10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 16:52

Mise à jour : 10 décembre 2007

Les KirchneristesNous voilà aujourd'hui à la date fatidique où Kirchner succède à Kirchner et où le gouvernement de Kirchner remplace celui de Kirchner. Y a t'il du changement ? non, pas trop... on reprend les mêmes et on continue ! Petit coup d'oeil sur les hommes et les femmes de pouvoir !

12 hommes et femmes, certains connus, d'autres des nouveaux venus. Un semblant de renouvellement, pas de grande revolution, une sorte de continuité avec une pointe de surprise comme Lousteau et Barañao. On attend de voir si la mayonnaise prend ou si elle tourne au vinaigre.

Alberto FernándezAlberto Fernández

Chef de cabinet - Jefe de Gabinete

48 ans, séparé, avocat. Jusqu'a présent député à l'assemblée de la ville de Bsas.

President du Parti justicialiste de Bsas, c'est l'homme de confiance de Nestor K. Il a bien travaillé auprès de Menem et de Cavallo mais s'est racheté depuis une virginité. Il a appuyé le candidat malheureux Ibarra lors des elections porteñas de l'année. Les Kirchner ont confiance en lui, et l'ont toujours sauvé de situations pénibles.

Le misnistre de la "Planificación Federal", Julio de VidoJulio De Vido
 
Ministre de la Planification Fédérale - Planificacíón Federal
 
58 ans, architecte, ancien ministre de l'économie de la province de Santa Cruz.
 
C'est un "pingouin", il accompagne en politique Nestor depuis 1982 et a eu la charge de differents postes au gouvernement de la province de Santa Cruz durant la période de Kirchner comme gouverneur de cette province. il a le profil bas, et execute les ordres de K sans les discuter, c'est le principal interlocuteur entre le gouvernement et les syndicalistes qui ont appuyé et financé la campagne de C.Kirchner.

Martín Lousteau, ministre de l'économieMartín Lousteau

Ministre de l'économie - Economía

37 ans, ancien président de la banque de la province de Buenos Aires.

C'est la nouvelle génération, on les appelle ici les "X". Il a participé à l'ancien gouvernement de la province de Buenos Aires pendant le mandat de Felipe Solá.

Florencio RandazzoFlorencio Randazzo

Ministre de l'interieur - Interior

43 ans, expert comptable, ancien ministre dans le gouvernement de la province de Buenos Aires sous Felipe Solá.

Il a profité de son poste dans le gouvernement de la province de Buenos Aires pour se rapprocher de Kirchner. Rupture avec la ligne de Duhalde au sein du PJ dans la province, il n'a cessé de montrer de la sympathie pour Nestor. Il a de l'ambition et peut aussi profiter de son nouveau poste au gouvernement national pour prendre des galons et postuler dans le futur pour une place de gouverneur dans la province de Bsas.

Aníbal Fernández Aníbal Fernández

Ministre de la Justice et de la sécurité. Justicia y Seguridad.

50 ans, expert comptable et avocat, ancien maire, sénateur et ministre de la province de Bsas.

Un vieux routard de la politique passant de difffrents postes au sein de la province de Buenos Aires à un poste sous Nestor Kirchner de ministre de l'interieur. Il connait tous les rouages, malin comme un singe, il soutient Kirchner depuis des lustres.

Jorge TainaJorge Taina

Ministre des affaires etrangères - Relaciones Exteriores

57 ans, sociologue, ex ministre de N.Kirchner.

Reste à son poste, déjà ministre des affaires etrangères sous Nestor Kirchner depuis 2005. Véritable kirchneriste, on lui renvoie l'ascenseur et garde son poste. Apres la chute de Peron en 74, il est arreté puis part en exil,(Son père était un proche de Peron, avait participé à son gouvernement en 73 en plus d'être son médecin), il s'intéresse au droits de l'homme et travaille au sein de l'OEA (organisation des etats americains), puis rentre a la chancellerie en mai 2003.

Carlos TomadaCarlos Tomada

Ministre du Travail - Trabajo

59 ans, avocat, consultant et ex ministre du travail.

Specialiste du monde du travail et plus encore dans les relations entre syndicalistes et entrepreneurs, il a été depuis la fin des années 80 consultant pour régler des problemes sociaux épineux. En 2002, il est nommé secretaire du travail, en 2003 devient ministre du travail et aujourd'hui conserve sa charge.

Nilda GarréNilda Garré

Ministre de la défense - Defensa

62 ans, avocate, deputée, ex ambassadrice au Venezuela, et ministre de la défense en 2005.

Certainement une femme de poigne pour reprendre en main les forces armées en 2005, alors que N.Kirchner avait depuis son accession purgé l'armée d'éléments peu recommandables encore en place depuis la dictature. Elle s'en est bien sortie, l'armée est sous contrôle, la relation entre le pouvoir civil et les militaires c'est adouci. C.Kirchner la maintient à son poste.

Alicia KirchnerAlicia Kirchner

Ministre du developpement social - Desarrollo Social.

60 ans, profession : soeur de Nestor Kirchner.

L'ombre de son frère, ne parle pas à la presse, on a même du mal à connaitre ses actions et celles de son ministère. Trouve un emploi à la municipalité de Rio Gallegos (prov de Santa Cruz) quand son frère en est le maire, ministre de cette même province quand son frere en est le gouverneur, puis ministre du gouvernement argentin quand son frère en est le president. On continue aujourd'hui sur la même lancée puisque que C.Kirchner lui laisse le ministère sous les applaudissements du reste du gouvernement qui a bien trop peur de contester les Kirchner. L'état bananier en marche dans toute sa splendeur !

Graciela OcañaAlicia Ocaña

Ministre de la Santé - Salud

47 ans, diplome de sciences politiques en poche, ex députée.

Assez proche dans les années 90 de Chacho Alvarez, intègre le Frepaso en 1999 et se fait élire députée. Se rapproche ensuite de Elisa Carrio et de l'ARI (parti politique de Carrio : Afirmación para una Republica Igualitaria), se fait réelire en 2003, puis se brouille avec elle et rejoint les kirchneristes en acceptant de diriger le PAMI.(Institut National de services sociaux pour retraités et pensionnés). C.Kirchner lui offre aujourd'hui un portefeuille en or.

Juan Carlos TedescoJuan Carlos Tedesco

Ministre de l'Education - Educación

63 ans, Ex Vice ministre de l'éducation.

Il prend la relève, déjà au ministère de l'éducation quand Daniel Filmus en était le ministre. Il est désigné aujourd'hui comme son digne sucesseur. C'est un "sage" qui a dirigé l'office régional de l'éducation pour l'Amerique latine et Caraïbes.

Lino BarañaoLino Barañao

Ministre des Sciences et des Technologies - Ciencia y Tecnología 

53 ans, chimiste, chercheur au Conicet.

Nouveau ministère mis en place sous le nom de "Ciencia e innovación productiva". L'appareil scientifique doit se mettre au service de l'économie. Bref, Barañao débarque du monde scientifique et de son agence de promotion scientifique et technologique pour mettre en oeuvre ses idées. Un retournement total de la politique meneniste des années 90 qui a vu le demantelement du système scientifique du pays. Son CV impressionne, à lui maintenant de savoir impressioner par ses idées et de développer une politique scientifique nationale.

Et maintenant ? - Elections présidentielles du 28 oct 2007

- L'INDEC où l'hyperinflation

- Tramway de Buenos Aires

- Elections Buenos Aires

- Des aéroports à ne plus savoir qu'en faire

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS