20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 15:16

Mise à jour : 30 août 2007

Après mon « aventure » de mars 2006. Il me fallu au moins 3 mois pour me calmer avant de prendre la décision de retourner sur cette même route, de préférence de jour, pour vouloir connaître le paysage et surtout vouloir « refermer le dossier » dans ma tête. Brave mais pas téméraire, je me suis entouré de la compagnie de Clara (française de 23 ans) et de Zulma (argentine de 49 ans), car il était pour moi hors de question de partir seul sur cette route.

La Sierra de las Quijadas, cliquez pour agrandir la photo.C’est ainsi que le samedi 17 juin 2006 nous sommes retournés à midi dans la localité de Lujan dans le nord de la province de San Luis. Apres avoir déjeuné dans un boui boui local, nous avons emprunté la RN20 en direction de l'Ouest. Route sur laquelle en mars j'avais en compagnie de Fabien vu deux ovnis.

Cet après midi était nuageux mais il ne pleuvait pas, nous nous sommes arrêtés plusieurs fois sur ces 103 Km de ligne droite de la RN20 pour voir et écouter si il y avait quelque chose d'anormal. Mais à part quelques voitures qui circulaient et le piaillement des oiseaux, aucun autre bruit. Nous avons décidé ensuite en attendant le couché du soleil d'en profiter pour aller au sud à 20km de la fin de la route visiter un parc : celui de las Sierras de las Quijadas. (Pour les amateurs de Google Earth : 32º 29' Sud et 67º 02' Ouest).

La RN 20 se trouve en haut de la carte, les 103 Km sont compris entre le village de Lujan à l'Est et l'intersection avec la route 147 à l'ouest (Entre les deux drapeaux rouges sur la carte). A 18h00 de retour du parc, nous nous sommes garés le long de la route juste à l'intersection de la 20 et de la 147en attendant le crépuscule. A 18h45, l’horizon (sans nuage à ce moment la) était dégagé, et le soleil se couchant illuminait d un rouge rosé le ciel. Nous avons décidé de reprendre la 20 pour refaire en sens contraire les 103 Km de la route (donc en direction de l'Est vers Lujan).

 

 

Type de paysage dans la zone, cliquez pour agrandir !Après avoir roulé moins de 10 Km, la route comptait quelques voitures (plus de circulation qu'en mars, car il était plus tôt). Environs 3 voitures devant nous sur une distance de 1 Km dans le même sens, et 1 à 2 voiture dans le sens contraire.

A ce moment 1 premier point lumineux apparaît devant à droite de la route, au niveau du sol à une distance de 500 m et très proche de la route, donc très proche d une des voitures qui roulait devant nous. Puis 2 autres points lumineux devant et à gauche de la route à 1 Km de nous mais bien plus haut (environs 50 m au dessus du sol).

Le premier point à droite de la route "s'éteint" au bout de 3 minutes, mais ceux de la gauche demeurent. Nous roulons alors à une vitesse de 90 -100 Km/h. Je ralentis à une vitesse de 50 Km/h pour rester seuls sur la route, laissant les quelques voitures se trouvant devant nous prendre de l'avance et celle derrière nous nous doubler. Il ne fait pas encore tout à fait nuit.

A ce moment, Clara et Zulma continuent à bien observer les points a gauche de la route qui ne se déplacent pas, car nous passons à leur niveau puis nous les dépassons. Les 2 points passent au nombre de 3, puis de 4, puis de 5 points lumineux, les nouveaux points lumineux s’allument tout simplement, on ne les voit pas arriver. Pendant un moment les 5 points sont parfaitement alignés toujours à une hauteur de 40 a 50 m et à 500 m à gauche de la route.

Nous continuons à rouler à une vitesse de 50 Km/h et c'est Zulma qui aperçoit (alors que les 5 points sont maintenant presque derrière nous, la forme d’un objet sur lequel est accroché "un" des points lumineux). L'observation de cet objet est très courte (quelques secondes), Laura n’a pas le temps de le voir, quand à moi, comme je conduis je regarde droit devant la route, le temps de retourner ma tête vers l’arrière, je ne vois plus l'objet mais uniquement les 5 points lumineux. D'après Zulma : L'objet a la forme d’une soucoupe volante d'un diamètre de 10 a 20 m, la lumière se trouve à l'avant de l'appareil (quoique pas évident de dire ou se trouve l’avant ou l'arrière sur une forme ronde), en tout cas, le point lumineux est fixé sur le coté gauche de l'appareil. Au milieu de l’appareil une file horizontale de lumière de couleur rose vert foncé.

A ce moment il n’y a plus de trafic sur la route, il fait pratiquement nuit,  j'ai envie de m'arrêter, mais mes deux amies (un peu choqués) refusent de s'arrêter. Nous continuons donc toujours à la même vitesse (très basse entre 50 et 60km/h), les points se mettent ensuite juste au dessus de la route entre 300 et 500 m derrière nous et nous suivent à la même vitesse. Il fait maintenant entièrement nuit. Nous venons de passer déjà les 30 Km en compagnie des points lumineux en une demi heure de route.

Aucun trafic, à un moment apparaît devant moi roulant dans le même sens un camion qui se traîne péniblement car malgré mes 50 Km/h j'arrive tout de même à le rattraper. Nous voila donc avec un camion devant nous, nous roulons collé derrière lui à 40 Km/h et 3 points lumineux s’alignent au dessus de la route à 300 m derrière nous et à une hauteur de 30 m. Nous restons ainsi peut être 2 à 3 minutes. Je décide ensuite de doubler le camion et d’accélérer pour voir si les points lumineux restent "accrochés" derrière le camion ou si ils le doublent aussi pour pouvoir nous suivre. J'accélère donc à 120-130 Km/h et double le camion pour me positionner rapidement 500 m devant lui en ré stabilisant ma vitesse à 40 Km/h.

A ce moment là, nous attendons donc tous la réactions des « boules de lumière ». Je les fixe bien dans mon rétroviseur sans pour autant lâcher mon volant et ma conduite. Zulma assise près de moi à l’avant est complètement retournée sur son siège pour les regarder, quand à Clara (sur la banquette arrière) elle est totalement installée sur la plage arrière les yeux grands ouverts sur les boules qui sont toujours derrière le camion. J’accélère légèrement pour passer de 40 à 60 Km/h pour voir si les boules de lumière vont réagir ou nous laisser filer. C’est alors que deux des boules passent au dessus du camion (la troisième s’éteint), et au moment précis où elles passent par-dessus lui, les deux phares du camions s’éteignent (c’est ce que j’en ai déduis, car en fait il faisait nuit noire et il était impossible de distinguer la silhouette du camion à 500m). Mais une chose est sure, c’est que les phares du camion s’étaient éteints, et que deux boules de lumière s’étaient bien repositionnées derrière nous à 200-300m et à une hauteur de 10 m. Dans la voiture, l’ambiance étaient plutôt au stress, et j’ai accéléré à 90-100Km/h.   

 

Nous avons déjà à ce moment là parcouru 50 Km depuis le début de la route. C’est alors que deux personnes près d’une voiture à l'arrêt nous font signe de nous arrêter. Je m'arrête à leur niveau. Ce sont deux jeunes argentins de Mendoza qui sont tombés en panne d'essence (il faut dire qu'a cet endroit il n’y a une pompe que tous les 100 Km). Un des jeunes prend un bidon et monte dans ma voiture, l’autre préfère rester près de sa voiture. Je les préviens qu'il y a deux ovnis derrière nous (dialogue un peu surréaliste à ce moment là) et que je conseille au deuxième argentin de ne pas rester là seul, mais de monter avec nous. D'ailleurs les deux argentins me confirment bien qu'ils voient aussi les deux points lumineux au dessus de la route, mais le deuxième préfère tout de même rester pour garder sa voiture. Nous sommes restés arrêtés à peu près 3 minutes pas plus, les deux points se sont (bien sur) arrêtés aussi restant toujours à cette distance de 300 m et à une hauteur de 10 m derrière nous.

Nous voilà maintenant à 4 dans la voiture. Mes amies derrière et l’argentin avec son bidon entre les jambes à mes cotés devant. Il reste à ce moment là encore 50 Km à parcourir pour terminer la route et arriver à Lujan (où se trouve la première pompe). Pendant ces derniers 50 Km, un seul point nous a suivi. J’ai roulé tout au long de cette seconde partie de la route à 80/90 Km/h. La dernière boule lumineuse s’est éteinte juste à l’arrivée du village de Lujan.

Nous nous sommes alors arrêtés à la station service le long de la route à l’entrée du village (toute petite station de campagne) une bonne demi heure (pour nous remettre un peu), j ai parlé avec le pompiste pour savoir si il avait déjà vu « quelque chose » dans la zone, mais il n'avait rien vu, le mendozino a rempli son bidon d'essence, j'ai fait aussi le plein. J'avais conseillé au mendozino de demander au pompiste si il connaissait quelqu'un pour le ramener à sa voiture (tout de même 100 Km à parcourir de nouveau sur cette même route, 50 aller et 50 retour). Je sentais tout de même le mendozino un peu inquiet pour son copain, il a parlé avec le pompiste (et de loin, lorsqu’il parlait au pompiste, je voyais bien qu'ils n'arrêtaient pas de nous regarder), et à ma grande surprise, le mendozino est reparti avec le pompiste et un de ces amis, bref ils sont repartis à 3 dans une Fiat 147....... Ça ma réconforté de savoir que nous n'étions pas les seuls à baliser ce soir là !

Il est 20h30, nous remontons dans la voiture et prenons la "grande route" pour redescendre plein sud vers San Luis (par la 146, voir la carte), dans la voiture nous commentons chacun ce que nous avons vu et essayons de comprendre comme nous pouvons. C'est au niveau de l'intersection de la route allant au village de Villa General Roca (regarder carte, entre les deux drapeaux bleus) donc après 50 Km de route plein sud depuis Lujan, que Zulma attire notre regard vers la droite juste à notre hauteur. En effet à 150 où 200 m grand maximum, une tache de lumière se déplace au niveau du sol, à la même vitesse que nous, mais cette fois ce n est pas la boule en elle même que nous apercevons, mais le reflet sur le sol et sur les broussailles qui l entourent (comme si vous vous promeniez avec une lampe torche dirigé vers le sol, vous voyez uniquement le sol éclairé). C’est toute une surface de 20 à 30 m de diamètre qui est totalement éclairée comme en plein jour se situant à notre droite et se déplaçant avec nous en parallèle.

La surface lumineuse se déplaçait à la même vitesse que nous toujours sur la droite. (70 à 90 Km/h), nous ne savons pas si elle était déjà à nos cotés dès la sortie de Lujan, car nous n'y avions pas fait attention. Mais de l’embranchement de la route de Villa General Roca, jusqu'aux abords de la ville de San Luis (15 Km avant d’atteindre San Luis), elle nous a suivi. Il y a sur cette route, surtout avant d’arriver à San Luis, de nombreuses maisons rurales sur les deux cotes de la route. A chaque fois la tache lumineuse s'est écartée de la route pour passer derrière la maison. Elle nous suivait en parallèle à une distance comprise au minimum entre 100m et 400m suivant les obstacles qu’elle rencontrait sur le terrain (bosses, arbres, fermes, rios, etc.). Elle nous a suivi sur une distance de 60 Km (3/4 d'heure). Plusieurs fois j’ai changé de vitesse pour connaître sa réaction. Passant de 100 Km/h à 40Km/h, à chaque fois avec un décalage de 2 à 3 secondes, la tache lumineuse a freiné ou accéléré pour se repositionner à notre hauteur.

 

 

 

Pendant ce deuxième voyage, nous avons vu jusqu'à 5 boules lumineuses ensembles, une forme d’un objet (uniquement par Zulma), et nous avons été suivi entre 19h00 et 22h00 sur les deux routes sur un longueur totale de 200 km.

Ne comptez par sur moi pour vous apporter une explication à ce phénomène, pour l’instant j'ai plus de questions que de réponses, la seule chose dont je sois sûr, c'est qu'il y a vraiment quelque chose de bizarre à Lujan. J’étais parti là bas une deuxième fois pour me rassurer de mon premier voyage, je suis revenu à Buenos Aires encore avec plus de questions et avec encore plus cette impression que ces boules voulaient me suivre. Ce n’est donc pas cette seconde expérience qui m’aura rassuré.

Partager cet article

commentaires

Robert 01/05/2011 23:07



Salut Herge,


Ta 2eme histoire est passionnante et palpitante. Cependant elle se deroulait en 2006. Est ce qu'on a parle de ces boules lumineuses dans la presse locale dans les jours qui suivaient ton
observation ? Y a t-il eu d'autres temoins ?


Que s'est-il passe depuis cette date ? Es tu retourne sur le site en question ? As tu revu des OVNI ou phenomeners volants inexpliques ?


Merci de ta reponse meme breve.


Robert


 



frederic 26/04/2011 18:06



Bonjour Herge


Je reviens regulierement sur ton site pour voir les suites de tes 2 extraordinairres experiences.


Je suis un peu decu que tu n`aies pas tente de trouver une explication.


En France, il y a 2 physiciens qui defendent des theses opposees vis a vis de ces phenomenes:


Jean Pierre Petit et Jean Marc Roeder.


Si tu vas sur daily motion, tu trouveras facilement des emissions tv auxquelles ils ont participe en expliquant leurs theories.


Petit penche pour les contacts avec des extra terrestres


Roeder penche pour manmade. Des engins a technologies tres avancees conjuguant le MHD et l`antigravitation, style TR B3 ou ARV de derniere generation


Si cela peux te rendre service...


En tous cas merci pour ces rapports que tu as publies



évhémère 05/04/2010 19:25



... en tout cas, j'ai "bien aimé" ce commentaire : "...Ça m'a réconforté de savoir que nous n'étions pas les seuls à baliser ce soir là
!..." Il m'a rappelé la réflexion de Goudurix dans "Astérix et les Normands",  au vu de la réaction du village gaulois qu'il vient d'haranguer et annoncer que les
"envahisseurs" normands  : " Enfin, une bonne panique (...) c'est normal (..)  On va pouvoir fuir ensemble !..."


   Pour le cas, je ne sais pas : des étoiles au ras de l'horizon sont parfois prises pour le déplacement d'une personne tenant une torche !... C'est un sentiment très angoissant !...
Mais en l'occurence, ce serait une confusion astronomique bien compliquée ...


 



nico 05/03/2010 20:19


Bonjours à tous
Hier soir Jeudi 4 Mars 2010 vers 22h55 j'ai etait attiré par la fenêtre car je voyais trois lumière l'une à coté de l'autre dans le ciel. Je regarde bien et il y avais un engin à 150 metre de
hauteur je pense! (car je n'ai pas le compat dans l'oeil) il etait immobile au dessus d'un grand batiment! Il y avais trois hublot apparent avec une lumière blanche à l'interieur ou alors trois
cercle de lumière de couleur blanche alligné à l'arrière puis il a bougé très lentement pour ce placé entre deux batiments puis l'engint est parti dans le fond très lentement jusqu'à l'horizon
jusqu'à ce que je ne le vois plus! Arrivé au loins je ne voyais plus qu'une petite lumière du fait qu'il etait éloigné. Ensuite je retourne dans mon lit devant la télé. J'avoue que sur le cou
j'etait très content d'avoir assisté à ça.
Puis vers 23h10 je vois encore les mêmes lumière passé dans le ciel sur la même trajectoire que le premier sauf que celui-ci ne c'est pas arrêté mais il volais également très lentement, il etais
pareil que le premier et à disparu dans l'horizon. Il y avait également un avion qui passé beaucoup plus haut dans le ciel. La nuit etait très étoilé sans nuage.
Je n'ai eu aucune crainte bien au contraire!
Ceci c'est passé entre Villers les Nancy et Laxou à coté de la Ville de Nancy en Lorraine.
Si on peu m'expliqué ce que c'etait ça serais bien et surtout savoir si d'autre personnes on assisté à la même chose que moi.


antoine 05/12/2009 22:54


Bonjour Hergé,

J'habite Bs As depuis 2003 et j'ai l'intention (si j'arrive à convaincre ma novia... c'est pas gagné) d'aller jeter un coup d'oeil de nuit sur cette RN20.

Que recommandes-tu comme endroit pour passer la nuit ?
San Luis paraît un peu éloigné, La Carolina semble sympa avec ses ruines jésuitiques mais c'est également un peu loin. Reste Lujan probablement.

Enfin, si tu as une adresse "potable" (l'idéal seraît un hotel de charme, mais je doute d'en trouver un dans le coin), je suis intéressé.

Dernière question : le parc national à l'ouest vaut la peine ?

Un abrazo 


Le Petit Hergé 05/12/2009 23:59



Bonjour Antoine,
Pour se loger au plus près, il faut en effet choisir l'Hotel Lujan qui se trouve à .... Lujan ! (tres bon hotel), quant au parc natioanl las Quijadas il est à voir absolument !


A bientot ! Herge !  



Julien 27/03/2009 13:55

Moi je trouve ça fascinant comme histoire, si on ne se moque pas, et j'aurais bien aimé vivre ce moment.Par contre: pourquoi ne pas avoir pris de photo, ça je ne comprends pas...genre un documentaire qui illustre l'histoire: photo des lumières, photos du camion, photos du camion doublé, camion disparu, moins de lumières, argentin arrêtés, pompe à essence, lumière sur le sol...En  gros, des faits bien concrets.Merci pour votre réponse

Sébastien 07/12/2006 10:23

Salut Hergé,je ne sais pas ce que tu prends mais j'en veux !   Mets moi quelques sachets de coté ça a l'air vraiment efficace....BizzzzzzSébastien

Martine 22/10/2006 18:00

Salut Hergé,
Tes aventures se lisent comme un roman.
Mais, bien que les choses soient troublantes, je reste encore sceptique ... Je me dis qu'il y a forcément une cause rationnelle ... Et que disent et que font les autorités ?
On en reparle un de ces jours, à Buenos Aires ou à Paris.
Martine

Hergé 22/10/2006 22:52

Bonjour Martine,
C'est avec plaisir que je t'y accompagnerai lors de ta prochaine visite, je suis sur que ton scepticisme s'evanouira en moins de 5 mn. La cause rationnelle, il y en a une en effet : Les xuxus existent ! Quant aux autorités, officiellement il n y a aucun probleme puisqu'il ne s'y passe rien du tout.
A bientot !
Herge !  

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS