6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 20:26

Mise à jour : 06 septembre 2010. Article écrit par Pierre Largeas.

De plus en plus de raisons de faire la fête :

 

En Argentine, toutes les raisons sont devenues bonnes pour faire la fête. Si vous ne me croyez pas, allez jeter un coup oeil sur l’agenda d’une des nombreuses compagnies spécialisées dans l’organisation de fêtes en tous genres. En effet, depuis près d’un an, les raisons de fêter les évènements importants dans une vie se sont multipliées et diversifiées. Que ce soit pour un baptême, une Bar Mitzvah, un anniversaire des 5, 15, 50, 90 ans, ou bien pour un bébé pas encore né, tout est prétexte à faire la fête ! Beaucoup d’entreprises ont profité de cet engouement pour en faire leur principale activité. Avec des budgets pouvant aller jusqu’à 40.000 EUR pour un anniversaire, les possibilités deviennent presque infinies.

La Quinceañera :

 

 La «Quinceañera» est l’évènement phare dans la vie d’une jeune fille argentine. Que ce soit au Mexique, en Colombie, ou bien même à Cuba, cet anniversaire des 15 ans est tout simplement incontournable. Ici en Argentine, les parents n’hésitent plus à se ruiner (même dans les classes sociales les plus basses) pour que leur petite fille se souvienne toute sa vie de ses 15 ans. Une Quinceañera peut parfois facilement coûter jusqu’à 40.000 euros, les jeunes filles choisissent des robes dignes de mariages de stars, si bien que des créateurs se sont mis à designer des robes spécialement pour cette occasion. Pour une fête des 15 ans, il faut au moins mettre au minimum entre 2000 euros et 5000 euros incluant des prestations sur mesure. L’idée est de faire ressembler le plus possible la jeune fille à une princesse. Elle doit le plus souvent apparaître en habit de fête, dans les tons blancs ou roses, accompagnée de ses parents, de ses grands parents, de sept demoiselles d'honneur et d'autant de prétendants qu'elle le désire. Cette fête marque le passage de l’enfant à la femme. Ainsi, que la famille soit religieuse ou non, la fête se doit d’être marquante et significative pour la jeune quinceañera.

Autrefois la fête des 15 ans chez les filles se limitait (si on peut dire) à une soirée de princesse, aujourd'hui en plus bien souvent elles partent en voyage entre copines. Suivant les moyens, d'un simple week end, jusqu'a des croisière de Buenos Aires vers les Caraibes et les Etats Unis ! ................ tout un marché à prendre !

Photo : les croisières des 15 ans !  Pour les porteña, une croisière en Floride ou au Bresil, pour les provinciales, un séjour à Buenos Aires !

Petits mais coûteux :

 

 Le plus étonnant reste à venir. Autrefois, des fêtes dites intimes, qui réunissaient la famille et les amis proches, comme par exemple les anniversaires pour enfants, sont aujourd’hui devenues de vrais évènements complexes à organiser, faisant appel à des DJ (400 euros), animations (500 euros), spectacles (600 euros), photographe (400 euros) et bien sûr un buffet thématique (400 euros). Les anniversaires pour enfants sont les évènements qui se sont le plus complexifiés ces dernières années. Les façons de les fêter sont quasi infinies. En général, les garçons choisissent plutôt des activités à l’air libre, le foot par exemple, et des ambiances décoratives de super héros, de pirates, ou encore de personnages de dessins animés. Les filles sont davantage tournées vers le genre de prestations que propose l’entreprise Plaza Delivery Event Planners. A savoir, le Lovely Spa, en général autour de 1200 euros pour 12 filles, avec au programme, manucure, maquillage, coiffure, et bien sûr chorégraphies.  Il existe également des thèmes de princesses incluant déguisements, buffet, maquillage, danses, photographe personnel et autres pour un total de 2000 euros. Pour sa fille, Carlos Tevez, célèbre joueur de football de la sélection argentine, a fait appel à l’entreprise Plan V qui n’a ni plus ni moins recréé le décor féerique de Disneyland et de tous ses personnages. Toutefois, et heureusement, d’autres animations moins coûteuses existent telles que la réalisation de parfums ou de shampoings (700 euros pour 25 enfants) qui plait de plus en plus.

Photo : Apres la fête, les souvenir en photo ounvoidéo sur CD ou DVD. (On devient une star !)

Le look, déguisement et merchandising :

Des entreprises uniquement axé sur le (re)looking pour ne pas dire sur le déguisement, propose par exemple 5 changements de costune pour une même soirée pour la quinceañera. Depuis la fin de la crise en 2003, un nombre important de marques à Buenos Aires n'existent et ne créent que pour ça ! 

Entre tenue de "vamp", de "princesse", de "femme fatale" ou de "cosplay à la japonaise", la quinceañera va pouvoir se montrer à tous ses proches. Une aubaine pour ses sociétés de vêtement de se faire connaitre.

Sur les cartons d'invitation des fêtes, le ton est donné ! (Il faut penser aussi au merchandising et à la panoplie de produits dérivés pour les invités de la fête !).... pour les fetes de baptême, des invitations aimantée pour mettre sur le frigo ! (photo en bas de l'article).

   

Photos : Carte d'invitation, un brin "Cosplay" pour Lucia ou un brin "future mariée" à droite.

Un exemple : L'entreprise Fun Time

 

Photo : 600 "15 ans" ovationnent l’apparition de Matias Ale, acteur argentin de telenovela, pour animer une soirée lors d’une fête de fin d’année 2009 par l’entreprise Fun Time. Je vous laisse en espagnol le texte :

"Motivado por los piropos y el griterío de más de 600 quinceañeras, Matías Alé se tiró sobre la multitud de chicas que lo esperaba ansiosa. El ex de Graciela Alfano condujo una fiesta de fin de año que organizó una agencia de turismo que organiza viajes a Disney para chicas que cumplen quince años. Excitadísimo, Alé no podía creer ser tan popular entre mujeres tan jóvenes".

Pas encore nés mais déjà adorés :

 

 A partir du 7ème mois de grossesse, la future mère, sa soeur ou bien une amie proche organise ce que l’on appelle un «Baby Shower» dans le but de réunir toute la famille et les amis proches afin de souhaiter la bienvenue au futur nouveau-né. Cette tradition venue des Etats-Unis connaît aujourd’hui un succès sans précédent en Argentine. Il est convenu d’organiser cette réception le week-end ou bien un soir en semaine et la personne en charge de l’organisation doit au préalable demander à la future maman quels sont ses souhaits de cadeaux pour son enfant. Andrea Roitberg en connaît un rayon. Elle organise tous les Baby Shower des célébrités locales. Ses tarifs vont de 2000 euros à 4000 euros pour une réception de 20 personnes. La société d’Andrea réalise 2 à 4 Baby Showers par semaine, et à chaque occasion les décors qu’elle met en place sont dignes de ceux d’Alice au pays des merveilles. Sa technique de vente dit-elle, est d’en mettre plein la vue aux parents au Baby Shower pour qu’ils aient ensuite envie de faire appel à elle pour le baptême ou le premier anniversaire.

Photo : Publicité d'une société qui ne prépare que des Baby Shower et le merchandising qui va avec.

Des entreprises sur mesure :

 

L’entreprise Gran Córdoba Eventos, créée il y a 45 ans et auparavant spécialisée dans la pâtisserie artisanale, n’avait jusqu’à présent exécuté que des commandes d’anniversaires ou encore de fiançailles. Elle propose désormais un panel de services exceptionnel, allant de l’organisation de baptêmes à la Bar Mitzvah, mais encore de l’anniversaire de divorce à celui de son animal de compagnie. En 2009 l’entreprise a enregistré un total de 50 commandes. Aujourd’hui, son carnet de pré commandes est complet jusqu’à mi-2011, tout en sachant que la moitié de ces demandes ne concernent ni des couples ni des anniversaires. Tous ces évènements qui viennent s’ajouter aux moeurs argentines alimentent ce business, si bien que malgré les 5 salons de réception dont dispose Gran Cordoba Eventos à Buenos Aires, il vous faudra vous y prendre au moins 6 mois à l’avance pour organiser un évènement quel qu’il soit.

Les idées ne manquent pas à ces évènements. Les noces d’or (50 ans de mariage), plutôt rares lorsque l’on sait qu’un mariage sur trois se termine en divorce, sont celles auxquelles les couples accordent le plus d’importance. En règle générale, c’est aux enfants ou amis proches d’organiser ces noces et les réceptions peuvent atteindre jusqu’à 100 personnes avec comme prestations un photographe personnel, 1 ou 2 spectacles sur scène, un bal dansant et un buffet. Pour fêter ses noces d’or, le couple KISS a invité ses enfants et ses petits enfants à passer une semaine à Cordoba à l’hôtel 5 étoiles El Castillo où fut organisée à leur demande une fête médiévale. Déguisements, banquet et danse toute la nuit, ces prestations sont à des prix exorbitants, mais il faut croire que c’est le prix à payer pour vivre comme des rois.

 

Photo : On organise aussi des fêtes de divorce, avec gateau, déguisement et décors !

Liens externes :

Des exemple de sociétés argentines de tourisme spécialisée dans les "15 ans" :

- Viajes Nikant.

- L'Agence FunTime.

- Gran Cordoba Eventos. Catering et salon de fêtes.

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Les 15 ans s'amusent en croisière !

A lire aussi dans le Petit Hergé :

- La guerre des cellulaires.(Juillet 2010).

- Une opération marketing qui tourne au fiasco.(Mai 2010).

- Les fêtes du bicentenaire de l'Argentine.(Mai 2010).

- Le délire de Joe Bar sur les routes argentines.(Août 2009).

- Les cantinas de Buenos Aires.(Juillet 2009).

- Fotolog et Floggers.(Septembre 2008).

- Le cinéaste Pablo Trapero.(Mai 2008).

- Andres Calamaro, artiste argentin.(Avril 2008).

 

Photo : Les aimants à mettre sur son frigo, pour se rappeler de la fête d'un bapteme !

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 6B - Les coutumes argentines
commenter cet article

commentaires

Philippe 07/09/2010 00:05



Article très intéressant, mais je suis impressionné par les prix ... on parle en Euro ou Pesos ??



Le Petit Hergé 17/09/2010 18:15



En euros, en euros…, de toute façon avec une inflation en ce moment (sept 2010) proche de 1% par semaine !
(0,7 à 0,8% par semaine). On dépense puisque demain sera plus cher !


Peso, dollar, euro, … toujours pas de dévaluation du coté du peso, donc ça revient à dire que le pays a aussi
une inflation équivalente en euros !!!


Les prix n’ont plus trop d’importance, tout se discute, tout se monnaye.


La semaine dernière le litre de Quilmes était à 4,10 pesos (0,82 Euros), cette semaine le litre est à 4,50
pesos (0,90 euros), quant à l’Heineken (fabriqué aussi par Quilmes en Argentine) elle est passé à 7 pesos cette semaine (1,40 Euros). Prix relevé chez
« Mon-chinois-d’a-coté-de-chez-moi » (17 sept 2010).



Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS