12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 18:31

Mise à jour : 25 mai 2014 / 12 juin 2008

Amaicha del Valle

Amaicha del Valle : 1.200 habitants.
Dpto de Tafi del Valle : 14.000 hab.
Provincia de Tucumán.
Positionnement : 26°36′00″S 65°55′00″O
Altitude : 2.000 m.
Distances :
Tucuman à 165 km.
Buenos Aires à  1.467 Km.

 

Le village est situé à 2000m d’altitude au fond d’une vallée. Il a pu conservé les coutumes des indiens calchaquíes et diaguitas. La plus grande attraction de l’année est certainement la fête de la Pachamama.

La participation du peuple Amaïcha aux guerres calchaquíes (contre les espagnols) a provoqué sa déportation dans la zone qui porte le nom de Amaicha del Llano à 25 Km de Tucuman.
En 1716 Un décret royal reconnaît la possession de 90.000 hectares au cacique Francisco Chapurfe au nom de sa communauté. C’est un fait exceptionnel qu’en Amérique coloniale espagnole, un roi ait pu reconnaître le droit aux indiens au XVIIIème siècle d’administrer et surtout de posséder eux même leurs terres. Il faut le signaler.
Pendant deux siècles, les descendants ont pu administrer leurs terres à travers un syndicat communautaire. Seule organisation indigène de tout le NOA. Ils ont adopté une nouvelle constitution en 2004.


Le village tel que nous le connaissons aujourd’hui est petit, puisqu’il n’est composé que de 9 pâtés de maisons autour de la place centrale. Il date probablement de la fin du XVIIIème siècle. La grande majorité de ses habitants descendent des calchaquíes et aujourd’hui encore bien que le village appartienne à la province de Tucuman, l’administration argentine doit partager son pouvoir avec un système informel préhispanique calchaquie et diaguita.

Museo Pachamama de Amaicha

 Museo Pachamama à Amaicha del ValleA voir à Amaicha del Valle :
-
Le centre du village : Tout simple, une route le traverse suivant un axe nord-sud en passant par la place principale. N'oubliez pas d'y venir chaque année en février pour suivre la Fiesta Nacional de la Pachamama. A ce sujet, le dernier jour des festivités, on choisit une ancienne femme du village pour représenter la Pachamama, une jeune fille pour symboliser Ñusta (La fertilité), Yastay (Dieu des animaux et de la chasse) Pujllay (L'esprit joyeux du Carnaval), et tous sur un char, ils traversent le village, la Pachamama devra offrir du vin au public qui la remerciera en échange. Autre curiosité, la vierge taillée en bois par le sculpteur allemand Ludwig Schumacher offert a la ville
- Le Centro Cultural Pachamama : C’est un musée archéologique qu’il ne faut absolument pas rater (à ma connaissance le meilleur de la région). Il est récent puisque sa première partie fut inaugurée en 1998. On le surnomme la "Casa de Piedra" il a été entièrement réalisé par l'artiste indien Héctor Cruz (né en 1951). Une collection de symboles de la culture Calchaquie dans l'architecture et la décoration du musée. La Pachamama (La terre mère), El Inti (Dieu Soleil), La Quilla (Déesse Lune) forment partie de cet ensemble. Pour ceux qui veulent connaitre la cosmologie indigène, c'est un lieu incontournable.
 

Film de 5 mn 22 faisant découvrir le village de Amaicha et les paysages aux alentours.
Avril 2008 - Jessica Olmos
Les ruines de Quilmes au sud de AmaichaA voir dans les alentours :
- L’observatoire Ampipa, situé sur la RN307, 10 Km avant Amaicha lorsqu’on vient de Tafi del Valle. Cet observatoire est situé à une altitude de 2.560 m. Il est installé dans cette région, puisque sur une année on a en moyenne 230 nuits dégagées. Le télescope date de 1985. On peut le visiter mais aussi y passer une soirée, ou même toute une nuit à observer les étoiles jusqu'au petit matin.
- Les ruines de Quilmes : A 20 km au nord de Amaicha par la RN40, puis par une route de terre de 5 Km à l'ouest. C'est un ancien village indigène du peuple des quilmes, aujourd'hui en ruine. Les parties les plus anciennes datent du IXème siècle et a connu son âge d'or juste à l'arrivée des espagnols au XVIIème siècle. A voir absolument. Un autre article sera consacré à ce lieu.
- Dique los Zazos : En partant de la place principale, 3 Km à l'ouest, un bon but de promenade pour aller voir cette retenue d'eau (Quand elle n'est pas souvent à sec !).
- Dique Los Cardones : Un peu plus loin, sur la RP307 à 17 Km vers Tafi del Valle. Pour la pêche.
En descendant vers AmaichaLes conseils du Petit Hergé :
Le village de Amaicha est une très bonne étape pour y passer une bonne journée et une nuit avant de repartir soit vers Tafi del Valle, vers Cafayate au nord, ou Santa Maria au sud. Vous pouvez parfaitement vous restaurer et y dormir. Plein de choix pour la gastronomie locale à base de maïs. Il y fait toujours beau et bien moins envahit par les touristes que Cafayate. Une bonne base arrière pour la visite des ruines de Quilmes.
Observatoire Ampimpa proche de AmaichaLes liens en relation avec le sujet :
- Observatorio Astronómico Ampimpa : Le site de l'observatoire. Cliquez sur "Descubrilo" en première page pour y avoir accès.
- Comunidad Indígena de Amaicha : Le site très intéressant de la communauté indigène, de son territoire, de sa culture, de son gouvernement mais aussi de sa constitution qui date de 2004.
-
Arte Aborigen : Site de l'artisanat aborigène argentin.
- Richard Gere à Amaicha : L'acteur Richard Gere a passé 4 semaines en mai 2008 à Quilmes, le temps d'acheter une propriété.
- Clarin : Article du 20 février 2005, sur le culte de la Pachamama à Amaicha.
- La Nacion : Article du 21 aout 2005 sur la vie paisible de Amaicha.
Hector Cruz dans son muséeD'autres articles à lire dans le Petit Hergé :

- Tafi del Valle (Tucuman)
-
San Miguel de Tucumán Historique de la ville de Tucumán.
- San Miguel de Tucumán A voir dans le centre ville.
- San Miguel de Tucumán Les alentours de la ville.
- Cachi (Salta)
- San Antonio de los Cobres (Salta)
 Les gaznates à savourer
Photo : Les "gaznates" à savourer entre Tafi del Valle et Cafayate. Plein de sucre !

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS