10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 20:00

Mise à jour : 10 janvier 2011.

Pour suivre le Dakar 2012, Mar del Plata - Lima, cliquez sur :

Dakar 2012, présentation.

Dimanche 09 janvier 2011 - Dakar 2011 - Etape 7/13

Arica - Antofagasta

La journée du vendredi a laissé tellement de traces, que les organisateurs du Dakar ont décidé après la journée de repos du samedi d’écourter la 7ème étape du dimanche en passant la spéciale de 456 km à 275 km. Il faut dire que la course doit tout de même préserver la présence d’un maximum de concurrents pour que médiatiquement l’arrivée à Buenos Aires puisse se faire.

Ils ont bien fait, car en regardant le tableau des abandons, avec 16 concurrents en moins, on a limité les dégâts ! Il reste à la fin de cette 7ème étape : 110 motos, 17 quads, 78 autos et 40 camions en compétition.

Dans la course, les choses se précise en cette 7ème journée, sur auto, ca va se jouer entre l’espagnol et le qatari, sur les quads entre Patronelli et Maffei, sur Moto entre Coma et Despres et sur Camion la surprise vient des tchèques sur Tatra qui dépassent tous les Kamaz russes.

Les titres du jour :

- Stéphane Peterhansel s’enfonce !

- La fin du rêve de l’Argentin Terranova.

- Maffei reprend la tête des quads.

- Le chilien Lopez gagne enfin une étape.

- Deuxième victoire pour Loprais et son Tatra.

 

Images sans commentaire : ASO 7 ème étape. Arica - Antofagasta.

Dimanche 09 janvier 2011. 2 mn 30 s.

Le magazine en français : ASO. 7 ème étape. Arica - Antofagasta.

Dimanche 09 janvier 2011. 2 mn 14 s.

Version en espagnol : http://www.youtube.com/watch?v=WNB8Vak8Z_c

Version en allemand : http://www.youtube.com/watch?v=jSKo9rU5Tq8

Le résumé de l'étape en français : ASO. 7 ème étape. Arica - Antofagasta.

Dimanche 09 janvier 2011. 3 mn 09 s.

Version en espagnol : http://www.youtube.com/watch?v=VAljl4X7qQo

Version en allemand : http://www.youtube.com/watch?v=pSceaBAVyy0

Etape 7 : On redescend plein sud en suivant la côte.

Profil de la spéciale de la septième étape. On reste sur du presque plat en suivant la côte Pacifique.

Stéphane Peterhansel s’enfonce !

Pas de chance pour Stéphane Peterhansel, il crève de nouveau alors que Sainz et Al Attiyah non. C’est certain il est obligé de prendre des risques sur des terrains plus que mauvais et en ce moment ça ne lui réussit pas trop ! D’ailleurs pour BMW en ce moment c’est la guigne avec en plus l’abandon de Terranova. VW a l’air de s’en sortir plus que bien, entre les deux écurie il n’y aujourd’hui plus de suspense !

 Stéphane Peterhansel : "Dès le début, une Volkswagen a dû avoir un problème parce qu'on s'est retrouvé dans sa poussière. C'était assez pénible de rouler à 20 à l'heure à cause de la poussière parce qu'il n'y avait pas du tout de vent. On les a laissé partir et au bout de 15kms on a crevé. Parfait pour ne pas nous mettre en confiance pour la suite. Je n'ai pas la bonne vitesse pour rouler dans ces conditions de fesh fesh rocailleux. Les minutes s'additionnent et ça commence à faire gros. C'est de ma faute. Je roule trop vite dans ces conditions là. Je n'ai pas le bon rythme. De toute façon, podium, 2, 3, 4, 5 ou 8, c'est équivalent. La seule chose qui nous intéresse au départ, c'est la victoire. Là, c'est en train de nous échapper, c'est sûr".

Carlos Sainz : "C'était vraiment difficile. Je suis content finalement. Ce n'était pas facile d'ouvrir aujourd'hui. Il y a avait notamment une section de dunes très délicates à négocier. Mais Lucas a fait un très bon travail. On est contents. C'est une bonne journée, j'en suis convaincu. Mais ce n'était vraiment pas facile".

Nasser Al Attiyah : "On a vécu une étape très difficile. On a repris Carlos Sainz très rapidement. Mais on ne pouvait pas le doubler à cause de la poussière. On n'a pas voulu prendre de risques et on est resté derrière lui. On lui reprend tout de même 1'20 et je suis ravi de remporter la spéciale. Et à partir de maintenant, je vais vraiment attaquer. Pour éviter les crevaisons, il faut éviter de trop déraper, de trop mettre la voiture en travers. L'an dernier j'ai eu 6 crevaisons. Cette année je me suis vraiment concentré sur ma conduite pour éviter ces crevaisons, en restant le plus possible en ligne".

 

Photo : La VW de Al Attiyah. 

La fin du rêve de l’Argentin Terranova :

L’Argentine pleure, elle voyait déjà un de ses fils sur le podium de Buenos Aires, et puis voilà, c’est l’accident comme sur le Dakar 2009, des tonneaux et la voiture sur le dos qui ne pourra plus redémarrer. La voiture est dans un tel état que les autres concurrents passant à leurs niveaux se sont tous arrêtes pour savoir si il y avait des blessés. L’accident s’est produit au Km 200 des 273 de la spéciale. Tout allait bien mais c’est en passant de la troisième à la quatrième vitesse en accélérant que l’arrière de la voiture est partie en l’air et s’et mise sur le coté en effectuant au moins 4 à 5 tonneaux. Terranova ne voit pas là une erreur de conduite de sa part, en fait il ne comprend pas comment sa voiture s’est envolée de cette sorte.Reste maintenant que le polonais Holowczcyc et le portugais Dos Santos pour prêter main forte à Peterhansel dans l’équipe BMW.

Krzysztof Holowczcyc : "Ça a été une étape difficile. On a vu que Peterhansel s'est arrêté en raison d'une crevaison et on a ralenti pour l'attendre. Il est repassé devant et on s'est retrouvé dans sa poussière. Puis on a repris Terranova qui ne voulait pas nous laisser passer. Et dans sa poussière on a eu deux crevaisons. Peut-être que les pilotes VW conduisent de façon plus propre. Peut-être aussi que notre voiture est trop lourde".

Maffei reprend la tête des quads :

Grosse surprise pour Maffei ! A son arrivée, on lui apprend qu’il est de nouveau premier au classement général, et pourtant il n’aura fait qu’une étape bien modeste, il s’est même un moment trompé de direction, et revenu sur ses pas pour arriver 9ème. C’est en fait Alejandro Patronelli qui a joué de malchance tout au long de la journée et en perdant de nombreuses minutes s’est retrouvé à la deuxième place au général. Tout d’abord dès le départ il se retrouve derrière une moto qui lui cache à la fois toute visibilité du terrain mais qui aussi l’asperge de terre et de sable. Il a alors a ce moment là touché un rocher et a volé en l’air avant de retomber se blessant à la main. En se relevant il a même pensé abandonner, mais comme son quad ne paraissait pas avoir subit trop de dommage a décidé de repartir.

Le chilien Lopez gagne enfin une étape :

Lopez gagne enfin une étape chez lui au Chili, cette victoire n’a pas grande importance pour le classement général ou il garde la troisième place derrière les deux grand Coma et Despres. C’est simplement pour l’honneur ! Le plaisir de gagner devant ses compatriotes !

Francisco Lopez : "Ce n'était pas facile. Il y avait beaucoup de poussière au début. Je suis allé un peu plus vite ensuite mais j'ai perdu le pot d'échappement à peu près au milieu de la spéciale. Et j'avais peur ensuite que le moteur casse. Heureusement que c'était la spéciale la plus courte depuis le début, car sinon le moteur aurait beaucoup souffert. J'ai gagné et ce qui est important. J'ai passé une bonne journée. Tout va bien. Je souffrais la semaine dernière d'un refroidissement, mais là ça va. Je me sens en pleine forme. Je sens que je pilote bien".

Marc Coma : "C'était une étape technique. Il y a avait une partie de pur trial, agréable mais exigeante. Dans la première partie j'ai souffert car j'étais derrière Ruben Faria et j'ai eu beaucoup de poussière et du mal à le dépasser. Mais dans la dernière partie, dans les dunes, j'ai pu rouler à mon rythme."

 Helder Rodrigues : J'ai dû ouvrir la piste lors des premiers kilomètres. Ça se passait plutôt bien. Après la dune, Cyril Despres m'a passé. Je suis resté derrière lui jusqu'au bout. L'objectif, c'est le podium, voir mieux. Mais ça va être difficile. Chaleco est un pilote très rapide et en plus il est dans son pays".

Pal-Anders Ullevalseter : "Cette étape m'a plutôt réussi. Je commence vraiment à m'habituer à la moto. Je sais comment la manipuler. D'ailleurs je m'amuse bien plus et je suis beaucoup plus rapide. Les sensations sont meilleures chaque jour. Je sais que je ne peux plus gagner la course. L'objectif il y a quelques jours était d'atteindre le Top 10. Maintenant que c'est fait, je dois continuer à grimper tous les jours. La course est encore longue".

Cyril Despres : "Une journée de repos pour la machine et pour l'homme qui a fait du bien. Aujourd'hui, ça a été une des plus belles journées type rallye raid-enduro que j'ai vécu dans ma vie. Merci à David Castera de m'avoir donné autant de plaisir. C'était non seulement beau mais en plus super sympa à rouler. Donc une bonne journée, même au niveau sportif. On se demandait ce matin si avec 272kms, on allait être rassasié, et bien la réponse est oui".

 Deuxième victoire pour Loprais et son Tatra :

Le tchèque Loprais gagne de suite sa deuxième étape ! Pas encore en position pour rivaliser avec le Kamaz de Kamirov encore 16 mn devant lui, il dépasse tout de même Chagin et passe deuxième au classement général.

Photo : Chagin retrograde au classement général.

Les abandons de la septième étape :

A nouveau des abandons lors de cette 7ème étape entre Iquique et Antofagasta. Une étape écourtée de près de la moitié pour éviter un nombre toujours plus grand d’abandons, mais qui n’a pas évité à 16 concurrents de me pas prendre le départ le lendemain.

En moto, au revoir aux Argentins Hertzel et Sanchez, aux Français Palacios et Meffre, au Belge Geoffroy, au Péruvien Barron, aux Italiens Cabini, Cucurachi et Boano, et enfin aux espagnols Font et Rincon. En quad, aucun abandon, et en Auto 4 équipes nous quittent, celle du Chilien Menendez, du Français Chicherit, du Belge Feryn et du célèbre Argentin Terranova ! Pour les camion, l’équipe sud africaine de Anthony Taylor.

Le classement de la septième étape :

Moto : Classement de la septième étape :

1 - Francisco Lopez Contardo (#3) (Chili) sur Aprilia

2 - Cyril Despres (#2) (France) sur KTM à 02 mn 21 s.

3 - Marc Coma (#1) (Espagne) sur KTM à 03 mn 45 s.

Quad : Classement de la septième étape :

1 - Sebastian Halpern (#255) (Argentine) sur Yamaha.

2 - Lukasz Laskawiec (#269) (Pologne) sur Yamaha à 2 mn 10 s. 

3 - Jorge Santamarina (#273) (Argentine) sur Honda à 06 mn 16 s.

Auto : Classement de la septième étape :

1 - Al Attiyah (Qatar) / Gottschalk (Allemagne) (#302) sur VW.

2 - Sainz (Espagne) / Cruz (Espagne) (#300) sur VW à 1 mn 20 s.

3 - De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#308) sur VW à 2 mn 56 s.

Camion : Classement de la septième étape :

1 - Loprais (Tchéquie) / Holan (Tchéquie) / Kalina (Tchéquie) (#504) sur Tatra.

2 - Kabirov (Russie) / Belyaev (Russie) / Mokeev (Russie) (#502) sur Kamaz à 05 mn 03 s. 

3 - Chagin (Russie) / Savostin (Russie) / Shaysultanov (Rusie) (#500) sur Kamaz à 14 mn 05 s.

Le classement général à la fin de la septième étape :

Moto :

1 - Marc Coma (#1) (Espagne) sur KTM.

2 - Cyril Despres (#2) (France) sur KTM à 7 mn 24 s.

3 - Francisco Lopez Contardo (#3) (Chili) sur Aprilia à 18 mn 27 s.

4 - Helder Rodrigues (#4) (Portugal) sur Yamaha à 33 mn 04 s.

5 - Ruben Faria (#11) (Portugal) sur KTM à 40 mn 53 s.

6 - Frans Verhoeven (#16) (Belgique) sur BMW à 1 h 14 mn 10 s.

7 - Stefan Svitko (#25) (Slovaquie) sur KTM à 1 h 16 mn 54 s. 

8 - Jordi Viladomis (#8) (Espagne) sur Yamaha à 1 h 20 mn 11 s.

Quad : 

1 - Tomas Maffei (#280) (Argentine) sur Yamaha .

2 - Alejandro Patronelli (#252) (Argentine) sur Yamaha à 03 mn 03 s.

3 - Sebastian Halpern (#255) (Argentine) sur Yamaha à 26 mn 45 s.

4 - Joseph Machacek (#251) (Tchéquie) sur Yamaha à 2 h 36 mn 45 s.

5 - Pablo Sebastian Copetti (#263) (Argentine) sur Yamaha à 3 h 23 mn 54 s.

6 - Christophe Declerck (#253) (France) sur Polaris à 4 h 01 mn 20 s.

7 - Rodrigo Ramirez (#272) (Chili) sur Can-Am à 5 h 40 mn 14 s.

8 - Lukasz Laskawiec (#269) (Pologne) sur Yamaha à 6 h 10 mn 03 s.

Auto :

1 - Sainz (Espagne) / Cruz (Espagne) (#300) sur VW.

2 - Al Attiyah (Qatar) / Gottschalk (Allemagne) (#302) sur VW à 1 mn 22 s.

3 - Peterhansel (France) / Cottret (France) (#301) sur BMW à 21 mn 11 s.

4 - De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#308) sur VW à 32 mn 45 s.

5 - Krzysztof Holowczyc (Pologne) / Jean Marc Fortin (Belgique) (#307) sur BMW à 1 h 28 mn 59 s.

6 - Mark Miller (Etats Unis) / Ralph Pitchford (Afrique du Sud) (#304) sur VW à 2 h 13 mn 44 s.

7 - Guilherme Spinelli (Brésil) / Youssef Haddad (Brésil) (#310) sur Mitsubishi à 2 h 38 mn 50 s.

8 - Christian Lavieille (France) / Jean-Michel Polato (France) (#312) sur Nissan à 3 h 26 mn 41 s. 

Camion :

1 - Kabirov (Russie) / Belyaev (Russie) / Mokeev (Russie) (#502) sur Kamaz.

2 - Loprais (Tchéquie) / Holan (Tchéquie) / Kalina (Tchéquie) (#504) sur Tatra à 16 mn 22 s.

3 - Chagin (Russie) / Savostin (Russie) / Shaysultanov (Rusie) (#500) sur Kamaz à 28 mn 22 s.

4 - Nikolaev (Russie) / Mizyukaev (Russie) / Rybakov (Russie) (#512) sur Kamaz à 1 h 43 mn 55 s.

5 - Echter (Allemagne) / Ruf (Allemagne) / Klein (Allemagne) (#507) sur Man à 2 h 25 mn 47 s.

6 - Mardeev (Russie) / Demyanenko (Russie) / Mardeev (Russie) (#518) sur Kamaz à 3 h 04 mn 22 s.

7 - Pep Villa (Espagne) / Torrallardona (Espagne) / Van Eerd (Pays Bas) (#506) sur Iveco à 4 h 46 mn 07 s.

8 - Van Vliet (Pays Bas) / Bruynkens (Belgique) / Der Kinderen (Pays Bas) (#503) sur Man à 6 h 21 mn 34 s. 

 

Tous les articles du Petit Hergé sur le Dakar 2011 :

- Dakar 2011. Etape 0/13 Buenos Aires - Victoria. (Mise à jour le 01 janvier 2011).

- Dakar 2011. Reveillon et presse étrangère. (Mise à jour le 02 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 1/13 Victoria - Córdoba. (Mise à jour le 04 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 2/13 Córdoba - Tucuman.(Mise à jour le 06 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 3/13 Tucuman - Jujuy. (Mise à jour le 07 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 4/13 Jujuy - Calama. (Mise à jour le 08 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 5/13 Calama - Iquique. (Mise à jour le 09 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 6/13 Iquique - Arica. (Mise à jour le 10 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 7/13 Arica - Antofagasta. (Mise à jour le 10 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 8/13 Antofogasta - Copiapó. (Mise à jour le 11 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 9/13 Copiapó - Copiapó. (Mise à jour le 12 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 10/13 Copiapó - Chilecito. (Mise à jour 13 janvier 2011).

- Dakar 2011. Etape 11/13 Chilecito - San Juan. (Mise à jour 14 janvier 2011).

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

02 mai 2017

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,20 ARS