14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 13:20

Mise à jour : 14 janvier 2013.

nullSamedi 12 janvier 2013 - Dakar 2013 - Etape 8/14

Salta -  San Miguel de Tucuman 

Enfin de la pluie sur le Dakar après des jours de désert et des températures infernales, la physionomie du terrain a changé. Pluie, boue, et terrain glissant. Les organisateurs ont décidé d’annuler la spéciale pour les camions. Les autres se sont engouffrés dans les chemins boueux. Les intégrants de l’organisation ASO étaient aussi à deux doigt d’annuler l’étape pour les autos, mais a la dernière minutes, ils décidèrent de ne chronométrer que les trois voitures arrivant en tête et de donner à tous les autres véhicules le temps du 4ème. Il faut comprendre que depuis la disparition du motard Thomas Bourgin la veille, ils préfèrent jouer la sécurité. On les comprend ! La spéciale a été raccourcie, toujours pour les mêmes raisons et les 470 km ont été réduits à 183 km.

Photo : Des passages à gué très difficile en raison d'orages.

Vidéo en français : Résumé général de l'étape 8. Auto - moto. 2 mn 49 s.

 La version en castellano, para ver : http://www.youtube.com/watch?v=MnpoEPlpk7Y

nullCoté Quad :

Le Sud Africain  Sarel Van Biljon (#277) fait fort, dans un terrain détrempé, il gagne l’étape (pour la première fois d’un Dakar). Sur la première partie de la journée, sur un terrain sablonneux, Patronelli commet une erreur de navigation et Van Biljon en profite pour le dépasser, l’Argentin n’arrivera plus a récupérer l’écart sur les 183 km de la spéciale (Elle devait être longue de 470 km, mais toujours pour les intempéries (il y a même eu un orage), l’ASO a neutralisé la course au point de contrôle CP2). C’est la première participation du Sud Africain à cette épreuve et la victoire de cette étape le place en 3ème place du classement général. Il ne se fait pas d’illusion, il est à 2 heures de Patronelli, et l’Argentin peut poursuivre tranquillement jusqu’à Santiago.

Photo : Le vainqueur de l'étape, Sarel Van Biljon (#277).

null

null

Cartes : Profil et carte de la huitième étape. Des orages et des passages à gué infranchissable, ASO décide de re´duire la spéciale à 183 km.

nullCote moto :

De nombreux motards ont commis au début de l’étape des erreurs de navigation. Ce fut aussi le cas de l’Espagnol Joan Barreda qui arrive tout de même premier de la journée. L’autre grand bénéficiaire de cette 8ème étape est le Français Casteu, qui bien qu’arrivant 6ème, se hisse maillot jaune de Classement Général, car double Olivier Pain qui perd tous ses moyens en se trainant jusqu’à l’arrivé (88ème) et aussi Lopez arrivé 50ème. C’est qu’Olivier Pain ne fut pas le seul à se perdre dans ces dédales de chemin et de passages à gué de rios. Il s’agissait d’une véritable étape de navigation et le manque de concentration et un peu de malchance aussi ont fait perdre une demi-heure à de nombreux motards. Tous les premiers au classement général se sont perdus au Km122, et c’est ce qui a favorisé Casteu.

Photo : David Casteu (#10).

Vidéo (En brésilien) : Oitava etapa, équipe Mitsubishi Petrobras. 2 mn 57 s.

A Equipe Mitsubishi Petrobras viveu um momento histórico e de muita apreensão na tarde deste sábado no Rally Dakar. Ao percorrerem um trecho descrito na planilha como um rio seco, Guilherme Spinelli e Youssef Haddad foram surpreendidos por uma enxurrada (tromba d´água) gerada pelas fortes chuvas que atingiram a parte mais alta da região, e acabaram ilhados.

nullCoté auto :

Tous les yeux aujourd’hui tournés sur l’Argentin Terranova (Chauvinisme oblige), on a eu raison ! Il arrive deuxième de l’étape à seulement 4 minutes du français Chicherit. Excellent temps donc pour le mendocino qui grâce à cette victoire grignote une place au classement général et le voilà  8ème. « Ca a été une étape très difficile, je suis satisfait du résultat. Les conditions climatiques ont compliqué les choses, c’était une grande lutte contre l’eau, de laquelle avec un peu de chance nous nous en sommes bien tirés ! » a déclaré l’Argentin. Un peu de baume au cœur pour Terranova donc, qui efface les mauvais souvenirs de l’édition de l’année dernière où il a du jeté l’éponge à Fiambala, après s’être violemment disputé avec son copilote l’étasunien Andy Grinner. Un peu trop sur de lui (peut être), le mendocino a même déclaré «  Le Podium ou rien ! ». On va voir, il reste encore 6 étape et au moins 5 autres places à remonter ! Peut être un peu tout de même, de la décision de l’ASO de ne compter que le temps des 4 premières voitures, car sinon il aurait certainement pu remonter plus rapidement dans le classement général.

Pour les autres, donc inutile de prendre des risques. S’il y a un perdant en cette étape c’est certainement Peterhansel arrivé 4ème (donc son chrono a donné le temps à tous les autres concurrents derrière lui), qui s’est perdu sur 5 km et qui explique son retard de 12 minutes sur Chicherit. Comme son principal concurrent est Al Attiyah et que celui-ci est arrivé après, au classement général, c’est donc une étape pour rien, car le qatari est toujours à 3 mn 14 s derrière lui, comme la veille !

Photo : Terranova (#313).

 

Coté Camion :

La 8ème spéciale a été annulée pour les camions en raison des intempéries.

null

null

Photos : Victor Mastromatteo (#442) ne passe plus ! Du desespoir à la tentative de sortir de là !

Le classement de la huitième étape

Moto :

1 - Joan Barreda Bort (#5) (Espagne) sur Husqvarna.

2 - Johnny Campbell (#33) (Etats Unis) sur Honda à 7 mn 04 s.

3 - Ivan Jakes (#32) (Slovaquie) sur KTM à 7 mn 57 s.

4 - Pedro Bianchi Prata (#44) (Portugal) sur Husqvarna à 11 mn 10 s.

5 - Vincent Guindani (#82) (France) sur Yamaha à 13 mn 07 s.

Quad : 

1 - Sarel Van Biljon (#277) (Afrique du Sud) sur E-ATV.

2 - Marcos Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha à 1 mn 49 s.

3 - Sebastian Palma (#263) (Chili) sur Can-Am à 2 mn 36 s.

4 - Sebastian Husseini (#265) (Emirats Arabes Unis) sur Honda à 4 mn 32 s.

5 - Lucas Bonetto (#256) (Argentine) sur Honda à 9 mn 44 s.

Auto :

1 - Guerlain Chicherit (France) / Gracin (France) (#309) sur SMG.

2 - Orlando Terranova (Argentine) / Fiuza (Portugal) (#313) sur BMW à 4 mn 02 s.

3 - Robby Gordon (Etats Unis) / Walch (#315) sur Hummer à 5 mn 17 s.

4 - Stéphane Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini à 12 mn 15 s.

Toutes les autres autos sont crédités du même retard soit 12 minutes et 15 secondes.

5 - Giniel De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 12 mn 15 s.

Camion :

La Speciale Camion a été annulée

Le classement Général : 

Moto :

1 - David Casteu (#10) (France) sur Yamaha.

2 - Cyril Despres (#1) (France) sur KTM à 9 mn 26 s.

3 - Ruben Faria (#11) (Portugal) sur KTM à 11 mn 16 s.

4 - Francisco Lopez (#7) (Chili) sur KTM à 12 mn 00 s.

5 - Olivier Pain (#9) (France) sur Yamaha à 17 mn 10 s.

6 - Ivan Jakes (#32) (Slovaquie) sur KTM à 26 mn 22 s.

7 - Jeremias Israel Esquerre (#92) sur Honda à 27 mn 07 s.

8 - Jakub Przygonski (#18) (Pologne) sur KTM à 31 mn 32 s.

Quad : 

1 - Marcos Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha.

2 - Ignacio Casale (#254) (Chili) sur Yamaha à 1 h 23 mn 55 s.

3 - Sarel Van Biljon (#277) (Afrique du Sud) sur E-ATV à 2 h 00 mn 29 s.

4 - Rafal Sonik (#253) (Pologne) sur Yamaha à 2 h 03 mn 44 s.

5 - Sebastian Palma (#263) (Chili) sur Can-Am à 2 h 33 mn 13 s.

6 - Ignacio Flores Seminario (#268) (Perou) sur Yamaha à 2 h 57 mn 36 s.

7 - Lukasz Laskawiec (#252) (Pologne) sur Yamaha à 3 h 06 mn 54 s.

8 - Lucas Bonetto (#256) (Argentine) sur Honda à 3 h 09 mn 01 s.

Auto :

1 - Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini.

2 - Nasser Al Attiyah (Quatar) / Cruz (Espagne) (#300) sur Buggy à 3 mn 14 s.

3 - Giniel De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 44 mn 03 s.

4 - Leonid Novistkiy (Russie) / Zhiltsov (Russie) (#307) sur Mini à 48 mn 54 s.

5 - Guerlain Chicherit (France) / Gracin (France) (#309) sur SMG à 1 h 04 mn 50 s.

6 - Ronan Chabot (France) / Pillot (France) (#316) sur SMG à 1 h 34 mn 51 s.

7 - Joan Roma (Espagne) / Perin (France (#305) sur Mini à 1 h 38 mn 27 s.

8 - Orlando Terranova (Argentine) / Fiuza (Portugal) (#313) sur BMW à 1 h 58 mn 25 s.

 

Camion : (Même classification que la veille lors de la fin de la septième étape) 

1 - Gerard De Rooy (Pays Bas) / Colsoul (Belgique) / Rodewald (Pays Bas) (#500) sur Iveco.

2 - Eduard Nikolaev (Russie) / Savostin (Russie) / Rybakov (Russie) (#501) sur Kamaz à 22 mn 08 s.

3 - Martin Kolomy (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) (#547) sur Tatra à 41 mn 25 s.

4 - Mardeev (Russie) / Belyaev (Russie) / Mirniy (Russie) (#505) sur Kamaz à 46 mn 53 s.

5 - Andrey Karginov (Russie) / Devyatkin (Russie) / Mokeev (Russie) (#510) sur Kamaz à 1 h 24 mn 10 s.

6 - Ales Loprais (Tchéquie) / Bruynkens (Belgique) / Pustejovsky (Tchéquie) (#503) sur Tatra à 1 h 57 mn 19 s.

7 - Peter Versluis (Pays Bas) / Schuurmans (Pays Bas) / Damen (Belgique) (#509) sur Man à 2 h 15 mn 36 s.

8 - Van Vliet (Pays Bas) / Klein (Allemagne) / Pronk (Pays Bas) (#502) sur Man à 2 h 17 mn 09 s.

null

Photo : Guilherme Spinelli (#311) a du mal à traverser !

null

Photo : Bruno Miot (#344) ne sort plus de la boue !

nullPhoto : Carlos Sousa (#308) arrive à passer un gué.

null

Photo : Paco Martinez (#74) chute !

Les autres articles du Dakar 2013 :

8291770563_ce5fd46c03.jpg 8358854518_5e6ffb70eb_b.jpg 8360663095_fdbdfa0191_b.jpg 8366105142_725da0a05b_b.jpg

8367118855_50d0b73f8b_b.jpg null null null

null null null null

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Michel T. 14/01/2013 21:56


Je me régale de tes photos et videos. Les images du Dakar sont incroyables, même si cela est bien critiquable ...


Et puis les images d'Argentine ...

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

05 déc 2016

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,70 ARS