2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 22:18

Mise à jour : 18 juillet 2010 / 03 octobre 2007.

La hamaca de Firmat - La Balançoire de Firmat

Firmat est une localité de 18.000 habitants de la province de Santa Fe située à 113 Km au sud ouest de Rosario, et à 360 Km de Buenos Aires. Il n’y avait jusqu’à présent aucun intérêt pour le voyageur d’y passer et encore moins de s’y arrêter jusqu’à ce mois de juin où la municipalité a décidé d’installer des portiques de balançoire pour les enfants situées dans un square (La Plaza Belgrano) au sud de la ville dans le quartier de La Patria. Pour les amateurs de Google Earth : 33°28′31.12″S 61°29′16.26″W.

Le plus précisément possible, je vais relater les faits comme ils se sont déroulés d'une manière chronologique. Tout ce qui suit est totalement vrai. Je me suis rendu sur place le dimanche 23 septembre 2007.

Après avoir lu cet article, je vous conseille de lire les deux autres articles que j'ai écrit sur le sujet :
- Le 08 mars 2008 : La balançoire de Firmat, les nouveautés de 2008.
- Le 14 mars 2009 : La balançoire de Firmat apres l'émission de Dechavanne sur TF1.

La chronologie des faits en juillet 2007 :

  

 Le 20 juin 2007, la municipalité propriétaire du terrain, installe plusieurs jeux dans ce square au sud de la ville. Le square a une surface d’à peu près 2 hectares (100x200m) et entouré sur trois cotés par des rues où sont alignées des maisons et sur un coté (à l'ouest) par une grille qui délimite un terrain occupé par une église. Sont installés plusieurs portiques de jeux tournants ainsi que des balançoires. Dès ce premier jour, des enfants du quartier s’aperçoivent qu’une des 3 balançoires du portique se trouvant à l’extrême nord du square bouge et se balance sans raison. Pour des raisons de compréhension nommons les 3 balançoires N, C,et S (Nord, Centre, et Sud). Celle se balançant seule dès le premier jour est la N. Les enfant en parlent à leurs parents qui à leur tour remarquent qu'en effet la N bouge sans raison apparente plusieurs minutes ou plusieurs heures.

  

 Début juillet :  En un peu plus d'une semaine, la nouvelle fait le tour du quartier de La Patria, certains parlent de supercherie ou de farce montée par un petit plaisantin. Il y a les « pros » et les « antis », c’est le sujet de conversation idéal dans les commerces.

  

 Courant juillet : on ne parle plus de supercherie ou de plaisanterie dans le quartier, on se demande maintenant si il ne s’agit pas d’un effet lié au vent, au poids, à la position des balançoires ou d’un champs électromagnétique.

  

 Mercredi 25 juillet, la balançoire bouge sans interruption de 09h à 19h.

  

 Jeudi 26 juillet, Fabián Piana, un jeune de 16 ans qui habite dans une maison qui borde la place fait une petite vidéo à midi. Il déclare que si on s’approche trop du portique, le balancement stoppe, c’est pour cela qu’il filme de loin la scène (à 50m).

 

 Mardi 31 juillet, pour la première fois, les images prise le 26 juillet de la balançoire passe sur une télévision locale, on l’appelle « La hamaca que se hamaca sola » (la balançoire qui se balance seule). La nouvelle se répand à l’ensemble de la petite ville. Sur cette vidéo on voit la balançoire du milieu se mettre à se balancer et même à changer de vitesse alors que les deux autres restent immobiles.

Voilà la video de Fabián intégrée dans une émission de télévision (passée début août 2007), il s'agit de la première émission sur le sujet (6mn 52'). Sur le plateau un journaliste de la télévision locale de Firmat TVC Horacio Viola et une parapsychologue Irène Fournier.

La suite de la chronologie des faits début août 2007 :
  
 Début août : Premier bidonnage de la presse, une équipe de Canal 9 de Buenos Aires s’approche trop près et la balançoire s’arrête, comme la nouvelle va passer en direct, on ne trouve rien de mieux que de donner un coup de pied dans la balançoire pour que le balancement dure le temps nécessaire à la prise et au commentaire.
  
 Début août : On demande l’avis aux deux prêtres, Juan Carlos Pellegrino et Duilio Pradolini qui s’occupent de la chapelle qui jouxte le square. Ils répondent "que ante estos fenómenos la iglesia apunta a que se agote el estudio sobre las fuerzas de la naturaleza para después preguntarse si hay algo sobrenatural” (devant ces phénomènes, l’Eglise attend que les possibilités des forces naturelles soient écartées avant de se demander si il s’agit d’un phénomène surnaturel). Encore de nombreuses personnes de Firmat refusent de croire que la balançoire bouge seule et pensent justement à un coup monté par la municipalité pour soit promouvoir touristiquement la localite, soit pour appuyer la candidature de l'actuel maire pour les prochaines elections d'octobre.
  
 Mercredi 08 août : De plus en plus de monde vient voir la balançoire N, en chahutant les voisins cassent une chaine de la balançoire C, la municipalité récupère pendant la journée la C pour la réparer.
  
 Jeudi 09 août : La municipalité remet en place la chaine de la balançoire C réparée, et pour la première fois cette balançoire C commence à bouger et se balance seule pendant deux heures de 13h à 15h. Elle (La C) se remet ensuite à se rebalancer à 21h. La N ne bouge plus. On peut considerer qu'à partir de cette date il y a de la part des voisins un changement dans la manière de "vivre l'évènement", chez certains la curiosité a fait place à de l'inquiétude, d'autres en ont "marre", il faut dire que voilà un mois et demi que tout tourne autour de "se balance t'elle ou non en ce moment ?". De plus ils viennent de se rendre compte que "le phénomène" peut changer de balançoire et prennent conscience qu'une "transformation" a eu lieu.
 
Vendredi 10 août : Première vidéo (2 mn 45') tournée ce jour, on peut y voir pour la première fois la balançoire C se balancer, en début de video un gamin pousse la S pour lui donner le même balancement, mais s'arrete d'elle même, par contre la S continue son mouvement. A un moment une jeune fille arrete la C, mais celle ci repart de plus belle et reprend son mouvement.

 

 Autre vidéo tournée ce même jour ci dessous (après midi du vendredi 10 août 2007) (1 mn 59'), il faut dire que ce jour tout le quartier vient pour voir que la N ne se balance plus mais que la C l'a remplacé. Cette fois ci on voit comment un homme arrête la balançoire C qui se remet de suite à se re-balancer.

A la mi août 2007 :

Lundi 13 août : On se souvient qu'il y a 20 ans est mort un enfant sur cette place lors de la construction de ce quartier dans les années 80. On rigole moins, certains pensent couper la balançoire et éliminer le "problème".

 

Mardi 14 août : il faut reconnaître que le phénomène « extra ordinaire » se transforme en phénomène sociologique (pourquoi ne pas faire même une étude la dessus !), puisqu’une note humoristique (les argentins le sont en tout moment !) circule sur le net signé : « La Balançoire », qui explique qu’elle a envie de se balancer seule, car fatiguée d’attendre que les derrières des enfants daignent s’y asseoir pour commencer à se balancer, et revendique donc son droit à s’auto amuser librement !  Une autre note annonce que la balançoire se balance seule pour montrer son mécontentement face à la même équipe municipale qui se présente pour un troisième mandat consécutif !

Mercredi 15 août : Voila que certains disent que la balançoire peut soigner les maladies. Le quartier de La Patria est un quartier très modeste et l'ignorance est souvent un terreau fertil au développement des superstitions. Pendant ce temps là, la balançoire se balance...

 

Fin août : Vidéo de 3 mn 28' filmée à partir d'une camera posée au sol est immobile, on voit les habitants freiner et arrêter la balançoire C qui repart seule, alors qu'un autre pousse la N pour voir si elle se balance au même rythme.
 
Fin août : Vidéo filmée par Fernando Manavella (3 mn), on arrête la balançoire C qui repart aussitôt.

 

Fin Aout : Sûrement une des meilleures vidéos filmées sur le thème, puisqu'un groupe d'étudiants en journalisme s'est déplacé à Firmat pour aller voir la balançoire et interroger les voisins, le film dure 10 mn 36' et avec une pointe d'humour permet de se rendre compte que certains habitants du village prennent la chose très (ou même trop) au sérieux.

En septembre 2007 :

 

Jeudi 13 septembre : La municipalité a installé une palissade métallique verte autour du portique pour ne pas s'en approcher.

 

Dimanche 23 septembre : Je me rend sur place avec un ami pour vérifier sur place l'exactitude de cette histoire. J'ai filmé la petite vidéo ci dessous de 30s. J'ai pu constater de mes yeux et pendant les 30 mn durant lesquelles nous sommes restés sur place que la balançoire C se balançait bien seule sans l'aide de vent ou de tout autre artifice connu. Ce jour la, nous étions une bonne centaine autour du portique à regarder comme de gros nigauds "la hamaca que se hamaca"... et pourtant elle tourne !

Un poème pour la balançoire :

Pour finir sur une petite note d'humour afin d'accompagner quelques photos que j'ai pu tirer ce 23 septembre 2007, voilà le premier poème écrit à ma connaissance sur le thème par un habitant de Firmat au prénom de Sebastián, qui n'a pas à première vue envie de pencher vers une explication "surnaturelle".

 

Le poème date du 21 août 2007 :

 

La hamaquita de Firmat

Yo no le canto al columpio

que se mueve y nada más,

le canto a los firmatenses

que se juntan pa´mirar… 

 

Amontonados los veo

en la plaza del lugar

y al mirarlos me pregunto

¿que carajo buscarán?…

 

Perdido en las cerrazones

de ignorante razonar,

pues creen que verá el alma

que se hamaca sin parar.

Si se mueve es por el viento

por el viento y nada más…

El lindo tener motivos

para el común comentar,

pero hieren a familias

por no pensar al hablar…

Dejen de ver fantasías

y respeten la verdad,

dejen los muertos tranquilos

así descansan en paz…

Hay cosas más importantes

que una hamaca que mirar:

justicia, hambre y trabajo

¿cuánto nos vamo´a ocupar?

Perdido en las cerrazones

de ignorante razonar,

pues creen que verán el alma

que se hamaca sin parar.

Los vecinos les pedimos,

que nos devuelvan la paz.

L'avis du Petit Hergé :

 

L'histoire est loin d'être terminée vous pouvez bien l'imaginer, alors je vous tiendrai au courant au fil des mois suivants.

Si vous voulez connaitre mon avis personnel : Sachez que je ne sais pas ce qui se passe à Firmat, mais la seule chose que je puisse vous dire c'est qu'une balançoire qui se balance seule pendant des heures depuis 3 mois ce n'est pas très naturel !

Les autres articles écrits sur la balançoire :

- Le 08 mars 2008 : La balançoire de Firmat, les nouveautés de 2008.
- Le 14 mars 2009 : La balançoire de Firmat apres l'émission de Dechavanne sur TF1.

A lire dans le Petit Hergé :

- Les Ovnis dans la province de Salta. (Novembre 2007).

- Les 47 cas d'ovnis de janvier 2008 en Argentine. (Mai 2008).

- Ovni sur Rio Cuarto (CBA) le 16 janvier 2008. (Janvier 2008).

- 14 cas de bétail mutilé en 2005 et 2006 dans la province de la Pampa. (Juin 2006).

- Inflation en Argentine en 2010. (Juillet 2010).

- La guerre des cellulaires en Argentine. (Juillet 2010).

- L'immobilier, refuge des économies en 2010. (Juillet 2010).

- Buenos Aires, la ville des entrepreneurs. (Juillet 2010).

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 09 - Ovni en Argentine
commenter cet article

commentaires

rosy 16/03/2009 08:59

Génial ! Et si c'était tout simplement le vent associé au matériau dont sont faites les assises des balançoires ? A-t-on essayé d'installer des assises en bois (comme celles que l'on avait dans notre enfance) pour voir s'il y a une différence ? Félicitations pour votre blog !

A - Danielle 04/10/2007 21:47

Votre blog est très original ! bravo !

Emilie 04/10/2007 15:22

Je suis terriblement déçue. Pour quelqu'un qui se dit féru de phénomènes paranomaux, rien sur mon village ! Et pourtant, les ovnis, on ne les compte plus. Toujours au même endroit, à 6 km au Sud.
Seulement voilà, dans notre coin, on est assez pragmatique. Ils ont cherché à comprendre. Voilà pourquoi cela fait quelques mois que le forage a commencé. Une source d'eau chaude salée. Au programme un centre thermal, thème santé, beauté, nature avec 120 cabanes.
Un bon point : Ils creusent DEUX forages, l'un pour tirer l'eau, l'autre pour la réinjecter dans la nappe, pour ne pas déverser d'eau salée dans le Parana. Là je dis bravo, et merci.

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS