31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 14:46
Mise à jour : 31 mars 2009.

Une des dernière photo en public de Raul Alfonsin en octobre 2008La fin d'une époque :

L’ancien président de la République Argentine, Raul Alfonsin est au plus mal.

Son médecin personnel, Alberto Sadler, a annoncé ce matin (mardi 31 mars 2009) que l’état de l’ancien président est « réservé » et qu’il « s’aggrave ».

Alfonsin est aujourd’hui âgé de 82 ans et est soigné dans son appartement au 1678 de l’avenida Santa Fe à Buenos Aires. Il est atteint d’un cancer des poumons avec métastase osseuse et suit un traitement depuis 1 an. La dernière apparition en public de l’ancien chef d’état eu lieu en octobre dernier (2008) à la Casa Rosada lorsqu’il fut convié par Cristina Kirchner pour l’inauguration d’un buste le représentant.

Il est 11h du matin (16h à Paris) alors que je termine cet article, Monseigneur Laguna s'est rendu à son chevet et a déclaré : "Hay que rezar por él".

Quelques heures après avoir publié cet article, Raul Alfonsin décède. Lire : Décès de Raul Alfonsin.


Alfonsin en 1983Raul Alfonsin emporta les premières élections présidentielles démocratiques le 30 octobre 1983 après 8 années de dictatures militaires. Il se présente aux élections en tant que représentant le parti UCR (Unión Cívica Radical), parti qu’il dirigeait depuis décembre 1982.

Le 10 décembre 1983 il assume le pouvoir alors que le pays est au plus bas. Problèmes économiques d’une part et fragilité de la démocratie.

Le 14 juin 1984, mise en place du « Plan Austral », plan économique, changement de monnaie, l’Austral remplace le peso, et lutte contre l’inflation. L’embelli de dura qu’un peu plus d’un an, car dès 1986 l’inflation redevint la bête noire du pays.

En 1986, Alfonsin fait voter au parlement la loi du « Punto final » (Point Final) qui permet au gouvernement d’arrêter les militaires et d’entamer contre eux une poursuite pour crime contre l’humanité. Les militaires dirigés par Aldo Rico provoquent durant Pâques 1987, une rébellion pour montrer au gouvernement qu’ils ne sont pas d’humeur à accepter une quelconque décision du chef d’Etat. Nous sommes alors au bord d’une guerre civile. Les argentins sortent dans la rue pour appuyer Raul Alfonsin (y compris l’opposition péroniste), une infime partie de l’armée suit le président et la rébellion est étouffée. Une des phrases les plus célèbres de Raul Alfonsin à la fin de cette crise fut celle qu’il proclama le 30 avril 1987 sur la Plaza de Mayo : “La casa está en orden, felices Pascuas” (la maison est en ordre, joyeuses Paques ¡”


 



Vidéo : Extrait de la "Republica perdida II" 7 mn 45 s.

0 mn 0 s : Annonce par Reynaldo Bignone de la tenue des prochaines elections présidentielles (1983)
0 mn 35 s : La campagne électorale de 1983.
2 mn 46 s : Raul Alfonsin parle de sa campagne.
4 mn 02 s : Journée de vote 30 octobre 1983.
5 mn 12 s : Prise de fonction de Raul Alfonsin 10 décembre 1983.


La Plaza de Mayo le 10 décembre 1983, Prise de fonction de Raul Alfonsin
Photo : Prise des fonction de Raul Alfonsin, le 10 décembtre 1983 sur la Plaza de Mayo. C'est le retour de la démocratie en Argentine

30 avril 1987 : La casa esta en orden !Malgré la bonne volonté du nouveau chef de l’état et de son gouvernement, le pays n’arrive pas à se redresser économiquement.

Les années 1988 et surtout 1989 furent les pires, l’inflation n’était plus contrôlable, en mai 1989 l’inflation mensuelle fut de 79%. Dans de telle conditions, le candidat de l’UCR Eduardo Angeloz se présentant aux élections présidentielles du 14 mai 1989 ne pu essuyer qu’une terrible défaite.Le plan Austral Alfonsin préfère alors démissionner de suite (le 09 juillet) sans attendre la passation du pouvoir (prévu 6 mois plus tard)  pour remettre au gagnant des élections Carlos Menem son poste. Medaillon : logo de la nouvelle devise argentine, l'Austral entre le 15 juin 1985 et le 31 décembre 1991.

Après son mandat, Raul Alfonsin est resté président de l’UCR jusqu’en 1991, et assura encore à deux reprises la direction du parti (1993-1995) et (1999-2001). Depuis Raul Alfonsin a toujours fait parti des débats sur les libertés et la démocratie. Plus que son titre d’homme politique de l’UCR, ou que ces charges successives de sénateurs, il est devenu avant tout une figure des luttes argentines contre les dictatures militaire et pour le retour à la démocratie. Photo : La casa esta en orden !


Raul Alfonsin n’est plus.

 

Il était 20h30, ce mardi 31 mars 2009, lorsque l’ancien président de la république argentine s’est éteint dans son appartement de l’avenida Santa Fe à Buenos Aires.
Article suivant à lire : - Mercredi 1er avril 2009. Décès de Raul Alfonsin


Autres articles du Petit Hergé concernant Raul Alfonsin :
- Mardi 31 mars 2009. Raul Alfonsin est au plus mal.
- Mercredi 1er avril 2009.
Décès de Raul Alfonsin
-
Mercredi 1er avril 2009.Les argentins viennent saluer Raul Alfonsin.
- Jeudi 02 avril 2009. Une nuit de recueillement pour les argentins
- Samedi 04 avril 2009.
Alfonsin : La morale de l'Histoire.


Alfonsin a déjà sa place dans l'histoireD'autres articles dans le Petit Hergé :

- Décès de Raul Alfonsin. (1er avril 2009).
- Coup d'Etat du 24 mars 1976.
- Juan Domingo Peron 1895-1943.
-
Juan Domingo Peron 1943-1945.
-
Chili : Coup d'Etat du 11 septembre 1973.
- Epidémie de la dengue en Argentine en mars 2008.
- San Antonio de Areco (Province de Buenos Aires).
- Tous les articles sur l'Argentine parus dans Géo.
- Mar del Plata (Province de Buenos Aires).
- Fotolog et floggers.
- Vote contre les rétentions le 05 juillet 2008.
 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS