23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 15:38

Mise à jour : 16 juin 2018. Catégories : # Mar del Plata. # Province de Buenos Aires.

(Editions antérieures : 23 sept 2008 et 24 mai 2011)

Les belles demeures de Mar del Plata :

 

Mar del Plata est née de la volonté de créer non loin de Buenos Aires une ville balnéaire sur le modèle français de Deauville, Le Touquet ou de Biarritz. Villégiature estivale préférée de la bourgeoisie de Buenos Aires dés l’arrivée du chemin de fer dans cette ville en 1886.

L’aristocratie porteña débarque donc en cette fin du XIXème siècle et veut mener à Mar del Plata  un train de vie identique à ce qu’elle connait dans la capitale argentine. Promenades, restaurants, hôtels, palaces, et vie mondaine.

Photo : La Villa Normandy construite en 1918 pour Felix Deloir par l'architecte Gaston Mallet. Photo Petit Hergé mai 2011. 

   

Photos : De gauche à droite, Residencia de Larco y Jauregui (1921), Residencia de Luis y Juan Magnasco (1926) et la Villa Tur (1910). Photos Petit Hergé 20 mai 2011. 

 
 
 

Capilla Santa Cecilia de Mar del Plata Santa Cecilia de Mar del Plata

Photos : La capilla Santa Cecilia à la fin du XIXème siècle et aujourd'hui.

Pour se plonger en 1900 à Mar del Plata :
- La Capilla Santa Cecilia (1873), sur Cordoba 1320. Elle a été construite par Patricio Peralta Ramos à la mémoire de sa femme (Cecilia bien sur !). Classée monument historique national depuis 1971 (ouf !), sauvée de la démolition.
 

- Catedral de los Santos Pedro y Cecilia (1905), sur San Martin 2776. Dessinée par Pierre Benoit (architecte français) en pur style néogothique.


- El Torreon del Monje (1904), sur la cote sur Punta Piedras. Initialement appelé Torre Pueyrredon, c’est un don de Ernesto Tornquist et construite par Jose Fontana. Elle a été inaugurée le 28 février 1904 et a subit des modifications et des agrandissements en 1929.

El Torreon au début du siècle El Torreon de Mar del Plata en été 2007

Photos : El Torreon del Monje en 1907 à gauche et en 2007 à droite. Le chemin de terre est devenu une avenue et le Torreon s'est agrandi.

Le Mar del Plata du début XXème encore debout :

- El Palacio Municipal (1938), sur Hipolito Yrigoyen 1627.Gros édifice de style florentin du XVIème siècle couronné par une tour de 40 m. Construit par Luis Falcone sur des plans de Alejandro Bustillo.
- Villa Victoria (1912), sur Matheu 1851. Maison en bois préfabriquée en Angleterre et rapportée en bateau et montée sur place en 1912. Du british à 100% dans le quartier Los Troncos. Cette maison appartenait à l’écrivain Victoria Ocampo. Aujourd’hui c’est un centre culturel donc on peut y entrer.
- Villa Silvina (1908), toujours sur Matheu. Encore une autre propriété appartenant à un autre écrivain : Adolfo Bioy Casares et à sa femme Silvina Ocampo.
- Villa Ortiz Basualdo (1909), Avenida Colón 1198. On a voulu faire un château français du bord de la Loire. C’est donc du grand délire ! C’est devenu le siège du Museo de Arte Juan Carlos Castagnino. Donc on peut y entrer, et de plus le mobilier d’époque venu de Belgique y est exposé.
  
Photo : Villa Sivina, Palacio Municipal, Villa Ortiz Basualdo. (Cliquez dessus pour agrandir).

 


Vidéo : Casa del Puente (1943), Image de synthèse, visite virtuelle de la maison du Pont. Film de 2006. Projet pour la restauration de cette maison. 4mn 13s. Réalisation Estudio Sanzaro.

El Palacio Arabe  Ne pas oublier aussi :

- El Chalet Los Troncos (1938), Angle des rues Primera Junta et Urquiza. Cette fois c’est la Suisse qui est à l’honneur. C’est ce chalet alpin qui a même donné son nom à tout le quartier.
- Le Château Frontenac ( ), sur Alvear 2010. Un mélange de style dessiné ne fois de plus par l’architecte Bustillo sur une commande de Adela Unzué de Leloir.
- El Palacio Arabe (1948), sur Córdoba 1681.
Un immeuble
d’appartements avec de nombreuses références neoarabes. Dessiné et construit par Jalil Mahnud Hassein. L’immeuble termine par un minaret !

- La Casa del Puente (1943), Terminée en 1945 dans le barrio Los Pinos sur la petite rivière Las Chacras. La maison est sur un terrain de 2 hectares délimité par les calles Matheu, Funes, Saavedra et les voies du ferrocarril Gral. Roca. C’est un projet de l’architecte américain Amancio Williams. A partir de 1991, la maison est tombée a l'abandon en raison d'un problème de sucession. En 1997, la casa del Puente a été classée monument historique. Après être détruite par un incendie en septembre 2004, la maison est aujourd’hui à l’abandon mais devrait être rénovée dans le futur.

Les conseils du Petit Hergé :

Toujours difficile de donner son avis sur le temps à consacrer pour visiter un endroit et encore plus difficile pour une ville telle que Mar del Plata. Tout dépend de ce qui peut vous intéresser, cependant si vous êtes curieux et amateur de vielles batisses, de restaurants et de quelques baignades, prenez vous au moins 3 à 4 jours sur place. Si vous n'aimez pas les villes et que seul l'attrait de la plage ou de la mer compte pour vous, alors choisissez plutot Miramar, Villa Gesel ou Pinamar. Dans ce cas 2 jours et une nuit sur Mar del Plata vous suffiront.

  Les liens exterieurs en relation avec le sujet :
 

- Faculté d'architecture de Mar del Plata.
- Patrimoine architectonique de Mar del Plata.
D'autres articles sur Mar del Plata dans le Petit Hergé :

 

Historique de la ville de Mar del Plata. (Juillet 2011).

Mar del Plata est aujourd’hui la ville la plus importante de l’intérieur de la province de Buenos Aires. Seules quelques municipalités de la banlieue de Buenos Aires dépassent sa population. C’est la capitale de la cote atlantique qui chaque année pendant trois mois absorbe près d’un million d’habitants en plus venant passer leurs vacances d’été.

 

Photos anciennes de Mar del Plata. (Mai 2011).

Voici quelques photos du début du XXème siècle permettant de se donner une idée de l'aspect de la ville il y a un siècle et de se que pouvait representer un séjour au bord de mer pour la bourgeoisie porteña. Inutile de présenter la totalité des photos disponibles sur cette époque, elles sont nombreuses. Je vous propose donc une simple série de 10 photos avec les dates quand il est possible de les connaitre.

Les Plages de Mar del Plata. (Mai 2011).

Mar del Plata sans l'océan et ses plages, n'aurait jamais eu raison d'être. Il s'agit avant tout d'une station balnéaire. Donc tout voyage ou séjour par Mar del Plata se fait forcemment par ses plages.
Buenos Aires tourne le dos à son Rio, Mar del Plata se tourne vers l'Atlantique.

 

La Calle Güemes de Mar del Plata. (Mai 2011).

Depuis 2003, la calle Guemes du quartier de Los Troncos à Mar del Plata a connu une transformation rapide et gigantesque. Certains n’hésitent pas à parler du « Fenómeno Güemes » qui transforma une rue d’un quartier résidentiel comptant de nombreuses constructions individuelles en rue commerciale, puis en zone commerciale s’étendant aux autres rues environnantes.

Les restaurants de Mar del Plata. (Juillet 2011).

Comme Mar del Plata est une ville touristique, vous pouvez donc imaginer que pendant la haute saison, les restaurants fourmillent dans le centre et le long des plages. Il y a de tout ! Cependant le plus intéressant est de chercher de bonnes tables ouvertes toute l’année. C’est le but de cet article : chercher les tables originales, les bonnes adresses qui valent le détour et qui offrent des plats qui ne se trouve peut être qu’à Mar del Plata !

D'autres articles à lire dans le Petit Hergé :

 

- La Ville de Córdoba.
- Les 7 régions argentines.

- Le Nord Ouest Argentin.
- Pourquoi ne peut on pas visiter l'Argentine en un seul voyage
.
-
Les estancias jésuites de Cordoba.

- Le quartier de Palermo à Buenos Aires.
- Alta Gracia (Cordoba) .

Partager cet article

commentaires

Des questions ?

Contactez moi sur :

petitherge@hotmail.com

Recherche Sur Le Site

Cours du Peso Argentin

Euro : 03 juillet 2020.

Cours officiel : 76 ARS

Cours "bleu" : 120 ARS