19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 07:05

Mise à Jour : 29 août 2014.

Cabildo de Salta : 

Le Cabildo de Salta est sûrement un des plus complets et un des mieux conservés de tout le pays. Donc s’il faut voir au moins un Cabildo en Argentine c'est celui ci ! (Parenthèse : quand on pense que celui de Buenos Aires était aussi joli et qu'il fut saccagé par des plans d'urbanisme monstrueux en 1905 et 1940, c'est à en pleurer !). Si vous vous promenez dans le reste du pays, autre Cabildo incontournable est celui de Cordoba. Aujourd’hui le Cabildo de Salta est le siège du Museo Histórico Nacional. A voir donc en priorité lorsque vous arrivez à Salta.

Photo du début des années 1930 juste avant le rachat du Cabildo par l’Etat. 

  
Fonctions du Cabildo :

Le Cabildo de Salta s'est construit sur presque deux siècles, il y a en a même eu plusieurs, à chaque fois il fallut détruire l’ancien pour y placer le nouveau. Le premier date de 1626, le second de 1676) Le Cabildo était au temps de l’empire colonial espagnol, la représentation du pouvoir civile sur la ville et ses environs, et devait donc s’agrandir au fil de la croissance de la ville. Y étaient placés, les archives, le tribunal judiciaire, la prison, et aussi ce qu’on pourrait aujourd’hui nommer une mairie, ainsi qu’un tribunal de commerce. Bref tout ce qui ne dépendait ni de l’Eglise, ni des affaires militaires étaient regroupés au Cabildo. 

La construction de l’édifice se dressant aujourd’hui sur la place principale de Salta (Plaza 9 de Julio) aurait débuté vers 1780 sous la direction du colonel des milices et  Maitre de camps Don Antonio de Figueroa y Mendoza (1726-1808). Le bâtiment ne disposait pas encore de tour comme on peut le voir aujourd’hui.

 

Photo : La Plaza 9 de Julio, certainement vers 1960-1961. Le Cabildo (A) est entièrement rénové. L’édifice de 1900 abritant la Librairie San Martin est encore debout mais sera démoli dix plus tard. L’emplacement (C) à l’angle de la calle Sarandi et de la calle Caseros est vide et le chantier de Las Tiendas San Juan est en cours. Sur cet emplacement se trouvait la Casa dite « Amarilla » qui était la première maison à étage de Salta datant de l’époque coloniale, elle fut démolie en 1958 (opération des plus stupides). L’immeuble se trouvant en face (D) date du début des années 1940, pour le construire, tout comme le « Club 20 de Febrero »(Monté en 1913)(E), il fallut détruire en 1905 l’Eglise des Jésuites (Une hérésie). Le batiment (F) collé au Cabildo date de 1890, mais sa façade francaise s'est transformé dans les années 1940 pour lui donner un air plus espagnol avec son balcon en bois et son toit en tuiles.

De Cabildo à Palais du Gouverneur :

Apres la chute des Espagnols et du Vice-royaume du Rio de la Plata en 1814, l'administration provinciale de Salta aux ordres du jeune Etat des Provinces Unies du Rio de la Plata reste dans le bâtiment tout au long des guerres maintenant intestines qui va secouer la région. En 1831 avec la création de la Confédération Argentine, le Cabildo continue à maintenir le pouvoir civil, législatif, judiciaire et exécutif malgré la guerre livrée entre 1836 et 1839 contre la Confédération Bolviano-Péruvienne dans le nord de la province de Salta.

Jusqu’en 1880, le bâtiment du Cabildo va servir l’administration de la ville et de la province jusqu’à son déménagement dans divers autres bâtiments. En 1889, c’est le gouverneur de Salta, Dr. Martín G. Güemes qui décide de mettre en vente le bâtiment qui n’a plus aucune utilité pour la province en différents lots. Voila donc pourquoi le bâtiment fut cédé à plusieurs commerçants voulant avoir un pas de porte sur la place principale de la ville.

C’est alors le début de la fin si on peut dire. Il n’y a alors aucunes normes de protections du patrimoine en vigueur en Argentine (Il faut attendre 1937 pour le concept de patrimoine historique devienne une loi).

Photo : Une des photos les plus anciennes de Salta. Le Cabildo en 1875. 

Photo : Le Cabildo de Salta totalement défiguré par l'installaton de commerçants et de la Casa Villagran. A droite on voit deja une partie du nouvel immeuble donnant sur la Calle Alberdi. Photo vers 1910.

Le Cabildo vendu à des commerçants :

Les photos de 1890-1910 permettent de nous rendre compte du délabrement rapide du bâtiment, ou chaque propriétaire peut abattre cloisons, escaliers, fenêtres. Chacun peut agrandir à sa guise en y incorporant parfois un étage supérieur sur leur lot. On gagne de l’espace en murant les balcons, toute la façade est modifiée. S’y ouvre un Hôtel (Le Café y Hotel del Comercio) et La Casa Vilatran (une sorte de bazar).

Le pire arrive quand le propriétaire de la partie la plus au nord (celle donnant sur la calle Alberdi) décide tout simplement de raser sa partie pour y construire un édifice « moderne » (nous sommes en 1900). 3 arches et demie du bâtiment disparaissent pour laisser place à un immeuble avec un étage. Pendant longtemps l’angle de cet immeuble abritera la Librería San Martin.

Photos : La partie du Cabildo sur la calle Alberdi qui sera detruite en 1900. Photos de 1895, 1920 et 1930.

Prise de conscience de la valeur historique :

En 1936, les autorités de la Nation s’intéressent enfin à la valeur historique de l’ensemble, et l’Etat le rachète.

En 1937, le 09 janvier, le bâtiment est enfin déclaré monument historique National, c’est donc la Nation qui le rachète (et non la province). Il aura passé 47 ans exactement aux mains de propriétaires privés qui l’auront fait souffrir du mieux possible.

En 1940, on décide de confier à l’architecte italien Mario Buschiazzo, le projet de redonner au Cabildo sa configuration qu’il avait a la fin du XVIIIème siècle. Mario Buschiazzo est le même architecte qui a aussi à la même époque la difficile tache de faire la même restauration du Cabildo de Buenos Aires.

En 1942, les travaux débutent enfin, non pas de rénovation, mais plutôt de reconstruction. Il faut démolir toutes les constructions qui furent pendant un demi siècle montées anarchiquement dans les patios, les terrasses et les toits. 7 ans de travaux pour redonner au bâtiment son style colonial.

En 1945, le 16 avril, est inauguré le nouveau le Cabildo

En 1949, au mois d’août, le Cabildo est rouvert au public et abrite le Museo Histórico Nacional.

Dans les années 1970, finalement l’édifice d’angle avec la calle Alberdi (Celui construite en 1900) abritant la Librairie San Martin sera acheté par la ville et détruit pour y placer une place.

Photo : Lors des travaux de reconstruction du Cabildo en 1944.

Photo : Le Cabildo entièrement recoinstruit lors de la cérémonie d'inauguration en 1945.

Musée Historique National :

Aujourd’hui on peut se promener dans les différents corps de bâtiments composant l’ensemble. Au rez-de-chaussée tout comme à l’étage sur la partie donnant sur la Plaza, sont présentés au public des objets retraçant la vue du Cabildo et des généraux ayant pu fouler la terre de la province au fils de siècles.  Dans une quinzaine de salle sont exposés des objets de l'époque indigène, coloniale et du XIXème siècle. Les patios ont étés reconstitués comme on aurait pu les voir a l’époque coloniale. Dans le dernier patio, des calèches, limousine et aussi le premier véhicule, une Renault de 1910, qui appartint au gouverneur de Tucuman.

Site web : http://www.museonor.gov.ar/index1.html

Facebook : https://www.facebook.com/museohistoricodelnorte

Adresse : Sur la Plaza 9 de Julio. Du mardi au samedi de 09h30 à 18h00. Attention : dimanche et  lundi c'est fermé ! 

    

Photo : Détails du Cabidlo. Patio arrière, beffroi, et porte donnant dans la galerie extèrieure.

Photo : Patio principal. Photo Petit Hergçe. Juillet 2014.

  

Photos : A gauche, le patio principal du Cabildo. A droite la Recova le long du Cabildo sur la Plaza 9 de Julio.

A lire aussi dans le Petit Herge :

      

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Michel T. 29/08/2014 19:16


C'est effectivement un lieu superbe, avec la place libérée sur le coin droit du cabildo (musicos l'été, souvent).


La place est aussi très sympa, avec de grands arbres et la perspective sur les quatre coins de la ville.


Bref j'adore Salta.

Le Petit Hergé 29/08/2014 21:26



Bonjour Michel, 


En ce moment, la Plaza 9 de Julio est en rénovation totale, elle est completement fermée au public.  https://farm4.staticflickr.com/3926/15072618451_c2dc4e1772_b.jpg



Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

27 juillet 2017

L'Euro est à

↑ 20,50 ARS

L'USD est à

↑ 17,40 ARS