28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 17:30

Mise à jour : 28 mai 2010.

 

Teatro Opera contre Teatro Citi :

 

J’avais édité il y a quelques temps un article concernant la salle de spectacle “Opera” installée sur l’avenida Corrientes de Buenos Aires, un des fleurons de l’architecture art déco de la ville. (Voir : Cine Teatro Opera) Le sujet est aujourd’hui d’actualité, puisque depuis mars 2010, une bataille (de mots) s’est engagée entre d’une part les deux propriétaires de la salle T4F et Citibank et d’autre part les porteños amoureux de leur patrimoine architectural.

 

Le prix de la rénovation :

 

Voilà il y a quelques mois, la société Time 4 fun (T4F) acquit le bâtiment et le nom, et finança avec La Citi Bank une rénovation totale, tout en préservant la décoration historique puisque que le bâtiment est classé. Mais le 18 mars 2010, quelle fut la stupeur des porteños de voir décroché les lettres lumineuses de la « OPERA » qui brillent sur l’avenue depuis 1936 pour les voir remplacer par « Teatro Citi » pour une période de trois ans (en référence à City Bank (ou Citi Bank depuis que le « y » est devenu « i »), ça s’appelle du « naming sponsor »). Levé de bouclier et mise en page sur facebook d’une pétition en faveur de la remise en place de la bonne vieille dénomination !  Tapez sur facebook : Teatro Opera de la Calle Corriente.

 

 

 

Quand facebook s'en mèle :

Voilà donc deux mois que certaines “divas” de la scène artistique (ou médiatique) comme Susana Gimenez ou Mirtha Legrand avaient fait des déclarations en direct à la télévision pour demander aux autorités porteñas de faire pression sur la City Bank pour revenir sur leur décision de renommer la célèbre salle. Et puis l’appui (spontané) de la page facebook (déjà cité au dessus) regroupant près de 4.000 fans suivie par les medias (Clarin, la Nacion,…) a fait que l’image de la City Bank en sortait entachée. Cette banque a (il faut le reconnaitre) allongé les billets pour remettre à neuf ce théâtre et cette œuvre passait totalement à la trappe face à cette « tempête dans un verre d’eau » pour le changement de dénomination de l’Opera.

 

Fiasco Marketing :

CitiBank avait elle aussi ouvert aussi une page sur facebook pour promouvoir son action culturelle en intervenant dans la rénovation de la salle. Se faisant prendre dans son propre piège de communication internet, Citibank du reculer devant l’avalanche de commentaires hostiles (près de 10.000 messages) et dut fermer son blog ! Une opération de marketing qui aura tourné au fiasco !

Citibank vient d’éditer le message suivant :

Abordar el desafío de poner en valor el edificio suponía una inversión importante que sólo se justificaba enmarcándola en una figura de esponsoreo integral del teatro. Y la que mejor se ajustaba a los valores requeridos era la de “naming sponsor”. Una vez tomada esa decisión, nos quedaba una disyuntiva para nada sencilla: conservar el nombre original (con una alternativa compuesta, como Opera Citi, por ejemplo), o no utilizarlo. Evaluamos las distintas opciones y, si bien nos seducía la del nombre compuesto, implicaba que dos empresas distintas (Citi y T4F, dueños de la denominación “Teatro Opera”) compartieran esa nueva marca, cosa que nuestra política global de marca no aceptó”.

 

Ça sera donc “Opera Citi”

Juan Brochou (directeur de la City Bank d’Argentine) a donc fait un pas en arrière le 25 mai, et aujourd’hui (28 mai) toute la presse argentine reprend en chœur la bonne nouvelle : On arrive a un compromis, Le Teatro Opera devenu depuis deux mois le Teatro Citi devient le Opera Citi.

L’architecte  Alberto Negrin va donc s’activer à rechanger les enseignes lumineuses de la façade ce week-end. 

 

 

 

 

 

Photos : A gauche, la façade du Teatro Opera à travers la baie vitrée du gran rex. En vignette au dessus, le programme lors de la sortie des "Pétroleuses" en 1972 au Cine Teatro Opera.

 

D'autres articles dans le Petit Herge :

- Cine Teatro Opera (1936) (août 2008).

 - Inauguration du Bicentenaire de la révolution argentine (Mai 2010).

- Bilan des festivités du Bicentenaire (Mai 2010).

- City Hotel & Diagonal Sur (1935).

- Mercado de Abasto. (sept 2008).

- San Antonio de Areco. (Province de Buenos Aires).

- Lujan.(Province de Buenos Aires).

- Mar del Plata.(Province de Buenos Aires).


En Photo : le programme lors de la venue de Marlene Dietrich au Teatro Opera de Buenos Aires 

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Paddy 01/06/2010 19:00



D'accord, Citi a banqué, et ils ont le droit d'en tirer un bénéfice image. Mais je trouve rassurant et réjouissant cette mobilisation des gens autour d'un patrimoine et d'une histoire commune. Un
nom, ça paraît pas grand chose, mais à ce compte-là, toute la toponymie culturelle sera marquée un jour au nom de banques ou de grandes entreprises mécènes. Les Porteños ont clairement signifié
que le fric ne pouvait décidément pas TOUT payer.



Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

27 juillet 2017

L'Euro est à

↑ 20,50 ARS

L'USD est à

↑ 17,40 ARS