19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 18:37
Mise à jour : 19 avril 2009.

On stocke et on ne vend pas !La débâcle automobile argentine :

 

Depuis le mois de novembre 2008, la production automobile argentine a baissé pour la première fois depuis la crise de 2002. En mars 2009, la production est reparti après les deux mois de janvier et février 2009 catastrophiques. L’embelli de mars 2009 n’est donc que technique car en comparant les chiffres avec ceux de 2008, on s’aperçoit que l’on est tout de même à 16% en dessous de la production de l’année dernière.


Au Brésil on essaye de tenir à coup d'aide de l'EtatLe Brésil va mal mais il se soigne :

Pour les trois premiers mois de 2009, l’Argentine a produit 71.527 véhicules dont 37.486 sont partis à l’export.

 

Les chiffres de production du Brésil pour ce début d’année sont aussi en recul (-18%). L’industrie automobile brésilienne étant plus forte que celle d’Argentine, les progressions et les reculs exprimés en pourcentage y sont toujours plus faibles. Or une simple baisse de 18% pour la production brésilienne représente un nombre d’unités en moins très important. C’est la première fois que le Brésil enregistre une baisse de production de cette ampleur en 18 ans. Depuis octobre 2008, l’activité industrielle du Brésil a baissé de 5%. Quand le Brésil tousse, l’Argentine est malade.


 


Vidéo : Crise argentine depuis octobre 2008. Reportage Mars 2009 CNN en Español. 2 mn 02 s.
On parle des chiffres de l'INDEC bidouillés. De la perte de compétitivité depuis 2 ans (2007) par l'augmentation des salaires (pour faire plaisir à la CGT) sans se soucier de la concurrence étrangère, du manque d'investissement dans les infrastructures.
Très peu d'investissement venant de l'étranger, baisse d'activité économique donc baisse de recouvrement des impôts et déficit fiscal. Donc très peu de marge pour que le gouvernement puisse agir. On va payer d'ici peu la politique (ou le manque de politique) économique mise en place en 2007.
La crise économique mondiale a été à la fois un accélérateur et un révélateur de la crise locale.
En 2 mn 02 s de reportage, tout est dit !

On a laissé passer janvier et février, mais mars n'a pas été à la hauteur !Tenir à tout prix jusqu'aux élections :

En ce mois d’avril 2009, la production automobile argentine est supérieure à ce qui peut être vendu sur le marché local, et son principal marché extérieur brésilien est en récession, il est donc certain que la production va devoir au cours du second trimestre passer par du chômage technique pour réduire la production. Il n’y a pas que l’industrie automobile qui est en récession,  le deuxième trimestre 2009 va être difficile, ce qui explique certainement pourquoi le gouvernement de Cristina Kirchner a décidé d’avancer les élections législatives au mois de juin 2009. Car après ça va sûrement être le « sauve qui peut ! ». Alors au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes est de relancer l’économie par des aides fiscales (quand même un petit coup de pouce à Iveco), ou même par des plans à moyens termes* (*mot inexistant dans le vocabulaire argentin) pour envisager un réel développement économique, on préfère avancer la date des élections pour essayer quand même de les gagner quitte à donner quelques coup de peinture ça et là, l’important est de devoir tenir à tout prix au moins encore deux mois !


La dégringolade des ventes de voitures en Argentine à partir d'octobre 2008On va brader :

Entre mars 2009 et mars 2008, les immatriculations de voitures neuves ont chuté en Argentine de 35% ! Les concessionnaires se retrouvent avec des stocks sur les bras, et depuis maintenant deux mois, les « ofertas » dans les rubriques vente de voiture des principaux quotidiens, avec crédits gratuits et rabais jusqu’à 20% se multiplient.

Au Brésil, le gouvernement de Lula a mis en place toute une série de mesures pour inciter les brésiliens à acheter des voitures neuves, les effets se sont fait sentir et depuis février 2009, il y a un petit mieux, mais en Argentine…on attend toujours un geste du gouvernement argentin !


Infographie : Ventes de voitures neuves en Argentine en 2008. A partir de Octobre 2008, c'est la chute vertigineuse.


Iveco au plus mal de sa forme !La production du 1er trimestre 2009 :

37.000 véhicules exportés au premier trimestre 2009 contre 68.000 pour la même période de 2008. Les chiffres parlent, nous ne sommes pas loin de la moitié !

Vente de véhicules neufs en Argentine pour le premier trimestre 2009 : 103.000, pour la même période de 2008 : 160.000.  Sans commentaire !


Un petit coup d'oeil sur les chiffres de production des 9 constructeurs automobiles argentins pour le mois de mars 2009 pour les comparer à mars 2008. 

Les chiffres de Fiat sont à relativiser, puisque en début 2008, le constructeur a repris sa production en Argentine après un arret de 6 ans, donc en mars 2008, il n'était qu'en début de remise en route de ses chaines de montage.

PSA Peugeot Citroen tout comme General Motors font moins de la moitié, quant à VW c'est un désastre. Iveco et Mercedes qui ne fabriquent en Argentine que des camions et des utilitaires s'effondrent car peu d'entreprises ont pour le moment envie de renouveler leur flotte. Iveco est quant à lui au bord de la fermeture.

 

 

Production automobile argentine

 

Mars

Janvier à mars

 

Par Fabricant

 

2009

2008

2009

 

FIAT AUTO ARGENTINA S.A.

4,905

1,352

9,023

 

FORD ARGENTINA S.A.

 

5,834

18,319

10,625

 

GENERAL MOTOR ARGENTINA SRL

6,690

28,958

11,889

 

IVECO ARGENTINA S.A.

 

104

1,563

174

 

MERCEDES-BENZ ARGENTINA S.A.

915

6,181

1,769

 

PSA PEUGEOT-CITROEN S.A.

5,578

27,805

10,534

 

RENAULT ARGENTINA S.A.

4,571

14,861

10,329

 

TOYOTA ARGENTINA S.A.

5,449

14,761

13,326

 

VOLKSWAGEN ARGENTINA S.A.

3,858

10,656

3,858

 

TOTAL

 

 

37,904

124,456

71,527



A vendre ! Prix -10% -20% - 30% ?ADEFA contre INDEC :

L’industrie automobile est souvent le meilleur baromètre de l’économie d’un pays, de plus il reflète aussi l’état d’esprit et le niveau d’optimisme de ses habitants. Le gouvernement argentin peut maquiller les chiffres de l'économie via l'INDEC, mais les chiffres de production et de vente de voitures neuves (via chiffres de l'ADEFA) on ne peut pas y toucher !

 

En ce moment ce qui préoccupe les politiques c’est de savoir si ils seront bien placés sur les prochaines listes pour les législatives de juin, et de savoir avec qui s’allier pour maintenir leur poste ! On en est là….


un futur possibleD'autres articles dans le Petit Hergé :

- 08 : L'industrie automobile argentine. (Avril 2009).
- # 1 - Peugeot Argentina Présentation (Novembre 2007).

- # 2 - Peugeot Argentina Historique. (Novembre 2007).

- # 3 - Peugeot Argentina Tous les modèles produits.(Avril 2009).
- # 4 - Peugeot Argentina Tableau de production. (Avril 2009). 
- Situation de la dengue en Argentine en avril 2009.(Avril 2009).
- Chili : Après El Chaitén, La Nueva Chaitén. (Janvier 2009).

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Moqueplet 23/04/2009 10:33

Très Beau blog,j merci pour cette ballade en ArgentinePar cette journée radieuse je profite aussi de mon passage sur ce blog pour souhaiter une bonne journée à tousÀ bientôt j'espère

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

05 déc 2016

L'euro est à

→ 16,70 ARS

L'usd est à

↓ 15,70 ARS