10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 16:00

Mise à jour : 10 janvier 2013.

null

Mardi 08 janvier 2013 - Dakar 2013 - Etape 4/14

Nazca - Arequipa  

Encore les dunes, encore le Pérou et encore une journée terriblement difficile. Les organisateurs ont mis la barre un peu trop haute cette année en commençant très fort en plein dans les dunes. Les années antérieures en commençant à Buenos Aires ou à Mar del Plata, les premières étapes traversaient la Pampa et semblaient presque être des vacances en comparaison !  Cette année à part la mise en bouche de la première étape, c’est de suite l’enfer, et cela ne va pas lâcher les concurrents jusqu’à Santiago….

Quand on regarde le tableau des abandons, on a de suite le panorama de la 4ème journée.

6 motos, 1 quad, 5 autos et 3 camions. 15 véhicules de moins en une seule journée. Déjà 54 abandons depuis Lima, en restera t’il encore à l’arrivée de Santiago ?

Photo : Après son accident, le Hummer de Gordon remis sur ses roues. On a changé les radiateurs !

Vidéo en français : Résumé général de l'étape 4. Auto - moto. 3 mn 18 s.

En castellano : Ver en : http://www.youtube.com/watch?v=HDXhdsjfJMw

 

Vidéo (En espagnol)  : Canal Euro Sport. Resumen de la cuarta etapa  36 mn 06 s. 

nullCoté Quad :

 

S’il y en a au moins un d’heureux aujourd’hui, c’est encore Marcos Patronelli, qui s’en tire à nouveau très bien de « l’enfer péruvien ». Troisième victoire d’étape pour lui aujourd’hui ! A l’aise entre Nazca et Arequipa, pourtant une spéciale de 288 km une des plus longues de la course, ce n’était pas une promenade ! Mais l’Argentin a trouvé sa vitesse de croisière et personne ne peut le suivre ! « Etape très difficile, surtout quand j’avais le soleil dans les yeux » Pas uniquement du sable, aussi beaucoup de cailloux, qui faisait vibrer l’engin. Mais rien ne l’arrête, derrière lui, les habituels Husseini, Laskawiec, Sonik, Maffei, Gagliardi… toujours les même. Dans la catégorie quad, la seconde place va se jouer entre 4 ou 5 pilotes. Mais il reste encore 10 étapes, personne n’est à l’abri d’un problème technique.

Photo : Marcos Patronelli filant seul en tête !  

  null

null

Cartes : Profil et carte de la quatrième étape. Ça monte jusqu'à 2200 m d'altitude, toujours dus ables mais aussi aujourd'hui des gros cailloux  ! Une grosse montée dans le sable juste avant la'rrivée au KM250.

nullCoté moto :

 

Cyril Desprès n’était pas en forme aujourd’hui (14ème à plus de 17 minutes), il laisse l’avantage à l’espagnol Barreda qui en profite pour emporter l’étape mais la surprise est le bon temps d’un autre français Olivier Pain qui arrive à se glisser en première place du tableau général. On a donc un trio de têtes françaises aux trois premières places du classement général (une première), Pain, Casteu et Despres.  Desprès l’a dit, il n’aime pas trop le Pérou, ou plutôt pour lui c’était une terre inconnue, et attend d’arriver au Chili et en Argentine pour prendre plus de risque. Pour en revenir au gagnant du jour, l’Espagnol Joan Barreda, il est important de noter que malgré une journée horrible lors de la troisième étape, il ne s’est absolument pas « desanimado » et a aujourd’hui montrer à tous qu’il a la rage de gagner. Il n’y a pas de régularité dans ses étapes, mais peut tout de même surprendre là où on ne l’attend pas, un œil sur lui pour la suite de ce Dakar.

Les autres vidéos :

Vidéo (En brésilien) : terceira etapa, équipe Mitsubishi Petrobras. 2 mn 07 s.

  Mesmo com um dia puxado e mais de 700 quilômetros, a dupla da Equipe Mitsubishi Petrobras, Guilherme Spinelli e Youssef Haddad conquistou seu melhor resultado até agora, a 12ª colocação, com o tempo de 4h00min03.

Vidéo (En anglais)  : Images de l'equipe de Gordon. Lorsque le Hummer se retourne, images de l'interieur, et puis arrivée de l'équipe technique pour réparer l'engin.  Excellente vidéo : 5 mn 15 s.

Vidéo : (en castellano) Resumen de la Etapa 4. Television Peruana ATV. 1ra parte. 11 mn 30 s.

Parte 2 : http://www.youtube.com/watch?v=rlltbxADvbw

Parte 3 : http://www.youtube.com/watch?v=iwfPPog85Xk

Parte 4 : http://www.youtube.com/watch?v=HJ0PbhFOaJE

null

Coté voiture :

 

Si une image est à garder de cette étape, ça sera surement celle de Gordon seul dans le désert avec sa voiture renversée à ses pieds au KM29. Quelques tonneaux, comme le dit Gordon, mais de lui demander de retomber sur ses roues étaient trop demander !  Bref, les quatre roues en l’air, les deux pilotes sortent du véhicule, et attendent les secours. Gordon n’abandonne pourtant pas, il a attendu les secours en donnant des entretiens aux journalistes péruviens qui l’avaient approché. On l’a remis sur ses roues, mais en raison du radiateur percé, un peu de temps de perdu à nouveau pour le changer et arrive au Bivouac la nuit, à plus de 5 heures du premier… C’est la dégringolade au tableau général (43ème) mais on le connaît Robby, il lui en faut plus pour le décourager !

Autre gros malchanceux, c’est encore et toujours l’Espagnol Sainz, qui n’arrive pas à se sortir de cette mouise qui le persécute depuis Lima ! Encore des problèmes électriques qui rend son moteur bien mou, aucune puissance pour passer les dunes… Il conspue contre la Terre entière, en arrivant plus de deux heures et demie après le premier ! « Je crois que le Dakar est terminé, ça me donne envie de prendre mes valises et de partir ! » Ca va pas fort pour le buggy de l’espagnol, alors c’est sur au tableau général c’est l’effondrement et passe de la 10ème à la 24ème place ! Chez l’autre Buggy de l’écurie ca va pourtant plutôt bien, je parle de celui du qatari Al Attiyah qui gagne l’étape et se hisse à la deuxième place du General. Il n’est plus qu’à 5 mn du français Peterhansel.

Pour le meilleur argentin de la catégorie, Alvarez sur Toyota, parti 3ème du classement général au petit matin, c’est la « Cata », il casse son train avant dans les dunes au KM20, et doit ensuite se trainer lamentablement jusqu’à la ligne d’arrivée qu’il va passer 67ème avec plus de 3 heures et demi de retard sur Al Attiyah ! Lui qui commençait à rêver de monter sur le podium de Santiago, tout reste à refaire de sa 27ème place au classement général maintenant ! Pauvre Argentine ! Le premier Argentin au tableau général c’est Terranova à la 15ème place avec presque deux heures de retard sur le qatari.

Photo : Le Français Christian Lavieille sur Proto Dessoude (#318) va arriver 13ème de l'étape.

Dans le camion comme si vous y étiez :

Video : (En néerlandais) avec l'equipe MAN. Quatrième étape. (Pas encore en ligne, on l'attend !)

Vidéo : (En néerlandais) avec l'équipe DAF. Quatrième étape. 1 mn 48 s.

 Video (en tchèque) : avec l'équipe Tatra. Quatrième étape. 2 mn 31 s.

Vidéo (En russe) : Quatrième étape point de vue russe Kamaz sur la course. On attend la vidéo aussi !

En attendant une autre vidéo russe : 1 mn 19 s.

nullCoté Camion :

 

Si, si, je ne rêve pas, De Rooy n’a pas gagné aujourd’hui, pire que ça, il se laisse doubler par ses concurrents, je parle des Kamaz ! De Rooy passe la ligne avec 26 minutes de retard sur le russe Ayrat Mardeev. C’est le chamboulement dans le classement général, son plus dangereux concurrent le tchèque Loprais (aussi arrivé avant lui) endosse maintenant le maillot jaune même si il n’y a que quelques secondes d’avantage, psychologiquement c’est dur à encaisser pour De Rooy ! D’ailleurs Loprais aussi a eu très chaud, il casse sa suspension au KM100 et perd de l’huile, il a fallu qu’il lève le pied pour arriver indemne, et les 15 derniers kilomètres furent éprouvants en se demandant si le camion pouvait terminer l’étape. Dans ces conditions, voir Loprais prendre aujourd’hui la première place du classement général, ca tient du miracle ! Dans la catégorie Camion, le suspense est relancé ! Tant mieux ! Une image forte, le camion de l’Italien Biaison couché sur le flanc !

Du coté de nos deux camions argentins, ils suivent, c’est poussif, mais tiennent le choc. Les D’Agostini (#533) à la 43ème place à plus de 10 heures du premier, et les Germano (#556) 48ème à plus de 11 heures ! Comme quoi, l’important c’est de participer !

Photo : Malgré quelques ennuis, Loprais va se hisser premier au classement général.

null

Photo : Marcos Patronelli à la fin de l'étape.

null

Photo : Gordon remonte en voiture après que son engin fut remis sur ses quatre roues.

Le classement de la quatrième étape

Moto :

1 - Joan Barreda Bort (#5) (Espagne) sur Husqvarna.

2 - Olivier Pain (#9) (France) sur Yamaha à 8 mn 23 s.

3 - David Casteu (#10) (France) sur Yamaha à 10 mn 42 s.

4 - Gerard Farres Guell (#13) (Espagne) sur Honda à 11 mn 40 s.

5 - Helder Rodriguez (#3) (Portugal) sur Honda à 11 mn 43 s.

Quad : 

1 - Marcos Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha

2 - Sebastian Husseini (#265) (Emirats Arabes Unis) sur Honda à 9 mn 48 s.

3 - Lukasz Laskawiec (#252) (Pologne) sur Yamaha à 15 mn 45 s.

4 - Rafal Sonik (#253) (Pologne) sur Yamaha à 26 mn 41 s.

5 - Tomás Maffei (#251) (Argentine) sur Yamaha à 28 mn 45 s.

Auto :

1 - Nasser Al Attiyah (Quatar) / Cruz (Espagne) (#300) sur Buggy.

2 - Guerlain Chicherit (France) / Gracin (France) (#309) sur SMG à 0 mn 36 s.

3 - Stéphane Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini à 1 mn 17 s.

4 - Giniel De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 4 mn 17 s.

5 - Joan Roma (Espagne) / Perin (France (#305) sur Mini à 7 mn 27 s.

Camion :

1 - Ayrat Mardeev (Russie) / Belyaev (Russie) / Mirniy (Russie) (#505) sur Kamaz à 43 mn 27 s.

2 - Andrey Karginov (Russie) / Devyatkin (Russie) / Mokeev (Russie) (#510) sur Kamaz à 3 mn 33 s.

3 - Hans Stacey (Pays Bas) / Ruf (Allemagne) / Der Kinderen (Pays Bas) (#504) sur Iveco à 6 mn 22 s.

4 - Eduard Nikolaev (Russie) / Savostin (Russie) / Rybakov (Russie) (#501) sur Kamaz à 10 mn 51 s.

5 - Martin Kolomy (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) (#506) sur Tatra à 18 mn 04 s.

Le classement Général : 

Moto :

1 - Olivier Pain (#9) (France) sur Yamaha.

2 - David Casteu (#10) (France) sur Yamaha à 2 mn 24 s.

3 - Cyril Despres (#1) (France) sur KTM à 3 mn 09 s.

4 - Jordi Viladoms (#4) (Espagne) sur Husqvarna à 7 mn 22 s.

5 - Ruben Faria (#11) (Portugal) sur KTM à 8 mn 39 s.

6 - Francisco Lopez (#7) (Chili) sur KTM à 10 mn 01 s.

7 - Alessandro Botturi (#17) (Italie) sur Husqvarna à 11 mn 44 s.

8 - Jakub Przygonski (#18) (Pologne) sur KTM à 14 mn 20 s.

Quad : 

1 - Marcos Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha.

2 - Sebastian Husseini (#265) (Emirats Arabes Unis) sur Honda à 14 mn 06 s.

3 - Rafal Sonik (#253) (Pologne) sur Yamaha à 1 h 00 mn 17 s.

4 - Ignacio Casale (#254) (Chili) sur Yamaha à 1 h 04 mn 18 s.

5 - Lukasz Laskawiec (#252) (Pologne) sur Yamaha à 1 h 17 mn 45 s.

6 - Ignacio Flores Seminario (#268) (Perou) sur Yamaha à 1 h 37 mn 32 s.

7 - Sarel Van Biljon (#277) (Afrique du Sud) sur E-ATV à 1 h 40 mn 27 s.

8 - Laurent Duvernet Pret (#272) (France) sur Yamaha à 1 h 41 mn 01 s.

Auto :

1 - Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini.

2 - Nasser Al Attiyah (Quatar) / Cruz (Espagne) (#300) sur Buggy à 5 mn 16 s.

3 - Giniel De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 33 mn 22 s.

4 - Leonid Novistkiy (Russie) / Zhiltsov (Russie) (#307) sur Mini à 33 mn 48 s.

5 - Joan Roma (Espagne) / Perin (France (#305) sur Mini à 39 mn 06 s.

6 - Guerlain Chicherit (France) / Gracin (France) (#309) sur SMG à 42 mn 32 s.

7 - Ronan Chabot (France) / Pillot (France) (#316) sur SMG à 59 mn 30 s.

8 - Errandonea (Andorre) / Debron (France) (#321) sur SMG à 1 h 04 mn 54 s.

Camion :

1 - Ales Loprais (Tchéquie) / Bruynkens (Belgique) / Pustejovsky (Tchéquie) (#503) sur Tatra.

2 - Gerard De Rooy (Pays Bas) / Colsoul (Belgique) / Rodewald (Pays Bas) (#500) sur Iveco à 0 mn 56 s.

3 - Eduard Nikolaev (Russie) / Savostin (Russie) / Rybakov (Russie) (#501) sur Kamaz à 7 mn 08 s.

4 - Mardeev (Russie) / Belyaev (Russie) / Mirniy (Russie) (#505) sur Kamaz à 18 mn 00 s.

5 - Martin Kolomy (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) (#547) sur Tatra à 30 mn 52 s.

6 - Hans Stacey (Pays Bas) / Ruf (Allemagne) / Der Kinderen (Pays Bas) (#504) sur Iveco à 53 mn 48 s.

7 - Andrey Karginov (Russie) / Devyatkin (Russie) / Mokeev (Russie) (#510) sur Kamaz à 1 h 22 mn 21 s.

8 - Van den Brick (Pays Bas) / Willemsen (Belgique) / Veenvliet (Pays Bas) (#511) sur Ginaf à 1 h 43 mn 37 s. 

nullPhoto : Vue du Hummer de Gordon retourné.

null

Photo : Ignacio Nicolàs Casale sur son Yamaha.

Les autres articles du Dakar 2013 :

8291770563_ce5fd46c03.jpg 8358854518_5e6ffb70eb_b.jpg 8360663095_fdbdfa0191_b.jpg 8366105142_725da0a05b_b.jpg

8367118855_50d0b73f8b_b.jpg null null null

null null null null

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS