14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 13:08

Mise à jour : 14 mars 2009.

Nuit à Buenos Aires La balançoire de Firmat (3ème partie) où comment traiter de l'info à la sauce TF1.

 

Hier (vendredi 13 mars 2009) devait être une journée des plus ordinaires dans le monde merveilleux et irréel du net, répondant à mes mails d’une part et me penchant de plus près sur de vieux articles à remettre à jour. J’avais même mis l’ordinateur en pose pour revenir à la réalité et dîner avec des amis « en chair et en os » du véritable monde hors Matrix. Puis en début de nuit, une fois seul, plongé dans la tranquillité de Buenos Aires où seuls les bruits des carritos des cartoneros se mêlent aux cris des éboueurs des bennes, je m’apprêtais à couper définitivement le monstre PC pour aller me coucher quand, dans un dernier sursaut de curiosité, je lance un ultime coup d’œil aux connections de la journée.

Un « Haaaaahhhhhhhhh » (avec h avant et après le a) sort malgré moi de ma gorge à réveiller la vieille voisine du 5ème. « Y’a un truc qui colle pas » ai-je pensé de suite ! En effet depuis la fin de soirée mon compteur de lecteurs s’emballait inhabituellement (en pleine nuit européenne, de plus !), j’affine ma recherche et je m’aperçois que c’est un déluge de recherche sur Google au mot « balançoire de Firmat » (vous savez cette balançoire qui se balance seule depuis 2 ans, j’avais en 2007 et 2008 écrit 2 articles la dessus, voir en bas de page) qui arrive droit sur moi.

Mais que se passe t’il ? Pourquoi au milieu de la nuit, des centaines de français sont pris d’une frénésie à ne pas vouloir dormir pour s’intéresser d’un coup à cette « maudite balançoire » (avec accent québécois), entre 500 et 600 curieux en quelques heures nocturnes à se pencher d’un coup la dessus ! Quelque chose serait arrivée à « ma » balançoire ? Se serait elle envolée vers la France ? Ma fatigue et mon sommeil se sont évanouis d’un coup, je voulais savoir….

 Quelques coups de clics à droite, quelques autres à gauche (pour contenter la démocratie) et la réponse ne se fait pas attendre : L’excellent animateur Christophe Dechavanne dans son émission de 20h45 « La soirée de l’étrange » sur la chaîne culturelle TF1 a parlé de la balançoire.

Sûr, que quelques uns d’entre vous (non, bien sûr, pas vous qui me lisez en ce moment, je parle des autres, puisque vous, vous ne regardez jamais TF1) ont du voir cette émission hier soir, et se sont dès la première coupure publicitaire, jetés sur Internet pour en savoir plus.

TF1 culturel ?La soirée de l'étrange :
 

Allez, je ne suis pas méchant, je vais vous donner le lien pour voir (ou revoir) l’extrait de l’émission. Allez directement à 11 mn 50 s :
http://videos.tf1.fr/video/emissions/speciales/0,,4301425,00-tf1-en-video-mettez-la-chance-de-votre-cote-1-4-.html
.

 Question : Alors ? Raconte ! Sauce dechavanienne à la TF1, le sujet balançoire après être passé par leurs mains, ça donne quoi ?

Réponse : Ben, ça donne ça : La balançoire se balance toute seule, donc c’est un fantôme qui se balance dessus, et voila !  C’est ce qu’on appelle du journalisme d’enquête ! C’est fourni d’arguments à la «c'est hanté", bref ça tient la route comme un vélo à l’arrêt. C’est pour emporter ou pour consommer tout de suite ?

Ce qui est incroyable (d’une manière générale) chez les journalistes français (je ne parle pas de Dechavanne, lui il est « animateur »), c’est toujours cette facilité d’avoir réponse à tout et de vouloir apporter sa vérité sur tout. Ok, vous allez dire que moi aussi je généralise en affirmant que tout journaliste français a cette démarche, peut être ! Mais quand même, pourquoi dans une émission aussi légère, qui est avant tout faite pour divertir, ne peut on aborder les sujets d’une façon constructive ? C’est le même travail,  on peut aussi intéresser tout en informant et sans s’écarter de l’esprit « joie et bonne humeur ».

Ben oui, quoi ! Elle est hantée, simple, non ?Bref, de la précision dans l’info :

 

A la 12’ mn.

Dechavanne : « Ça se passe à Fimat, petit village à 3.000 Km de Buenos Aires ». (Faux, c’est à 360 Km)

Dechavanne : « La balançoire est vide car personne n’ose s’asseoir dessus ». (Faux, on s’y est assis de nombreuses fois dessus pour voir si elle se balançait tout de même, mais avec une personne dessus, elle ne se balance pas). (De plus depuis fin 2007, il y a un enclos autour qui empêche les curieux de la toucher).

12 mn 42 s. Debut de la vidéo.

Titre : La balançoire hantée (on en conclut que chez TF1 on a donc déjà la réponse)

Voix off : « Nous sommes en Argentine à 200 Km de Buenos Aires » (Faux, c’est toujours à 360 Km) (D’ailleurs on s’en fou du nombre de Km entre Firmat et Buenos Aires, il aurait été plus constructif de dire Firmat dans la province de Santa Fe au nord de Buenos Aires, proche de la ville de Rosario).

Ensuite suivent des extraits d’émissions de télévision de Canal 13 et de l’émission « Impacto Chiche » de canal 9 du 10 août 2007 piqués sur Youtube.

Tenez, pour ceux qui comprennent l’argentin regardez cette vidéo, vous en apprenez plus en 4mn qu’avec Dechavanne : http://www.youtube.com/watch?v=o4UehCni6ho&feature=related

Voix off : « Au bout d’une semaine ce n’est plus la balançoire de gauche qui bouge seule, mais celle du centre ». (Faux, c’est au bout de 2 mois, encore faut il dire que ce sont les voisins qui ont cassé une des chaînes de la balançoire de gauche en s’asseyant dessus, et une fois réparée, c’est alors celle du centre qui s’est mise à bouger).

14 mn 50 s : La vidéo qu’ils passent est celle que j’ai tournée le 20 juin 2007. Je vais demander des droits d’auteur à TF1 (non, je plaisante bien sur !) Tout ce qui est sur Youtube est « picable », mais quand même ils auraient pu par courtoisie m’en informer ! (merci TF1).

15 mn 12 s : fin de la vidéo.

Temps total du « reportage vidéo » : 170 secondes !

La balançoire qui aura fait couler beaucoup d'encreBonne question posée par une des invitées du plateau : 

- (16 mn 15 s) : Question : "Ce sont vos images à vous ?, ou vous avez récuperé le reportage ? Vous l'avez vu, vous Christophe ?"
Réponse de Christophe Dechavanne (plus que flou et avec une pointe de gêne) : "Ce sont des images tournées en Argentine" (on ne peux pas etre plus précis sur la réponse).

Conclusion : Comment faire de la bonne télévision ? Envoyer une équipe de journaliste ? D’enquêteurs ? NON ! Faire du copier-coller sur Youtube ! Moins cher, plus rapide…

On se demande pourquoi en France, la presse écrite a des problèmes, on le sait : Les journalistes font du copier-coller des dépêches de l’AFP. Il n’y a plus de journalisme de fond ! Pire les blogueurs en savent plus et leurs papiers sont plus approfondis.

Voilà que les chaînes de télé suivent le pas…..ils viennent nous piquer nos vidéos pour en faire des émissions !  Moi je dis : Pas de problème, pompez, pompez…… C’est déjà reconnaître de leurs parts qu’ils sont à la traîne et déjà totalement dépassés !

Avec le recul, je trouve ça bien triste…pour eux !

La balançoire de Firmat dans le Petit Hergé :
 

Les deux articles que j’ai écrit sur le sujet de la balançoire de Firmat :

- Article entier du 03 octobre 2007 : http://www.petitherge.com/article-7156187.html.

- Suite dans l’article du 08 mars 2008 : http://www.petitherge.com/article-17450089.html.


 La presse....sans commentaire !

 
 
 


 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 09 - Ovni en Argentine
commenter cet article

commentaires

helena 24/03/2009 02:37

coucou,oui bien des nazes tf1 jsavais pas qu il t avais piqué les images,et je fais parti de ceux qui ont ete voir sur internet si la balançoir existée vraiment,j avais un gros doute,j ai bien lu tout tes articles et je passe de temps en temps voirje t embrasse a bientot bisoussss

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

05 déc 2016

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,70 ARS