12 novembre 2005 6 12 /11 /novembre /2005 00:00

Mise à jour : 11 septembre 2010 / 30 janvier 2008. Catégorie : Objets Volants Non Identifiés

Pourquoi en parler ?

 

J’ai ouvert cette section en juin 2006 après maintes réflexions. L’objectif que je m’étais fixé sur le contenu de ce site était de tracer un vaste panorama de la situation de l’Argentine en ce milieu des années 2000 sur des aspects bien cartésiens tels que l’économie, la politique, le tourisme, les aspects sociaux et la vie quotidienne de ses habitants. Et puis voilà qu’un beau jour en mars 2006, je me retrouve derrière mon volant en compagnie d’un autre français sur une route déserte de la province de San Luis alors que deux boules de lumière "s’amusent" à nous précéder et à nous suivre au raz de la route à une distance de 100 à 200 m de notre véhicule. Notre péripétie aura duré une heure et quart et m’aura marqué bien plus que je ne pouvais le supposer une fois le "cauchemar" terminé. Deux semaines pour retrouver un sommeil paisible, et trois mois pour retrouver mes esprits.

 A force d’ingérer à la télévision des tonnes de feuilletons fantastiques et de sciences-fictions durant des années, on penserait pouvoir être blindé à tout évènement "hors normes" dans sa vie. Pour ma part je me suis rendu compte ce jour-là que je ne l’étais pas. Au diable la curiosité, les photos, le témoignage, je vous garantie que ce jour un seul sentiment m’avait pris à la gorge, c’était la fuite et le sauve qui peut !  75 minutes de fuite en voiture sur cette route qui ne paraissait jamais finir avec nos deux "visiteurs" à nos trousses jusqu’à ce que nous puissions reprendre une grosse nationale avec un trafic à faire fuir nos deux acolytes.

S'informer comme dans une enquête policière

 

Je ne vous cacherai pas que les trois mois suivants ont eu de longues nuits passées à chercher sur Internet tout ce qui pouvait se rapprocher en Argentine à ce que j’avais vu. C’est ainsi que je commençais à rassembler des témoignages susceptibles d’être recoupés avec le mien.

Dois je mettre sur mon site les éléments que j’ai pu recueillir au fil des mois ou dois je ne pas traiter le sujet et m’autocensurer. Pour ceux qui me connaissent personnellement où à travers mon site, vous savez que je n’ai pas l’habitude d’avoir ma langue dans ma poche, je préfère souvent dire ce que je pense plutôt que de "faire plaisir". Après tout mon site n’est pas commercial, je n’ai rien à vendre, si ce n’est que moi-même, mes idées et ma vision du pays. Passer pour un nigaud, un affabulateur, ou pire pour un illuminé aux yeux de certains, j’en prend le risque…après tout pourquoi pas !

Photo : Plusieurs ovni en formation au dessus de Ramos Mejia (Banlieue Ouest de Buenos Aires), le 22 mars 2009.

Photo : Extrait du quotidien de Salta "El Tribuno" du 18 janvier 2010. Des observations quotidiennes d'ovnis sur toute l'Argentine depuis 2006.

Comment en parler ?

A travers ce que j’ai vu (pendant l’année 2006, j’ai pu les apercevoir 6 fois dans la même zone), les personnes qui ont été aussi témoins en Argentine d’évènements similaires, j’essaye de regrouper les infos et de détacher des éléments communs à tous ces faits.

La question n’est pas de « croire ou non » aux Ovnis, la question est pour chacun de « savoir ou non » ce qui se passe à ce sujet.

A aucun moment, je m’aventure à donner une théorie sortie seule de mon imagination, je me restreins uniquement à regrouper les infos et à y chercher le début d’une bride de faits convergents. Un OVNI reste un Objet Volant Non Identifie, et tant qu’il ne sera pas identifié, il restera classé comme tel. Tout peut être possible, rien n’est à écarter dans un premier temps. De penser qu’Ovni est synonyme d’extra-terrestre ou de soucoupe volante est assez restrictif. D’autres possibilités doivent être prises en compte. Une seule chose est sure, le phénomène est bien existant.

Vous trouverez dans cette catégorie, peut être des sujets qui ne vous paraissent pas devoir y figurer ou même totalement en dehors de la « mouvance ovni » du moment, mais si des faits précis particuliers semblent être en relation les uns aux autres, je les y placerai.

Boules lumineuses, objets métalliques volants, décalages dans le temps, bétail mutilé, disparitions de grandes quantités d’eau, légendes locales…etc.…si tous ces faits se passent dans un endroit géographique bien déterminé, il y a alors une possibilité de penser qu’il y a alors une relation directe entre eux. Encore faut il le prouver…

Photo : Ovni sur Cordoba le 20 octobre 2008.

Conseil pour les septiques du genre : 

(la moitié des lecteurs de mon site). Mon rôle n’est pas de vous "convertir", le phénomène ovni n’est pas une croyance. Je vous demande seulement de vous y plonger de temps à autres, sachez être curieux, rien de plus. Mettez justement votre esprit cartésien à vérifier des faits qui ne le sont pas. Lorsque sur 10 boules dans un sac, et sur 1.000 essais on tire au hasard la même boule 1 fois sur 5, quelque chose n’est pas logique car ne répond pas aux lois des statistiques. Pourtant si elle est tout de même sortie 1 fois sur 5. C’est du concret et du réel, le plus difficile reste à l’expliquer.

Un site de sceptiques qui ne veulent pas en démordre :  http://www.sceptiques.qc.ca/assets/docs/Qs70p33.pdf

Nous devons tous être sceptique en début d'enquête, mais jamais sourd, aveugle et faire passer ses conviction au cours d'étude.

Conseil pour les aficionados du genre :

(l’autre moitié). A force de vouloir voir des Ovnis partout, chacun échafaude sa conviction sur ses envies. J’ai pu rencontrer en Argentine des personnes totalement prises dans un délire qui leur fait oublier la vie réelle. A partir d’une expérience digne de foi il est si facile ensuite de glisser dans un délire personnel. La grande majorité des argentins avec lesquels j’ai pu m’entretenir ont la plupart du temps sombrer dans une mystique qui mélange leur peine, envie, blessure de leur vie, et voit l’ovni ou l’extraterrestre comme un messie prêt à les aider ou à sauver la Terre des affres de la pollution. Je ne participe pas a ce grand délire (où alors faudrait il arriver à me le prouver). Les Crop Circle ne sont pas à la mode ici, pas un seul témoignage en un siècle, donc j’écarte ce phénomène en tout cas pour l’Argentine. J’ai de gros doute à ce sujet, les champs sont pourtant vastes dans la Pampa. Les Ummites n’aiment pas l’Argentine, alors je n’aime pas non plus ces derniers. Il faut être logique, 3 à 4 témoignages par jours d’Ovnis dans le ciel, les prairies et les montagnes d’Argentine, et pas la trace d’un Ummite ni même dans les témoignages des argentins, à en devenir suspect. Quand un phénomène n’est plus global et se restreint à un groupe de la population où a un territoire défini, on a affaire à un phénomène culturel.

Photo : Musée de l'Ovni dans la sierra de Cordoba. Quand on détourne le sujet pour entrer dans le "new age". Un peu trop ésotérique à mon goût.

 

Les liens externes :

Les antis ovni francophones :

Les sceptiques du Quebec.

Les pros ovni en Argentine :

Vision Ovni.

La Gaceta Ovni.

Glauco Art.

El dragon invisible.

 

Photo : Ovni en 2006 sur la Sierra de la Ventana (Province de Buenos Aires).

A lire dans le Petit Hergé sur le sujet des Ovnis :

Voila quelques articles qui je l’espère vous rendront curieux, n’hésitez surtout pas à envoyer vos commentaires sur le site ou par mail à nuevacocina@yahoo.com.ar

- Ovni : Ce qui m'est arrivé le 06 mars 2006.

- Ovni : Mon deuxième voyage à San Luis en juin 2006.

- Ovni : Voyage à San Luis en novembre 2006.

- Bilan des observations d'ovnis en 2006 en Argentine.

- Autre lumière au dessus de Buenos Aires en mai 2007.

- Ovni : Cas de Tandil en mars 2007.

- Ovni : Cas à Neuquen en octobre 2006.

- Les Ovnis à Salta.

- Ovni sur Rio Cuarto (Cordoba) le 14 janvier 2008.

Article : Un Ovni accompagne un airbus au dessus de la banlieue ouest de Buenos Aires en août 2008. Extrait du Diario Popular de Buenos Aires du 28 mars 2010. El Diario Popular est très "populaire" aux titres assez raccoleurs certaines fois, ce qui n'empêche pas de prendre au serieux l'enquete faite par l'association Cicoa.

Jusqu'en 2008, seule la presse "people" et "populaire" reprennait les infos concernant les ovnis. Depuis 2010, une ouverture se fait sentir de la part d'une prese un peu plus "intello" ou " sérieuse". Il y a une prise de conscience un peu plus large en Argentine depuis quelques mois.

Ci dessous : Un article de "El Argentino" (Media contrôlé par le gouvernement) du 14 mars 2010.

Partager cet article

commentaires

L. Hatem 20/07/2014 11:44


Bonjour,


J'ai lu le début de votre article... et je ne suis plus un sceptique...


Mais vous ne dites pas si pendant cette course poursuite de 75' votre passager a pu prendre des photos et filmer...


Bonjour depuis Paris-Plages.

christophe 08/07/2013 17:52


Bonjour Hervé et bravo pour ton site .


Je suis non resident egalement mais au nord du Bresil ..je ne doute pas qu'il existe d'autres formes de vie ..ensuite reste l'interpretation des choses et la meconnaissance  (
sources de vie  en dessous de 7000 metres sous la mer par exemple  ).


Je n'ai jamais trouvé de photos , video , autres que " flou " ou ayant fait l'objet d'un montage photoshop ...a propos d'ovni etc.. ça calme !!!!


J'ai lu plein de choses a ce sujet , regardé sur you tube , approfondi ... rien ne m'a fait ouvrir la bouche pour dire " whaouuuuuuuuu" !


Donc si tu as quelque chose  de " digne de ce nom " a me montrer je suis preneur et t'en remercie infiniment .


Salut , christophe , São luis -MA , Bresil


 


 


 


 

antoine 17/03/2010 19:28


le lien vers les photos est out depuis quelques mois


clara 19/01/2009 17:44

salut rodolphe!comment vas tu? figures toi que c est la premiere fois que je vais sur ton blog! ca m a donc remémoré notre expérience de San Luis...! en tout cas felicitations pour ton blog il est vraimennt bien fait!tu repasses quand en france alors?bisouxclara

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

02 mai 2017

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,20 ARS