Lundi 26 mai 2008 1 26 /05 /Mai /2008 20:17

Quand le caddy ne suit plus ! L’inflation continue de plus belle, achetons à crédit !

 

Vous savez ce qu’est l’INDEC ? C’est « el Instituto Nacional de Estadística y Censos ».(l’Institut National de Statistique de Recensement), un institut qui appartient à l’Etat et qui donne en permanence tous les chiffres concernant le pays. Très important et très instructif. On peut ainsi sur leur site savoir en permanence l’état de la population par province, même par département ou par ville, l’état social du pays, mais aussi tous les chiffres économiques, etc…

Une sorte de baromètre en temps actuel de la situation du pays. Actualisé en permanence et accessible au premier utilisateur qui passe sur internet.

 

Mais… car il y a un « mais », depuis que les prix à la consommation grimpe, et fait apparaître depuis 1 an et demi une légère tendance à l’augmentation. Le gouvernement pense qu’il est souhaitable « d’arranger » les chiffres.


Cristina Kirchner calcule elle même son indice d'inflationL'IPC :
 

Première réaction de l’INDEC, à partir d’octobre 2005, on ne publie plus les chiffres de l’inflation par province, mais on publie les chiffres nationaux. On l’appelle l’indice IPC (Indice de Prix à la Consommation).  Comme ça, ça permet déjà de donner un chiffre global qui permet de ne pas trop rentrer dans les détails, et d’indiquer un taux d’inflation « sympa ».

 

Dans un premier temps, un 8% d’inflation se convertit par magie en 6%, puis un 12% en 6,5%, puis un 18% en 7%... Bref plus le temps passe, plus la différence entre « Source INDEC » et « réalité » s’élargit, comme si les deux mondes ne se rejoignaient plus. D’un coté les chiffres de "l’Argentine" et de l’autre les chiffres de "CristinaLand", le pays merveilleux où tout le monde l’aime.

Jusqu’à présent on attendait fébrilement chaque première semaine de mois pour connaître l’inflation du mois antérieur. Puis il a fallut attendre 2 semaines, puisqu’il fallait « réajuster les indices ».

Les argentins ne sont pas trop pigeons, ils se rendaient même compte certains mois que leur portefeuille ne suivaient plus leurs achats, alors que l’inflation INDEC annonçait de petites variations (il est même arrivé certains mois de 2007, de nous annoncer de la déflation !).

D’autres argentins travaillant pour l’INDEC, encore plus sérieux, ont même commencé à faire de la résistance en déclarant que les chiffres publiés par l’INDEC ne reflétaient par leur travail ni leur dossier. Donc beaucoup de ceux ci ont perdu leur travail !


INDEC du peuple, pas du gouvernement ! On casse le thermometre :  

 

Deuxième réaction de l’INDEC : Cristina Kirchner a réagit, fini les entourloupes de dernières minutes pour changer les chiffres…. Ah mais alors ! Maintenant rien que la vérité …..2 solutions : les chiffres sont en parfaite harmonie avec le discours officiel (Tout va bien, je vais bien…) et on publie !

Les chiffres sont totalement insolents avec ce qui devraient être pour confirmer la bonne politique mise en place par le merveilleux couple Kirchner et hop «  baguette magique », ils disparaissent ou plutôt, ils ne sont pas publiés.

Bref comme ils ne sont jamais bons, depuis ce matin, les chiffres de l’IPC national ne seront plus publiés.

 

 

Donc depuis aujourd’hui lundi 26 mai 2008, les chiffres de l’inflation nationale ne sont plus publiés par l’INDEC mais les gouvernements de chaque province restent libres de publier leurs propres chiffres de leur province.

Depuis donc ce matin, deux cas de figure. Ou la province est tenue par un gentil gouverneur péroniste est on obtient des chiffres politiquement corrects. Ou la province est tenu par un méchant gouverneur qui est forcément anti péroniste, anti kirchnériste, et donc forcément à « la solde de l’oligarchie judéo - maçonnique qui veulent renverser le gouvernement de sa sainteté Cristina », et on obtient d’abominables indices.


De janvier à avril 2008 : 12% d'inflation
Indices régionaux :


Voila donc que ce matin dans le quotidien Clarin (lui aussi tenu par l’oligarchie ruraliste collaborationniste de l’époque militaire)… puisque tout le monde sait que Clarin ment (c’est Cristina qui l’a dit !) … Bref donc dans le Clarin de ce matin, on apprend que pour le mois d’avril :

 

-          L’inflation en banlieue de Buenos Aires a été de 0,8% en avril. Puisque le gouverneur péroniste est Scioli (un politique qui voudrait sortir du sillage des Kirchner, mais qui a trop peur pour le faire).

-          L’inflation à Santa Fe (tenue par l’opposition) en mars a atteint 4,2% en un mois.

-          L’inflation à San Luis (tenu par un autre méchant opposant) a atteint 4,1% en un mois.

 

 

Cela nous fait pour les méchantes provinces des taux en 4 mois de 12% d’inflation, c'est-à-dire que parti comme ça, nous aurons pour l’année 2008, une inflation « anti-péroniste » de 45% annuel. Mais ouf !!! Heureusement que l’on ne le saura pas "oficiellement", parce que sinon, vous, pauvres employés argentins vous auriez sûrement la méchante envie de demander au moins une augmentation de 45% de votre salaire. Et puis s’il y avait une inflation de 45% comment pourrions nous tenir longtemps un USD à 3 ARS sans dévaluer, hein ?


Achetons à credit sans interet ! Achetons en pesos à crédit :
 

En tout cas, une chose est sure, pour le moment, l’argentin n’a pas du tout intérêt à acheter des bien de consommation cash, mais de tout acheter à crédit en pesos même si le crédit est cher (au moins 30% par an). Puisque 30% d’intérêt dans le CristinaLand à l’inflation de 8% par an, ça fait mal. Mais payer 30% d’intérêt dans une Argentine de 45% d’inflation ça commence à être très, très, très intéressant !

 

Avec ce type de logique, l’Argentine doit être le seul pays où vous pouvez revendre votre voiture d’occasion plus cher que vous ne l’avez acheter neuve.

 

CristinaLand, le pays où tout est possible !

Voir site de l'INDEC : http://www.indec.mecon.ar/

Les 5 articles suivants :

- 26 mai 2008 : En attente d'une réponse de Cristina Kirchner

- 29 mai 2008 : Il fait froid chez les Kirchner
- 01 juin 2008 : Quand la faim sert d'arme
- 02 juin 2008 :
Le premier qui montre ses dents a perdu
- 04 juin 2008 :
La médiocratie


Les 5 articles précédents :

- 26 mai 2008 :
Le dernier jour ?
- 18 mai 2008 : Entre dialogue et durcissement.
- 12 mai 2008 :
Les gouverneurs s'en mèlent.
- 08 mai 2008 :
Le campo : Le retour
- 05 mai 2008 : Le scepticisme du campo



- Vous ne pensez pas, qu'il y ait une erreur de calcul dans l'inflation de mai à 0,6% ?
- Une erreur est impossible, 117% de nos études l'approuvent !

Par Le Petit Hergé - Publié dans : 03 - Actualité argentine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

La vidéo

"Digan lo que digan" Palito Ortega. 1967

Cours parallèle du Peso Argentin

null

Cours Parallèle

Hergé

1 EUR = 13,00 ARS

 08/03/2014

--------------------

Cours Officiel

1 EUR = 10,70 ARS

--------------------

Le Parallèle est à  

+ 21%

que l'officiel

Recommander

D'autres articles :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 






























Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés