5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 18:41

Mise à jour : jeudi 05 juin 2008.


Rationnement du lait dans les grandes surfaces

Voila donc les camionneurs entrant aussi en jeu dans ce conflit novela. Tout dépend bien sûr de leur position (toujours une partie en faveur du campo, et l'autre contre), en ce moment la majorité des camionneurs protestants sont en faveur des ruralistas. Mais plus que de savoir si ils coupent totalement ou non les routes, le sujet de discussion ce matin et de savoir combien de temps peuvent tenir les points de ventes alimentaires (détaillants ou hypers) sans recevoir de nouvelles livraisons.
Voilà les premières étiquettes qui fleurissent. Sur la photo, Carrefour Vicente Lopez hier après midi (mercredi 04 juin 2008). Pas plus de 6 litres de lait par personne.

A Carrefour hier 04 juin 2008.

Il y a bien sur un choc psychologique depuis hier sur la population des villes. D'un conflit assez abstrait que l'on suit à la télé pour les citadins, voila que ce conflit arrive direct dans son propre magasin pour se terminer dans son propre frigo. 
Le président Pascual Mastellone de la société Serenísima (contrôlée par Danone) affirme que dans 3 jours au plus le lait et autres produits dérivés commenceront a manquer sur les étalages de Buenos Aires et de sa banlieue.  Pour le moment le président de Serenisima confirme que la société a 80 camions bloqués sur les routes. Les camions peuvent tenir 72 heures bloqués sur les routes en maintenant le froid dans la remorque, ensuite au delà de ce temps, il faudra jeter tout le contenu.

Dans la situation actuelle, tous reconnaissent qu'au delà de dimanche, si les routes ne sont pas réouvertes, l'approvisionnement en lait dans le pays ne pourra plus se faire et les stocks déjà livrés seront épuisés.

Pour ce qui est de la viande, on devrait pouvoir "tenir" une bonne semaine !

Files interminable de camions à Gualeguaychu

Photo : File interminable de camions à l'arrêt à Gualeguaychu. Ceux ci sont en faveur du campo et contre le gouvernement.

La situation sur les routes est confuse, où le barrage est filtrant et laisse passer uniquement les voitures, d'autres laissent passer uniquement les ambulances, d'autres laisse passer voiture et bus.
D'autres encore stoppent absolument toute circulation durant 2 ou 3 heures avant de "relâcher" les voitures.

A Amstrong (Province de Cordoba)

Photo : Au croisement des nationales 9 et 178 à Amstrong (province de Cordoba), hier (mercredi 04 juin 2008), pas une seule voiture ne pouvait passer.

Répercussion économique :

Déjà les premières répercussions économiques du paro agricole, en dehors du monde rural. On estime le chiffre à 15.000 employés suspendus en ce moment dans les principales sociétés frigorifiques du pays. Soit 25% du secteur.

Les 5 articles suivants sur le sujet :

- 06 juin 2008 : Elle jette de l'huile sur le feu
- 09 juin 2008 :
Tu veux faire la paix ?
- 10 juin 2008 : Cette nuit j'ai fait un rêve
- 11 juin 2008 : Le neveu
- 13 juin 2008 : Ca ne va pas fort
- 15 juin 2008 :
Une journée particulière

Les 5 derniers articles sur le sujet :

- 04 juin 2008 : Les camioneros s'en mêlent
- 04 juin 2008 : La médiocratie
- 02 juin 2008 : Le premier qui montre ses dents a perdu !
- 01 juin 2008: : Quand la faim sert d'arme
- 29 mai 2008 : Il fait froid chez les Kirchner

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS