25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 16:22

Mise à jour : 21 Juillet 2011 / 24 juillet 2009. Article de Pierre Lavenue.

Animaux et machines agricoles à La Rural 2009 de Buenos Aires. Photo : Pierre LavenueLa Rural 2009 à Buenos Aires :

Comme tous les ans depuis plus d'un siècle (123ème édition), le salon de l’agriculture de Buenos Aires dans le quartier de Palermo est un évènement de grande ampleur. Le coup d'envoi a été donné ce jeudi 23 juillet, on a ainsi enregistré 1369 animaux, 12444 visiteurs en ce premier jour (le week end on depase les 100.000 visiteurs), 500 exposants et même 10 provinces viennent y faire la promotion de leurs produits dans leur propre stand (Catamarca, Chubut, Cordoba, Formosa, Buenos Aires, Rio Negro, Salta, San Juan, Santa Fe et Santiago del Estero).
On attend encore 400 animaux au cours des jours suivants qui vont s'y ajouter, on pense que malgrès le froid et la grippe A, les chiffres d'affluence devront selon toute probabilité être équivalents à ceux de l’année passée.
La cérémonie d’ouverture a été encadrée par Hugo Biolcati, membre de la société rurale argentine et par Mauricio Macri chef du gouvernement de la ville de Buenos Aires. En revanche, aucun signe de vie d’un représentant du gouvernement en cette journée, il faut dire qu’entre les agriculteurs et les Kirchner, on n’est pas vraiment copains comme cochons, la faute aux taxes sur les exportations agricoles. Le lendemain, dans la journée du vendredi 24 juillet, rapide apparition du gouverneur de la province de Buenos Aires (Scioli), pro Kirchner, qui a fait une rapide visite, histoire de montrer que depuis la défaite aux elections legislatives de juin dernier, le gouvernement tend la main aux agriculteurs.
En parlant de cochons, eux non plus n’étaient pas là, la faute cette fois à notre NHN1. Cela étant, cette mesure se veut ultra sécuritaire et vise plutôt à rassurer qu’elle ne représente un réel danger de contagion.

Pour lire l'article sur la Rural 2011.

Le 23 juillet 2009, inauguration avec Mauricio Macri à gauche et Hugo Biolcati à droite
Photo : Le moment où on coupe le ruban ! A gauche, le président de la ville Mauricio Macri, à droite Hugo Biolcati, président de la SRA (Sociedad Rural Argentina). Photo Clarin.

A ne pas mettre un cochon dehors :

Sous un temps on ne peut plus froid, au meilleur de la journée il faisait à peine 8 degrés, on pouvait donc admirer veaux, vaches et non pas cochons mais plutôt chevaux, moutons, poules, paons, lapins etc. Pour les frileux, à l’intérieur de l’exposition on pouvait voir des stands de tous types, de celui des vendeurs de ceintures, de manteaux de cuir ou de couteaux jusqu’à celui de l’ambassadeur d’Indonésie.  A l’extérieur aussi, pour les courageux cette fois mais aussi et surtout pour les gourmands vous pouvez goûter fromages et saucissons. Le panel gastronomique ne se limite pas là, les douceurs à base de confiture de lait, les confitures, les bonbons raviront les amateurs de sucré. Nouveau cette année, ce jeudi a eu lieu le forum panaméricain sur la bio énergie. Il s’agit de présenter un programme réalisé dans l’état de San Pablo au Brésil visant à développer les chaines de productivité bio énergiques dans les domaines de l’agro industrie de l’alimentaire et de la silviculture.


A la Rural, on peut distinguer deux types de visiteurs, ceux qui viennent pour la curiosité et se promènent pour  voir les animaux et visiter les stands et les entrepreneurs, qui ne sont pas venus « pour faire sécher le jambon »  mais pour signer des contrats ou entamer des négociations. Quoiqu’il en soit, on peut aussi venir à la Rural pour regarder les concours des meilleurs chevaux et se balader au milieu des vrais gauchos : bottes de cuir poncho et béret évidemment.
Cette exposition est parfaite si l’on veut y emmener les enfants, tout particulièrement en début de semaine lorsqu’il n’y a pas encore trop de monde car le week end en général le taux d’affluence bat des records. Les petits peuvent profiter de spectacles et de jeux mis à leur disposition. Il n’est pas rare de voir un père de famille expliquer à ses enfants de manière simple comment sont sélectionnés les meilleurs taureaux surtout en début de semaine. Cela étant  d’autant plus vrai cette année qu’avec la fermeture des écoles pour cause de grippe porcine les enfants ont davantage de temps libre.

 


Vidéo : La Rural Edition 2008. Petite vidéo sur la présentation des bovins, ovins et équidés. Petit tour sur le predio central ainsi que dans les principaux halls. 8 mn 55 s. (2008).

Fête agricole et forum politique :

La Rural
est aussi une excellente occasion de dresser un tableau de la situation politique et économique du pays ou tout du moins de repérer certains signes guère prometteurs. Concernant l’inflation elle n’échappe pas à la rège, lorsque l’on compare les prix de cette année avec ceux de l’édition précédente, ils ont augmenté en moyenne de 15% avec une augmentation de deux pesos pour l’entrée (de 13 à 15) et un choripán environ plus cher d’un peso.  Néanmoins, certains produits comme les empanadas restent au niveau des prix de 2008. Même si ce salon de l’agriculture semble bien se dérouler et que la Rural peut être considérée comme la vitrine d’un an de travail agricole, rappelons que ce secteur, à la base de l’économie argentine connaît en ce moment de fortes difficultés, d’où l’absence d’un représentant du gouvernement. Alors que la sécheresse du pays a aggravé la situation des éleveurs, les taxes sur les exportations agricoles, notamment celles sur le soja restent fortes. L’indignation des agriculteurs n’a cessé d’augmenter devant le refus du gouvernement d’abaisser suffisamment ces taxes. Ne parlez pas à un gaucho des Kirchner, il risque de vous envoyer par la fenêtre. En revanche, j’ai aperçu quelques calabazas (pour le maté) avec un petit écusson gravé avec écrit « con el campo  », autrement dit avec le monde rural sous entendu «  contre le gouvernement » aussi.
Bref, le baromètre n’est pas au beau fixe et La Rural est la preuve vivante de certaines difficultés que traverse le pays actuellement. Néanmoins, les difficultés du moment ont été surmontées avec brio puisque l’essentiel y est : un salon réussi et des visiteurs qui viennent en masse malgré le temps peu clément. Espérons maintenant qu’il en ira de même pour l’économie argentine et que les problèmes du moment seront vite résolus.

La Rural 2009 de Buenos Aires Fiche Technique :

Le salon de l’agriculture est ouvert au public tous les jours, sur l’avenue Sarmiento, 2700 de 9h à 20h jusqu’au 4 août, attention à l’affluence le week end. Prix d'entrée 15 ARS. Métro : Plaza Italia ligne D.
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez voir sur le site internet  www.exposicionrural.com.ar les activités qui se sont passées sur la piste centrale en vidéo.
Sinon autre site web, celui du Parc des expos de la Rural.

Salon agricole La Rural de Buenos AiresD'autres articles dans le Petit Hergé :
125ème Exposition de la Rural de Buenos Aires 2011- 125ème Rural de Buenos Aires en 2011.(Juillet 2011). 

- Crise du campo en 2008.(Mars 2008).
-
San Antonio de Areco.(Mars 2009).
-
Restaurant Cosmopolitain de Buenos Aires.(Juillet 2009).
-
Le Bar Merval à Buenos Aires. (Juillet 2009).
-
Manger à Buenos Aires. (Septembre 2008).
-
Abasto Shopping. (Septembre 2008).
-
Tanguerias et Milongas de Buenos Aires. (Juin 2007).
-
Le Cabildo de Buenos Aires. (Mai 2009).
-
Le Quartier du Micro Centro de Buenos Aires. (Mai 2006).
-
Portail Tourisme. (Juin 2009).

Photo Plaza Italia, le predio de la Rural de Buenos Aires. Photo 2004.
Photo : Plaza Italia à Buenos Aires. Les grands batiments blances : La Rural. A droite en bas, le triangle du Jardin Botanico, à droite tout en longueur, le zoo de Buenos Aires. A l'extrème droite tout en haut de la photo, le Jardin Japones.

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

02 mai 2017

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,20 ARS