28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 23:00

Mise à jour : 23 aout 2016 (5ème édition)

Editions antérieures : 23 mai 2013 / 08 mai 2011 / 04 juin 2010 / 20 mars 2009.

nullTout ce qu'il faut savoir avant de partir en Argentine. Partie 3/3

 

Troisième volet de tout ce qu'il faut connaitre pour préparer son voyage en Argentine.

Après les deux premières parties concernant le transport vers l'Argentine, les questions administratives et financières de votre voyage, vous trouverez dans cette troisième et dernière partie tout ce qui est relatif aux transports dans le pays en avion en voiture ou en bus, et autres informations générales.


Les deux précédentes pages d'informations :

- Avant de partir. Partie 1. (Transport vers l'Argentine, visa, administration douanière)

- Avant de partir. partie 2. (Questions financières, devises, changes).


Pour se déplacer dans le pays :

nullQuel type de transport interne faut il privilégier ?
 

Il faut sans aucun doute privilégier la route. On ne connait un pays et on ne le visite qu'au niveau du plancher des vaches. Si dès le début vous aviez pensé à l'avion pour visiter l'Argentine, c'est que votre circuit est mal préparé. Vous voulez trop en faire et filer de point en point à travers des milliers de Km.
Revenez donc sur terre et concentrez vous sur une région ou une province pour en découvirir ses richesses.
Si vous avez un très petit budget, faites le minimum de Km. (Même en bus), car plus vous vous déplacez, plus c'est cher ! Si vous êtes seul, le bus. Si vous êtes déjà 2 ou 3, pensez à la location de voiture qui va vous donner de la liberté sur les horaires, sur vos étapes, sur vos arrêts et qui ne reviendra pas plus cher que trois billets de bus. Pensez prendre aussi le bus pour rejoindre une province pour ensuite louer une voiture sur place pour découvrir la région.

En raison des très grandes distances en Patagonie, l'avion peut dans ce cas là servir à relier par exemple El Calafate pour ensuite y louer une voiture pour visiter le Sud Patagonie et la Terre de Feu coté chilien et argentin sur une période de 10 jours à deux semaines par exemple.

null

Infographie : Toutes les routes aériennes de Aerolineas Argentinas (2013).

nullEt si je voyage en bus, c'est mieux que l'avion ?


Ce que j'avais écrit en 2013 : 

Réponse : Disons déjà que c'est bien moins cher, à peu près 2 fois moins que l'avion ...donc pour certains la question ne se pose déjà plus ! L'avantage du bus, c'est que vous êtes en plein dans le pays. Vous voyagez avec des argentins de classes moyennes, vous passez dans des trous perdus, le bus fait des haltes dans les "paradores" pour permettre aux passagers de diner ou de déjeuner, en gros vous avez déjà en voyageant un aperçu du pays et des grosses différences entre les régions. En voyageant en avion, faire le chek-in des bagages à Ushuaia ou à Iguazu est le même et vous voyager avec soit des hommes d'affaires, soit des argentins fortunés en vacances, ou alors avec des autres européens .... bref en 1h30 de vol, il est sur que l'on en apprend moins qu'en 24h de bus !

Je ne dis pas qu'il faut "souffrir" en voyage pour "comprendre" le pays. Sur des lignes comme Bsas - Ushuaia, avec ses 3500 km, le bus c'est 48h ...et en plus que de la morne Patagonie plate à en mourir d'ennuis, les 400 premiers km sont peut être amusants mais qu'en on pense qu'il en reste encore 3100 ...ca ne fait plus rire grand monde. En avion c'est 4h de vol (Ah ben oui quand même !) .....alors disons que pour des liaisons de moins de 1500 km, il est préférable de privilégier le bus, au dessus pour ceux qui en ont les moyens, l'avion c'est mieux. Maintenant à vous de ne pas courir d'un coin à l'autre du pays, de toute façon "Faire" l'Argentine en 3 semaines ou 1 mois et du domaine d'un Europ-Tour à la japonaise.... ! Alors sachez couper en plusieurs jours vos longs trajets pour connaitre les provinces traversées, et cibler votre séjour sur une région et non sur le pays en totalité. 

Ce que rajoute en 2016 :

Les billets de bus ont terriblement augmenté (derniere augmentation en août 2016), ce qui fait que pour les distances supérieures à 1500 ou 2000 km, l'avion est devenu moins cher ! (un comble). Donc aujourd'hui (2016), pour relier Salta, Bariloche ou Valdes, je recommande l'avion, puis ensuite sur place une location de voiture pour visiter la province de votre choix.

Pour les distance plus courtes (Cordoba, Rosario, Mar del Plata, San Luis, Posadas, Corrientes, etc... ) je recommande encore le bus !  

nullEt les billets de bus, je les achète avant de partir d'Europe ?

Réponse : Bien sur que NON, les billets de bus s'achètent à la dernière minutes en période creuse à la Terminal de bus de Retiro.

Mais du 20 décembre au 1er mars, à Pâques, et du 20 juillet au 10 aout, il est préferable d'acheter ses billets 1 à 2 jours à l'avance sur place.

De plus maintenant avec le change parallèle, il vaut mieux payer sur place en pesos argentins, que par carte Visa à partir d'Europe en euros. Au moins 10 % d'économisé ! Il y aussi a la derniere minute (en general pour le jour meme) des "offertas" pour remplir les bus. 

 

Les sites web des principales compagnies que je recommande :

- La compagnie Via Bariloche pour les provinces de Buenos Aires, La Pampa, Rio Negro, Neuquen, Entre Rios, Corrientes et Misiones. La compagnie Expreso Tigre Iguazu appartient a ViaBariloche. Elle est spécialisée sur la ligne Buenos Aires - Puerto Iguazu.

- La compagnie Chevalier : Cordoba.

- La compagnie Andesmar : Mendoza, San Rafael, San Luis, Rio Cuarto, Santa Rosa, Neuquen, Bariloche, Temuco, Osorno et Puerto Montt (Chili). Sur l'axe nord, elle dessert aussi, Rosario, Santa Fe, Resistencia, Corrientes, Posadas, Puerto Iguazu, Gualeguaychu, Concordia. Cette compagnie possède ou a des accords avec d'autres sociétés qui assurent des liaisons à partir de Mendoza, soit sur la Patagonie, la terre de feu. 

- La compagnie Crucero del Norte : Tucuman, Salta, Jujuy.

- La compagnie Tonytur : Mar del Plata.

- La compagnie Flechabus : Cordoba, Tucuman, Catamarca, Salta, Jujuy, Santa Fe, Parana, Corrientes, Resitencia, Formosa, Asuncion (Paraguay), Santa Cruz de la Sierra (Bolivie).

- La compagnie El Rapido : Toute la côte atlantique : Pinamar, Mar del Plata, Bahia Blanca, mais aussi l'intérieur de la province de Buneos Aires comme Tandil, Balcarce.

- Enfin le site de la Terminal de bus de Buenos Aires (habituellement nommée Retiro).

nullEt louer une voiture, je la réserve à l'avance avant de partir d'Europe ?

 

Réponse : Ahhhhhh toujours aussi stressé le francais ? Coool ! On fait tout sur place, ça dépend de son humeur, et puis peut être qu'une fois en Argentine et de quelques jours de passés à Bsas ne vous donnerons plus du tout envie de conduire dans le pays ! Decidez vous uniquement sur place pour louer une voiture une fois !

Et puis comme je le dis depuis mi 2012, il faut payez cash en pesos le jour ou vous louez une voiture plutôt que de payer par carte Visa en euros ! (au moins 10 % d'économie !), tout ça en raison du change parallèle !
A Buenos Aires, les agences se valent en qualité et en prix, je parle des plus importantes comme Hertz, Avis, Europcar etc...

Les compagies se valent, Hertz, Avis, Alamo, ... peut être une légère préference à Europcar pour ses tarifs pour période longue. Pour ce qui est de la qualité des véhicules, elles se valent !

Pour un petit modèle : Si vous n'êtes que 2 personnes, la semaine en km libre, comptez un peu moins de 300 euros TTC pour le modéle de base. Ex : VW Gol ou Chevrolet Corsa 3 portes (voir photo ci dessus). Si vous etes 3 personnes optez pour une Corsa mais en 5 portes et ça sera deja un budget de 350 EUR la semaine. Mais attention si vous avez vraiment énormement de km à parcourir ou si vous etes 4 personnes, n'hésitez pas à prendre le modèle supérieur (Chevrolet Aveo ou Zafira). Dans ce cas là, il faut au moins débourser 500 EUR la semaine. (Tous les prix sont d'aout 2016).

Dans de nombreuses agences existent des plans de location pour une semaine avec 200 km par jour.... faites attention 200 km par jour en Argentine ce n'est vraiment rien, optez plutôt pour 400 km par jour ou alors km illimités. C'est pour cela que j'indique toujours les prix en "km libre" (CAD illimités)

L'essence super est à 1,00 EUR autour de Buenos Aires, dans le reste de l'Argentine jusqu'à 1,20 EUR, moins chère en Patagonie sud autour de 0,80 EUR, le litre du gas oil est aujourd'hui au même prix que le super.

Attention : Pour louer en Argentine, il faut avoir plus de 18 ans ! (Jusqu'en 2009, il fallait avoir 21 ans ) Et avoir un permis de conduire international ! Les agences de location peuvent appliquer un suppelment "risque" pour les conducteurs de moins de 25 ans. Certaines refusent toujours de louer au moins de 21 ans. (info aout 2016).  

Attention : La conduite en Argentine est très dangereuse, allez lire l'article sur l'insécurité routière dans le pays.

En province, des petites agences sont parfois moins chers que les grands groupes, et puis on peut aussi plus facilement negocier le prix en payant cash.

Attention : Que ça soit à Buenos Aires ou dans l'intérieur du pays, il faut toujours rendre le véhicule à l'endroit même où on l'a pris, car sinon on vous facturera le retour du véhicule au point de depart aussi cher que votre circuit même !

 

D'autres infos pratiques :

nullQuelle est la tension électrique en Argentine ?
 

Comme en Europe c'est du 220 v, mais les prises sont différentes. Mais ne vous en faites pas, puisque d'une part d'une part depuis quelques années les prises femelles argentines sont compatibles avec les prises males européennes, et d'autre part, il est très facile de trouver des adaptateurs à tous les coins de rues de Buenos Aires. (A 1 € !!!) Alors inutile d'en acheter plus chers en Europe. Pour les trouver, allez voir les boliviens qui en vendent sur les trottoirs de l'avenida Corrientes dans le quartier de Once.

En Europe : Vous venez souvent avec des appareils reliés à des prises de type B (sèche cheveux et ordinateur), ou de type C. Sachez que les prises C rentrent parfaitement en Argentine. Pour les types B, il faudra un adaptateur que vous trouvez chez le premier electricien venu ou vendu sur les trottoirs. (environ 1 €).

En Argentine : La plupart des appareils (lampes, luminaires, ordinateurs, televisions) sont de type O. Mais les prises sur les murs acceptent tres souvent les O et aussi les B. Les appareils plus importants (Frigo, machine à laver, congélateurs, micro onde, etc...) sont aussi de type O mais avec prise de terre.

 

Il y a avait autrefois en Argentine des prises de type A qui ont pratiquement toutes disparues. De même il n'existe aucune prise de type B3, BF et SE.

null

Quelle température en Argentine ?

 

Tout dépend ou vous allez et surtout quand ! Minimum l'hiver entre -15ºC et -20ºC dans certains coins de Patagonie, on peut quand même avoir -5ºC à Salta à cette époque de l'année. La temperatire maximale, vous pouvez la trouver en été du coté de La Rioja, San Juan, Santiago del Estero ça passe assez souvent les 45ºC, voir même 50ºC certaines années. Avant de vous lancer dans un périple dans l'interieur du pays, renseignez vous sur les conditions météo, et surtout sur la pluviométrie si vous devez louer une voiture. Quelquesoit le moment de l'année où vous venez il y a en permanence des differences de 35ºC entre la Patagonie Andine et le Nord Est Argentin.

A Buenos Aires : De décembre à février de 20ºC à 30ºC, de mars à mai de 10ºC à 25ºC, de juin à août de 5ºC à 20ºC, de septembre à novembre de 10ºC à 25ºC.

Lire sur le Petit Hergé la Page Météo.

nullBesoin de vaccins avant de partir ?

Réponse : 

Franchement aucun, même à Salta ou à Iguazu ...vous n'allez tout de même pas vous arrêtez près d'une marre d'eau croupissante pour vous désaltérer, non ? Les bars sont ouverts tard en Argentine ! Quant aux moustiques, ils ont horreur de la sècheresse (Centre du pays), de l'altitude (Ouest du pays et nord ouest), du froid (Patagonie et Terre de Feu) ...il leur faut de l'humidité, alors les régions de la Mésopotamie (Entres Rios, Santa Fe, Corrientes et Misiones) sont leurs terres d'accueil. Chaque année en été, quelques cas de la dengue justement dans ces régions, parmi les populations les plus pauvres. (Et quand ça touche les riches, on en parle a la télé !). 

Pour les canadiens, sachez que vous êtes habitués à vivre dans un monde totalement aseptisé chez vous, donc comme vos défenses sont hyper basses, vous attrapez le premier virus qui passe devant votre bouche, et la première bactérie se baladant sur un flan au dulce de leche. Une bonne turista vous attend donc pour quelques jours.

Pour les européens aucun problème, ils sont habitués à tous les germes pathologiques trainant dans les rues de Paris ou de Brussel.

Une seule recommandation (surtout pour les canadiens), ne pas boire l’eau du robinet lors de votre première semaine et éviter les crudités, ensuite vous serez en état de tout manger et de tout boire.

En été (décembre à février) toujours des cas isolés en plaine et secteur chaud de dengue inoculée par les moustiques. Provinces de Misiones, Corrientes, Chaco, Formosa, Santiago del Estero et extrême est de Salta. (Sous les 1000 m d’altitude).

nullQuelle heure est il en Argentine :

 

Jusqu’en 2007, il n'y avait qu'une seule heure sur tout le territoire argentin et pendant toute l'année.

Puis en 2008 et 2009, le gouvernement de Nestor Kirchner a voulu installer l’heure d’été, ce fut un fiasco, puisque la plupart des gouverneurs refusaient dans leurs provinces d’avancer l’horloge d’une heure.

Alors, depuis 2010, il n’y a à nouveau qu’une seule heure sur tout le territoire argentin et toute l’année. On ne change donc jamais d'heure en Argentine. Nos voisins par contre le font ! (Uruguay, Chili, Brésil !).

En été boréal (hémisphère nord), Paris à 5 heures d’avance sur Buenos Aires, et en hiver boréal, Paris n’en a que 4 d’avance !

nullQu'emporter dans ses valises ?

J'ai envie de répondre à cette question par une boutade : Rien ! (sauf de l'argent en liquide)
Vous trouvez en Argentine tout ce que vous pouvez acheter en Europe mais 2 fois moins cher, donc jeans à partir de 10 euros, T Shirt à 5 euros, short à 6 euros, etc... dans n'importe quelle grande ville d'Argentine. Vous avez toutes les grandes marques d'hypermarchés : Carrefour, Wall Mark, Coto, Jumbo, etc...
Le premier jour de votre séjour à Buenos Aires, vous allez vous équiper dans un de ces centre (qui sont en centre ville donc accessible en métro), vêtements, dentifrice, stylo, cahier, sac à dos, casserole et autre sac à roulette, et vous économiserez déjà la moitié de la valeur de votre billet d'avion, si vous aviez eu déjà besoin d'acheter tout ça en Europe !
Dans n'importe quelle ville même petite vous aurez des pressing (Lavarap), donc ayez sur vous de quoi tenir une semaine en vêtement, pas plus, après vous donnerez tout à laver pour 2 ou 3 euros.
N'oubliez pas : Voyagez léger !

Puisque vous acheterez plein de souvenirs. Il faut donc venir la valise vide et repartir la valise pleine !

nullA quelle période venir ?

 

Toute l'année, mais encore savoir où aller.....

Patagonie, uniquement d'octobre à avril. Le reste du pays toute l'année. Attention en été (décembre à février), il pleut énormement dans le NOA, le NEA et le nord de l'Argentine.

En Argentine, tout est toujours ouvert, même les jours fériés et les dimanches ....sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre où tout est Absolument fermé... même les bars et restos.

A Buenos Aires, vous pouvez y venir toute l'année !

Ma période préférée à Buenos Aires du 15 octobre au 15 décembre, c'est le printemps, il fait beau, il ne fait pas chaud et les arbres sont en fleur ! 

nullEst ce un pays sûr ?

Tout est relatif, tout dépend d'ou on vient ! Pour un touriste brésilien ou colombien, Buenos Aires et le reste de l'Argentine sont tranquilles et sans violence, pour un francais, suisse ou canadien, la vision du pays diffère.
Il y a à Buenos Aires 4 fois plus de vols, d'agressions et de meurtres qu'à Paris pour la même quantité d'habitants.
Les touristes sont des proies facile, donc choisies en priorité pour ce qui est arnaque, vol à la tire avec ou sans violence. Les voleurs opèrent en zone touristique, de préfèrence de jour et lorsqu'il y a le plus de monde. L'heure la plus dangereuse étant celle ou il y a le plus de monde dans la rue, donc entre 17h et 19h.
Les lieux : Touristiques comme la calle piétonne Florida, La Boca et San Telmo. Un voleur n'opère jamais seul, mais souvent à 2 ou 3. Souvent biens habillés, costume cravatte (les meilleurs étant ceux qui travaillent en couple, homme + femme), ou alors déguisés en touriste, il va tout d'abord vous repérer, puis vous suivre (pendant meme des heures) avant d'attendre le moment le plus propice pour vous voler). Les autres endroits où il y a foule sont ausi tres prisés : Bus, Metro, gare ou terminal d'aéroport ou de bus de Retiro. Certains sont specialistes des restos, bars et autres pubs remplis de touristes.

 

nullPremières recommandations :

Pour se balader à Buenos Aires :

Pas d'objets de valeur (y compris certaines montres tape à l'œil), même pour les hommes, pas de gourmettes, de chaines etc...

Evitez de mettre tout votre argent dans la même poche de votre pantalon. Un peu dans une poche pour payer le tout venant et votre véritable cagnotte dans une autre poche.
Evitez d'avoir un sac avec soi (style sac à dos neuneu, style collégien, etc...), c'est une bonne façon de repérer le vrai touriste fraichement débarqué de l'étranger déjà installé dans le pays et qui connait les habitudes.
Justement à Buenos Aires, habillez vous comme les argentins ou comme les expats, pas comme un touriste. Donc, pour les hommes, pas de tong, pas de sandale, pas de short ou de bermuda, pas de casquette, et surtout pas de sac à dos !
Bien entendu, ce ne sont que des recommandations qui vous éviteront d'être ciblé pendant des heures par 2 ou 3 professionnels avant de vous sauter dessus.
Ne tombez pas non plus dans la psychose de l'agression, vous êtes tout de même en vacances ! Mais n'oubliez jamais que nous sommes quand même en Amérique du Sud ! Si vous n'avez rien d'apparent sur vous, vous ne risquez rien !

 

Articles écrits sur le sujet dans le Petit Hergé :

 

J'ai déjà ècrit de nombreux articles la dessus, et qui ont deja de nombreuses années, mais toujours d'actualité.

- La sécurité en Argentine en 2006. (Novembre 2006).

- L'insécurité à Buenos Aires en 2008. (Mars 2008).

- Le sentiment d'insécurité à Buenos Aires en 2010. (Juillet 2010).

Photo : En septembre 2012, une bande de délinquants colombiens sont pris en poursuite à San Telmo. La course s'arrete à l'angle Mexico et Balcarce.

A lire aussi sur la préparation du voyage :

   

 

Partager cet article

commentaires

expat argentine 09/04/2017 21:59

Excellent post.J'ai trouvé un job dans une startup locale à Buenos Aires. Merci pour cet article bourrés d'infosqui va me permettre de planifier mon séjour sur l'Argentine

Trouvat 02/02/2017 12:00

Merci pour toutes ces infos. Nous partons 6 semaines mi février et j'emporte quand même un sac à dos. Est ce que la recommandation est spécifique à BA car c'est quand même pratique non ?
Et que dire du logement chez l'habitant est ce courant et facile ?
Merci

Le Petit Hergé 08/02/2017 11:08

En effet, le "sac a dos" de ville est très pratique pour les voleurs.
Pour ce qui est du logt chez l'habitant, tout dépend de ton caractère, mais il est en effet très facile de se retrouver dans une famille argentine pour quelques jours et mettre main a la pâte. Si tu es bavard comme moi, l'insertion est d'autant plus rapide.

MORONVAL 09/04/2009 10:04

Reen vous lisant, je m'aperçois que la Sécurité n'est pas très importante à Buenos Aires...Ns recherchons un studio meublé, bien situé eten sécuritéquel quartier nous recommanderiez-vous à Buenos Aires ?merci d'avancemail : pierre.monroval@orange.frPierre, Veronique et William

anne Antomarchi 05/11/2008 00:53

Bonsoir, vraiment contente d,avoir découvert ton blog.. es tu Argentin? Anne

krys 16/10/2008 15:19

super ton Blog HErgé !je suis en train de préparer pour 18jours (dieu que c'est court ! mais c'est l'employeur qui fixe ! !) en argentine fin fev début mars 2009, et je trouve une source incroyable d'infos ici ! génial ! maintenant faut que j'optimise les trajests sur place pour profiter au max du temps que j'aurai ! t'en penses quoi toi...buenos aires, terre de feu, région des lacs ?...(mendoza et cordoba ça me semble juste de les faire..)merci d'avancechirstelle

Le Petit Hergé 16/10/2008 18:43


Bonjour Christelle, 18 jours c'est en effet bien court pour visiter toute l'Argentine, mais c'est tout de même deux semaines et demi pour decouvrir une partie importante du pays. Fevrier, mars
c'est l'ëté donc pourquoi pas le sud en effet. Buenos Aires incontournable pour quelques jours puis peut etre un bus jusqu'à Neuquen et puis ensuite location de voiture pour aller visiter la vallée
du Rio Limay, San Carlos de Bariloche, San Martin de los Andes, El Bolson et Esquel. Peut etre aussi un petit passage coté chilien Osorno et Puerto Montt avec le lago Llanquihe. A bientot ! Herge !


Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS