout pour des périodes longues. Donc n'hésitez pas à marchander mais "in vivo".

En dehors des grandes périodes de vacances scolaires argentines (De décembre à février, ou la semaine de Paques), inutile de reserver une voiture, vous voyez ça sur place au dernier moment.

Difficile de négocier les prix chez les gros loueurs, maintenant sur place dans les petites villes de province et chez les petits loueurs locaux, tout reste possible ! Attention il vaut mieux louer à Buenos Aires dans le centre, plutôt qu'à partir de l'aéroport d'Ezeiza (15% de plus). Bref vous aurez compris, le mieux est de tout voir tranquilement sur place à Buenos Aires et de ne rien faire par internet (et sous la pression). 

 

Quelques loueurs dans le désordre à Buenos Aires :

- Tango 

- Rent a car Argentina.

- Avis.

- Street rent a car.

- Budget.

- Milla Rent a car.

- Localiza.

- Hertz.

Puis je me servir de mon cellulaire (portable) en Argentine ?

Plutôt envie de dire non .....

Voilà ce que je disais encore en 2011 : 

Inutile de frimer avec son portable dernier cri dans les rues de Buenos Aires, de plus à moins d'avoir un multi bande.... bref , si vous êtes un mordu, un accroc du téléphone, laissez votre portable en France et achetez vous en un à Bsas (Un GSM basique) dès que vous arrivez, vous aurez la ligne en 5 minutes, et vous ne prenez pas d'abonnement, vous chargez votre ligne avec des cartes pre-payés de 10, 20 ou 30 ARS (achetables dans n'importe quel kiosque de l'Argentine). Uniquement pour se faire appeler, car pour téléphoner (en Argentine ou ailleurs ) rien de mieux et de moins cher que d'appeler à partir d'un locutorio (5 fois moins cher qu'à partir d'un cellulaire)

Des GSM sont en vente à partir de 30 EUR. Prenez donc que des cellulaire à carte (esp : "celular sin plan" ). 3 gros operateurs à Buenos Aires, qui se valent : Movistar (anciennement Unifon), Personal (de Telecom) et Claro (anciennement CTI). 
Une petite préférence de ma part pour Movistar.

Voila ce que je dis en 2016 :

La téléphonie est morte (à petit feu, mais disparait au fil des mois. 1,5 millions de cellulaire en moins par an en Argentine). Quand je parle de téléphonie, je parle de posséder un numéro de téléphone. Car l'appareil lui existe bel et bien mais se transforme de plus en plus en ordi portable.

Donc du wifi il y en a partout et gratuit, ce qui fait que nous n'avez plus besoin de numéro de telephone, donc plus de puce, et tout se passe via internet et wifi (via mail, via skype, via whatsapp et autres twitter, link, Google +, etc.....).

Pour ma part je n'ai plus de numéro de téléphone depuis décembre 2012 ! ;-)  Pourtant j'existe à travers les réseaux sociaux et les mails.

Donc pour vous touristes, garder votre appareil et connectez vous avec votre famille par wifi !

Je veux envoyer des cartes postales à la famille en France (ou ailleurs), ça marche comment ?

 

Nous sommes en 2016, et vous avez plus de 80 ans, donc vous voulez envoyer des cartes postales !

Je plaisante bien sur ! hahahah ! 

Bref, vous etes de la generation pre-internet, et vous avez l'habitude depuis vos vacances chez tante Therese en 1952 d'envoyer toujours une carte postale à votre famille, et bien c'est encore possible !

Premier point : Ou trouver des cartes postales ? A Buenos Aires, sur les lieux hyper-archi touristiques (calle Florida, San Telmo, La Boca, Recoleta), bref boutiques "attrape touriste", ou alors dans les kioscos a journaux sur avenida Corrientes, avenida de Mayo...

Deuxieme point : Toujours envoyer une carte postale sous enveloppe (sinon ca n'arrive pas toujours). L'enveloppe se dit "sobre" et le kiosquero en aura une (ca se vend aussi a l'unité). Vous trouvez aussi des "sobres" chez les papeteries (qu'on nomme ici "libreria").

La carte postale est chere et l'enveloppe ne sera pas toujours "cadeau", compter la carte postale à 1 euro. 

Troisième point : La poste : C'est simple c'est le "correo argentino", il y en a un peu partout a Buenos Aires. Il suffit de chercher les agences sur internet ! Ensuite un peu plus long, prendre un ticket numéroté à l'entrée et attendre son tour. (Des fois 30 minutes). Quand arrive votre tour, vous donnez votre carte postale sous enveloppe et vous dites "simple" , car sinon on voudra vous la faire passée en recommandé ("certificada"). C'est plus cher et ca ne sert à rien ! Meme en "simple" ce n'est pas donné ! Jusqu'à 20 gr c'est 3,50 EUR. Au dessus c'est 9 EUR (huy!). Bref achat d'une carte postale+enveloppe+timbre = entre 4,50 EUR et 5 EUR (tarif aout 2016).

Ce qui exlique qu'on préfèrera pour economiser temps et argent, un mail avec une photo !  

Pour le site de correo argentino.

Pour les tarifs de la poste.

Pour les pationnés de la philatélie. Tous les timbres depuis 2006 et jusqu'à 2014.

A lire aussi dans le Petit Hergé :

   

Partager cet article

commentaires

cateri 17/04/2016 19:04

Bonjour et merci pour ce blog dont je me suis bien servie pour la dizaine de jours passés à Buenos Aires. Petite mise à jour des tarifs postaux pour envoyer des cartes postales : le tarif carte simple est maintenant de 43 pesos (2,64€ au taux de change actuel) c'est un record jamais vu ! On en vient à compter ses amis ;-) Mises sous enveloppes les cartes sont arrivées 3 jours après avoir été remises au guichet.

Le Petit Hergé 24/04/2016 18:40

Bonjour Cateri, en effet, envoyer des cartes postales devient "luxueux", 20 pesos la carte postale plus 43 de timbres ! Si on doit envoyer une vingtaine de carte postale, ca devient le budget que 4 nuits a l'hotel !

Phiphi 16/12/2015 18:03

Bravo RG pour ce blog. Il est très bien conçu et correspond exactement à la progression des questions que l'on se pose en préparant un périple argentin. Merci pour cette aide précieuse, je serai peut-être amené à revenir vers vous pour quelques précisions éventuelles ou vous solliciter comme "taxista" lors de notre arrivée à EZE. Merci encore

Zig 23/05/2015 10:34

C'est un ville MAGIQUE!!!!! Simplement à recommander, amour à première vue avec l'Argentine.

tonyo 05/04/2013 09:43


la nouvelle présentation est plus claire que l'ancienne


bonne continuation

laurent 23/09/2008 22:52

Salut juste que CTI n'existe plus; cela s'appelle claro maintenant...Claro ?...

Le Petit Hergé 01/10/2008 20:43




Absolument raison Laurent ..... depuis le 25 mars 2008, Adieu CTI et bonjour Claro

Buenos Aires, 25 de marzo de 2008.-  CTI Móvil anunció hoy que pasará a operar en los mercados de Argentina, Uruguay y Paraguay bajo la denominación de
marca CLARO. El cambio es una etapa más dentro del sólido proceso de crecimiento que tuvo la empresa en los últimos años y redundará en mayores beneficios para sus clientes: más
cobertura, innovación y accesibilidad.



Jean manuel 04/09/2007 09:41

Bonjour
 
Bravo pour ton site si agréable à lire et si précis. Je pars pour 6 mois en Argentine Chili par cargo avec mon CC.
Merci et bonne continuation ,jm

Le Petit Hergé 04/09/2007 13:37

Bonjour Jean, merci pour tes félicitations, et bon voyage avec ton camping car. Vérifie ton site web, car pour le moment il n'est accessible qu'avec un mot de passe, donc dommage pour les autres puisqu'on ne peut pas y entrer ! Herge !

joss 08/09/2006 18:53

Enfin un site où toutes les infos sont disponibles sans aller les cherchants sur des multitudes d'autres sites.
C'est très clair et très bien expliqué. Je me sens déjà plus prêt à partir!  Merci beaucoup pour ce site et bonne continuation!!
 
 
Joss

Hergé 08/09/2006 19:38

Merci Joss pour tes louanges, en tout cas j espere  "coller" au mieux aux nouveautés sur les changement perpetuels dans ce pays.... Pour ton voyage bonne préparation !  Herge !

ValeriA 18/06/2006 14:56

Merci pour toutes ses infos (c'est clair et net!!!) ==> ça m'a permis de prendre bonne note!
Bonne continuation à vous Hergé... on ne se connaît pas mais je me permets de vous dire "ne  vous arrêtez surtout pas dans vos recherches  et continuez à nous informer concernant de ce beau pays!".
Bien à vous!
ValeriA

carole b 14/06/2006 13:58

Très bien! pleins d\\\'infos pratiques... Merci!

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

30 sept 2016

L'euro est à

→ 17,15 ARS

L'usd est à

→ 15,10 ARS