8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 15:00

Mise à jour : 08 janvier 2013.

 null 

Dimanche 06 janvier 2013 - Dakar 2013 - Etape 2/14

Pisco - Pisco 

 

Véritable première étape de ce Dakar 2013 après le tour de chauffe d’hier. Et bien entendu les habitués des podiums montrent en fin leurs nez, mais pas comme ils le pensaient ! En effet, les principaux acteurs du Dakar passent presque tous à la trappe pour erreur de navigation, une boucle qui les rend fous, et pour certains des points de contrôles obligatoires qui demeurent introuvables !  Cette fois ci, c’est bien parti pour de bon et on monte en puissance sur les bolides, histoire de bien commencer à aborder le désert ! Les vedettes de la journée qui tirent leur épingle du jeu : Peterhansel, Patronelli, Barreda Bort et De Roy.

Photo : Impressionnant Argentin Lucio Alvarez (#306) sur Toyota en pleine decente dans les dunes.

Vidéos :

Vidéo en français : Résumé général de l'étape 1 auto - moto. 3 mn 00 s.

Para la misma vidéo, version en castellano en : http://www.youtube.com/watch?v=rkxgygl58us

La vidéo camion - quad en français n'est pas encore disponible.

Vidéo en castellano : Emision de la television española TVE, programa TDP. Emision extra larga de mas de 1 hora.

1 h 01 mn. Muy interesante, vale la pena de mirar !

nullCoté quad :

 

On l’attendait aujourd’hui sur son Yamaha, le « frère Patronelli ». Nous n’avons pas été déçu, il a répondu présent ! Il l’a gagné la deuxième étape juste devant Husseini (des Emirats Arabes Unis, une surprise pour cette édition 2013). Un peu perdu au départ (peut être un manque d’entrainement au cours des derniers mois), il lui a fallu pourtant que quelques km pour se mettre de nouveau en condition de mener à bien cette étape.  Les 30 premiers km sur du ripio et ensuite du pur désert, sable et dunes à perte de vue. Comme il était 3ème au classement hier soir, il est donc parti troisième dans la course au matin en sachant qu’il devait rattraper le péruvien Ignacio Flores. Mais tout au long de la course, pas l’ombre du péruvien, et bien préoccupé, il cru que celui-ci était devant lui à une allure plus rapide. Ce n’est qu’à l’arrivée qu’on lui apprit que son concurrent n’avait pas encore franchit la ligne. Il arrivera près d’un quart d’heure plus tard !

Aujourd’hui 3 abandons dont 2 argentins qui n’ont pas pris le départ au matin !

Photo : Patronneli fonçant vers la victoire d'étape en plein désert.

8360663697_c2ef0b9d27_z.jpg

8361724982_5bc0a90ed6_z.jpg

Cartes : Profil et carte de la deuxième étape. Un peu de dénivelé entre 200 m et 700 m d'altitude, une arrivée toute en descente dans les dunes.

nullCoté moto :

 

Pour du désert c’était du vrai désert, puisque les principaux concurrents s’y sont perdus ! C’est aussi le cas pour Cyril Desprès ! Pour le chilien Chaleco c’est la « cata », il tourne et tourne pour trouver les points de contrôle. Chaleco était parti premier suivi de Desprès qui lui faisait peut être un peu trop confiance à suivre ses traces puisque le premier en se perdant entraina le second ! Le français est plus qu’amer, il ne s’attendait vraiment pas à une étape aussi difficile en navigation, il arrive bon 12ème et n’arrive toujours pas à s’imposer parmi les premiers au général (5ème place). Le chilien fait pire et arrive 28ème, 18 mn après l’Espagnol Barreda Port surpris à son arrivée de découvrir qu’il est premier (surtout qu’il avait aussi perdu quelques minutes au début pour se repérer) ! Au classement général c’est donc le chamboulement l’Espagnol est donc maintenant maillot jaune et Desprès doit rattraper 9 mn pour lui ravir la place.

Coté argentin, c’est la Berezina (et seulement à la deuxième etape !), de très nombreux abandons ou arrivées très lointaines et seuls Javier Pizzolito (arrivé 49ème ) et Pablo Rodriguez (24ème) limitent la casse. Le dernier arrivé de l’étape, aussi un argentin, Luis Belaustegui (#150) arrive 7 heures après et écope en plus de pénalité de 5 heures…. Le voila avec 12 heures de retard sur une seule étape ! La veille il était aussi arrivé 171ème sur 173 ! Gardons un œil sur lui pour savoir s’il finit le Dakar ! ;-)

Aujourd’hui 13 abandons moto dont 3 argentins et 1 français ! Pour la petite anecdote, le chilien Felipe Prohens (#41) était tellement perdu qu’il a du demander son chemin directement à Etienne Lavigne (Directeur du Dakar) !

Photo : David Casteu (#10).

Les autres vidéos :

Vidéo (En français) : Entretien avec Juan Barreda Bort et Stéphane Peterhansel. 0 mn 58 s.

 

Vidéo (En espagnol)  : Canal Fox Sport. Resumen de la segunda etapa  9 mn 39 s.

Vidéo (En brésilien) : segunda etapa, équipe Mitsubishi Petrobras. 3 mn 13 s.

Neste segundo dia, o Rally Dakar já mostrou todas as dificuldades características do maior rali do mundo. A Equipe Mitsubishi Petrobras, com o piloto Guilherme Spinelli e o navegador Youssef Haddad, largou entre os 30 primeiros e terminou a especial conquistando 12 posições.

 null 

Coté auto :

 

Pour les autos comme pour les motos, on se perd dans cet enfer jaune ! Carlos Sainz perd la boussole, Nasser Al Attiyah ne sait plus où il va … et à ce petit jeu c’est le français Peterhansel qui retrouve le plus vite sa route ! 242 km de spéciale et 242 km à tourner en rond ! (surtout que l’étape était en boucle), alors c’est sur pas évident de retrouver les points de passages obligatoires pour le contrôle ! On s’en souviendra des points Km 50 et Km 75, certains ne les trouveront jamais ! 50 ans d’expérience pour Carlos Sainz mais certainement insuffisant pour une étape comme aujourd’hui. Il en voudra au Km 50. Coup de chance pour l’argentin Lucio Alvarez qui avec son navigateur se rend compte que les buggys prennent une mauvaise route et se détache d’eux pour revenir dans la bonne direction. Les Argentins arriveront 7ème, par contre Carlos Sainz devra franchir la ligne avec 18 mn de retard à la 11ème place. Pas bon du tout pour lui … il laisse filer Peterhansel au classement général, arrivé premier aujourd’hui !

Pour le moment coté auto tout se joue entre Peterhansel et De Villiers à 2 mn 38 s derrière. Les étapes suivantes vont être passionnantes. 13 abandons aujourd’hui dont deux voitures argentines et une française. La seule voiture égyptienne (#388) abandonne aussi ! 

Dans le camion comme si vous y étiez :

Video : (En néerlandais) avec l'equipe MAN. Deuxième étape. 10 mn 20 s.

 

Pour la vidéo avec l'équipe DAF. Deuxième étape on attend toujours la vidéo !

Justement le Daf #553 s'est couché et a abandonné ! On voudrait voir les images !

 

 

Video (en tchèque) : avec l'équipe Tatra. Deuxième étape. 4 mn 05 s.

Très impressionnant, le camion va mettre 1 minute et demi à sortir d'une dune.

 

Vidéo (En russe) : Deuxième étape point de vue russe Kamaz sur la course. 7 mn 40 s.

nullCoté camion :

 

On sait maintenant que De Roy est le principal favori, c’est donc au tchèque Loprais sur Tatra de prendre des risques pour reprendre la tête de la course. Celui-ci part mal, puisque au tout début, erreur de navigation et il part sur le mauvais cap. Il se reprend et ensuite va foncer au maximum pour regagner le terrain perdu. Beaucoup de risque un monstre lâché à fond au milieu des dunes, et le pari est presque gagné, car le hollandais arrive tout de même premier de l’étape ! il ne faut pas non plus croire que tout fut simple pour l’équipe Iveco de De Roy, eux aussi on perdu du temps à chercher un point de contrôle pendant 10 minutes. Pour les ruses mauvaise journée, pour l’équipe Kamaz et son commandant Nikolaev  18 minutes de perdu aujourd’hui et le voilà maintenant a plus de 20 mn de De Roy ! Des petites nouvelles des deux uniques camions argentins, les D’Agostini sur Mercedes (#533) sont arrivés 40ème et les frères Germano (#556) aussi sur Mercedes  47ème  de l’étape, ils sont donc toujours en course ! Un seul camion abandonne aujourd’hui, Le #533 qui a la bonne idée de se coucher, de l’écurie Daf piloté par le hollandais Hoondert.

null

Photo : Al Attiyah devant une foule de spectateurs à Pisco.

null

Photo : Barreda semble seul dans le désert !

 

Le classement de la deuxième étape

Moto :

1 - Joan Barreda Bort (#5) (Espagne) sur Husqvarna.

2 - Juan Pedrero (#12) (Espagne) sur KTM à 3 mn 16 s.

3 - Matt Fish (#39) (Australie) sur Husqvarna à 5 mn 53 s.

4 - Ruben Faria (#11) (Portugal) sur KTM à 6 mn 26 s.

5 - Kurt Caselli (#29) (Etats Unis) sur KTM à 7 mn 10 s.

Quad : 

1 - Marcos Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha

2 - Sebastian Husseini (#265) (Emirats Arabes Unis) sur Honda à 1 mn 06 s.

3 - Ignacio Casale (#254) (Chili) sur Yamaha à 8 mn 54 s.

4 - Tomás Maffei (#251) (Argentine) sur Yamaha à 9 mn 24 s.

5 - Ignacio Flores Seminario (#268) (Perou) sur Yamaha à 14 mn 59 s.

Auto :

1 - Stéphane Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini.

2 - Giniel De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 2 mn 35 s.

3 - Ronan Chabot (France) / Pillot (France) (#316) sur SMG à 4 mn 52 s. (dont 1 mn de pénalité) 

4 - Orlando Terranova (Argentine) / Fiuza (Portugal) (#313) sur BMW à 5 mn 26 s.

5 - Leonid Novistkiy (Russie) / Zhiltsov (Russie) (#307) sur Mini à 9 mn 33 s.

Camion :

1 - Gerard De Rooy (Pays Bas) / Colsoul (Belgique) / Rodewald (Pays Bas)  (#500) sur Iveco.

2 - Ales Loprais (Tchéquie) / Bruynkens (Belgique) / Pustejovsky (Tchéquie) (#503) sur Tatra à 1 mn 01 s.

3 - Miki Biasion (Italie) / Fiori (Italie) / Huisman (Pays Bas) (#507) sur Iveco à 7 mn 52 s.

4 - Martin Kolomy (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) (#547) sur Tatra à 16 mn 16 s. 

5 - Eduard Nikolaev (Russie) / Savostin (Russie) / Rybakov (Russie) (#501) sur Kamaz à 18 mn 38 s.

 

Le classement Général : 

Moto :

1 - Joan Barreda Bort (#5) (Espagne) sur Husqvarna.

2 - Ruben Faria (#11) (Portugal) sur KTM à 5 mn 36 s.

3 - Juan Pedrero (#12) (Espagne) sur KTM à 6 mn 36 s.

4 - David Casteu (#10) (France) sur Yamaha à 6 mn 58 s.

5 - Cyril Despres (#1) (France) sur KTM à 8 mn 50 s.

6 - Matt Fish (#39) (Australie) sur Husqvarna à 9 mn 18 s.

7 - Darryl Curtis (#37) (Afrique du Sud) sur KTM à 09 mn 19 s.

8 - Pal Anders Ullevaseter (#8) (Norvège) sur KTM à 09 mn 27 s.

Quad : 

1 - Marcos Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha.

2 - Sebastian Husseini (#265) (Emirats Arabes Unis) sur Honda à 0 mn 46 s.

3 - Ignacio Casale (#254) (Chili) sur Yamaha à 9 mn 19 s.

4 - Ignacio Flores Seminario (#268) (Perou) sur Yamaha à 13 mn 44 s.

5 - Rafal Sonik (#253) (Pologne) sur Yamaha à 17 mn 52 s.

6 - Gastón Gonzalez (#266) (Argenitne) sur Yamaha à 20 mn 55 s.

7 - Tomás Maffei (#251) (Argentine) sur Yamaha à 26 mn 29 s.

8 - Sarel Van Biljon (#277) (Afrique du Sud) sur E-ATV à 27 mn 00 s.

Auto :

1 - Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini.

2 - Giniel De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 2 mn 38 s.

3 - Ronan Chabot (France) / Pillot (France) (#316) sur SMG à 3 mn 46 s.

4 - Orlando Terranova (Argentine) / Fiuza (Portugal) (#313) sur BMW à 6 mn 26 s.

5 - Leonid Novistkiy (Russie) / Zhiltsov (Russie) (#307) sur Mini à 9 mn 33 s.

6 - Nasser Al Attiyah (Quatar) / Cruz (Espagne) (#300) sur Buggy à 10 mn 25 s.

7 - Lucio Ezequiel Alvarez (Argentine) / Graue (Argentine) (#306) sur Toyota à 12 mn 27 s.

8 - Krzysztof Holowczyc (Pologne) / Palmeiro (Portugal) (#310) sur Mini à 14 mn 00 s.

Camion :

1 - Gerard De Rooy (Pays Bas) / Colsoul (Belgique) / Rodewald (Pays Bas) (#500) sur Iveco.

2 - Ales Loprais (Tchéquie) / Bruynkens (Belgique) / Pustejovsky (Tchéquie) (#503) sur Tatra à 0 mn 25 s.

3 - Miki Biasion (Italie) / Fiori (Italie) / Huisman (Pays Bas) (#507) sur Iveco à 10 mn 55 s.

4 - Martin Kolomy (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) / Kilian (Tchéquie) (#547) sur Tatra à 19 mn 13 s.

5 - Eduard Nikolaev (Russie) / Savostin (Russie) / Rybakov (Russie) (#501) sur Kamaz à 20 mn 20 s.

6 - Peter Versluis (Pays Bas) / Schuurmans (Pays Bas) / Damen (Belgique) (#509) sur Man à 21 mn 49 s.

7 - Hans Stacey (Pays Bas) / Ruf (Allemagne) / Der Kinderen (Pays Bas) (#504) sur Iveco à 25 mn 54 s.

8 - Jaroslav Valtr (Tchéquie) / First (Tchéquie) / Kalina (Tchéquie) (#524) sur Daf à 30 mn 26 s.

null

Photo : Jean Karl Atzert (#275) en difficulté lors de cette étape. Il finira avant-dernier, 2 h 21 mn après l'arrivée de Patronelli.

null

Photo : Peterhansel tout en haut d'une dune, très impressionnant !

Les autres articles du Dakar 2013 :

8291770563_ce5fd46c03.jpg 8358854518_5e6ffb70eb_b.jpg 8360663095_fdbdfa0191_b.jpg 8366105142_725da0a05b_b.jpg

8367118855_50d0b73f8b_b.jpg null null null

null null null null

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS