7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 13:56

Mise à jour : 07 mars 2008


Service Cama sur Flecha BusLes Bus en Argentine

Après enquête en mars 2007 de l'UTN, le gouvernement prend des dipositions afin d'assurer une plus grande sécurité des passagers dans les bus à deux étages.


Bus à deux étage devant l'Oblesique de Buenos AiresUn chapitre de plus à insérer dans le dossier « bus en Argentine ». Cette fois ci peut être s’agit il d’une bonne nouvelle, car dans 180 jours (vers octobre 2008) des mesures auront été prises pour améliorer la sécurité à bord des bus de longue distance dans le pays.

Le « Secretaría de Transporte de la Nación” vient en effet de prendre des décision après une étude faite par l’UTN (Universidad Tecnológica Nacional) concernant les bus à deux étages (qui représentent ici 70% du parc des bus du pays). Les bus argentin ont la fâcheuse habitude de se coucher dans les tournants (quand il y en a), on impute ce fait au vent, au tournant lui-même, mais peut être faudrait il plus regarder de près à la conduite même des chauffeurs, à leurs conditions de travail aux horaires illimités, à la vitesse (déjà vu a 150-160km/h sur les nationales), aux pneus fatigués, etc…

Voila qu’un dossier complet a été remis au gouvernement (il y a quand même un an), et il fallait donc prendre des mesures…publiées au bulletin officiel mardi dernier.


Via BarilocheVoici les mesures :

-          Bus à deux étages devront être équipés de frein ABS.

-          Le système d’alarme contre les incendies dans les moteurs sera rendu obligatoire.

-          Un examen de « stabilité » devra être effectué par toute nouvelle unité lors de l’incorporation de celle-ci dans la flotte d’une entreprise.

-          Un limitateur de vitesse sera placé dans chaque bus pour l’empêcher de passer au dessus des 100 Km/h (nouvelle vitesse légale pour les bus en Argentine : 90Km/h sur les routes, 100 Km/h sur les autoroutes).


Cliquez pour aggrandir !


Un Volvo B12R 2005 d'Andesmar dans le Chubut.D’après le rapport de l’UTN, il y a dans le pays (mars 2007) 2.763 bus de deux niveaux neufs, l’age moyen de ces bus est de 3,7 ans. Son « indice de dangerosité » est le double d’un bus conventionnel, puisqu’il a un indice de 0,30 mort pour chaque 100 millions de passager/Km. Un bus classique d’un seul niveau a un indice de 0,16. Pour rappel le même indice pour les occupants de voiture en Argentine est de 1,7. Après enquête effectuée auprès des chauffeurs, 45% de ceux-ci reconnaissent que le vent est dangereux pour ce genre de véhicule.


Panneaux argentinsDe son coté la CEAP (Cámara de Empresas de Autotransporte de Pasajeros) syndicat des sociétés de transport de passagers reconnaît que les dispositifs à mettre en place dans chaque unité peuvent être réalisés (coût de 4.000 Eur. par unité) rapidement mais que ses frais devraient être compensés par une augmentation des tarifs. Une façon de presser le gouvernement à accepter un réajustement des prix des billets dans les 6 mois à venir !


Le risque des doubles niveauxAutres points qui n’ont pas été évoqués jusqu’à présent, les dispositions laborales des chauffeurs, surpressés par leurs sociétés pour augmenter leurs cadences de conduites. De plus la CEAP demande au ministère des transports que les routes puissent avoir au moins 7,30m de large. (Ce qui est loin de la majorité des routes provinciales) et des bas cotés d’au moins un mètre de large pour pouvoir s’y arrêter en cas d’urgence.



Bus de la compagnie Cata (C'est la cata!) 09 morts en janvier 2008 dans la province de San Juan.Les conseils du Petit Hergé :

Bonne annonce, on verra dans quelques mois si les faits suivront les décisions. Pour ce qui est du transport par route et par bus en Argentine, il suffit de prendre toujours quelques précautions pour pouvoir voyager le plus sûrement possible. Tout d’abord si vous en avez la possibilité choisissez les places du niveau inférieur à celles du niveau supérieur, ça tangue moins ! Autre chose à savoir, surtout ne prenez pas les places des 3 premiers rangs si vous voyagez au niveau supérieur, et encore moins celles de la première ligne derrière le pare brise supérieur, en cas d’accident ou de renversement, vous êtes sur de rejoindre l’au delà. Il y a bien sur aussi les bonnes compagnies, et les autres. J’entends par « bonne compagnie » celles qui ont rarement d’accident, et qui ont des unités propres, modernes et agréables. Je classe dans ce groupe les compagnies : Via Bariloche, Tigre Expresso, Andesmar.

Il y en a aussi qui sont moyennes (ex : Chevalier, Veloz del Norte, Flecha Bus), ou même très moyennes. Quand aux nuls, évitez à tout prix : Via Tac, Tac, Cata.

Sur ce … bonne route !


Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 3A - Bouger
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS