17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 14:29

Mise à jour : 04 mai 2015 / 24 avril 2014 / 1er mai 2013 / 04 juin 2010 / 16 janvier 2010 / 17 mars 2009

nullTout ce qu'il faut savoir avant de partir en Argentine.

 

Partie 1 :

Vous êtes sur l’article (L’ensemble comporte trois parties) des informations que vous devez connaître avant de partir en Argentine. Les informations se bousculent dans un pays où les habitudes nouvelles chassent les anciennes. La première version date d’octobre 2005, remise à jour tous les 6 mois, cette dernière date du 04 mai 2015.

La première partie recoupe les informations concernant les compagnies aériennes, les passeports, les visas, la durée de votre séjour et les droits d’entrée et de sortie du territoire argentin.

nullAttention : Très important depuis novembre 2011, il a été mis en place une nouvelle politique de la part du gouvernement argentin sur le change qui bloque tout achat et vente pour les argentins de devises étrangères. Par réaction s’est monté rapidement tout un marché parallèle de vente et d’achat des principales devises internationales à Buenos Aires pour les argentins voulant acheter des USD, des EUR et aussi de BRL (Réal Brésilien), les 3 devises les plus recherchées par les Argentins, mais aussi pour vous touristes étrangers qui veulent vendre des USD et des EUR pour vous procurer des Pesos Argentins.

A ce sujet, veuillez consulter l’article spécial sur le change parallèle. Dévaluation du peso au change parallèle.

Sachez que vos Euros, vos Dollars valent 30 % de plus au change parallèle que dans les casas de cambio officielles encore existantes à Ezeiza ou à Buenos Aires. Donc profitez en, car votre budget vacances sera revu fortement à la baisse. Vous pouvez trouver constamment sur la colonne de droite en haut de chaque page du site, le cours de l'Euro Officiel et Parallèle (Cours Hergé) ainsi que le Delta en % entre les deux cours.

Les questions financières sont traitées aussi en deuxième partie.

Une fois la première partie ci-dessous lue, je vous invite donc à venir lire la deuxième partie sur les informations financières.

Puis la troisième partie pour les informations sur les déplacements à l’intérieur du pays, le climat, la sécurité, la santé, et d’autres infos pratiques.

Tout ce qu’il faut savoir avant de partir (Partie 2) .

Tout ce qu’il faut savoir avant de partir (Partie 3).

Bonne lecture !

Si vous avez des doutes, n'hésitez pas à m'écrire sur : petitherge@hotmail.com

nullQuels sont les compagnies aériennes reliant l'aéroport de Buenos Aires-Ezeiza ?

Le marché des passagers sur Ezeiza est très volatile en période de restructuration de la majorité des grandes compagnies aériennes. Lors de la dernière mise à jour de cet article, j’avais par exemple annoncé que Quantas reprenait les vols (Quantas avait déjà eu une liaison entre 1993 et 2002) entre Sydney et Ezeiza le 24 novembre 2008 et puis en avril 2012, elle jette l’éponge devant les problèmes financiers qu’affrontait cette entreprise et préfère recentrer sa route sud-américaine sur Santiago de Chile. C’est le cas aussi d’Iberia qui le 02 octobre 2010 ouvrait une ligne directe entre Madrid et la ville argentine de Cordoba pour l’interrompre 15 mois plus tard en janvier 2012. En juillet 2012, c’est au tour de la compagnie uruguayenne Pluna de mettre la clef sous la porte définitivement et de disparaître (elle existait depuis 1936). Coup dur pour l’aéroport de Montevideo mais aussi pour les liaisons vers l’Espagne (qui offrait des bons prix) via cette compagnie par l’aéroport de Buenos Aires - Aeroparque.

nullLes bonnes nouvelles ces dernières années :

 

South African Airways a une route depuis avril 2009, elle relie Ezeiza avec Johannesburg sans escale. (2 vols par semaine)

Quatar Airways a débuté ses vols le 24 juin 2010 entre Doha, Sao Paulo et Ezeiza (Vol quotidien)

Emirates Airlines propose depuis le 03 janvier 2011 un vol Dubai – Rio de Janeiro – Buenos Aires. (Un vol quotidien).

KLM a repris du service le 31 octobre 2011, après une absence de 10 ans (dernier vol en 2001), donc vol direct maintenant entre Amsterdam et Ezeiza (3 vols par semaine).

Quant au dernier arrivé, c’est Turkish Airlines qui a commencé le 11 décembre 2012 à relier Ezeiza avec Istanbul via Sao Paulo.(4 vols par semaine, puis depuis fin 2013 un vol par jour). Pour le moment il y a changement d’appareil à Sao Paulo.

Pour le futur proche, on fait état d’une possible arrivée d’Etihad Airways (Emirats Arabes Unis) ...

null

Pour Aerolineas Argentinas :

 

En 2013, du coté de Aerolineas Argentinas, les vols direct à partir d’Europe jusqu’à Buenos Aires ne se prennent qu’à Rome, Madrid et à Barcelone. Pour ceux vivant en Océanie, pas de chance le direct sans escale Sydney – Ezeiza a été annulé fin 2013. Pour ceux vivant aux EE UU, plusieurs vols directs par jour de Miami.

La compagnie argentine est toujours en déficit (1 million d’US par jour), et n’a pas encore les moyen de vouloir rouvrir des lignes directes existante jusqu’à la crise de 2001 (Milan, Paris, Londres…), c’est Air Europa qui continue a s’en charger. Elle se concentre plus pour le moment sur l’achat de nouveaux appareils et à se centrer sur l’ouverture de lignes intérieures.

 

Les meilleurs prix :

 

Les grosses compagnies sont : LufthansaBritish Airways,KLMAir FranceAir EuropaIberiaAlitalia,Aerolineas Argentinas et TAM. Vous avez donc 9 compagnies pour faire votre choix, les prix se valent car il y a souvent des promotions. A vous de faire jouer la concurrence sur internet. Hors grosse periode (janvier-février, Pâques, juillet-aout, Noël), les prix démarrent à 750 € en aller-retour.

Pour ceux qui vivent au Québec, vous n’avez aucun vol direct jusqu’à Buenos Aires, mais vous avez Air Canada en passant par Santiago de Chile, ou alors vous devez passer par les Etats-Unis ou 3 compagnies se rendent direct sur Buenos Aires,AmericanUnited et Delta. N’oubliez tout de même pas que vous avez une autre compagnie qui dessert Montreal et Ezeiza : Aeromexico.

nullAir Madrid puis Air Comet :

 

On s'en souviendra encore longtemps de la disparition de la compagnie Air Madrid le 15 décembre 2006 laissant à leurs propres sorts les voyageurs qui, une fois le vol "aller" effectué, se retrouvèrent bloqués pour leur retour. Il aura fallu plusieurs vols d'autres compagnies, payés par l'Etat espagnol, pour les "rapatrier". Quant à ceux qui avaient encore la veille acheté leurs billets, ils purent les mettre directement à la poubelle en ne récupérant jamais leur argent !  
La compagnie avait bel et bien disparu en une seule nuit.... depuis une nouvelle compagnie privée espagnole "Air Comet" a vu le jour.
Air Comet cassera aussi les prix en 2008 et 2009 et cessera aussi ses activités en novembre 2009. Tout comme Air Madrid, Air Comet laissera 7.000 passagers au sol sans jamais rembourser les vols.

nullAir Europa, nouvelle entreprise privée espagnole, a démarré la ligne sur Buenos Aires en 2007, mais après la fin précipitée des deux autres entreprises espagnoles en 2008 et 2009, tout le monde pensa que Air Europa finirait par suivre le même sort. Nous sommes aujourd'hui en 2015, et Air Europa a démontré le contraire en restant présente et en assurant chaque année de nouvelles autres liaisons en Amérique Latine. Nous voilà rassuré, puisque depuis, c’est au tour de la compagnie nationale et historique Iberia de battre de l’aile !

 

 

              Vidéo : Buenos Aires en 2012. Durée 5 mn 36 s.

 Cette vidéo fait partie du « Plan Marketing Turistico de Argentina ». Donc même si c’est bien fait, n’oublions pas qu’il s’agit d’un film promotionnel. Les réponses ne sont donc pas aussi spontanées qu’elles paraissent en avoir l’air !

nullMe faut-il un visa pour entrer en Argentine ?


NON, Un passeport suffit pour rester dans le pays 90 jours. (Ce n'est pas 3 mois qui font 92 jours ... à la douane en sortant d'Argentine ils comptent les jours, et 90 jours ce ne sont ni 91 ni 92 jours !) 

Voici la liste des pays acceptés avec un simple passeport (sans visa) :

Afrique du Sud, Alemagne, Andorre, Armenie, Australie (100 USD de Taxe d'entrée dans le pays valable 1 an), Autriche, Barbades, Belgique, Bolivie, Brésil, Bulgarie, Canada (75 USD de Taxe d'entrée dans le pays pour une entrée ou alors 150 USD pour une durée de 5 ans), Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Chili, Chypre, República Checa, Danemark, Equateur, El Salvador, Slovaquie, Slovenie,  Espagne, Estonie, Etats Unis (160 USD de Taxe d'entrée dans le pays valable 10 ans), Finlande, France, Grèce, Guatemala, Guyana, Haiti, Honduras, Hong Kong, Hongrie, Irlande, Islande, Israel, Italie, Japon, Letonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macedoine, Malte, Mexique, Monaco, Montenegro, Nicaragua, Norvège, Nouvelle Zelande,  Pays Bas, Panamá, Paraguay, Perou, Pologne, Portugal, Puerto Rico, Royaume Uni, Roumane, Russie, San Cristobal et Nieves, San Marin, Sainte Lucíe, Santa Sede, Sain Vicente et les Grenades, Serbie, Singapour, Suede, Suisse, Surinam, Tchéquie, Thailande, Trinidad et Tobago, Turquie, Ukraine, Uruguay, Vatican.

nullAttention pour les canadiens :

La taxe d'entrée dans le pays est à payer uniquement depuis le 29 décembre 2012 via internet avant votre départ de chez vous ! Allez sur le site :

 

 http://www.migraciones.gov.ar/accesible/ 

Puis colonne de gauche, cliquez sur Abone su TASA DE RECIPROCIDAD

ou cliquez directement sur :

https://virtual.provinciapagos.com.ar/ArgentineTaxes/

nullMe faut il un visa pour rester plus de 90 jours en Argentine ?


OUI, (officielement) il faut soit un visa de travail, soit un visa d'étudiant. En fait dans la pratique la réponse est NON parce que:

- Parce qu'au bout des 90 jours, vous allez au service émigration du port de Buenos Aires et vous demandez à vous faire tamponner votre passeport par une prolongation ( una "proroga" ) de 90 nouveaux jours pour la modique somme de 300 ARS / 35 EUR. Allez y les derniers jours ouvrables de vos premiers 90 jours (Le samedi et dimanche c'est fermé), allez y de préférence le matin (mais pas trop tôt : 11h, midi).

- Parce que vos 90+90 = 180 premiers jours passés, vous aurez envie de faire du tourisme et vous irez à "l'étranger" ne serait ce que 24h ou un week end. Vous reviendrez donc en Argentine avec un tampon valable 90 nouveaux jours sur votre passeport. Le tout est d'aller donc en week-end tous les 90 jours à l'étranger et cela "ad vitam eternam". Le plus simple quand on demeure à Buenos Aires est de prendre un bateau Buquebus pour passer une journée à Colonia en Uruguay.

- Parce que vous êtes trop fainéant pour aller en vacances tous les trois mois, alors vous décidez de ne rien faire, ou plutôt de vous en foutre complètement, donc une fois que les 3 premiers mois sont passés, vous devenez "illégal", et ce statut de nouvel "illégal" ne changera pas grand chose à votre vie. La police ne contrôle que ceux qui conduisent des voitures. Vous n'avez pas de voiture ? Vous ne serez jamais contrôlé de votre vie par la police. Vous avez une voiture et vous vous faites contrôler par la police ? (Et de plus manque de chance pour vous, le policier comprend que vous avez dépassé vos 90 jours), jouez les étonnés et vous devrez simplement vous acquitter d'une "colaboracion" (Aussi dénommée "una atención") de 10 à 20, voire 50 ARS.  Le jour ou vous quitterez le pays (Car un jour vous sortirez bien du pays), vous devrez passer par le bureau émigration de l'aéroport d'Ezeiza et vous vous acquitterez d'une amende (Cette fois c'est une vraie avec reçu du Banco de la Nacion) de 300 ARS / 35 EUR .

Conclusion : Le visa ne sert à rien ! (sauf si vous êtes étudiants et que certaines universités argentines vous demandent d'avoir le Visa Etudiant pour vous inscrire (ça arrive quelque fois).  

 

Video : Buenos Aires en 2007. Film du secrétariat au tourisme de la ville. Durée : 4 mn 12 s.

Petit tour d’ensemble des quartiers les plus touristiques de la ville : Boca, Puerto Madero, San Telmo, Plaza de Mayo, Retiro, Recoleta, Palermo, Abasto. N’oubliez pas de disposer d’au moins une bonne semaine pour visiter la ville. Une fois les quartiers touristiques parcourus, n’hésitez pas à découvrir les quartiers peut être un peu plus « réels », comme Balvanera, Almagro, Caballito, Flores, Colegiales, Villa Crespo, Chacarita, Belgrano.

nullJe vais profiter de mon séjour en Argentine pour aller dans les pays limitrophes, me faut il un visa pour les autres pays ?


Réponse : NON, pour les citoyens français, belges et suisses, pas besoin de visa pour passer au Brésil, Paraguay, Uruguay, Bolivie et Chili.

Par contre les canadiens doivent avoir un visa pour se rendre au Brésil ! Au Brésil on rigole moins qu'en Argentine pour ce qui est de dépasser les 90 jours, d'ailleurs ne vous amusez pas à rester 91 jours au Brésil, vous êtes sur d'avoir des ennuis. Pour les chutes d'Iguazu, les autorités brésiliennes à la frontière de Foz do Iguaçu sont un peu moins regardant que dans les années 2009 ou 2010. En effet en ce moment (2013), si votre passage aux chutes ne durent que quelques heures (dans ce cas vous vous logez coté Argentine), vous ne vous arrêtez pas au poste brésilien et vous passez au Brésil sans vous arrêter. (Y compris d’ailleurs pour les européens, donc pas de tampon d’entrée et de sortie du Brésil sur les passeports de ces derniers). Par contre à l’arrivée au poste frontière coté Argentine, il faudra le faire tamponner.

nullSi je veux rester plus de 90 jours et m'acheter un billet aller retour de 6 mois ou 11 mois, est ce que l'agence de voyage va pouvoir me le vendre ?


Réponse : OUI, mais il est vrai qu'il y a des agences en Europe qui refusent de vendre des billets supérieur à 3 mois aux "touristes". Alors ? Alors changez d'agence et achetez vos billets ailleurs.De plus maintenant presque tout le monde achète ses billets sur Internet !

Le problème existe sur certaines compagnies à l’embarquement en Europe qui refusent de vous faire monter à bord si vous n’avez pas de billet retour dans les 90 jours. Un des stratagèmes est de vous payer via internet un aller à Colonia (Uruguay en bateau) dans les 90 jours de votre arrivée en Argentine, (compagnie Buquebus).

null

A mon arrivée à l'aéroport d'Ezeiza en passant la douane, le douanier va me demander mon billet aller-retour et va s'apercevoir que je reste plus de 3 mois. Que se passe t'il ?
 

Réponse : Le douanier argentin demande très rarement le billet retour pour vérifier sa validité, il demande uniquement le passeport pour mettre le tampon d'entrée dans le pays. Officiellement vous ne pouvez pas entrer en Argentine avec un passeport et un billet de plus de 3 mois. Expliquez lui (évitez l'anglais) en français, espagnol ou italien, que vous allez poursuivre votre voyage en Uruguay, au Brésil ou au Paraguay et que vous ne restez par exemple qu'un mois en Argentine. En fait vous venez visiter toute l'Amérique du Sud, ce qui explique votre billet de 6, 9 ou 11 mois en main.

Cette technique est valable pour les français, belges, suisses, canadiens, casaques, moldaves et autres belouchistaques ......... mais pour tous ceux qui peuvent s'apparenter aux anglo-saxons comme les anglais, sud africains, australiens, néo-zélandais, nord-américains.......ils n'ont que peu chance .....Ne jamais oublier que l "Anglais" et l'ennemi de l Argentine !

nullFaut il payer une taxe en entrant ou en sortant du pays ?


Pour sortir du pays, la réponse : NON, plus maintenant !

C'est assez récent, depuis début 2009, plus une seule taxe pour sortir du pays via Ezeiza.

Jusqu'à 2009, il fallait payer après le check in, 18 USD pour les liaisons internationales et 8 USD pour les liaisons nationales.

On est donc satisfait de voir les taxes disparraitre, on se souvient encore le 14 août 2006 la création d'une autre taxe obligatoire (depuis annulée aussi), la taxe "migratoria" à payer à la sortie du pays de 5 ARS / 1 EUR. payable pour sortir du pays par les voies terrestres ! Encore une histoire de shadocks qui ne fit pas long feu, puisque devant l'impopularité de l'idée, Nestor Kirchner décida une suspension de 180 jours à partir de décembre 2006. Depuis elle ne fut jamais remise en application.

 

Pour entrer dans le pays la réponse est NONsauf pour les canadiens !

Eh oui, mauvaise nouvelle pour nos amis canadiens depuis le 29 décembre 2010 par la mise en application d’un superbe décret N° 1654/2008,  il y a maintenant une taxe spéciale pour eux à l’entrée du pays à payer au niveau de la douane d’Ezeiza. Cette belle taxe se nomme «Tasa de Reciprocidad por Solicitud de Ingreso al País” Les ressortissants de deux autres pays sont aussi taxés, ceux de l’Australie et des Etats-Unis.

Les canadiens payent 70 Usd à chaque entrée sur le territoire argentin, les australiens payent 100 Usd à chaque entrée sur le territoire argentin, et les étatsuniens payent 131 Usd mais seulement une fois pour une durée de 10 ans.

null

Vous avez un doute ?

N'hésitez pas à m'écrire : petitherge@hotmail.com

 

Je vous invite maintenant à lire la suite sur : 

Tout ce qu'il faut savoir avant de partir. 2ème partie.

Tout ce qu'il faut savoir avant de partir. 3ème partie.

Pourquoi on ne peut pas visiter l'Argentine en un seul voyage.

Ce que les tour-operateurs veulent absolument vous vendre.

 

Ensuite tout ce qu'il faut savoir avant d'arriver à l'aéroport d'Ezeiza, en un seul volet :

Tout ce qu'il faut savoir quand on arrive à Ezeiza.

 

Puis tout ce qu'il faut savoir avant d'arriver à Buenos Aires, en un seul volet :

Tout ce qu'il faut savoir quand on arrive à Buenos Aires.

 

Et enfin à connaitre, ça peut servir !

A savoir avant de prendre un taxi à Buenos Aires.

A savoir pour se loger à Buenos Aires.

Bonne lecture !

A lire aussi sur le Petit Hergé

      

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 01 - Préparation du voyage
commenter cet article

commentaires

Laurent 10/09/2016 22:53

salut et maintenant quand tu arrives , il faut ton passeport ,et ta carte d embarquement . sinon il te regarde bêtement et il te dis tant pis !!

ARNAUD Denis 24/04/2016 09:24

Bonjour et vraiment merci pour ce blog que je viens de découvrir.....époustouflan...merveilleux a la fois pour le coté pratique et le coté découverte....
Je suis en préparation d'un voyage dans ce magnifique pays ,ou plutot de decouverte y compris des pays limitrophes.
je suis dans la phase d'organisationn d'expédition de mon vehicule ,un fourgon Sprinter amenagé ,et surtout 4X4 , qui nous permettra avec mon épouse d'aller dans les endroits les plus reculés .
Ce départ est prévu pour Octobre ,nous resterons sur place pour une premiere période de 4 mois plûtot consacrés a la Patagonie ,puis retour en France pour un ou deux mois et retour pour une nouvelle periode de 3 ou 4 mois pour le nord , Chilli ,le Perou ,le Bolivie ....mais nous n'avons pas d'imperatif ni de temps ni et d'itinéraire....
Voila pour un premier contact,mais je pense que vu la mine de conseils et d'infos que vous donnez , ce ne sera sûrement pas le dernier .
Merci encore et félicitation pour ce travail "colossal"
Marie Therese et Denis

Romain 02/07/2012 15:02


Supers infos! Merci!!

Pauline Barraud 10/09/2009 11:31

Bonjour,Merci beaucoup pour toutes ces informations. Cette page sur les moyens de paiement m'effraie un peu car je viens... vivre à Buenos Aires 2 ans... et je ne pourrai pas changer des euros. Du coup, comment payer son loyer (en cash non?), ses factures ect si l'on ne peut que sortir 70 €?Merci beaucoup pour ta réponse!pauline

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS