4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 17:00

Mise à jour : 04 janvier 2012.

Mardi 03 janvier 2012 - Dakar 2012 - Etape 03/14

San Rafael - San Juan 

 

Il fait chaud, très chaud, ces deux dernières journées, les concurrents ont été mis à rude épreuve : depuis Santa Rosa, les records de températures se succèdent, lundi dans le désert de Nihuil prés de San Rafael, le mercure est arrivé à 50ºC dans l’après midi, le reste du temps il fait 40ºC tous les jours au bivouac des arrivées.  Alors bien sur, cette fois ci ce ne sont pas uniquement les machines qui lâchent mais les hommes ! Hier encore une fois entre San Rafael et San Juan 40ºC pendant la course et la nuit ça ne passe pas en dessous des 30ºC. On l’attendait difficile cette année le Dakar, les pilotes dégustent ! 8 abandons de plus en cette 3ème étape mardi, surtout des motos.

 

Les titres du jour :

- Le retour des freres Patronelli.

- La Fuente perd presque toutes ses chances

- Cyril Despres enfin maillot jaune.

- Coma se trompe de route.

- Encore une victoire d'une Mini.

- Stephane Peterhansel n'arrete pas de creuver.

- Enfin les russes en tete des camions au classement général.

- Des vaches, des chevaux et des insolations.

 

 Photo : Au départ de la troisième spéciale à Uspalata.

Les vidéos :

Vidéo : Résumé général de l'étape. 2 mn 50 s.

 

Pour la version en allemand : http://www.youtube.com/watch?v=o75yQMwAVxc

Pour la version en espagnol : http://www.youtube.com/watch?v=3SeCjvfMTLM

La version en russe : (version longue, 28 mn 25 s.) : Pour l'instant la plus complete.

 

Coté quad :

Enfin voila les Pastronelli ! Alejandro a cette fois ci limité les dégâts en arrivant 4ème, il préserve son maillot jaune. Il reconnaît que l’étape fut difficile, tout d’abord parce qu’il ne connaissait pas du tout le tracé de l’étape, et de plus de grandes dénivellations sur terrain sableux empêchait tout bon fonctionnement des freins. Pour son frère Marcos, il a donné le maximum, il ne pouvait pas aller plus vite sans prendre trop de risque. Il ne regrette donc en rien sa deuxième place de l’étape. Coté concurrents argentins, tout est au beau fixe, quatre argentins sont arrivés aux quatre premières places, les 2 Pastronelli, Pablo Copetti et Tomas Maffei. Pour l’Uruguayen La Fuente, si bien parti depuis le début, c’est une catastrophe, il arrive avec plus d’une heure de retard ! Le petit jeune de 20 ans, Lucas Bonetto, il s’en tire très bien, arrivé 7ème, il monte de 5ème à la 4ème place au général !  A la fin de la troisième étape, il y a aussi 4 argentins aux 4 premières places du classement général.

  

 

Carte et profil de la spéciale de la troisième étape du Dakar 2012.

Enfin de la vraie montagne, pour la première fois on passe les 3.000 m !

Coté moto :

Cyril Despres arrive premier et endosse pour la première fois dans cette édition 2012, le maillot jaune ! Il est même arrivé haut la main avec plus de 8 mn d’avance sur le second Frans Verhoven. Le voilà donc confortablement installé à la tête du classement général avec 10 mn d’avance sur l’espagnol Coma. Ce dernier n’a vraiment pas eu de chance en cette troisième étape, il s’est perdu ! En fait il a pris la mauvaise route…Au Km 170, il y a avait deux itinéraires, un pour les motos, et l’autre pour les voitures. C’est uniquement au bout de 8 km qu’il se rend compte de son erreur, 16 km pour rien, mais 16 km qui lui font perdre de précieuses minutes.  « Il faut être réaliste » dit il, « Les erreurs rendent les choses bien plus compliquées, ça fait partie du jeu ! Hier tout me réussissait, aujourd’hui non !» Coma arrive 13 mn après Despres et se retrouve deuxième au général !

Coté chilien, Francisco Lopez patine un peu, 1er au général à Santa Rosa, 2ème au général à San Rafael, il continue à rétrograder et se place à San Juan 4ème.  Il a trouvé l’étape techniquement très compliqué, il est même tombé au Km 50, a perdu du temps, puis pour ménager sa moto a décidé de rouler plus doucement pour arriver intact. Les 20 derniers Km ont été éprouvants lorsque sa moto s’est retrouvée sans une goutte d’eau ! Bref, une décision peut être sage, il limite la casse, mais il est arrivé 7ème avec près de 18 mn de retard sur Despres. Bien que Cyril soit arrivé premier, il ne faut pas non plus croire que tout fut rose pour lui. Un ongle cassé sur son embrayage au démarrage, puis son répétiteur de cap cassé juste avant d’arrivée en zone montagneuse, puis frein arrière cassé, et enfin sur les traces de Marc Coma qui lui servait de piste (parti avant lui), il commença à se poser des questions lorsqu’il ne les vit plus.

Donc grosse journée pour lui, mais bonne journée aussi !

Vidéos sans commentaires :

 

Vidéo : Le paysage du jour, les dunes de Necochea. 0 mn  36 s.

Vidéo : Course sur le ripio.

 

Vidéo : Le Magazine du jour. Entretien avec Matthieu Lagrive.

Coté auto :

Mini a encore remporté une victoire d’étape. Cette fois ci avec l’espagnol Roma. Un sourire, un air de triomphe à l’arrivée, content de lui. A la seconde place encore une mini celle du polonais Holowczyc qui grâce a cette performance se glisse maintenant à la premier place du classement général. Pourtant le polonais a aussi essuyé des surprises, tout d’abord une branche d’arbre qui lui rompt le pare brise, ensuite tout comme Coma, il se trompe à l’embranchement, mais lui suit la piste moto, par chance au bout de 500 m il s’en rend compte et fait demi tour.

Par contre pour Stephane Peterhansel, une journée d’enfer, il arrive tout de même à la 7ème place mais les 6 mn de retard lui font perdre la première place gagné hier et se retrouve aujourd’hui en 5ème position. Et tout ça pour des problèmes de pneus ! Un bout de bois dans le pneu et perte d’air qui fait qu’il faut s’arrêter une première fois pour changer de roue, puis en plein dans la montagne, c’est au tour du pneu arrière gauche de lâcher. Au total deux changements de roues et donc 5 mn perdues. Adieu le maillot jaune !

Pour De Villiers, ce fut un autre problème, la boue sur le pare brise! Ils durent s’arrêter un moment pour nettoyer tout ça !  Il est arrivé 4ème et passe même au classement général en 3ème place.

Cette troisième étape a été la première étape en haute montagne (la piste est montée un moment au dessus des 3.000 m), Al Attiyah l’a remarqué, puisque que le moteur de son Hammer a senti des problèmes de puissance. Il faut qu’¡il arrive a dominer son monstre et a le connaître mieux, savoir le ménager ou lui donner toute puissance quand il faut, dit il.

Les vidéos des entrevues :

 

Vidéo : Entrevue avec le motard français Cyril Despres, vainqueur de la troisième étape.

(En français). 0 mn 57 s.

 

Coté camion :

Iveco a encore gagné une étape, mais c’est Kamaz qui gagne au classement général ! Enfin ! Les russes ont le sourire. L’équipage russo-kasack de Artur Ardavichus (#533) a passé second la ligne d’arrivée, mais a pu se hisser de la 5ème place au général hier à la première. Pour tous les autres concurrents un véritable calvaire. Pour l’Iveco de Gerard de Rooy, il a perdu toute l’eau de son radiateur, ils durent stopper et même attendre au moins 5 mn pour remettre de l’eau dans le radiateur bouillant. Ça lui coute sa première place ! Pour Eduard Nikolaev (#500) sur Kamaz, c’est au Km 20 qu’une énorme pierre cachée dans la broussaille a fait sursauter le camion, il fallut s’arrêter pour changer la roue. 12 minutes perdues, et sa deuxième place au général d’hier. Ils sont arrivés avec 15 minutes de retard sur le premier et se retrouvent 6ème au classement général. Cher payé pour une pierre !

Photo : Marcos Patronneli au repos avant le depart de la troisième spéciale.

Vache, cheval, incendie et insolation :

Après vérification, la vache percutée hier par le motard français Bruno Da Costa (#44) n’a pas pu reprendre la route non plus, car celle-ci est morte sur le coup. La puissance du choc explique l’état du français qui a été placé dans l’hôpital de San Rafael et hier opéré pour freiner une hémorragie interne. Bruno Da Costa se porte mieux, mais restera 24h de plus hospitalisé.

La presse argentine parle ce matin du niveau plus difficile de ce Dakar (par rapport aux trois précédents déjà courus en Argentine). Il est vrai qu’il fait très chaud, mais aussi beaucoup moins d’étapes de plaine, pour tout miser sur le sable et la montagne. On ne commence véritablement aujourd’hui (mercredi 04 janvier) les Andes jusqu’au dernier jour à l’arrivée de Lima.

 

On relève ainsi que Sébastien Coué (#137) a été victime d’une insolation lundi en roulant, il s’est évanoui et est tombé dans le coma. Il a été de suite héliporté à l’hôpital de Schestakow de San Rafael à 17h. On l’a réhydraté de toute urgence. Sa température corporelle était passé à 42ºC. Il a récupéré et se trouve maintenant en bonne santé. Tout s’est passé si vite qu’il ne se souvient de rien, et n’a donc pu enclencher l’alarme.

(Lien : http://mundod.lavoz.com.ar/motores/sebastien-coue-sufre-dureza-rally-dakar)

 

Apres la vache de Bruno Da Costa, c’est le pilote argentin de San Juan, Sergio Cerdera (#157) qui a trouvé sur son chemin un cheval. Il est remonté sur sa moto et a terminé l’étape difficilement, et est de nouveau sur ses pieds après 24h.

(Lien : http://www.diariodecuyo.com.ar/home/new_noticia.php?noticia_id=498346)

 

Mariano Lorenzetti, lui a trouvé un camion qui a coupé sa moto KTM en deux. Le camion n’a pas encore été retrouvé. Sans moto, Mariano a abandonné !

(Lien : http://mundod.lavoz.com.ar/motores/dakar-lorenzetti-camion-le-piso-su-moto?comunidad=79034)

 

Enfin après la Volvo de, un deuxième véhicule s’enflamme, le buggy de l’argentin Jose Blangino (#461) lors de la première étape.

(Lien : http://mundod.lavoz.com.ar/motores/mira-fotos-buggy-incendiado-cordobes-blangino-dakar-2012#)

Le classement de la troisième étape :

Moto :

1 - Cyril Despres (#2) (France) sur KTM

2 - Frans Verhoeven (#15) (Pays Bas) sur Sherco à 8 mn 37 s.

3 - Paulo Goncalves (# 7) (Portugal) sur Husqvarna à 8 mn 39 s.

Quad : 

1 - Pablo Copetti (#256) (Argentine) sur Yamaha.

2 - Marcos Patronelli (#252) (Argentine) sur Yamaha à 05 mn 36 s.

3 - Tomas Maffei (#257) (Argentine) sur Yamaha à 07 mn 28 s.

Auto :

1 - Roma (Espagne) / Perin (France) (#305) sur Mini.

2 - Holowczyc (Pologne) / Fortin (Belgique) (#304) sur Mini à 1 mn 09 s.

3 - Al Attiyah (Quatar) / Cruz (Espagne) (#300) sur Hummer à 1 mn 29 s. 

Camion :

1 - Biasion (Italie) / Huisman (Pays Bas) / Albiero (Italie) (#511) sur Iveco.

2 - Artur Ardavichus (Kazakstan) / Kuzmich (Rusie) / Turlubaev (Kazakstan) (#533) sur Kamaz à 01 mn 09 s.

3 - Karginov (Russie) / Devyatkin (Russie) / Mokeev (Russie) (#509) sur Kamaz à 02 mn 19 s.

Classement général à la fin de la troisième étape :

Moto :

1 - Cyril Despres (#2) (France) sur KTM

2 - Marc Coma (#1) (Espagne) sur KTM à 10 mn 12 s.

3 - David Casteu (#14) (France) sur Yamaha à 17 mn 16 s.

4 - Francisco Lopez Contardo (#4) (Chili) sur Aprilia à 17 mn 37 s.

5 - Helder Rodrigues (#3) (Portugal) sur Yamaha à 19 mn 49 s.

6 - Paulo Goncalves (# 7) (Portugal) sur Husqvarna à 26 mn 00 s.

7 - Javier Pizzolito (#27) (Argentine) sur Honda à 27 mn 21 s.

8 - Jordi Viladoms (#10) (Espagne) sur KTM à 28 mn 26 s. 

Quad : 

1 - Alejandro Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha.

2 - Marcos Patronelli (#252) (Argentine) sur Yamaha à 00 mn 55 s.

3 - Tomas Maffei (#257) (Argentine) sur Yamaha à 02 mn 41 s.

4 - Bonetto (#282) (Argentine) sur Honda à 36 mn 18 s.

5 - Luis Henderson (#270) (Uruguay) sur Honda à 39 mn 41 s.

6 - Sergio La Fuente (#263) (Uruguay) sur Yamaha à 52 mn 44 s.

7 - Christophe Declerck (#254) sur Polaris à 54 mn 21 s.

8 - Laurent Duvernet-Pret (#274) (France) sur Honda à 58 mn 58 s. 

Auto :

1 - Holowczyc (Pologne) / Fortin (Belgique) (#304) sur Mini.

2 - Gordon (Etats Unis) / Campbell (Etats Unis) (#303) sur Hummer à 0 mn 54 s.

3 - De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 1 mn 40 s.

4 - Roma (Espagne) / Perin (France) (#305) sur Mini à 1 mn 50 s.

5 -  Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini à 2 mn 41 s.

6 - Al Attiyah (Quatar) / Cruz (Espagne) (#300) sur Hummer à 6 mn 34 s.

7 - Novitsky (Russie) / Schulz (Allemagne) (#312) sur Mini à 14 mn 53 s.

8 - Alvarez (Argentine) / Graue (Argentine) (#319 ) sur Toyota à 20 mn 39 s. 

Camion :

1 - Artur Ardavichus (Kazakstan) / Kuzmich (Rusie) / Turlubaev (Kazakstan) (#533) sur Kamaz.

2 - De Rooy (Pays Bas) / Rodewald (Pays Bas) Colsoul (Belgique) (#502) sur Iveco à 0 mn 28 s.

3 - Biasion (Italie) / Huisman (Pays Bas) / Albiero (Italie) (#511) sur Iveco à 1 mn 51 s.

4 - Stacey (Pays Bas) / Van Goor (Pays Bas) / Der Kinderen (Pays Bas) (#505) sur Iveco à 1 mn 57 s.

5 - Loprais (Tchéquie) / Almasi (Tchéquie) / Ernst (Tchéquie) (#501) sur Tatra à 2 mn 43 s.

6 - Nicolaev (Russie) / Savostin (Russie) / Rybakov (Russie) (#500) sur Kamaz à 12 mn 34 s.

7 - Mardeev (Russie) / Shibalov (Russie) / Belyaev (Russie) (#504) sur Kamaz à 13 mn 22 s.

8 - Van Vliet (Pays Bas) / Peters (Pays Bas) / Bruynkens (Belgique) (#507) sur Man à 09 mn 30 s.

A lire dans le Petit Hergé, la totalité des articles du Dakar 2012 :

- Dakar 2012. Présentation.

- Dakar 2012. Prologue Mar del Plata. 31 décembre 2011

- Dakar 2012. Décès du motard argentin Jorge Martinez Boero. 1er janvier 2012.

- Dakar 2012. Les plus belles vidéos de la quinzaine. 02 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 01/14 Mar del Plata - Santa Rosa. 02 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 02/14 Santa Rosa - San Rafael. 03 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 03/14 San Rafael - San Juan. 04 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 04/14 San Juan - Chilecito. 05 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 05/14 Chilecito - Fiambala. 06 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 06/14 Fiambala - Copiapo. 07 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 07/14 Copiapo - Copiapo. 09 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 08/14 Copiapo - Antofagasta. 10 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 09/14 Antofagasta - Iquique. 11 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 10/14 Iquique - Arica. 12 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 11/14 Arica - Arequipa. 13 janvier 2012.

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

05 déc 2016

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,70 ARS