29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 02:42

Mise à jour : 26 juillet 2014 / 21 juin 2010 / 01 janvier 2008

nullLe village de Humahuaca

 

Village de Humahuaca : 8.000 habitants

Departamento de Humahuaca : 17.400 hab.(2010)

Provincia de Jujuy

Positionnement : 23°12′00″S, 65°21′00″O

Altitude : 2.939 m.

Distances : Jujuy à 128 Km. Buenos Aires à 1.642 Km.

Photo : Iglesia de Nuestra Señora de la Candelaria y de San Antonio à Humahaca - Province de Jujuy. Photo Petit Herge. 16 juillet 2014

nullUn peu d'histoire :

 

Officiellement Humahuaca fut fondé en 1594 par l’espagnol Juan Ochoa Zarate, par quelques missionnaires et par le cacique Limpita, cependant il est fort probable qu’au même endroit se levait déjà un poste installé par le gouvernement inca. Le premier espagnol à passer dans la vallée fut sans aucun doute dès 1549 le prêtre Gaspar de Carvajal qui était arrivé avec l’expédition de Nuñez del Prado, mais une forte résistance des indiens de la vallée avait empêché les conquistadors à s’y implanter de manière permanente. Ce n’est donc qu’à la fin du XVIème siècle que les espagnols commencèrent à se partager les terres de la vallée. Le premier curé de la nouvelle paroisse fut Melchor Martín en 1603. Au début du XVIIème siècle les indiens étaient « pacifiés » et convertis, et les nouveaux administrateurs espagnols avait réussi à maintenir à la fois un pouvoir « colonial espagnol » et une autorité cacique pour régler les affaires de Humahuaca. Quelques documents de 1638 écrits par Juan Ochoa Zarate décrit un village prospère grâce à une forte activité minière et à un développement de l’élevage. Le village constituait une halte obligée dans le nouvel empire coloniale espagnole car se trouvait sur la route du Haut Pérou et était continuellement traversé par les caravanes commerciales et militaires. Pendant près de deux siècles (entre le XVIème et le XVIIème) l’urbanisme de Humahuaca a conservé les restes des constructions incas, seules quelques constructions autour des places des deux églises de Santa Bárbara et de San Antonio étaient construite sur le modèle espagnol, le plan actuel en « damier » ne date que de la moitié du XIXème, il est bien dommage aujourd’hui de ne plus avoir grand-chose de l’époque précolombienne !

 null null 

Un demi siècle de guerre dans la Quebrada de Humahuaca :

Pendant le début du XIXème siècle et ses interminables années de lutte d’indépendance, le village de Humahuaca a « essuyé » 14 batailles entre les troupes « patriotiques » (argentines) et les armées « royalistes » (espagnoles), les premières venaient du sud pour passer en Bolivie continuer la « libération » alors que les secondes descendaient du Pérou espagnol pour aller calmer les « insurgés ». Les caciques purent ainsi admirer entre 1814 et 1821 les « espagnols » se massacrer entre eux !  (Et mettre à bas l’économie de la vallée).

 

Une fois la guerre d’indépendance « gagnée », une nouvelle surgit entre 1837 et 1838 qui opposèrent les troupes argentines (Confederación argentina) dirigées par Rosas à celles de Bolivie dirigées par Andrés de Santa Cruz. Ce dernier avait dans l’idée d’annexer le NOA à la Bolivie. Rosas pu chasser les troupes boliviennes et les « traites unionistes » laissant le village, la vallée, ses habitants, ses maisons, sa production et son activité commerciale proche de zéro. (Cette guerre de 1837 est un véritable roman à elle seule quand on sait que les troupes boliviennes étaient commandées par le général allemand Otto Philipp Braun … un véritable film à faire la dessus …). Il faudra attendre au moins les années 1850-1860 pour que Humahuaca commence doucement à relever la tête.

Photos : En haut à gauche Juan Manuel Rosas (Argentine), au centre le rapatriement de la dépouille de Lavalle en 1841. à droite Andres de Santa Cruz (Bolivie).

nullLa fin du XIXème et le début du XXème siècle sont plus paisibles,  la modernité et son cortège de nouveautés s’installent dans la vallée …

 1858 la poste

 1872 la bibliothèque publique

 1877 le télégraphe

 1906 le train et l’hôpital !

 

Photo : Vers 1900 l'ancien Cabildo de Humahuaca qui fut démoli en 1934 pour y placer le Palais de la Municipalité aujourd'hui en place.

Vidéo : Humahuaca. Canal 7. 6 mn 43 s. Avril 2012.

null  null  null

nullA voir et à visiter à Humahuaca :

 

1 - Ce qui saute en premier aux yeux, lorsqu’on pose ses pieds en ville, est l’énorme escalier qui mène au monument de l’Indépendance (Monumento a la Independencia). D'un pur style Peron neo fascisant, on se demande vraiment ce que ce « truc » vient faire dans un village cacique ! Fabuleux fruit d’un concours architectural gagné par Ernesto Soto Avendaño parmi 13 autres projets. Commencé en 1940 et inauguré en 1950. Le « petit » escalier ne fait que 150 m. de long sur 20 m. de large et passe totalement inaperçu dans ce village de 8.000 habitants !!! Bref, vous aurez compris…je déteste ! Mais bon, ça fait la joie des touristes qui adorent se faire photographier dessus, et de plus en dehors des heures de sieste, ça devient un vaste marché d'attrapes touristes de produits en tout genre venant plus souvent de Buenos Aires que de la région !

null2 - La plaza-jardin du centre abrite la municipalidad (la Mairie), bizarre, vous penserez peut être que c’est un immeuble ancien, en fait nous avons affaire à ce que l’on appelle à du style « californien » des années 1940.

3 - La Iglesia Catedral de Nuestra Señora de la Candelaria y San Antonio. Juste en face de la mairie, c’est la première église du village qui date de la fin du XVIème siècle. Elle a subit de nombreuses transformation même au XXème mais dans l’ensemble elle garde sa physionomie d’origine. Ces deux tours datent de 1880. Surtout entrez dans l’église, car le principal intérêt réside dans le retable, projet de Juan de Salas en 1680.

- En haut de l’affreux escalier, subsiste la Torre de Santa Bárbara qui est seul élément qui subsiste de l’ancienne église de Santa Bárbara. (Et encore...il du être déplacé pour construire le monument à l’indépendance). En 1812, pendant les guerres d’indépendance le général Manuel Belgrano (celui qui figure sur les billets de 10 ARS) en fait son QG pour défendre l’armée du nord contre les espagnols mais ces derniers reprennent Humahuaca et transforme la vieille église en fortin. Cinq ans plus tard, le 1er mars 1817, le colonel Manuel Eduardo Arias, reprend le village aux espagnols et « libère » Humahuaca …… et ne reste debout que le clocher !

null5 - A mi hauteur des escalier sur le coté, le Museo Arqueologico. (calle Santa Fe). Differentes pièces préhispaniques trouvées dans la vallée.

6 - Estudio Museo Ramoneda (Salta 214). Exposition d'oeuvre d'art de son fondateur Francisco Ramoneda et de d'autres artistes locaux. C'est le plus ancien des musée du village puisqu'il s'est ouvert en 1936. Francisco Ramioneda est considéré comme "LE" peintre de la Quebrada de Humahuaca.

 

7 - Museo de Arte "Nicasio Fernández Mar" (Calle Buenos Aires). Vous l'aurez compris, il s'agit d'un musée de sculpture de ce même artiste. Ce musée existe depuis 1984. 

8 - Museo del carnaval Norteño (San Martin 55). Un peu de tout concernant la vie des habitants autochtones de la vallée, instruments de musique, méthode d'élaboration de la boisson de la chica et aussi de la mistela. Costumes, habitudes mais aussi un peu sur la faune et la flore de la région. Un fourre tout intéressant !

 

9 - Museo Folclórico Regional (Buenos Aires 435). Tout ce qui concerne les indiens coyas. Ouvert tous les jours de 08h à 19h.

null  null  null

nullA voir aussi dans les alentours :

- Coctaca : Dans ce village situé à 10 km de Humahuaca (Au nord ouest en montant dans la quebrada par une route en terre), se trouvent des ruines d'un village indien.

- Uquía : Sur la RN9 à 9 Km. au sud de Humahuaca (Si vous venez de Ticara vous y passez forcemment, c'est sur le chemin), tout petit village agricole avec une tres belle petite église devant un jardin. Le 03 mai, c'est la fête du Dia de la Cruz. A 3 Km. de ce village au nord par un chemin de terre on accède à un site archéologique préhispanique : Peñas Blancas.

- Chulín : A 33 km, pas facile d'accès (demander sur place), Grotte avec peintures rupestres qui couvrent 500 m2 de parois, c'est la Gruta Inca.

 null

nullLes liens externes :

 

- Site web de la Municipalité de Humahuaca. Des infos sur la vie quotidienne, sociale et politique de la ville de Humahuaca. Le site web est présenté sous forme de blog et existe depuis novembre 2013.

- Facebook de Radio Municipal Humahuaca. Des infos sur la vie quotidienne de Humahuaca. Cette radio est financée par la municipalité, donc infos politiques engagées pro maire. (normal !). Ce FB existe depuis novembre 2011

- Article du Clarin sur la mort de Ricardo Vilca. Compositeur de musique folklorique originaire de Humahuaca. 20 juin 2007.

- Article de la Nacion sur la Démission du maire de Humahuaca.06 septembre 2012.

 

 

Infographie : Plan de Humahuaca. Cliquez dessus pour agrandir.

 null

nullLes conseils du Petit Hergé :

Si vous désirez visiter Humahuaca rapidement ... un petit musée, l'escalier, la tour de Santa Barbara, 4 trucs "typiques" achetés sur le marché, une journée suffit et dans ce cas hébergez vous à Tilcara. Maintenant si vous désirez en faire votre QG pour aller voir Coctaca, la cueva Inca, et pour poussez même jusqu'au village de Iruya au nord, dans ce cas là, trouvez vous un hôtel à Humahuaca, vous aurez besoin de 2 journées pleines (donc de 3 nuits) tout dépend de votre avidité à vouloir faire de belles photos !

Humahuaca est proche des 3.000 m d'altitude, donc montez y peu à peu pour pouvoir y passer 1 ou 2 nuits sans mal des montagnes (au moins une autre nuit antérieure à Tilcara).  

 

D'autres articles du Petit Hergé :

   

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Michel T. 27/07/2014 08:47


Dans ce village, on a quand même l'impression d'être nulle part. Voire au début d'un voyage avec sa "gare routière" très colorée.


"Suerte", comme disent les argentains aux voyageurs. 

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS