19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 17:47

Mise à jour : 19 mai 2011.

La Calle Güemes de Mar del Plata :

Depuis 1998, et surtout depuis 2003 (début de la récupération après la crise de 2001-2002), la calle Guemes du quartier de Los Troncos à Mar del Plata a connu une transformation rapide et gigantesque. Certains n’hésitent pas à parler du « Fenómeno Güemes » qui transforma une rue d’un quartier résidentiel comptant de nombreuses constructions individuelles en rue commerciale, puis en zone commerciale s’étendant aux autres rues environnantes.

Photo : La villa Magnasco sur la calle Güemes. Une des rares villas de la rue qui put être sauvée en étant classée patrimoine architecturale de la Ville. Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé Mai 2011.

La « Palermisation » du quartier :

En 1998, on comptait alors 4 « cuadras » de boutiques mais surtout de magasins de proximité (alimentaires, services, etc…) entre les rues Gascon et Peña. A partir de 2002 c’est l’explosion, les anciens commerces ferment et laissent place à des magasins de vêtements de mode et à des bars. On ne vend plus aux seuls habitants du quartier mais on s’adresse surtout à la classe moyenne et supérieure de Mar del Plata et aux touristes porteños de passage.  300 boutiques en 2004,  400 boutiques en 2006, 465 boutiques en 2008. Les argentins ont appelé le phénomène la « palermisation », désignant le même phénomène qui a touché le quartier de Palermo de Buenos Aires. C’est ainsi qu’il n’aura fallu compter que 5 ou 6 ans pour voir un quartier résidentiel se transformer en zone fashion.

Pendant le même temps, les deux autres zones commerciales de la ville de Mar del Plata (la rue piétonne San Martin et la calle Alem), ont tout d’abord ressenti très durement la crise de 2001-2002, puis ensuite on eut du mal à retrouver leur rythme du fait justement du déplacement des boutiques les plus luxueuses vers la calle Guemes.

Photo :  Le dernier commerce alimentaire de la calle Güemes qui résiste toujours et encore à l'invasion des "fringues et des bars", Les fruits et les légumes de "Ricardo" installé  depuis 1972. Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé mai 2011.

D’un phénomène de saison à une implantation définitive :

Lorsqu’en 2002 – 2003, les premières boutiques de mode apparaissent sur la calle Guemes, il s’agit de « faire la saison » entre décembre et Pâques avec les touristes porteños qui viennent passer leurs vacances à Mar del Plata. Les premières locations sont même temporaires et on signe pour 6 mois la location pour avoir un emplacement sur la rue. Ce n’est qu’à partir de 2005, que les marplatenses se rendent compte que ce nouveau pôle commercial est aussi fait pour eux, et qu’il peut attirer le consommateur toute l’année, une fois les touristes repartis. En 2005, les contrats de locations passent à 36 mois, et le quartier vit 12 mois de l’année y compris le dimanche.

Photo : Le bar "El Condor" ouvert depuis 2010 sur la calle Güemes de Mar del Plata. Photo Petit Hergé Mai 2011.

En 2011, que trouve t’on sur le secteur de Güemes ?

On peut y voir une succession de boutique de mode pour femme, mais aussi des glaciers et des bars. On y va en après midi pour y prendre le thé, le café, une bière, quelques terrasses de café et quelques enseignes argentines connus et reconnus. Depuis 2010, nous vivons aujourd’hui une deuxième étape, l’arrivée des restaurants, et devant le manque de place sur la rue même de Güemes, les restaurant trouvent des surfaces plus importantes qui leur permettent d’ouvrir sur la calle Olavarria. Quant aux anciens commerces alimentaires de proximité de la calle Güemes, ils se sont déplacés à quelques cuadras de là sur la calle Alberti proche de l’ancien terminal de bus.

En janvier 2010, la rue Güemes reçoit un premier hôtel.  Le ton est donné dans ce quartier chaque fois plus chic et le luxe est à l’honneur puisque l’Hôtel « Sainte Jeanne » (en français sur la devanture) est répertorié dans la catégorie « Hôtel Boutique ». Cette catégorie reste encore assez floue, mais on aborde des tarifs d’un 4 ou 5 étoiles sans pour autant profiter des mêmes services.

En général un « Hôtel Boutique » c’est plutôt la « chaleur et l’accueil » d’un petit hôtel à taille humaine ne dépassant jamais les 10 chambres, mais celui-ci possède tout de même 27 sur 3 niveaux et un spa au 4ème. Spa signifiant souvent « petite piscine ». Quelques détracteurs de ce projet qui ont mis en alertes la municipalité sur la hauteur du bâtiment (5 niveaux) alors que toutes les autres constructions de la rue (y compris les nouvelles boutiques) n’en dépassent pas 2. Et puis à vouloir trop jouer le « bon gout français » sur la façade, on oublie peut être que nous sommes à Mar del Plata et que nous nous éloignons de l’esprit chalet XIXème siècle qu’avait le quartier.

Photo : La terrasse du café de l'hôtel Sainte Jeanne, un bout de Paris sur la calle Güemes. Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé mai 2011.

Photos : Le secteur Güemes à Mar del Plata, au sud de la playa Bristol, proche de la Plaza Colon et de son avenue.

Cliquez sur le plan pour agrandir.

 

Photo : La patisserie et salon de thé "Magritte". A ne pas rater ! Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé mai 2011.

 

 

Photos : De gauche à droite : La patisserie "Baguette", la confiteria "Hardi", La Plaza de Agua, l'entrée du Teatro Güemes. Cliquez sur les photos pour agrandir. Photos Petit Hergé mai 2011.

Développement sur la calle Olavarria :

Aujourd’hui la calle Güemes sur 9 cuadras est complète. La municipalité de Mar del Plata a mis le holà en sauvegardant par un règlement toute la zone située au delà de la calle Peña au sud et de la calle Alvear à l’est. Nous butons aujourd’hui sur du pavillonnaire recherché avec un prix au m2 s’envolant. Du coté de la calle Gascon (au nord) nous nous approchons de l’avenida Colon, encore quelques nouvelles implantations de boutique et de bars entre Gascon et Falucho mais ensuite nous touchons les immeubles assez hauts longeant l’avenue et ceux-ci ne facilitent pas l’établissement de nouvelles constructions.

Il reste donc un développement possible latéral que vers l’ouest (en direction de l’ancien Terminal de bus), en effet sur la rue parallèle Olavarria, 3 cuadras sont déjà totalement achevées et occupées à 100%, celles situés entre les calles Avellaneda et Garay. Et puis toutes les rues perpendiculaires, au nombre de huit entre Ollavaria et Alvear sont toutes sur 2 cuadras occupées par des commerces. Au total, le quartier s’étend maintenant sur 34 cuadras (plus ou moins 27 hectares).

Photo : Chalet typique de Mar del Plata qui dans un premier temps est occupé par des commerces puis rapidement acheté et démoli pour faire place à un bâtiment commercial. Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé mai 2011.

La Plaza del Agua :

 

Un pâté entier situé presque au bout du Güemes branché est occupée par une place d’un hectare que l’on nomme la « Plaza del Agua » sur laquelle s’élève un bâtiment derrière lequel s’abrite un amphithéâtre. Le bâtiment propose toute l’année des expositions temporaires. Les samedis et dimanches de très nombreux concerts sont donnés dans l’amphithéâtre à l’air libre.

 

Photo : A l'angle de la calle San Lorenzo, le centre culturel de la Plaza de Agua. Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé mai 2011.

Les autres zones en développement à Mar del Plata :

Au nord de la ville, l’avenue Constitucion, qui fut durant de nombreuses décennies le centre des discothèques et de la vie nocturne de Mar del Plata se transforme peu à peu, la zone du croisement de Constitucion avec avenida Carlos Tejedor se construit de petits immeubles de bureaux, de commerces et de restaurant comme la Fonte D`Oro et Via Appia. Quelques boutiques aussi en relation avec le skateboard (très en vogue à Mar del Plata).

Photo : La boutique de la marque très chic "Cardon" à l'angle de la calle Avellaneda. Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé mai 2011.

Conseils du Petit Hergé :

Il est maintenant conseillé si vous passez par Mar del Plata de passer sur la calle Güemes quelques heures lors d’un après midi, intéressant de voir défiler le « Tout Mar del Plata » embourgeoisé, On y sort en famille, on y « défile » au bras de sa femme (ou de son mari) tout en poussant le petit dernier dans une poussette dernier cris. Une halte dans une boutique, et puis un the ou un submarino chez Havanna ou chez . Des petits fours à emporter à la maison de chez Magritte et une glace à prendre avec les enfants chez Tio Andino.

Affluence fin d’après midi du vendredi et samedi toute la journée. Le dimanche après midi seulement la moitié des commerces sont ouvert hors saison.

Photo : Le glacier Gianelli sur la calle Güemes. Cliquez sur la photo pour agrandir. Photo Petit Hergé mai 2011. A lire dans le Petit Hergé :

A lire dans le Petit Hergé :

 

- Mar del Plata  : (Historique). Sept 2008.

- Photos anciennes de Mar del Plata. Sept 2008.

- Mar del Plata : Les plages. Sept 2008.

- Mar del Plata : Les belles demeures. Sept 2008.

- San Antonio de Areco. (Prov de Buenos Aires) Mars 2009.

- Lujan : Historique. (Prov de Buenos Aires). Avril 2009.

- Lujan : Développement. Avril 2009.

- Rosario. (Prov de Santa Fe). Janvier 2008.

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

02 mai 2017

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,20 ARS