4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 14:57

Mise à jour : 04 mars 2008


"El Castillo" de Parque LuroReserva Natural Parque Luro

Departamento Toay : 10.000 hab.
Provincia de la Pampa.
Positionnement :
36°54′S, 64°15′O.
Altitude :
175 m.
Distances : Buenos Aires à 637 Km.


Le cerf "colorado" (ciervo colorado)Destination encore inconnue dans une province totalement oubliée par le commun des voyageurs, il s'agit de la province de la Pampa et plus spécifiquement de la Reserva Natural Parque Luro. La réserve naturelle Parque Luro est une zone qui protège les « Calden » et sa faune sur une surface totale de 7.600 hectares dont 1.600 sont destinés aux promeneurs.
Pour vous y rendre, prenez la RN35, l'entrée du parc est à 35 Km. au sud de Santa Rosa. Ouvert tous les jours sauf le lundi de 09h à 20h30 (19h en hiver). 1 ARS l'entrée, 2 ARS pour la visite du Castillo, 5 ARS pour profiter de la piscine.

Pedro Olegario Luro (1862-1927)L'estancia au temps du Docteur Luro

Avec l’arrivée des premiers colons au milieu du XIXème siècle, la première propriétaire se nomme Ataliva Roca qui possède alors l'énorme surface de 150.000 hectares. Elle lèguera ses terrains à ses enfants à sa mort. Une de ses filles hérite de 23.700 hectares et se marie avec un médecin de Buenos Aires, Pedro Olegario Luro. C’est lui qui aura l’initiative de transformer ce terrain vierge en lieu de villégiature pour chasseurs. Il y fait bâtir une somptueuse demeure sur le modèle français et nomme la nouvelle estancia : « San Huberto » en référence au saint patron des chasseurs. Voilà comment nait la première chasse privée du pays.


Plan du parc Luro (Province de la Pampa)

 
1. Centre de "Interpretación" /musée
2. Musée "El Castillo"
3. Piscine
4. Tambo Modelo
5. Caldén de la Nena
6. Musée des attelages (carruajes)
7. Etable
8. Tanque del Millón.
9. Point panoramique
10. Ermite Virgen de Luján

11. Circuits
a) Laguna
b) Bosque
c) Médanos


12. Musée interactif
13. Restaurant. Parrillas.
Piscine, Camping.
14. Cabañas.


Le docteur Luro et sa famille avaient l’habitude de passer l’été à Mar del Plata mais chaque automne la famille rejoignait San Humberto avant de rejoindre Buenos Aires où elle séjournait le reste de l’année. La propriété était donc habité que 2 à 3 mois de l’année et le docteur Luro profitait de ces moments pour y faire venir souvent des amis chasseurs européens. Il avait même fait venir depuis 1909 plusieurs espèces d’animaux d’Europe pour peupler ses bois. (Cerfs, sangliers et aussi faisans). A partir de la première guerre mondiale, les invités européens se firent plus rares, quelques problèmes d’argent et d’emprunt non résolus entamèrent le niveau de vie de la famille, et le 04 mars 1927, le docteur Luro décède dans sa maison de Mar del Plata. (Pour la petite histoire : Il repose aujourd’hui dans le cimetière de Recoleta à Buenos Aires). Pour ne pas avoir pu rembourser un emprunt, Le Banco Hipotecario Nacional saisit la propriété et en devient propriétaire pendant une douzaine d’année avant de la mettre aux enchères le 16 août 1939. A cette date, le riche espagnol Don Antonio Maura y Gamazo s’en porte acquéreur. Il vient y vivre avec sa famille toute l’année et décide après des années de délabrement de remettre la propriété sur pied, et d’en tirer un bénéfice en exploitant à la fois le bois de « calden » et de se lancer dans l’élevage de chevaux.

A l'intérieur du "Castillo"Don Antonio décèdera le 16 décembre 1964, et sa fille Inès Maura de Roviralta vendra au gouvernement de la province de la Pampa plusieurs parcelles entre les années 1968 et 1973. Dès décembre 1971, la province passe un décret pour transformer les parcelles acquises en parc provincial et le nomme Parque Luro. Ce n’est qu’en 1973 que la province se trouve en possession de la totalité des 7.600 hectares composant aujourd’hui le parc.

Il ouvre au public en septembre 1976, et en 1993, la province de La Pampa le déclare « Monumento Histórico Provincial ».


Le brame du cerf le soir au fond des bois.... Aujourd’hui, le parc propose deux types d’activités bien définis. Le samedi et dimanche, les habitants de la ville de Santa Rosa toute proche y viennent pour se reposer, ou tout simplement pour y pique niquer ou manger un asado. En semaine, plus calme, ce sont plutôt les amoureux de la nature qui y viennent pour se promener le long des sentiers où visiter la demeure que l’on a surnommé le « Castillo ». A ne pas rater le « centro de interpretación », un petit musée sur toutes les espèces végétales et animales présentes dans le parc, avec un condensé de l’historique des deux familles qui ont monté l’estancia.

Entre mars et avril de chaque année, il y a des visites montées dans le parc pour aller écouter et voir les cerfs dans leur époque de brame. (Uniquement au lever ou au couché du soleil).

Un petit musée a été monté dans les anciennes écuries regroupant plusieurs carrosses, cabriolets et autres véhicules à traction animale.


La salle des carossesA voir dans le Parc :

- El Castillo :
La résidence de Pedro Olegario Luro.
- Le Centro de Interpretación : Le musée. On y explique la faune, la flore, l'histooire, la période de Luro et celle de Maura. L'exploitation du Calden. Quelques petites vidéos a voir aussi. Vous y trouverz les gardiens du parc pour avoir tout type de renseignements y compris sur les visites guidées (sur les oiseaux, cerfs).
- La faune : les principaux animaux suceptibles d'être vus sont :
- Le puma (Felis concolar)
- Le cerf coloré (Cervus elaphus)
- Le churrinche (Pyrocephalus rubinus) oiseau.
- Le Macá plateado. canard
- Les flamencos. Les flamands roses.
- Le Jabalí. Le sanglier.
- Le Loro Barranquero. La perruche.
- El Aguila Morá. L'aigle.
- Le Guira-guira. Oiseau.
- Le Ñandú. Autruche.
- Le Coscoroba. Oie.
- La Flore : Le Calden. le plus beau surnommé le "Calden de Luro", mais aussi "Matusalén", un Calden plusieurs fois centenaire (peut-être 500 ans).
- El tanque del millón : Toujours en activité, énorme réservoir d'eau de 2.000.000 de m3.
- La salle des attelages (carruajes) : Une quinzaine de pièces différentes de voiture fin XIX, début XXème siècle.


Les autruches (avestruz) et ñandus que l'on peut trouver dans le parcLes liens :

- Site de la Reserva Natural Parque Luro.

-
Article intéressant sur le parc sur le site web la "Región" de la Pampa.

-
Page du parc sur le site du gouvernement de la Pampa.

-
Page du parc sur le site du secrétariat au tourisme de la province de la Pampa.


Un "Calden"Les conseils du Petit Hergé :

Tout dépend de votre état d'esprit à votre arrivée, mais une demi journée suffit pour faire le tour du parc. Nous sommes à 35 Km. de Santa Rosa et une voiture est nécessaire pour en arriver. Maintenant rien ne vous empèche de venir avec des sandwichs et de pique-niquer sur place et de profiter de la piscine pour attendre en soirée les brames des cerfs, histoire d'avoir trouvé un pretexte pour y passer une journée entière. L'hébergement (hors camping) se fera sur Santa Rosa.   


Aguila Mora dans le parc Luro

D'autres articles du Petit Hergé :

- Présentation des 7 régions

- Alta Gracia (Provincia de Córdoba)

- Les estancias jésuites (Provincia de Córdoba)

- La ville de San Salvador de Jujuy (Provincia de Jujuy)

- Le village de Tilcara (Provincia de Jujuy)

- Le village de Purmamarca (Provincia de Jujuy)

- Le village de Susques (Provincia de Jujuy)

- Le village de Humahuaca (Provincia de Jujuy)

- Le village de La Quiaca (Provincia de Jujuy)

- Le village de Tumbaya (Provincia de Jujuy)

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Yannick Salaün 06/03/2008 15:31

Bonjour,ayant moi même vécu il y a quelques années à Buenos Aires, je comprends tout l'attachement que l'on peut éprouver pour ce beau pays. Veuillez me compter dorénavant comme un lecteur assidu !A très bientôt. 

carambaolé 05/03/2008 12:56

par hazard sur ce blog ,je suis ravi de ma visite il est super interressant ,je reviendrais

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

20 octobre 2017

L'Euro est à

↑ 20,70 ARS

L'USD est à

↑ 17,25 ARS