Samedi 7 janvier 2012 6 07 /01 /Jan /2012 19:00

Mise à jour : 06, 07 et 10 janvier 2012.

 Jeudi 05 janvier 2012 - Dakar 2012 - Etape 05/14

Chilecito - Fiambala

La 5ème étape entre Chilecito et Fiambala, on s’en souviendra, un supplice pour de nombreux concurrents. 177 km, mais presque toujours sur du hors piste et en plein dans les dunes, des pieges dans le fesh fesh, de quoi se perdre et aussi de casser les machines. Fiambala, c’est devenu une étape mythique pour le Dakar Argentine, on y passe chaque année et à chaque fois c’est l’enfer ! En cette édition 2012, Fiambala ne déçoit pas, on regarde le tableau des abandons, c’est impressionnant ! 19 motos abandonnent ! En quad, le français Christian Declerck, en auto 13 équipages ont préféré s’arrêter là, et coté camion, 1 abandon mais de taille, le Kamaz de Nikolaev !

Les titres du jour :

- La légende des frères Patronelli.

- Malchance de Verhoeven.

- Marc Coma et Cyril Despres au coude à coude.

- 3 Minis au 3 premières place !

- Terranova abandonne au milieu d'un scandale.

- Iveco mene la danse.

Photo : Peterhansel au milieu des dunes.

Les vidéos :

Vidéo : Etape 5 . Version longue du résumé de l'étape (En espagnol) Télévision chilienne TVN. 14 mn 52 s.

Vidéo : Version courte du résumé général de l'étape 5. 3 mn 12 s.

Pour la version en allemand : http://www.youtube.com/watch?v=ARfQneHcUUY

Pour la version en espagnol : http://www.youtube.com/watch?v=o7Ug8Wn8f8Y

Pour la version en néerlandais de l'équipe de Marcel Van Vliet :

Vidéo : Excellente vidéo pour sentir la course de l'intérieur. 5ème étape. 

Verslag van Stage 5 Fiambala, met een dramatische afloop voor de truck van Marcel van Vliet. Deze loodzware etappe met zeer steile duinen waren voor velen een enorme opgave. De onboard video van Peter Versluis laat dit goed zien. Tevens een blik achter de schermen bij de navigatoren. Hoe werkt zo'n roadbook eigenlijk?

Coté quad :

La 5ème étape encore dominée en quad par les frères Patronelli. Les deux frères aux deux premières places du jour, troisième Maffei. Ce dernier garde quand même le maillot jaune au général.

Trop fort les Patronelli, ça en casse le suspense, on les voit déjà gagnant à Lima ! Il reste 27 quads sur les 33 partis de Mar del Plata.

Les frères Patronelli sont devenus une légende en Argentine, Marcos et Alejandro l’ainé. Tous les deux sont nés dans la ville de Flores dans la province de Buenos Aires à 187 km de la capitale argentine. Ils ont tous les deux fait leurs armes sur l’Enduro de verano (Enduro de l’été) de Villa Gessel sur la cote atlantique, et maintenant brillent sur le Dakar. Alejandro victorieux au Dakar 2010, et Marcos au Dakar 2011.

Alejandro (né en 1978) a gagné l’enduro trois fois en 1996, 1997 et 1999, Il ne participe pas au Dakar 2009, mais à l’édition 2010, où il gagne deux étapes et termine deuxième dans le classement général à l’arrivée à Buenos Aires. En 2011, il gagne 5 étapes et termine victorieux dans la catégorie quad.

Marcos (né en 1980) est le plus jeune des deux frères, deux ans de moins qu’Alejandro. Il commence la compétition sur quad à 15 ans, pour s’élancer la première fois à l’enduro de Verano de Villa Gesell. C’est la compétition phare de l’Argentine. Il finit par l’emporter quelques années plus tard en 2005, 2006, 2007 et 2008. C’est pour cela que lorsque le Dakar arrive pour la première fois en Argentine en 2009, il est déjà pilote confirmé et a acquis une reconnaissance dans le monde des sports mécaniques. Il s’inscrit donc pour le Dakar 2009, et gagne 3 étapes sur les 12 terminant l’épreuve à la deuxième place de la catégorie quad. C’est le premier pilote argentin qui gagne une étape du Dakar et qui monte sur un podium à son arrivée. En 2010 sur le même Dakar, il obtient enfin son triomphe et devient le champion en l’emportant toujours dans la catégorie quad. En 2011, il doit abandonner à la troisième étape.

Photo : Marcos Patronelli.

  

 

Carte et profil de la spéciale de la cinquième étape du Dakar 2012.

Une étape essentiellement constituée de hors piste et de dunes. 

Coté moto :

Cette journée difficile a profité à Cyril Despres qui est toujours au coude à coude avec Marc Coma, mais a emporter l’épreuve. Facile pour lui cra parti second, il n’avait qu¡à suivre les traces de Coma.Ces deux hommes sont exceptionnels, d’ailleurs derrière, personne d’autre ne peut les suivre. Encore de grosses pluies ont poussé les organisateur à alléger la spéciale jugée trop longue. Frans Verhoeven s’en souviendra aussi de cette étape, sa moto stoppe à 50 km du départ, il arrivera tout de même à la refaire partir pour se trainer jusqu’à la ligne d’arrivée mais à la 85ème place, au classement général, il peut dire déjà adieu au podium, hier encore 7ème, aujourd’hui 31ème ! Pour l’aspirant portugais aussi ce ne fut pas une bonne journée, oñ est fatigué, l’eternel 3ème (et encore 3ème) voit les minutes l’éloigner des deux premiers, déjà 48 mn.

Photo : Cyril Desprès.

Vidéos sans commentaires :

 

Vidéo : Le paysage du jour, 0 mn 47 s.

Vidéo : L'image du jour. 0 mn 32 s.

 

Vidéo : Le Magazine du jour. La chaleur sur le Dakar 2012. 1 mn 34 s.

Coté auto :

Partir 1er sur la spéciale ce matin en voiture, n’était pas un cadeau pour Stephane Peterhansel. De n’avoir aucune trace dans le sable et d’ouvrir la course pose des problèmes. Il a tout de même réussi à ne pas se perdre mais devait rouler plus doucement qu’à l’accoutumée. Il arrive troisième de l’étape mais limite la casse et reste premier au général. Cette journée a tout de meme fait un homme heureux, je parle du polonais Holowczyk qui a enfin gagné une étape. Très facile pour lui, comme la pluie a durci le sable, il a pu foncer. D’ailleurs l’écurie Mini est aux anges, 5 de leurs voitures dans les 6 premiers du jour, et les 3 premières places du général sont aussi occupées par les minis. L’intrus de la journée dans cette suite de minis, est le Hummer de Gordon arrivé à la deuxième place. Quant à l’autre Hummer celui du qatari Al attiyah, il continue à jouer de malchance, aujourd’hui une courroie de roue arrache l’entrée d’eau du radiateur. Il a fallut s’arrêter, réparer et remplir le radiateur. Il s’est fait une raison, déjà 50 mn de retard sur le premier, le Dakar n’est pas pour lui cette année ! Autre grand perdant de la journée sur voiture : De Villiers. Des dunes et des trous derrières les dunes, il s’en est pris une ! Il est resté ensablé de longues minutes !

Et puis l’autre grande nouvelle coté voiture est l’abandon de l’argentin Terranova. Ici en Argentine, on ne parle que de ça : Terranova abandonne ! Pourquoi ? L’affaire tourne au scandale ! Officiellement le pilote argentine Terranova abandonne pour raisons personnelles de son copilote étatsunien Andy Grider, en fait les deux hommes ne se supportent plus. Grider aurait signalé au patron de l’écurie Toyota que l’argentin le traitait irrespectueusement.  Terranova conteste cette version, en tout cas, les deux hommes ne peuvent plus se voir et Grider jette l’éponge. Orly Terranova qui remontait peu à peu au classement général, a déclaré que c’était son moment professionnel le plus dur. Depuis 2009 sur un Dakar, Terranova n’avait jamais pu atteindre le niveau atteint cette fois ci. C’est la raison humaine cette fois ci qui a tout fait rater !  Autre coup dur pour les argentins en cette journée du 05 janvier, l’abandon de Norberto Fontana (#368) sur VW Amarok. Son véhicule a souffert sur l’étape de la veille San Juan – Chilecito, et la nuit ne fut pas suffisante pour réparer le monstre. Les 40 derniers km de la 4ème spéciale furent un enfer, il fallait s’arrêter de nombreuses fois pour refroidir le moteur.

Photo : La VW de Norberto Fontana abandonne après 4 étapes ! Elle ne prendra pas le depart au matin de la 5ème spéciale.

Les vidéos des entrevues :

 

Vidéo : Jean Marc Fortin parle de l'abandon de Terranova. (France 4) 1 mn 46 s.

 

   

Coté camion :

Coté camion, deux autres concurrents aussi coude à coude, le hollandais De Rooy et le tchèque Loprais. Les russes sont maintenant bien loin. Tout sourit à Iveco, encore faut il savoir si Kamaz a encore la capacité de réagir ! Ou alors la course du Dakar 2012 est déjà faite, seul l’intrus Loprais sur Tatra peut encore changer la donne. L'absence de l'écurie Kamaz est tout de même une surprise cette année quand on pense que sur l'Edition Dakar 2011 à l'arrivée à Buenos Aires, l'écurie Kamaz alignait 4 camions aux quatre premières places !

 On en est bien loin cette année ! Nous arrivons presque à la moitié du rallye… est il déjà trop tard pour une possible réaction des russes ?

Photo : Nikolaev et son Kamaz, il devra abandonner lors de cette étape.

Photo : De Villiers ensablé, de longues minutes perdues.

Photo : L'Argentin Demetrio Lamtzev (Toyota 419) donne un coup de main à l'Hongrois Sandor Sebestyen (Toyota 432). 

Photo : Le francais Gerarld Mognier sur Toyota (#415).

Le classement de la cinquième étape :

Moto :

1 - Cyril Despres (#2) (France) sur KTM .

2 - Marc Coma (#1) (Espagne) sur KTM à 01 mn 41 s.

3 - Joan Barreda Port (Espagne) sur Husqvarna à 12 mn 42 s.

Quad : 

1 - Marcos Patronelli (#252) (Argentine) sur Yamaha

 2 - Alejandro Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha à 01 mn 51 s.

3 - Tomas Maffei (#257) (Argentine) sur Yamaha. à 04 mn 08 s.

Auto :

1 - Holowczyc (Pologne) / Fortin (Belgique) (#304) sur Mini.

2 - Gordon (Etats Unis) / Campbell (Etats Unis) (#303) sur Hummer à 01 mn 01 s.

3 - Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini à 3 mn 52 s.

Camion :

1 - De Rooy (Pays Bas) / Rodewald (Pays Bas) Colsoul (Belgique) (#502) sur Iveco.

2 - Loprais (Tchéquie) / Almasi (Tchéquie) / Ernst (Tchéquie) (#501) sur Tatra à 0 mn 14 s.

 3 - Biasion (Italie) / Huisman (Pays Bas) / Albiero (Italie) (#511) sur Iveco à 1 mn 19 s.

Classement général à la fin de la cinquième étape :

Moto :

1 - Cyril Despres (#2) (France) sur KTM

2 - Marc Coma (#1) (Espagne) sur KTM à 09 mn 51 s.

3 - Helder Rodrigues (#3) (Portugal) sur Yamaha à 47 mn 56 s.

4 - Francisco Lopez Contardo (#4) (Chili) sur Aprilia à 49 mn 00 s.

5 - Paulo Goncalves (# 7) (Portugal) sur Husqvarna à 54 mn 47 s.

6 - Jordi Viladoms (#10) (Espagne) sur KTM à 58 mn 17 s.

7 - David Casteu (#14) (France) sur Yamaha à 58 mn 58 s.

8 - Gerard Farres Guell (#20) (Espagne) sur KTM à 1 h 03 mn 13 s. 

Quad : 

1 - Tomas Maffei (#257) (Argentine) sur Yamaha.

2 - Alejandro Patronelli (#250) (Argentine) sur Yamaha à 00 mn 35 s.

3 - Marcos Patronelli (#252) (Argentine) sur Yamaha à 02 mn 02 s.

4 - Lucas Bonetto (#282) (Argentine) sur Honda à 1 h 27 mn 37 s.

5 - Ignacio Casale (#264) (Chili) sur Yamaha à 2 h 43 mn 16 s.

6 - Rodrigo Ramirez (#266) (Chili) sur Can Am à 3 h 28 mn 12 s.

7 - Daniel Mazzucco (#260) (Argentine) sur Can Am à 4 h 08 mn 07 s.  

8 - Sergio La Fuente (#263) (Uruguay) sur Yamaha à 4 h 25 mn 53 s.

 Auto :

1 - Peterhansel (France) / Cottret (France) (#302) sur Mini.

2 - Holowczyc (Pologne) / Fortin (Belgique) (#304) sur Mini à 04 mn 18 s. 

3 - Roma (Espagne) / Perin (France) (#305) sur Mini à 10 mn 39 s.

4 - Gordon (Etats Unis) / Campbell (Etats Unis) (#303) sur Hummer à 13 mn 39 s.

5 - De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzewitz (Allemagne) (#301) sur Toyota à 21 mn 01 s.

6 - Novitsky (Russie) / Schulz (Allemagne) (#312) sur Mini à 30 mn 51 s.

7 - Sousa (Portugal) / Garcin (France) (#307) sur Great Wall à 40 mn 55 s.

8 - Al Attiyah (Quatar) / Cruz (Espagne) (#300) sur Hummer à 53 mn 33 s.

Camion :

1 - De Rooy (Pays Bas) / Rodewald (Pays Bas) Colsoul (Belgique) (#502) sur Iveco.

2 - Stacey (Pays Bas) / Van Goor (Pays Bas) / Der Kinderen (Pays Bas) (#505) sur Iveco à 04 mn 21 s.

3 - Biasion (Italie) / Huisman (Pays Bas) / Albiero (Italie) (#511) sur Iveco à 04 mn 25 s.

4 - Loprais (Tchéquie) / Almasi (Tchéquie) / Ernst (Tchéquie) (#501) sur Tatra à 13 mn 11 s.

5 - Artur Ardavichus (Kazakstan) / Kuzmich (Rusie) / Turlubaev (Kazakstan) (#533) sur Kamaz à 27 mn 38 s.

6 - Karginov (Russie) / Devyatkin (Russie) / Mokeev (Russie) (#509) sur Kamaz à 45 mn 57 s.

7 - Mardeev (Russie) / Shibalov (Russie) / Belyaev (Russie) (#504) sur Kamaz à 51 mn 47 s.

8 - Echter (Allemagne) / Ruf (Allemagne) / Klein (Allemagne) (#503) sur Man à 53 mn 49 s.

A lire dans le Petit Hergé, la totalité des articles du Dakar 2012 :

- Dakar 2012. Présentation.

- Dakar 2012. Prologue Mar del Plata. 31 décembre 2011

- Dakar 2012. Décès du motard argentin Jorge Martinez Boero. 1er janvier 2012.

- Dakar 2012. Les plus belles vidéos de la quinzaine. 02 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 01/14 Mar del Plata - Santa Rosa. 02 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 02/14 Santa Rosa - San Rafael. 03 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 03/14 San Rafael - San Juan. 04 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 04/14 San Juan - Chilecito. 05 janvier 2012.

- Dakar 2012. Etape 05/15 Chilecito - Fiambala. 06 janvier 2012.

Par Le Petit Hergé - Publié dans : 03 - Actualité argentine - Communauté : Argentine pour tous !
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Cours parallèle du Peso Argentin

null

Cours Parallèle

Hergé

1 EUR = 13,80 ARS

 11/12/2014

--------------------

Cours Officiel

1 EUR = 10,60 ARS

--------------------

Le Parallèle est à  

+ 30%

que l'officiel

Recommander

D'autres articles :

 

Ville de Buenos Aires


 

Province de Misiones


 

Province de Formosa

 

 

Province de Entre Rios

 

 

La ville de Tucuman

 

 

La ville de Salta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 






























Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés