29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 15:05
Mise à jour : 25 juin 2010 / 1er janvier 2008
 
Purmamarca et la montage aux sept couleurs

Le village de Purmamarca Purmamarca : 600 habitants

Departamento de Tumbaya : 4.600 hab.

Provincia de Jujuy

Positionnement : 23°43′60″S, 65°28′60″O

Altitude : 2.190 m.

Distances : Jujuy à 93 Km. Buenos Aires à 1.577 Km.

La place principale de Purmamarca

Un peu d'histoire :

 

Purmamarca est un tout petit village de la Quebrada de Humahuaca puisqu’il ne compte que 600 habitants, pourtant il est connu pour son Cerro de los Siete Colores (montagne des sept couleurs). Pumamarca signifie en aimara « village sur la terre vierge », vraisemblablement déjà existant à l’arrivée des espagnols, les indiens y cultivaient presque exclusivement le maïs.

 En 1594, c’est à cet endroit même où le conquistador Argañaraz fit prisonnier le cacique Viltipoco. C’est le dernier fait d’arme important des indiens contre les espagnols dans la vallée, l’emprisonnement de ce chef cacique mis fin aux interminables rébellions qui durèrent tout au long du XVIème siècle.

 Purmamarca, au début de la domination espagnole dépendait directement de Humahuaca et était donc dirigé par Juan Ochoa de Zárate. Il faut attendre 1648 pour qu’on y élève pour la première fois une église qui fut dédiée à Santa Rosa.

 null

 

Le village n’a jamais réellement connu la prospérité, légèrement à l’écart de l’actuelle route nationale 9 (à 3 Km.), un léger sursaut au XIXème siècle lorsque la route (actuelle RP52) fut tracée pour relier l’altiplano, Salinas Grandes et le village de Susques. C’est cet enclavement qui permet aujourd’hui d’admirer un village qui n’a que très peu été modifié au cours des 150 dernières années. Il faut maintenant espérer que le tourisme et que l’accès bien plus facile à la RP52 aujourd’hui goudronnée jusqu'à la frontière chilienne (et même jusqu’au Pacifique) ne dénature pas trop le village…

null

A voir et à visiter à Purmamarca :

 

Le village est petit et tout l’intérêt réside dans la vision du somptueux panorama qui est offert au visiteur. Cependant, pour les curieux, allez voir la Iglesia de Santa Rosa qui est un exemple de l’architecture religieuse de la Quebrada : nef unique, tour unique, toit à deux pans, ouvertures petites, mur épais en « adobe » (brique rudimentaire), crépis très souvent de couleur blanche. Devant l’église se trouve un « algorrobo » (un caroubier) on lui prête 1000 ans ! Au bas de l’église, la place centrale carré du village autour duquel on peut voir le Cabildo avec ses quatre arches. Aujourd’hui le village vit sans aucun doute du tourisme, il est simple de voir la quantité de produits offerts sur la place ainsi que les nombreuses échoppes qui se sont ouvertes ces dernières années autour de la place. Une grande partie de cet « artisanat » vient de Buenos Aires, ouvrez l’œil, il y a quand même du « véritablement local ». La fête du village correspond au 30 août, jour de sainte Rosa.

L'eglise est ouverte du lundi au samedi de 8h à 12h30 et de 16h à 20h. Le dimanche, elle est ouverte de 9h à 12h et de 18h à 21h.

null

A voir aussi dans les alentours :

- El paseo de los Colorados : Que l'on commence à partir du village par une route de terre et qui permet de suivre les montagnes le long du rio. C'est un petit circuit de 3 Km. donc préferable à pied.

- Las Salinas : Faciles d'accès depuis que la RP54 est goudronnée. Entre Purmamarca et les Salinas, une route qui grimpe dans un paysage grandiose et désolé, plus on monte, plus c'est sec. Le point culminant étant le col de Lipán à 4.170m. d'altitude. Meilleur moment pour aller voir les salinas : entre mars et mai. C'est le moment où il y le plus de sel. Les salinas sont à une altitude de 3.400m. 65 km de Purmamarca.

Les liens externes :

Un petit article intéressant trouvé sur le Clarin sorti le 13 novembre 2005, en espagnol voir : http://www.clarin.com/suplementos/viajes/2005/11/13/v-02201.htm

Les conseils du Petit Hergé :

Pour visiter la place centrale, si vous êtes motorisés, laissez votre voiture sur la rue par laquelle vous arrivez (calle Salta), juste derrière l'église. Pour ce qui est de la visite du village en lui même une demi journée est suffisante. Je ne connais pas vraiment de "bons" hebergements dans le village (si je me trompe, faîtes le moi savoir), donc si vous êtes au debut de votre visite de la Quebrada de Humahuaca, je vous conseille de dormir sur Tilcara. Si vous êtes sur le chemin de la RP52 vers le Chili, il ne vous reste que Susques pour vous heberger, mais ce dernier village possede le même "standing", donc autant dormir à Purmamarca, au moins vous ne souffrirez pas de l'altitude (Susques est à 3.675 m, dur, dur !). Dernier conseil, entre Purmamarca et Susques : 134 Km. Alors n'oubliez pas de verifier votre niveau d'essence ! Aucune station service entre les deux villages !

null

D'autres articles du Petit Hergé :

- Tout sur Bariloche

Le village de Tilcara (Provincia de Jujuy)

- Le village de Susques. (Jujuy) Avril 2009.

- Le village de La Quiaca. (Jujuy) Janvier 2008.

- Le village de Humahuaca. (Jujuy) Juin 2010.

- Le village de Purmamarca. (Jujuy) Janvier 2008.

- La ville de San Salvador de Jujuy. (Jujuy) Mai 2009.

- La ville de Salta. (Salta) Avril 2009.

- Le village de Tumbaya. (Jujuy) Avril 2009.

- Ushuaia. (Terre de Feu) Juin 2010.

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

27 juillet 2017

L'Euro est à

↑ 20,50 ARS

L'USD est à

↑ 17,40 ARS