17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 22:37

Mise à jour : 06 septembre 2014 / 23 avril 2009 / 23 août 2007.

15106730831_8d36199f0b.jpgA visiter dans la ville de Salta :

 

 Il m’est toujours difficile de vous conseiller, vous les voyageurs sur les points qui peuvent vous intéresser dans une ville ou une province, encore plus quand je n’ai pas la chance de vous connaitre. Je me base donc à la fois sur les « incontournables » (comme on dit) alors qu’on peut très bien les contourner, et aussi sur mes gouts personnels (qui j’en conviens ne sont pas forcement les vôtres). Ci dessous, vous allez trouver ce que je pense être l’essentiel pour connaitre la ville de Salta, ne serait ce que pour votre premier voyage, c'est-à-dire une liste un peu éclectique de bâtiments, monuments et d’endroits qui peuvent à la fois intéresser les voyageurs et leur permettre aussi de voir comment les salteños vaquent dans leur vie quotidienne en semaine comme la fin de semaine.  Donc un peu de tout, de l’archi connu à caractère historique comme le Cabildo ou la Cathédrale, du culturel que tout bon touriste s’empresse de voir comme le Musée d’Art Contemporain ou le Musée Archéologique de Haute Montagne (MAAM), mais aussi ce qui touche peut être une peu plus la vie quotidienne des habitants, comme le Marché Municipal San Miguel, le quartier très chic du Paseo Guemes, le Shopping NOA, les activités du Parc San Martin. Au total, j’ai déjà dénombré pas loin de 20 points à connaitre dans la ville. Par soucis de rendre plus accessible la lecture mais aussi la promenade sur place, je les ai placé non pas par ordre d’importance (qui, de toute façon, n’aurait rien signifié d’un voyageur à l’autre) mais plutôt les présenter comme s’il s’agissait d’un circuit urbain commençant au centre sur la Plaza 9 de Julio pour se terminer  au sommet du mont San Bernardo pour visualiser une dernière fois la ville d’en haut !

Sur ce, je vous vois déjà vous demander en combien de jours la visite de Salta peut se réaliser… Il n’y pas de réponses à cela, vous pouvez le faire en une journée ou deux (uniquement pour faires des photos de l’extérieur), mais si vous êtes vraiment intéressés à la vie quotidienne et voulez entrer à fond a la fois dans l’histoire, l’architecture et la culture de la ville, comptez au moins 4 jours pleins (soit 5 nuits sur place).

Ensuite pour les heureux possesseurs de voitures de location, il y a les alentours de la ville à visiter. Ce thème donne lieu à un autre article à lire : Les alentours de Salta. Pour les alentours comptez deux jours en plus. Donc 6 jours pleins (7 nuits) pour Salta et ses alentours.

Maintenant je vous laisse découvrir le circuit urbain pour vous imprégner au mieux de Salta !

15157973151_56cd495306_c.jpg

Photo : Circuit de visite des 25 points d'interet de la ville de Salta. Début du circuit sur la Plaza 9 de Julio en face du Cabildo. Fin du circuit en haut du Cerro San Bernardo. Longueur du circuit : 10 Km sans compter le Cerro San Bernardo.

14869663737_543aa6aaa0_c.jpgA - Le Cabildo :

 

Le Cabildo s'est construit sur presque deux siècles (entre 1626 et 1797) en suivant la croissance de la ville, et représentait le pouvoir espagnol du temps de la colonie, il avait aussi le triste privilège d'y abriter la prison. Quelques années après l'indépendance, en 1825 la vice royauté n'est plus de mise, mais l'administration reste dans le bâtiment au fil des guerres intestines et des incertitudes quant à l'avenir d'une confédération des provinces unies du Rio de la Plata. En 1888, la Cabildo était encore nommé Casa del Gobierno et regroupait toutes les administrations (pouvoir exécutif provincial, la justice, les archives, le pouvoir législatif, la municipalité).

Aujourd hui le bâtiment abrite le Musée Historique du Nord.

- Un article complet sur le Cabildo de Salta a déja été écrit dans le Petit Herge.

- Géolocalisation du Cabildo sur Wikimapia

 

14870733597_866f1d9204.jpgB - Centro Cultural América :

 

Encore un gâchis historique, puisqu'il fallu détruire l'église jésuite (Iglesia de la Compañia de Jesús) en 1913, pour monter en 1914 le bâtiment aujourd'hui existant. Cet immeuble, œuvre de l'architecte Arturo Prins, abritait le siège du "Club 20 de Febrero" (très select) puis en 1950 les services de la Casa de Gobierno (gouvernement de la province). Depuis 1987, l'immeuble a changé de destination puisqu'il propose maintenant des expositions temporaires ou des séminaires, ce centre culturel appartient à la province de Salta. C'est une architecture française de style académique, à voir le grand escalier, les vitraux qui viennent de Milan (Italie), et jetez un coup d'œil aussi au grand salon du 1er étage donnant sur la place.

- Géolocalisation du Centro Cultural America sur Wikimapia.

- Page Facebook du Centro Cultural America.

Adresse : Mitre 23, (sur la Plaza 9 de Julio), il n'y a pas d'horaire, tout dépend de la manifestation culturelle en cours.

 

 15088327056_03bc584dfa.jpg

C - Le Musée Archeologioque de Haute Montagne (MAAM) :

 

Le Musée Archéologique de Haute Montagne (MAAM) est un des musées les plus récents de la ville. Il a pour but de faire découvrir aux visiteurs les recherches effectuées autour de trois momies d’enfants incas retrouvées. On les appelle « los niños de Llullaillaco », Il s’agit d’un garçon de 7 ans, d’une fille de 6 ans et d’une adolescente de 15 ans qui furent sacrifiés il y a  plus de 500 ans sur les pentes du volcan Llullaillaco à une altitude de 6300 m. Les corps furent trouvés en 1999. L’altitude et les températures extrêmement basse purent conserver les corps dans une parfaite condition. En 2001, les momies furent déclarées « Bien historique National » et le 19 novembre 2004 fut ouvert ce musée à Salta pour les présenter au public. Les conditions de température, d’illumination et d’humidité sont identiques à celle de l’endroit de la découverte. Visite recommandée pour ceux qui sont intéressés par les cultures préhispaniques. Un minimum de connaissances de cette époque est nécessaire afin de pouvoir comprendre que quoi il s’agit !

Site web du MAAM.

 

Adresse : Mitre 77. (Sur la Plaza 9 de Julio), ouvert tous les jours sauf le lundi de 11h à 19h30. Le musée est  fermé certains jours fériés

15054171165_eb4d2f80f1.jpgD - La Cathedrale (Iglesia Catedral) :

 

La ville de Salta est très religieuse, il est fréquent de voir même des manifestants faire le tour de la plaza 9 de Julio avec leurs banderoles et se signer à chaque passage devant la cathédrale. La fête qu'il ne faut pas rater c'est la "fiesta de la fe" qui a lieu les 15 septembre de chaque année. La procession a lieu à cette date permet de voir l'image de la "Virgen" datant du début du XVIIème siècle et qui est l'une des "premières habitantes" de Salta, puisqu'elle y demeure depuis 1692.

L'ancienne cathédrale fut détruite en 1806 pendant un tremblement de terre. Celle qui est debout face à la place date donc de la fin du XIXème siècle. Elle est classée monument historique depuis 1934. A l'intérieur on peut y voir le "Panteón de Las Glorias del Norte" qui préserve les restes de Güemes, Rudecindo Alvarado et de Facundo de Zuviría.

Adresse : On ne peut pas la manquer puisqu'elle est sur la place centrale. Ouverte tous les jours de 06h30 à 11h30 et de 16h30 à 20h30. (Le dimanche de 07h30 à 13h et de 17h à 20h).

 

14870553219_c6c461f2b5.jpgE - Museo de Arte Contemporáneo (MAC) : 

 

Le Musée s'est ouvert le 26 juillet 2004, et a pour but de faire connaitre des œuvres argentines et internationales d'art contemporain. Le musée appartient à la province de Salta.

Adresse : Zuviría 90. Du mardi au vendredi de 09h à 13h et de 16h30 à 20h30. Samedi et dimanche de 10h30 à 13h et de 17h à 21h. Attention : fermé le lundi. Si lundi est férié, le musée est ouvert et le jour de fermeture passe au lendemain mardi. Allez jeter un coup d'œil sur le site du musée.

 Site web : http://www.macsaltamuseo.org/

Facebook : https://es-la.facebook.com/macsaltamuseo

 

15057279525_ee0214ab2d.jpgF - La Casa de los Uriburu :

 

Une des plus anciennes maisons de Salta, y a résidé le Maréchal Juan Antonio Alvarez de Arenales mais y sont nés aussi deux présidents de la république argentine : José Evaristo Uriburu et José Felix Uriburu. La famille Uriburu est devenue propriétaire de cette propriété au milieu du XIXème siècle. Comme toute demeure coloniale, deux patios, un principal dans lequel on pouvait accéder directement avec sa voiture par la rue en passant par une grande porte. Autour de ce patio, les pièces de réception, la salle à manger et le bureau. A l'étage les chambres et les parties privées de la famille. Le deuxième patio est occupé par tous les services. Aujourd'hui s'y trouve un musée destiné à comprendre les us et coutumes de l'époque espagnole dans la ville de Salta. Des objets ayant appartenu au général Juan Alvarez de Arenales y sont exposés.

Adresse : Caseros 549. Du mardi au vendredi de 09h30 à 13h30 et de 15h30 à 20h30. Samedi et dimanche de 09h30 à 13h30 et de 17h à 19h30. Attention: fermé le lundi.

 14869109867_0de8fdbde3.jpgG - Iglesia San Francisco : 

 

Autre basilique et couvent qui méritent absolument une visite est l'ensemble religieux de San Francisco. Elle a pu tenir debout malgré tous les séismes, elle fut terminée en 1625. Elle a subit quelques transformations aux XVIIIème et XIXème siècles, l'état actuel date de 1759 et en 1882 on l'a accompagné d'un campanile de 70m qui est le plus haut de toute l'Amérique du Sud. Il a fallu attendre 1941 pour qu'elle soit classée monument historique. Dans la sacristie se trouve le Museo de la Iglesia San Francisco, on peut y voir des oeuvres du XVIIème siècle, peintures, sculptures et ornements de l'école de Cuzco (escuela cuzqueña), à l'étage supérieur une bibliothèque de 40.000 volumes peut être accessible aux visiteurs. Adresse : sur la calle Caseros, angle calle Córdoba. L'église est ouverte de 09h à 20h tous les jours. (à partir de 08h pour la messe le dimanche). Le musée ouvre du mardi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 16h30 à 18h30. Le samedi uniquement le matin. Fermé le dimanche et le lundi.

 

15056919172_af4fba057e.jpgH - Museo Pajarito Velarde :

 

C'est en fait la maison où vécu Guillermo Velarde Mors, surnommé "Pajarito" (le petit oiseau), un excentrique bohème très connu dans le NOA. Il est venu habiter dans cette maison (qui a tout de même plus de 200 ans) en 1930, s'entourant de poètes après avoir passé de nombreuses années à Buenos Aires où il avait rencontré tout le "monde" du tango porteño. La maison aujourd'hui a été achetée par le quotidien "El Tribuno" de Salta. Il est appelé pompeusement "el Museo folclorico" mais en fait c'est un amas de bric et de broc bien sympathique dont un chapeau ayant appartenu à Carlos Gardel (pour vous dire !).

Adresse: Pueyrredon 106, du lundi au vendredi de 09h30 à 12h30 et de 17h à 20h, le samedi uniquement ouvert le matin. Attention : fermé le dimanche.

15055445162_db58ea8589.jpgI - La Iglesia y Convento de San Bernardo :

 

Dans le centre, l'ensemble date de 1723 puisque l'ancienne église construite en 1582 fut détruite lors du séisme de 1692. En 1782, le Cabildo décide de faire construire un hôpital (hospital de San Andrés) accolé à l'église et charge les hermanos bethlemitas de gérer l'ensemble. L'hôpital ne fonctionna que très peu, puisque terminé en 1803, il a ensuite tant souffert des luttes intestines pendant les guerres d'indépendances qu'en 1844 il était déjà en ruine ! Ce sont les carmélites qui en 1846 vinrent s'y installer, et entreprirent de nouveaux travaux pour remodeler les façades et l'intérieur. Le monastère fonctionne aujourd'hui toujours, et c'est pour cela qu'il est impossible d'y entrer. La porte actuelle en cèdre est en fait l'ancienne porte de la maison de la famille Cámara datant de 1762, que les carmélites ont récupéré lorsqu'elle ont décidé d'ouvrir une nouvelle entrée dans leur monastère en 1846. (L'année 1762 figurant sur la porte, n'est donc pas l'année du monastère !). Adresse : Sur la calle Caseros à l'angle Santa Fe. On peut tout de même entrer dans l'église mais uniquement lors des messes. Pour la messe se lever de bonne heure puisqu'elle a lieu à 07h30 du matin, on peut y entendre les chants des carmélites. 

14889394248_6261cfc98c.jpgJ - El Paseo Güemes : 

 

Nous voilà donc à l'intersection des avenida Virrey Toledo et Figueroa. En face de nous le Paseo Güemes, c'est un des quartiers "riches" de Salta, où plus exactement le quartier nanti des années 1940-1960. Etalé entre la avenida Virrey Toledo et le bas du Cerro San Bernardo, c'est un très joli quartier. Il y a de nombreuses maisons qui valent le coup d'œil et plus spécialement celle du Club 20 de Febrero, construite en 1940 par l'architecte Fernando Lecuona de Prat. C'est une maison de style néocolonial que l'on trouve énormément en Amérique du Nord sous le nom de style californien. Cet architecte a construit d'autres demeures dans le même style, par exemple la Casa Royo en face de la Plaza Güemes sur la calle Balcarce. Promenez vous dans le quartier qui est agréable.

Adresse : Sur le paseo Güemes 1ère cuadra à partir de Avenida Virrey Toledo. On ne peut pas la visiter.


14889348799_c984effa0c.jpgL - El Museo de Antropologia de Salta :

 

Juste dans le même quartier au bout du Paseo, jetez un coup d'oeil à la statut équestre de Güemes (datant de 1931) avant d'entrer dans le Museo de Antropogia de Salta. Le bâtiment date de 1975, année d'ouverture de ce musée, il est très intéressant abordant des thèmes tels que la préhistoire et les peuples aborigène du NOA jusqu'à l'arrivée des espagnols.Très bonnes collections d'objets des matacos, chiguanos whichis et chanés. Il y a aussi une salle uniquement consacrée à la cité précolombienne de Tastil.

Adresse : Angle des rues Ejército del Norte et Ricardo Solá à l'extrême Est du centre, au pied du Cerro San Bernardo. Du lundi au vendredi de 08h à 18h, le samedi et dimanche ouvert uniquement le matin de 09h à 13h. Un peu plus de photos et d'information sur le site du Musée d'anthropologie. La page Facebook du musée.

 

15073164511_e029ca05fb.jpgM - El Alto NOA Shopping : 

 

En reprenant l'avenida Virrey Toledo on tombe sur le seul centre commercial de Salta : Le Alto NOA Shopping inauguré en 1994. C'est un petit centre commercial à la taille de la ville, avec cinémas, hypermarché et boutiques. 23.000m2 de commerce pour un flux de 200.000 visiteurs par mois. Pour vous donner un point de comparaison le Shopping d'Abasto à Buenos Aires possède 3 fois plus de m2 et a un taux de visite 5 fois supérieur. Depuis peu ce centre a perdu sa première place dans le NOA, puisqu'à Tucuman on a inauguré "Portal Tucuman" le 14 juin 2007, presque deux fois plus grand que celui de Salta. Bref c'est toujours la course au "plus gros". En attendant, vous pouvez aller vous y promener en soirée lorsqu’il y a le plus de monde dans le patio de comida ou pour aller voir un film.

 Adresse : Av. Virrey Toledo 702. Le site de l Alto NOA Shopping et sa page Facebook,


15076281335_0a7fb581c2.jpgN - Palacio Legislativo :

 

Pas très loin du Alto NOA, à 5 cuadras seulement, il y a un splendide édifice qui abrite le Palacio Legislativo, il occupe une manzana entière (un pâté de maison) et est entouré de jardin. Le parlement de la province y siège. Construit entre 1890 et 1902 par les architectes Aráoz et Solá, il est d'influence Renaissance Italienne et dispose de 3 grands patios reliés entre eux par un atrium. Pour la petite histoire, il faut savoir que c'est justement la vente du Cabildo en 1889 qui a permis de récolter des fonds qui ont financé la construction du Palais. Celui ci était appelé à l´époque "Palacio de Gobierno" car y siégeait le gouverneur, et aussi surnommé la "Casa de los leones" car des lions de bronze entourent l'entrée principale. Vers 1950 le gouverneur en est parti pour laisser la place à l'assemblée provinciale. Le grand escalier est à voir. Normalement le bâtiment ne se visite pas, mais essayez toute de même d'entrer ne serait ce que dans le grand hall d'entrée et le patio. Essayez aussi de demander à voir la salle du parlement à l étage et le salon blanc. Le palacio brille comme un sous neuf puisqu'il vient d'être entièrement restauré en 2007. Pendant que vous êtes sur la place Güemes regardez au coin des rues Leguizamón et Balcarce (sud-ouest de la place) vous verrez la Casa Royo dont je vous ai parlé auparavant.

Adresse du Palacio Legislativo : Calle B.Mitre 550. Pour avoir une chance d y entrer uniquement du lundi au vendredi de 09h à 17h.


14889843448_549e474d1d.jpgO - La Calle Balcarce :

 

Nous voilà donc dans la calle Balcarce. Cette rue commence dans le centre à une cuadra de la Plaza 09 de Julio, mais elle devient intéressante qu'en son extrémité nord. Alors remontons la de deux cuadras en traversant l'avenida Entre Rios car à partir de là et jusqu'à la gare General Belgrano,
 sur une longueur de 3 cuadras, elle s'anime. Le samedi et dimanche après midi elle se remplit de vendeur "en tout", artisanat, saucissons, colliers et dulce de leche. Bref si on y va pour chercher un cadeau, on est sur d'en trouver un. En quelques années, la rue a changé de physionomie puisque maintenant les maisons sont presque toutes occupées par des bars, restaurant, pubs et discothèques. Donc chaque jour à la tombée de la nuit l'ambiance remonte. (Sauf le lundi et mardi assez mort). Justement le soir allez dans la Peña "
La Vieja Estacion" qui se trouve sur Balcarce 885. Ambiance tubes accrochés au plafond pour évoquer la gare toute proche et aux murs des peintures d'artistes salteños. On y boit, mange et on y écoute de la musique. Il y a le Bar Madrid qui est aussi un "classique" de la zone puisque c'est le bar le plus ancien de la ville, il date des années 1920, on y va pour boire, discuter et jouer au billard.

 Adresse : calle Balcarce sur les cuadras 700, 800 et 900.

15073766821_c05b3a1462.jpgP - La Estacion Ferrocarril de Salta :

 

Comment parler de la calle Balcarce sans parler de sa gare ! Toute blanche par un coup de pinceau donné quand il a fallu renouer les services du "tren de las nubes" pour les touristes, voilà la gare de train qui trône juste au bout de cette rue Balcarce. Elle est abandonnée par intermittence depuis 2005, depuis qu'un train s'est trouvé bloqué sur le viaduc La Polvorilla à plus de 4.000 m d'altitude une partie de la nuit avec une bande d'une centaine de neuneus qui ne seront pas prêt d'oublier leur mésaventure. Depuis un autre « incident » en 2014, le service est à nouveau interrompu. Bref, le gouvernement de Salta a quand même pris la décision de clore la ligne en attendant une révision des voies, des ponts, du matériel roulant et des conditions de sécurité, ce qui signifie en clair que ce n'est pas demain que le service reprendra ! 

En tout cas en attendant, rien ne vous empêche de faire de belles photos d'une grande gare fantôme ! La grande époque de la gare : les années 1900 à 1950, quand tout visiteur connu ou inconnu arrivait par la gare de Salta et venait s'installer dans un hôtel de la calle Balcarce. 

Adresse : Au bout de la Calle Balcarce donc au numéro 1000.14890225978_29eb2b7492.jpg 

Q - Ex Cárcel Penitenciaria :

 

On redescend la calle Balcarce plein sud vers le centre, en passant à nouveau la Plaza General Güemes, à un bloc de celle ci, sur la droite on loge un énorme mur, il s'agit de l'ancienne prison qui aujourd'hui abrite les services du Commissariat Central de Salta. L'entrée principale se situe sur la place suivante, la Plaza Belgrano. C'est vraiment un exemple type des constructions pénitentiaires de la fin du XIXème siècle en Argentine. Une sorte de style néo-médiéval avec tours rondes. Normalement le bâtiment de se visite pas, mais rien ne vous empêche d'entrer dans la cour centrale.

 Adresse : Guëmes 750, sur la plaza Belgrano.


15054358316_63c01f18c3.jpgR - El Banco Hipotecario Nacional :

 

On continue de descendre la calle Balcarce en traversant l'avenida Belgrano et juste au coin de la calle España, s'élève le Banco Hipotecario Nacional datant de 1913 (et retouché en 1932). C'est toujours une banque. Les deux architectes Pascucci et Moltisantti se sont inspirés de la façade de l'Hospital Santa Cruz de Toledo (Espagne). Un coup d'oeil à l'intérieur s'impose.

Adresse : España 701. La banque est ouverte entre 08h et 13h du lundi au vendredi.


15034278876_e2b1651620.jpgS - La Casa Güemes ou Tejada :

 

Cette maison date de 1789 où vécu Don Gabriel de Güemes Montero, père du futur Général Martín Miguel de Güemes. La famille y est restée jusqu'en 1807. La maison a un intérêt en raison de l'importance de ses anciens propriétaires mais aussi pour voir encore un exemple d'architecture de la fin de l'époque espagnole. "Casa de patios" comme on définissait ce style de construction avec mur en brique et toiture et charpente en bois.

Aujourd'hui la maison abrite une "feria artesanal" ainsi qu'un bar, donc l'accès est libre. Temporairement quelques oeuvres théâtrales y sont données ainsi que des "peñas".

Adresse : España 730.

15055513132_f9e8d234f3.jpgT - La Iglesia de la Merced :

 

L'église n'a architecturalement aucun intérêt mais c'est ce qu'elle y enferme qui vaut le détour. Il s'agit de la croix en bois que Belgrano plaça le 20 février 1813 sur la fosse commune des morts de la bataille de Salta. 
En 1834, le gouverneur de Salta Pablo Latorre retire la croix pour une première restauration et la replace au même endroit après avoir monté une base en brique (photo de gauche). Mais les intempéries et les années ont raison de la croix puisqu'en 1894 la pauvre tombe à terre fendue en deux. En 1899, on donne l'ensemble ( un amas de morceaux de bois ) à restaurer à Buenos Aires. Lorsqu'elle revient (entière) à Salta, c'est dans une grande cérémonie "patriotique" qu'on inaugure "la nouvelle croix" et on la place tout d'abord dans la Cathédrale. Ce n'est que bien plus tard qu'il est décidé de la déplacer une dernière fois dans l'Eglise de la Merced. Mais que reste t'il à l'emplacement de la fosse commune ? Je vous rassure, une croix en fer (réplique exacte en taille de celle en bois) y a été placée.  Adresse : Angle des rues Caseros et Itúzaingo.

14870619560_a0d258f251.jpgU - La Casa Leguizamón ou Casa Don Pablo Arias Velasquez : 

 

Cette maison à étage fut édifiée entre 1808 et 1809 pour y loger la famille d'un riche commerçant Juan Galo Leguizamón. Bon exemple d'architecture de transition du tout début du XIXème puisqu'à l'époque on abandonne le style "colonial". Grande nouveauté, un balcon qui longe toute la façade à l'étage. On peut toujours y voir le mobilier de l'époque. La casa a été rénovée à partir de 2006. Il faut dire qu'elle était en tres mauvais état et qu'il fallu placer des étaiements pour les façades ne se couchent pas sur les rue Balcarce et Caseros. Depuis 2013, la casa est a nouveau debout et peut être même pour certains trop neuve !   

 

Adresse : Angle des rues Balcarce et Caseros.

14870735777_f56d298574.jpgV - La Casona Félix Arias Rengel y Heredia :

 

La Casona date de la deuxième partie du XVIIIème siècle, c'est la demeure la plus étendue que possède Salta de l'époque coloniale. Elle a appartenu au colonel Félix Arias Rengel qui a été le commandant militaire de Salta en 1735. La maison est classée monument historique national en 1946. Elle abrite depuis 1982 el Museo Provincial de Bellas Artes. Au fond du musée au premier étage se trouve un atelier de restauration des tableaux appartenant à la province, on peut aussi y jeter ou coup d'oeil. 

Adresse : Sur la rue piétonne Florida 20. Ouvert du lundi au vendredi de 09h à 13h et de 16h à 20h30. Le samedi uniquement le matin. Attention: fermé le dimanche.

14973607577_38de34310c.jpgW - La casa Hernandez :

 

La construction de cette demeure date approximativement de 1780. Elle est construite sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée se situaient les commerces sur rue alors qu’à l’étage on pouvait rencontrer habituellement la demeure. Bien qu’elle prenne le nom de Hernandez, aucune famille de ce nom n’a jamais occupé cette maison, par contre juste en face de la rue, une autre boutique, une pulperia  appartenant a la famille Hernandez a marqué les mémoires de plusieurs générations pour appeler le croisement de ces deux rue (anciennement Del Orden et Del Buen Retiro) du nom du propriétaire de ce lieu.

Depuis aout 1988, la maison est aujourd’hui propriété de la ville qui l’a transformé en musée. Instruments de musique au rez-de-chaussée. A l’étage histoire de la transformation de la ville. Vie quotidienne et photographies anciennes.

La maison est maintenant monument historique national.

Page web de la municipalité sur le Musée Hernandez.

Adresse : Florida 97. Ouvert du lundi au vendredi de 09h à 13h et de 16h à 20h30. Le samedi uniquement l’après midi et le dimanche fermé.

14890808508_f71061338e.jpgX - El Mercado Municipal San Miguel :

 

On continue toujours notre périple par la rue Balcarce plein sud qui change de nom pour prendre celui de Florida en traversant la calle Caseros. C'est la cuadra des casas Arias Rangel, Leguizamón et Hernandez qu'on aura déjà apprécié dans le premier circuit du centre de la ville de Salta. Encore deux cuadras et nous arrivons sur l'avenida San Martin qui grouille de monde (en semaine et en dehors des horaires de la sieste). Nous tournons sur la droite et sur le même trottoir nous voilà devant le Mercado Municipal, appelé aussi Mercado San Miguel. En fait je recommande d'y aller le matin de bonne heure, c'est là où vous aurez le plus de monde et vous y prendrez le p'tit dej' en regardant les vendeurs étaler leurs fruits et légumes. A essayer : la tortilla, el "bollo" un pain au gout d'anis, et le dulce de cayote.

Adresse : Le marché occupe presque une manzana qui est délimiltée par les calles Urquiza, Florida, Ituzaingo et Avenida San Martin. 

 

15052679671_cb3488bc78.jpgY - Iglesia La Candelaria : 

 

Son vrai nom "Iglesia La Candelaria de La Viña", elle date du milieu du XIXème siècle, puisque le chantier commence en 1853 pour se terminer en 1884. L'image qu'on y vénère serait originaire de Coimbra (Portugal) et daterait du début du XVIIème siècle. L'église se trouve au sud du centre (à 6 cuadras de la place) et à l'emplacement actuelle s'élevait déjà une petite chapelle à la fin du XVIIème siècle mais qui soufraient d'incessantes attaques indiennes car située à l'extérieur du Salta de l'époque. La tour est postérieure à l'église et terminée en 1908. Adresse : Angle calle San Juan et calle J.B. Alberdi. La rénovation de l'église vient de se terminer (2012-2013).

 

15059356336_fa3553190b.jpgZ - Museo de Ciencias Naturales :

 

Ce musée s'est ouvert dans les années 50, et appartenait à l'Université de Tucuman, puis en 1972 passa sous le contrôle de la Facultad de Ciencias Naturales de la Universidad Nacional de Salta. Très bonne collection sur la faune et la flore de la province.

Le site web du Musée des Sciences Naturelles de Salta.

La Page Facebook du musée. 

 

Adresse : Situé dans le Parque San Martin, (calle Mendoza 2). Ouvert du mardi au dimanche de 15h30 à 19h30. Attention : fermé le lundi. Comptez moins d'un euro l'entrée.

15074734061_dab81660e9.jpg1 - Parque San Martin :

 

On longe l'église de la Candelaria par la calle San Luis et on remonte vers le nord par la calle Buenos Aires pour atteindre de nouveau l'avenue San Martin. Juste au coin de Buenos Aires et San Martin se trouve l'ancien terminal de bus (la toute première), on continue sur San Martin vers l'Est pour arriver enfin au Parque San Martin.

Le Parque est petit simple mais agréable surtout l'été quand il fait si chaud, vous y trouverez énormément d'eucalyptus. A l'angle de la calle Santa Fe et de l'avenida San Martin, se dresse une statue de Facundo Zuviria, œuvre de Lola Mora, "la" plus grande sculptrice argentine. Ce parc est né par décision municipal en 1905.  Un lago artificiel occupe le centre, et vous pourrez toujours donner à manger aux canards. Sur le lac on peut faire du pedalo et devant la petite embarcadere se dresse la Feria San Martin, une sorte de "Saladita" ou on peut acheter de tout et se restaurer aussi. Juste derrière les palmiers le Museo de Ciencias Naturales.

15082488485_c4abf50b34.jpg2 - La Station téléphérique :

 

Toujours dans le Parc, il ne faut surtout pas rater le téléphérique car une « subida » sur le Cerro San Bernardo s'impose pour parachever cette visite de la ville. 9 minutes suffisent pour se retrouver tout en haut !

Pour la petite histoire, sachez que le projet date de 1964 mais il fut construit entre 1987 et 1988. Il y a un dénivelé de 285 m. Le téléphérique est constitué de 25 petites cabines qui peuvent accueillir chacune 4 personnes. Le constructeur est suisse, entreprise Karl Garaventa Soehne AG. Horaires : Il fonctionne tous les jours de 10h à 19h. , le samedi, dimanche et jour férié de 11h à 13h et de 15 à 19h. Le Prix est compris entre 4 et 5 euros (donc cher pour les argentins).

Le site web du Téléphérique du San Bernardo.

Adresse : Dans le parc San Martin.

14896016517_b61d81dbf7.jpg

3 - El Cerro San Bernardo

 

Le Cerro San Bernardo est la colline qui surplombe Salta, au sommet nous sommes à 1.454 m. et comme la ville de Salta est à 1.184m. Au niveau de la Plaza 09 de Julio, ça permet d'avoir une belle vue d'ensemble sur l'agglomération. Apportez-y une bonne paire de jumelle, vous pourrez reconnaître tous les monuments que vous aurez vu au fil des visites. En haut à la sortie du téléphérique quelques vendeurs de babioles, de quoi pouvoir se désaltérer et manger sur le pousse, mais rien de vraiment bien sérieux au niveau gastronomique. Une cascade artificielle et plusieurs rigoles agrémentent le sommet. Bref, vous aurez compris, on monte sur le Cerro non pas pour voir ce qu'il y a, mais admirer la ville d'en haut !

 

Si vous vous sentez d'attaque, vous pouvez vous passer du téléphérique puisqu’une route y mène (Comptez 5 bon km), d'en bas il faut prendre la nationale sur 1 km derrière la nouvelle terminale de bus, et ensuite il y a une petite route goudronnée qui monte sur 4km. Le samedi et dimanche, énormément de vélos et de coureurs à pieds s'y dégourdissent les muscles. Bonne promenade !

A lire aussi dans le Petit Hergé : 

6238696599_fa066e838e.jpg  14869663737_543aa6aaa0_c.jpg  8037521870_752439632d.jpg  2103888468_6e4d109d7d.jpg?v=0

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

helene 18/07/2009 08:16

j'espere que tu na vas pas oublier de parler du musee de haute montagne !

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS