8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 13:52

Mise à jour : 08 novembre 2007

On peut considérer qu'il y a trois zones principales en Argentine où les phénomènes ovnis sont souvent observés. 95% des observations d'OVNIs en Argentine ont eu lieu dans un de ces 3 secteurs.

Secteur A : - Le secteur continental, une sorte de cuadrilatère délimité au nord par la Latitude Sud 31º, au sud par la Latitude Sud 41º, à l'Ouest par la Longitude Ouest 71º et à l'Est par la Longitude Ouest 61º. Pour simplifier, les 4 coins de ce cuadrilatère seraient Bariloche - un point imaginaire dans l'Atlantique au large de Bahia Blanca - La ville de Cordoba - La ville de San Juan. Secteur avec la plus grande quantité d'observation d'OVNIs essentiellement de nuit, et aussi de mutilation de bétail toujours de nuit.

Secteur B : - Le Secteur fluvial le long du Rio Parana entre la ville de Corrientes à l'extrème nord, les ville de Rosario, Buenos Aires et un point dans l'Atlantique. Survol d'OVNIs toujours à haute altitude au dessus des villes jour et nuit, où survol au raz du rio Parana par des boules lumineuses la nuit.

Secteur C : - Le secteur NOA , une sorte de rectangle penché vers le Nord Ouest. Compris au sud entre Chamical (La Rioja) et Añatuya (Santiago del Estero) et au nord par la limite avec le Chili et San Antonio de los Cobres. Essenciellement connu pour être un secteur où de nombreux OVNIs se sont écrasés. Semble être jour et nuit un passage obligé vers la Bolivie et le Pérou.

Carte de l'Argentine avec l'emplacement des 3 secteurs.

Interressons nous au secteur C de Salta :

Enormement de cas depuis les années 50 d'ecrasement d'OVNIs. Le dernier a eu lieu le 18 janvier 2007.

Les faits :Le jeudi 18 janvier 2007, de nombreux témoins ont aperçu un objet dans le ciel à haute altitude dans la zone comprise entre Rosario de Lerma et Quijano (province de Salta) qui se déplaçait avec difficulté et qui s’est ensuite écrasé au sol.Pendant un moment l’objet est entré dans un nuage au dessus du Cerro El Manzano en laissant une traînée derrière elle.Ariel, un chauffeur de « remis » qui effectue quotidiennement la liaison par la route entre Rosario et Quijano ce jour là accompagnait quatre clients. A 14h30, l’objet leur est apparu, ils se sont arrêtés et descendus du véhicule pour mieux voir le phénomène. "Il venait de l’est et se dirigeait vers l’ouest. Il avait une forme ronde et argentée. A l’altitude ou il volait, il n’a pas du tombé dans cette sierra mais beaucoup plus en profondeur dans les Andes ».Au même moment la police a reçu sur le 911, toute une vague d’appel téléphonique pour signaler la chute et l’explosion d’un objet volant inconnu dans la zone de Chicoana. Une des témoins Beatriz Prieto, responsable de la finca Las Palmas a déclaré « c'était comme un avion en flamme et il a explosé en touchant terre »

Coté police : La police de la province de Salta a mobilisé de suite ses effectifs pour passer au peigne fin la zone comprise entre Chicoana y Rosario de Lerma sans aucun résultat positif. Le massif El Manzano dépasse des altitudes de 5.000m et est composé de nombreuses vallées. La zone est très étendue, et il est difficile même de trouver un objet ayant explosé en laissant des traces. 

Des faits antérieurs : En 1995, un fait similaire a eu lieu dans la zone de Gólgota, dans la Quebrada del Toro. En effet, le 04 août 1995 à 22h30 dans la  Finca Incamayo à 35 Km. à l’ouest de Quijano, après une très forte explosion, les animaux comme les habitants étaient entrés en état de panique. Les animaux domestique et les chevaux se comportaient de manière curieuse après l’impact. Certains avaient parlé à l’époque de la rentrée dans l’atmosphère de débris de satellite. D’autres, comme les géologues Ricardo Alonso et Ricardo Sureda visitèrent la zone de l’impact  et déclarèrent “qu’un corps étrange avait frappé avec une rare force l’endroit et qu’il devait s’agir probablement d’une météorite » L’année suivante en 1996 des recherches avaient été menées pour retrouver des débris, mais l’opération avait échoué.

Cette même année (1996) des routiers passant à Tastil ont vu une lumière les suivre sur la route, et en 2005, des touristes cette fois ci ont été pris en chasse en pleine journée par un mystérieux objet volant au dessus de la route nationale 51.

NB : Pour ceux qui connaissent la province, la RN51 est la route qui relie Salta à San Antonio de los Cobres.

Autre affaire : Toujours en 1995, mais le 17 août à 13h45, cette fois ci dans la partie Est de la province de Salta. Ce jour la était ensoleillé, ciel bleu et pas un seul nuage. Un objet d’un diamètre de 250m métallique brillant volait à vive allure en suivant un axe nord-sud suivi par deux autres objets (missiles ?). L’objet a été touché puis a piqué du nez pour terminer en une énorme explosion lorsqu’il a touché le sol. Le bruit a été entendu dans un rayon de 300 km. Les habitants des localités les plus proches : Joaquin Gonzalea, Gaona, El Galpon, El Quebrachal sont sortis dans les rues, paniqués. Rapidement une fumée noire et épaisse a obscurci le ciel.

El Cerro el Manzano sur lequel est tombé l'OVNIConcernant les faits du 18 janvier 2007 :

Dans la presse de Salta à lire : (Les titres et extraits ci dessous ont été tirés directement de la presse et traduits de l'espagnol)

19 janvier 2007 : On annonce la chute d'un Ovni à l'Ouest de Chicoala. Des elements des forces armées et des groupes d'opérations spéciales de haut risque (GOPAR) participe à la recherche. (lire la suite en espagnol en cliquant sur El Tribuno ).

- 20 janvier 2007 : La recherche de l'OVNI ecrasé continue, la police a établi la zone de l'impact à 4.200 m d'altitude et à 100 km de Quijano. Aujourd'hui une équipe va se diriger sur place pour secourir les personnes encore vivantes ou décédés (Sic) !!! (lire la suite en espagnol en cliquant sur El Tribuno ).

- 22 janvier 2007 : On abandonne la recherche du "soit disant" OVNI tombé dans le Cerro el Manzano. La Police de la province a décidé hier (21 janvier) d'abandonner les recherches de l'objet volant non identifié que les habitants de la zone ont vu tombé jeudi dernier dans la sierra situé à l'ouest des départements de Rosario de Lerma et de Chicoana. (Lire la suite en espagnol sur Salta al Dia ).

Commentaires : Il me parait bien rapide dès le 21 janvier, soit 48h après les faits, que la police ainsi que le GOPAR aient décidé d'arrêter aussi vite les recherches. En général après un accident ou une perte d'un avion les recherches continuent au moins pendant 10 jours à moins bien sur qu'on ait rencontré l'objet recherché. Pas très malin de leur part d'avoir déclarer si vite officiellement l'arrêt des recherches. Ca en devient même suspicieux.

Dossier officiellement fermé le 21 janvier 2007 au soir.

Explication officielle datant du 21 janvier 2007 :

Pour ce qui est d'avoir vu passer un objet en feu s'écrasant : C'est le reflet de grêlons qui se sont accumulés dans les nuages et qui sont tombés sur le cerro. (officiel !)

Pour expliquer l'explosion lors de l'impact au sol : Ce sont les ouvriers agricoles du tabac qui font exploser des charges en l'air pour justement combattre la grêle (officiel !).

Commentaire : Finalement ces indiens salteños (les principaux témoins) ne savent toujours pas reconnaitre depuis des siècles la difference entre la grêle et un ovni. Quant aux cultures de tabac, personne jusqu'à présent savait qu'on en cultivait à 4200m d'alt. et justement ces ouvriers agricoles ont du employer ce jour là toutes les charges qu'ils avaient pour les faire exploser en une seule fois (puisqu'une seule explosion) en plein desert à plus de 4000m pour avoir entendu la deflagration aussi forte à des dizaines de Km à la ronde.... A t'on justement arreté ces indiens pour emploi interdit d'explosif ?

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 09 - Ovni en Argentine
commenter cet article

commentaires

ThE MaGiCiaN 24/07/2008 13:48

Hergé, inutile de répondre aux posts de marzzorati, cette personne
pourri régulièrement des sites fantastiques comme agoravox de ses
propos dangereux et ineptes sous le pseudonyme de lerma (à croire
d'ailleurs que cette personne n'a rien d'autre à foutre que pourrir le
net). En ce qui concerne les ovnis, l'argentine n'est pas le seul lieu de ce type d'apparitions. Par contre, aurais tu des vidéos de ces évenements ? ou des photos de bonne résolution ? Cela permettrait de faire évoluer la recherche scientifique dans ce domaine (cf http://www.ufo-science.com)

silvia marzorati 02/12/2007 17:33

franchement ,je connais l\\\'Argentine comme ma poche (c\\\'est mon pays d\\\'origine) et ils existent beaucoup de bases militaires dans des régions désertiques et peut etre des bases secrêtes militaires.
Ensuite la structure des nuages n\\\'a rien à voir avec celle que l\\\'on voit en Europe
Donc,il n\\\'y a pas d\\\\\\\\\\\\\\\'ovni au sens extra-terrestres
http://www.tvargentine.com
 
 
 

Le Petit Hergé 10/12/2007 15:26

Bonjour Silvia,
Lorsque je parle d'ovni je ne sous-entends pas qu'il s'agisse d'extra terrestre, je n'en ai aucune preuve. Pour ce qui est des bases militaires secretes, il y en a aussi peut etre mais je n'en ai pas non plus la preuve. Encore faut il se demander qu'elle serait la "rentabilité" pour le gouvernement argentin d'en avoir.  Donc je te laisse seule responsable de tes dires concernant ces bases secretes. Une seule chose est sure, les ovnis sont bien la et se baladent en "toute impunité" (si on peut dire) jour et nuit dans les regions dérites dans l'article.
J'en ai encore vu un la semaine derniere sur la recta de Tin Tin pres de Cachi  (prov de Salta). A bientot ! Herge !

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 mai 2017

L'euro est à

► 17,95 ARS

L'usd est à

► 15,90 ARS