21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 21:35

Mise à jour : 24 mai 2011 / 21 septembre 2008.

Tous à la plage ! C'est l'été !

Les plages de Mar del Plata : 

Mar del Plata sans l'océan et ses plages, n'aurait jamais eu raison d'être. Il s'agit avant tout d'une station balnéaire. Donc tout voyage ou séjour par Mar del Plata se fait forcemment par ses plages.
Buenos Aires tourne le dos à son Rio, Mar del Plata se tourne vers l'Atlantique.
On s'y balade, on s'y baigne, on y mange, on s'y montre. Les plages comme les avenues qui les bordent sont devenues un spectacle du matin au soir pendant les longues journées d'été. On peut aimer comme on peut detester, mais le porteño y passe et il faut se faire une idée par soi même de ce que peut être la "culture argentine" et de ce qu'elle fait de son "Mardel".

Les pieds dans l'eau, pourquoi pas ?Ete 2008, sur la plage Bristol

Photo : Méditation, sport, farniente, bavardage, drague, l'important

Les plages du nord Parque Camet, au sud playa AlfarToutes les plages de Mar del Plata

Si on commence par le nord, la première est sans doute celle de Camet ou Perla Norte, puis en descendant nous trouvons les autres plages de La Perla jusqu’à Punta Iglesias. Ensuite plus au sud, on considère déjà que l‘on est au centre ville avec la playa la Popular (celle qui possède le bâtiment sur pilotis du Club de pêche datant de 1927), puis la plage du Bristol en face du Casino, la playa Pescadores qui se termine à Punta Piedras. Ces plages du centro sont les plus anciennes et aussi les plus denses en janvier et février de chaque année.

 

Plus au sud : Playa Varese anciennement appelée Playa de los ingleses, car la communauté anglaise de Buenos Aires de Buenos Aires y venait en vacances.

Playa Chica qui est pourtant prisée a très peu de sable, mais les argentins y vont pour frire sur les rochers. Ensuite au sud du Parque General San Martin, la Playa Grande, très chic et très recherchée depuis les années 30. Longue et bordée de clubs nautiques comme le Yacht Club Argentino, le Golf Club, le Ocean Club, on y trouve aussi les surfeurs.

Si on continue à descendre vers le sud, vient ensuite la Playa Punta Mogotes, on y trouve la réserve naturelle del Puerto, et aussi toute une série de balnéaires sur 4 Km. de long. A partir du phare Punta Mogotes au sud, débutent les plages de Alfar (là, c’est le grand luxe). Vous aurez compris, socialement on ne se mélange pas sur les plages, même pour se baigner ou boire une bière, le petit peuple se saoule au nord, alors qu’au sud on savoure le champagne !

 

Film promotion de la municipalité de Mar del Plata (donc un peu touristique), mais tout de même valable pour avoir une idée générale sur la ville. (2007) 8 mn.

Vue d'avion, la plage Bristol de Mar del Plata

Photo : La plage Bristol, le centre du centre de Mar del Plata, entre le grand Hotel Provincial à gauche et le Casino à droite, l'esplanade, théâtre d'incessant "d'eventos" en tout genre ou les badauds se bousculent pour y voir ou écouter "ce qui est d'actualité" pour la journée. Derrière, la Plaza Colon qui s'enfonce dans la ville.

Elle est grande la plage ?
La ville s’étend dans l’axe nord-sud, et au fil des années, elle continue à se développer avec une prédilection à suivre la cote plein sud. Il est difficile d’ailleurs de savoir aujourd’hui ou s’arrête réellement la ville car à force de glisser le long des plages elle rattrape d’autres localités et se mêle à elles.

Au nord, Mar del Plata touche Santa Clara del Mar et au sud on finira bien un jour par englober Miramar, distant pourtant de 50 km du centre ville historique. Alors bien sûr, dans une mégapole linéaire et côtière, le mot « plage » a son importance.

Photo : Playa Bistrol, jour et nuit, le spectacle est de rigueur.

Faro Punta MogotesLe vieux tram de Parque Camet toujours en service

Photo : Le Phare de Punta Mogotes et le tramway en service le dimanche dans le Parque Camet

Le long des plages

Quelques points d'intéret à voir le long des plages (en plus de trés vielles demeure, enfin classées). dont le Phare de Punta Mogotes au sud de la ville et le Paruqe Camet au nord.
- Le phare de Punta Mogotes : Il est devenu l’emblème du sud de Mar del Plata, en place et en service depuis le 05 août 1891, il a été construit par une entreprise française et a une hauteur de 35 m. (54 marches pour y monter).
- Parque Camet : Le poumon vert de la zone nord de la ville. 136 hectares à 7 Km du centre ville. En fait c’est la famille Camet (encore des français) propriétaire de l’estancia La Trinidad qui a donné une partie de ses terres pour pouvoir créer ce parc. Allez y, ça en vaut le coup (quand il fait beau), il y a un labyrinthe (Laberinto ecológico).
- Club de Pescadores :
- Torreon del Monje :

Photos : El dique et el Club de Pescadores sur la playa Popuplar et el Torreon del Monje à Punta Piedras.


Photos : La Playa Varese à gauche, et à droite un bar sur la Playa Grande.

Les conseils du Petit Hergé :

Un séjour à Mar del plata ¿ Ville totalement ignorée des guides du routard et autres futés. Pourtant vous atteignez là, le vrai sens de l’Argentine, celle de la classe moyenne qui part en famille se dorer quelques semaines sur les plages de l’Atlantique. L’eau est froide (parfois même en été) mais on se doit d’y aller pour bronzer. L’important est de rentrer à Buenos Aires le plus brûlé possible, histoire de montrer à tout le monde qu’on est allé en vacances ! Le voyageur européen peut si il est de passage a Buenos Aires se donner le luxe de prendre quelques jours pour aller tâter le vrai visage de « l’Argentine en vacances ». Bien entendu pour cela, la meilleure époque s’étale du 1er décembre à Pâques. Ensuite la ville se rendort dans une douce passivité, qui n’est pas non plus déplaisante et rappelle les arrières saisons de la cote atlantique française. Mar del Plata ce n’est pas non plus seulement que la mer et les plages (voir photo), il y a aussi l’arrière pays (comme on dit) Balcarce et Tandil par exemple. En tout cas, en voiture, si vous avez le temps, venez découvrir la cote atlantique en une petite semaine.

Photo : Au port de Mar del Plata.

Vue nocturne de Mar del Plata  Les liens extérieurs :

 

- Site web de la municipalité de Mar del Plata.
- Site de Webcam de Mar del Plata.
- Site du Quotidien La Capital.
- Site du 23ème festival du film de Mar del Plata.
- Site de l'Université National de Mar del Plata.

D'autres articles à lire dans le Petit Hergé :

 

- Mar del Plata : Historique.(Sept 2008).

- Mar del Plata : Photos Anciennes.(Sept 2008).

- Mar del Plata : Les belles demeures.(Sept 2008).

- Mar del Plata : la Calle Güemes.(Mai 2011).

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Sylvie Poidevin 14/11/2008 12:04

SalutJe suis une mère de famille trentenaire et parisienne, (je sais pas vraiment le profil de personnes à qui tu t'adresses) et notre petite famille songe peut-être à s'installer à Mar del plata. Afin d'étudier au mieux cette possibilité, j'aimerai savoir s'il y a de bonnes écoles, genre internationales pour mes chères têtes blondes. Je n'ai pas vu ce genre d'infos sur ton blog, pourrais-tu me renseigner???Merci,Sylvie.

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

23 octobre 2017

L'Euro est à

↓ 20,40 ARS

L'USD est à

↓ 17,10 ARS