12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 14:35
Mise à jour : 12 juillet 2008

La place centrale de CafayateCafayate 

Cafayate : 11.000 habitants.
Dpto de Cafayate : 12.000 hab.
Provincia de Salta.
Positionnement : 24°54′00″S 65°29′00″O
Altitude : 1.700 m.
Distances :
Salta à 183 Km. Buenos Aires à 1.386 Km.

 

Bodega Vasija Secreta de CafayateLe village de Cafayate se trouve dans l'extrême sud de la province de Salta, il est le passage obligé pour visiter la vallée Calchaquie et la Quebrada de las Conchas, ainsi que pour découvrir les bodegas de la région. Le plus connu étant le Torrontés.
Lorsqu'au XVIème siècle les espagnols ont affronté les diaguitas, ces derniers se sont réfugiés dans cette partie des vallées pour résister et finalement se rendre en 1657. Les terres étaient fertiles, et la famille Aramburu fut une des premières familles espagnoles à venir s'y établir. En 1826, Josefa Antonia Frías de Aramburu qui vivait alors à San Carlos (quelques Km. au nord) donne une partie de ses terres pour fonder Cafayate et fait construire une première église ainsi qu'une maison pour religieuses pour vénérer Nuestra Señora del Rosario. Son fils Manuel Fernando de Aramburu poursuit l'oeuvre de sa mère et en 1840 délimite le village et trace les premières rues. On y cultive déjà la vigne et en 1850 la première bodega apparaît. Depuis lors toute la principale activité économique de cette localité est viticole. Au XXème siècle, une ligne de train est tracée pour permettre d'apporter les tonneaux vers Salta (dans un premier temps, la ligne s'arrêtait à Alemania à 80 Km. au nord de Cafayate, puis la cargaison poursuivait sa route à dos de mulet).

 Les vignes de Cafayate

Les Bodegas de Cafayate :
Il y a à Cafayate 1.200 hectares de vignoble, tout est parfait pour permettre l'élaboration d'un bon vin, sol, terre, climat, 300 jours d'ensoleillement par an, altitude et une amplitude thermique idéale entre la journée et la nuit (qui peut arriver à 18ºC suivant la saison). La première et plus ancienne bodega de Cafayate toujours en activité est celle de La Banda datant de 1857. (Ce n'est pas la plus ancienne de la région, en 1556, les espagnols commençaient déjà à Salta la production de vin). La Banda élabore les vins connus sous l'étiquette Vasija Secreta.
En 1892, les frères David et Salvador Michel créent la Bodega La Rosa, cette bodega existe toujours et possèdent 720 hectares de vignes. Elle commercialise sa production sous le nom de Michel Torino.
En 1938, La finca La Florida (existante depuis 1850) passe aux mains de Arnaldo Etchart qui agrandit la surface de ses vignes de 65 à 300 hectares et impose son nom sur les étiquettes (Vinos Etchart). En 1996, le groupe français Pernod Ricard achète la bodega.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 A voir à Cafayate :
-
 La Catedral : Construite en 1885 dédiée à Nuestra Señora del Rosario, elle remplace l'église qui avait été offerte par Josefa Antonia Frías de Aramburu en 1826 et qui était tombée en ruine. C'est une des 3 seules églises d'Amérique du Sud qui possède 5 nefs. Elle se trouve sur la place centrale.
- El Museo Historico Regional : Tout se qui concerner le peuple diaguitas qui vivait dans la région. Ce musée s'est ouvert en 1935 dans le village de Animaná puis en 1943 a déménagé à Cafayate. Rodolfo Cavo a durant 66 ans de sa vie participer à l'étude des diaguitas, une partie de ce musée renferme les fruits de sa recherche. (Calle Colon 191).
- El Molino jesuitico : Très proche du village à seulement 6 Km. vous pouvez voir toujours en place un moulin à grain de plus de 350 ans et l'on met en marche pour quelques occasions durant l'année.
- El Mercado Artesanal : Sur la place principale (juste en face de la Cathédrale), un petit centre de vente de produits artisanaux, l'occasion d'acheter quelques trucs originaux.
- El Museo de la Vid y el Vino : Il a été créé en 1981 et occupe un bâtiment datant de 1888 qui appartenait à la Bodega Encantada, propriété de la famille Peñalba Coll Argañaraz. 
 

Film de 5 mn 25 amateur, faisant découvrir le village de Cafayate et les paysages aux alentours durant un voyage pendant juillet 2007 - Ralacou (en français aux légers accents québécois)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Serenata de Cafayate

Les fêtes :

Depuis 1974, le festival folklorique le plus important du NOA se tient à Cafayate pendant deux jours chaque deuxieme quinzaine du mois de février. Le festival a lieu dans la Bodega Encantada. Le festival est aussi appelé la Serenata.
L'entrée de la vallée de las Conchas à partir de CafayateLes conseils du Petit Hergé :
Il faut absolument passer à Cafayate quand on visite la Province de Salta. Le village n'est pas en lui même le point le plus important à voir, mais plutôt les paysages aux alentours. Les 3 vallées sont à connaître. Tout d'abord en direction de Salta vers le Nord Ouest, la vallée de las Conchas. Vers le sud en direction des ruines de Quilmes la vallée du Rio Santa Maria, et puis au nord, vers Cachi, la vallée Calchaquie. Passez donc au moins 1 voir 2 nuits à Cafayate.
Pour ceux qui font la boucle Salta-Cafayate-Cachi-Salta, sachez qu'il est impossible de la parcourir en 1 ou même deux journées. Les agences locales de Salta qui vous vendent le pack en 2 jours ne sont là que pour s'en mettre plein les poches. Une agence "sérieuse" vous proposera ce circuit en 3, voir 4 ou 5 jours. Plus le circuit possède de jours, plus vous êtes surs que l'agence est viable. N'hésitez pas non plus à étirer plus au sud (Quilmes, Amaicha, Santa Maria, Tafi del Valle), au nord plus haut que Cachi, poursuivez si vous pouvez jusqu'à La Poma. (plus au nord sur RN40, entre la Poma et San Antonio de los Cobres, laissez tomber, la route de ripio est très difficile et passe à près de 5.000m d'altitude)
Bien entendu l'idéal comme toujours est de louer à Salta une voiture et de prendre au moins 1 semaine de location (souvent 200 Km. par jour ne sont pas suffisants, n'ayez pas peur de prendre "Km. illimité" vous ne le regretterez pas).

Bodega El Esteco à Cafayate
Photo (Graciela Calabrese) : La bodega El Esteco à Cafayate.
Bodega La Serenata de CafayateLes liens en relation avec le sujet :

Municipalité de Cafayate : Le site de la  municipalité de Cafayate, histoire, tourisme.
- Le vin à Cafayate : Article daté du 1er juin 2008 publié dans La Nacion.
- Vasija Secreta : Site de la Bodega Vasija Seceta
- Bodega Peña Veyrat Durbex : Site web de cette bodega rachetée en 2001. Ex La Finca.
- Bodega La Rosa - El Esteco : Site web des vins Michel Torino.
Bodega Nanni à Cafayate
Photo : Bodega Nanni à Cafayate
Finca El Recreo à Cafayate D'autres articles à lire dans le Petit Hergé :
- Tafi del Valle (Tucuman)
-
San Miguel de Tucumán Historique de la ville de Tucumán.
- San Miguel de Tucumán A voir dans le centre ville.
- San Miguel de Tucumán Les alentours de la ville.
- Cachi (Salta)
- San Antonio de los Cobres (Salta).

- Amaicha del Valle (Tucuman).

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

bernard alsace 03/06/2010 22:50



Bravo pour les infos et ton humour Cela me conforte dans mon envie de découvrir ce magnifique pays!!!



maud 10/05/2010 13:50



Merci pour toutes ces précieuses information,s et quel boulot!


Ton blog est incroyablement bien fourni en infos et tes photos sont superbes, quel super voyage.....ça fait rêver!


Il ne me reste plus qu'à trouver un hôtel sur le site de voyages Trivago et à économiser un peu pour  m'offrir un billet d'avion jusque là bas!



Kalchaqui 04/05/2010 00:57



El Museo Historico Regional : Tout se qui concerner le peuple diaguitas qui vivait dans la région. Ce musée s'est
ouvert en 1935 dans le village de Animaná puis en 1943 a déménagé à Cafayate. Rodolfo Cavo a durant 66 ans de sa vie participer à l'étude des diaguitas, une partie de ce musée renferme les fruits
de sa recherche. (Calle Colon 191).


Merci de rectifier, il ne s'agit pas de Rodolfo Cavo mais de Rodolfo Bravo. Ceci dit le musee est tres souvent ferme, pas entretenu, pas mis en valeur et la veuve et fils de rodolfo bravo ne sont
pas tres motive pour acceuillir les potentiels visiteurs.



Catherine 28/06/2009 11:45

Je serai en août en Argentine, je vais découvrir la région NO et votre blog m'aide à préparer mon voyage. Pour la boucle Salta-Cafayate-Cachi-Salta, quand on ne veut pas louer une voiture, à quelle agence sérieuse peut-on s'adresser et où ? A Salta ? Je suis preneuse d'adresse ! Merci d'avance et bravo pour votre blog !

Ben 22/07/2008 16:30

vraiment chapeau bas pour le travail effectué pour ton blog!C'est vraiment uen référence !Je vais découvrir l'Argentine durant mon voyage de 6 omis et j'en ai déjà un aperçucgrâce à toi !Ben

Paddy 15/07/2008 11:29

Juste un petit commentaire à destination des éventuels amateurs qui voudraient aller se balader dans le secteur. Pour l'avoir parcouru, je confirme les conseils d'Hergé : le mieux, c'est de louer une bagnole, car il y a vraiment de la distance à parcourir. Gaffe si on veut aller de Cafayate à Calchi par la route : c'est pas goudronné et il faut prévoir de la marge en temps. (Là-dessus aussi, conseils à suivre. Vouloir faire le circuit en 2 jours, c'est réservé aux amateurs de rallyes automobiles qui se foutent de ce qu'il y a à voir) Mais franchement, parole de touriste de base, vous serez pas déçus ! A propos, Hergé, en janvier dernier, le site de Quilmes était bloqué par les gens du cru qui protestaient contre sa confiscation. (Mais qui proposaient gentiment de monter avec eux sur la charrette à l'heure de la manif'!) Sais-tu où ils en sont ?Enfin, toujours pour les amateurs, mais qui sont coincé en France, sachez que le vin "Torrontes" de chez Etchart est, chance, très facile à trouver en France. A votre santé !

Le Petit Hergé 15/07/2008 15:04




Pour les amateurs de vins. En effet il est assez facile de trouver du vin et plus particulièrement du vin de
Cafayate en Europe. Toujours pour des raisons de protectionnisme, en France moins de choix qu’en Belgique ou au Luxembourg. Pour ce qui est de la Belgique par exemple au Carrefour d'Auderghem.
Amusante etiquette pour l'export d'Etchart, pour un vin qui vient du NOA de le nommer "Rio de Plata", (bah on est pas a 1.500 km près !, on pourrait aussi appeler un vin alsacien "Vino
Lambrusco", je suis sur que les japonais n'y verraient que du feu !)) Bouteille autour de 5 euros.

Pour ce qui est des ruines de Quilmes, en effet le site a été bloqué quelques mois, puisque la concession a pris fin (hotel, bar et souvenirs à touristes), les terres étant propriétées des
calchaquies, ceux ci ont refusé que le gouvernement de Tucuman reloue la concession à une société privée. A partir de novembre 2007, le site était donc fermé par un barrage indien, il a été
réouvert fin janvier 2008. Maintenant il n'y a plus de tarif d'entrée, on donne ce qu'on veut aux indiens.



Martine 13/07/2008 04:07

Merci Hergé. Comme c'est beau !! Je vais avoir du mal à attendre mon nouveau séjour en Argentine devant de telles merveilles. Merci encore.Martine

Le Petit Hergé 14/07/2008 21:47



Le NOA a toujours été ma région favorite en Argentine, j'y vais souvent et pourtant à chaque fois je découvre
de nouvelles choses. Je ne suis jamais au bout de mes surprises, à bientôt !   



Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS