14 mai 2006 7 14 /05 /mai /2006 00:33

Micro Centro – La City

Situation :

Quartier situé entre les avenues de Cordoba, 9 de Julio, Eduardo Madero, Calle Bartolome Mitre. Le decoupage est empirique, tout le secteur de l Avenida de Mayo est traité dans le quartier suivant. La city a déjà de nombreux elements à traiter sans y meler toute la zone de la manzana de las luces et des abords de la Plaza de Mayo.

En rouge, la limite du barrio de la City, les nombres indiquent le positionnement des principaux édifices traités ci-dessous.

Le Principal à connaitre :

1 - Galerias Pacifico ( Florida esquina Cordoba ) Metro : Florida

En 1889, Les grands magasins parisiens du Bon Marche ont dans l'idee de venir s'installer et d'ouvrir une sucursale à Buenos Aires. L'architecte francais Roland Levacher a pour tache sur une manzana complete de recreer un enorme grand magasin à la parisienne s'inspirant de la Galerie Victor Emmanuelle II de Milan. pourtant, une fois de plus, une crise en cette fin de XIXeme siecle fait capoter le projet et le Bon Marche de Buenos Aires n'ouvrira jamais ses portes !

La Galerie est tout de meme terminée et se denomera en ce debut du XXeme siecle : Galeria Florida occupee par des locaux commerciaux, quelques bureaux et des administrations. En 1908, les services de la compagnie des trains de "Buenos Aires al Pacifico" s installent dans la galerie, et les porteños surnomme la Galerie "Pacifico" et "edificio Pacifico". A partir de 1945, la Galerie plonge peu a peu a l'abandon et perd de sa splendeur. Tout d abord une dalle est integrée au niveau du premiere etage et couvre les passages. Il faut attendre 1990 et le debut de la renovation complete de l'edifice pour retrouver l'ame originelle du projet. Les fresques de la grande coupole sont confies à des artistes argentins dont Berni. Les Galerias Pacificos seront re-inaugurées en 1992 . Au total 42.000 m2 de surface commerciale dont 10.000 occupés par le Centro Cultural Borges qui est accessible par l'entree donnant au coin des rues Viamonte et San Martin. Le Centre culturelle occupe le dernier niveau de l'édifice et donne une superbe position pour admirer d'en haut toute la Galerie.

2 - Iglesia et covento de Santa Catalina de Siena ( Eglise : Viamonte 497, Couvent : San Martin 761 ) Metro : Florida

La construction de cette eglise et du couvent des soeurs dominicaines remonte à l'année 1738, à cette époque la ville de Buenos Aires finit à cet endroit, au dela ( vers la Plaza San Martin ) c'est la campagne. En 1807, pendant la seconde invasion, les troupes anglaises occupent l'église et le couvent. Les facades actuelles ne sont pas les originales, en effet elles etaient tres déteriorées et la restauration de 1920 a redessiné totalement ce qui apparait aujourd'hui aux yeux des visiteurs. Le couvent est adossé a l'église et il est possible d'entrer dans le patio. C'est un seul endroit de Buenos Aires ou il existe encore des azuleros provenant d'Andalousie. Santa Catalina de Siena  avec l'eglise de San Ignacio et et celle de la Merced sont les trois seules eglises de l'époque coloniale espagnole à Buenos Aires.

3 -Confiteria Ideal ( Suipacha 384 ) Metro : 9 de Julio

Nous voila en plein dans la "Belle Epoque" porteña, tout est resté intacte et le simple fait d'entrer dans cette confiteria pour ne serait ce prendre qu'un cafe nous fait faire un bon d'un siecle en arriere. Le projet date de 1904, et la confiteria fut inaugurée en 1912 . Exterieurement, Granite et marbre, et une belle marquise au dessus de la porte d'entree avec des vitraux. L'interieur est en boiserie venant de Slovenie et le mobilier "Thonet" est d'origine. Au premier etage, c est le "salon de fiesta" qui accueille des cours de tango,( pour les fanas et autres curieux : le mardi et le vendredi à partir de 18h30) . Les trois grosses confiterias porteñas ancrées dans les habitudes des porteños du debut du XXeme siecle sont en plus de l'Ideal, Le Tortoni ( sur Avenida de Mayo ) et le Molino ( dans le quartier de Congreso aujourd'hui fermé mais classé donc intouchable jusqu'à sa prochaine ouverture ). Les quatres autres confiterias de la meme epoque encore visibles sont : Le Richmond, le Paris, El Aguila et Las Violetas ( qui vient de reouvrir en juillet 2001 ) . Les bars et les confiterias font partie du patrimoine de la ville et rien de mieux que de faire la tournee des bistros avec l'excuse de vouloir faire du culturel ! 

4 - Bolsa de Comercio ( 25 de Mayo 305 ) Metro : L.M Alem

Encore un projet de l'architecte Christophersen ( voir Palacio San Martin dans le quartier de Retiro ), comme toujours très influencé par l'architecture francaise classique. Il a de plus dessiné le mobilier, le tapis pour la salle ovale et les revetements interieurs. Le pavage du grand hall a été importé de France. La Bourse du commerce a été inauguré en 1916 et se visite toujours. Le traitement des valeurs se passe maintenant dans un autre batiment moderne accolé à celui-ci.  

Pour ceux qui ont plus de temps :

5 - Edificio ALAS ( avenida Alem esquinaViamonte ) Metro . L.N.Alem

Nous voila en pleine ère péroniste, l architecture de cette époque ( fin des annees 40, début des années 50 ) est un melange de néo classissisme monumental avec une tendance au rationalisme, bref pas loin de l'architecture fasciste, de la sobrieté, de la grandeur et surtout un sentiment de force et sutout une austerité à en mourir. Dans la gamme des monuments péronistes de Buenos Aires : La fondation Eva Peron ( aujourd'hui Faculté d'Ingenierie à San Telmo ), la Banque Hypotecario Nacional, l'Aeroport d'Ezeiza et le gratte ciel ALAS ( anciennement ALEA ) . L'immeuble avec ses 42 etages et ses 132 m de haut a peut etre eu pour but en 1950, annee de debut de construction, de vouloir battre le reccord des edifices les plus haut d'Amerique du Sud. L'immeuble a abrité tout d abord des administrations militaires, a abrité le siege du quotidien "Democracia", et fut le siege du tout debut de la television d'etat argentine LS2 TV canal 7. La tour est toujours coiffée d'une ribambelle d'antenne en tout genre . Faites un tour dans le hall, aujourd'hui tout l'immeuble est occupé par des bureaux d'entreprises privées.

6 - Luna Park ( Avenida Bouchard 465 ) Metro : L.N.Alem

Ou "Estadio Luna Park" est le centre des manifestations sportives, politique ou theatrale en salle couverte de Buenos Aires depuis de nombreuses années. Depuis le debut du XXeme siecle, le Luna Park n'avait pas d'endroit défini, on montait une structure légère avec des gradins et les matchs de boxe se donnaient soit à la Boca soit dans d'autres quartiers dès qu'un terrain libre pouvait etre loué. Il faut attendre 1930 pour qu'un terrain occupé par les chemins de fer du ferrocarril Pacifico se libere et puisse etre loué par la societe du Luna Park . En 1931 des tournois de boxe sont donnés au milieu du chantier puisque le batiment est encore loin d'etre fini. En Fevrier 1932, le carnaval y est feté mais Luna Park n a que trois tribunes et le toit n'est pas encore posé. La veritable inauguration se passe le 09 juillet 1934 avec un abtiment enfin fini ! Depuis cette date tout grand evenement a eu lieu dans cet endroit mytique, pour la petite histoire c est à Luna Park que Domingo Peron a fait la connaissance de Eva Duarte, que le corps de Carlos Gardel fut presenté au public avant d'aller l'enterrer à Chacarita, et meme de sinistre memoire, c'est au Luna Park qu avait lieu les reunions des nationaux socialistes argentins d'origine allemande avant la deuxieme guerre mondiale.

Aujourd'hui les evenements alternent, entre un combat de boxe, un spectacle de hollyday on Ice, un rassemblement politique ou syndicale et  un concert rock. La meilleure maniere justement d'admirer la salle de l interieur est de vous offrir un spectacle.

7 - Cine Teatro Gran Rex ( Corrientes 857 ) Metro Carlos Pellegrini

L'Avenida Corrientes est l'axe de la movida porteña du theatre et du cinema. A partir de la fin des années 30 toutes les salles de spectacle de la capitale etaient placées sur cette avenue entre Puerto Madero et l Obelisque, aujourd'hui le centre de divertissement a plutot tendance a glissé toujours sur la meme avenue mais plus haut entre l'Obelisque et l'Avenida Callao. Dans les années 30, la municipalité décide d'élargir la calle Corrientes pour en faire l'avenida Corrientes. S'en suit une explosion sur ce nouvel axe de salles en tout genre, les deux plus grandes : le Gran Rex et Teatro Opera ( traité ensuite ).  C est l architecte Albert Prebisch qui prend en main la commande de monter à Buenos Aires la plus grande salle de Cinema de la ville.... un parterre de 1400 fauteuils, un premier balcon de 600 autres places et un second balcon de 1500 autres places, au total la salle peut accueillir 3500 spectateurs, c est un monstre, de la demesure ( le Grand Rex de Paris inauguré en 1932 avait alors 3300 places, aujourd'hui ramené à 2650 places ! ) Le Rex de Buenos Aires a aujourd'hui pres de 900 places de plus que son cousin de Paris.

Il fallait en 1937, année de l'inauguration apporter en plus le modernisme a la demesure. Donc les spectateurs pouvaient appeler, par haut parleur à partir du hall central une fois le spectacle terminé, leur voiture que l on faisait remonter des deux sous sols de stationnement, il y a vait aussi un bowling en sous sol, et un enorme bar occupait trois niveaux avec des billards au premier etage. La Facade est traité comme une enorme vitrine qui donne à la fois un spectacle pour le passant, et qui transforme aussi la vie de l'avenue en un nouveau spectacle pour celui qui peut du haut du deuxieme balcon surplomber l avenida Corrientes de nuit.

Pour apprecier la salle et faire un plongeon dans les annees 30, ne vous privez pas d'entrer dans le hall ou marche en permanence la vente des tickets, et laisser vous tenter par un spectacle.

8 - Cine Teatro Opera ( Corrientes 860 ) Metro : Carlos Pellegrini

Avec l'élargissement de l'Avenida Corrientes, l'ancien "Teatro de la Opera" est démoli et c est l'architecte belge Albert Bourdon a qui est confié le projet de monter la plus grosse salle de cinema de Buenos Aires. Nous sommes en 1935, et à l'inauguration en 1936, en effet Le Cine Teatro Opera avec ses 2500 fauteuils est la plus grande salle...... pour peu de temps puisque l'annee suivante en 37 s'ouvre le Gran Rex qui lui ravit le titre.

Si on fait une comparaison des deux salles, alors que seulement une annee separe les deux cinemas, c est pourtant dans la facon de traiter la decoration et le style architectural toute une generation qu il y a entre les deux complexes. L Opera est un exemple d'Art Deco, la decoration est plus chargée, la salle est couverte d un decors de facades d immeuble avec un ciel d'etoiles qui scintillent ( idem que le Rex de Paris ), par contre le Rex de Buenos Aires de style Bauhaus a des lignes plus pures et dessinent a elles seules l'unique décoration de la salle.

Mais l Opera n a rien a envier d un point de vue technique à son frere situé juste sur le trottoir d'en face. En 1936, les 2500 spectateurs ont droit à l'air conditionné, telephones publics dans le hall, fosse mobile sur la scene pour orchestre, salle de repetition en sous sol, tout comme dans le service avec par exemple une nursery pour garder les enfants des spectateurs.

Tout comme pour le Rex, offrez vous une soiree au Teatro Opera .

9 - Museo Mitre ( San Martin 336 ) Metro Florida

C'est une des plus ancienne demeure de la ville ( milieu du XVIII eme siècle ). Bartolome Mitre ( ancien président de la république ) l'a loué en 1860, puis l'a acheté en 1868. La maison n'avait qu'un seul niveau à l'origine, mais une fois l'achat effectué, Mitre y construit un premier étage pour y placer sa chambre, sa salle de bain et son bureau. L'ancien president installe dans sa demeure une mapotheque et une bibliotheque avec pres de 40.000 volumes presque tous traitant de l'histoire latino americaine, écrivain lui meme, il se dédie apres sa présidence à completer son oeuvre litteraire sur des sujets bien evidemment historiques ( histoire de San Martin et de Belgrano ). Mitre y a vecu jusqu à sa mort en 1906. L'année suivante le gouvernement transforme sa demeure en musée et en bibliotheque. Pendant un temps elle fut meme convertie en Academie Nationale d'Histoire. A l'origine la maison avait trois patios, mais en 1930 le patio des dépendances est rasé . Aujourd'hui c'est un musée avec deux niveaux de lecture, d'une part c'est la visite d'une des plus anciennes demeures de Buenos Aires, et d'autre part c'est la decouverte d'une demeure ou a vecu et travaillé un passionné d Histoire du continent.

10 - Edificio Comega ( Avenida Corrientes 222 ) Metro : L.N. Alem

Situé aussi sur l'Avenida Corrientes, il participe en ce debut des années 30 à la remodélation de l'avenue lors de son elargissement. Tout comme les edifices Safico ( de 1932 aussi sur Corrientes ) ou le Kavanagh ( de 1935 sur Plaza San Martin ) c'est un exemple de la vague de modernisme qui s abat sur la ville en ce début de décennie. Le batiment a trois corps, deux totalement droits sans décrochements de 14 niveaux et un troisieme central qui vient couronner l'ensemble avec ses 21 étages à 85 métres de hauteur. La facade est revetue de marbre, deja pour 1934 ( date de l inauguration ) le froid et chaud est obtenu par air conditionné et les ascenseurs sont de derniere generation ultra rapide. Aujourd'hui le batiment est occupé par des bureaux.

L'interet pour le visiteur est de pouvoir entrer dans le batiment et de monter au dernier niveau ou se trouve un restaurant-confiteria ou l'on peut admirer la City et Puerto Madero.

11 - Catedral Anglicana ( 25 de Mayo 276 ) Metro : L.N. Alem

En 1825, Le president Bernardino Rivadavia garanti la liberté de culte en Argentine. Le gouvernemnt britanique ainsi que Thomas Whitfield financent sur un terrain cédé par la nation la construction d’un temple anglican. Les travaux commencent en 1830, et en mai 1831 l’oeuvre est achevé et porte le nom de “Iglesia Episcopal Britanica de San Juan Bautista”, en 1910 devient “pro-Catedral” et en 1964 acquiert la dénomination de “Catedral”.  Elle est de style “Neo grecque” ces colonnes doriques portent un fronton ou est apposé une croix . Sa structure est simple tout comme son interieur, en 1880 la nef centrale est relevée et en 1930  les deux chapelles entourant le choeur sont terminées. C est un monument qui rapelle comme l’influence anglaise en ce XIXeme siècle etait important dans le Rio de la Plata. La communauté britanique etait alors tres présente et toute l’industrie feroviaire, portuaire, frigorifique, tout comme les banques et les assurances etaient aux mains de ces derniers.

12 - Galeria Guemes ( Florida 165, San Martin154 ) Metro : Catedral

C’est la premiere galerie commerciale ( apres celle de Pacifico ) et surtout le premier Gratte-ciel de Buenos Aires, le projet date de 1912 au main de l‘italien Francisco Gianotti, et l’inauguration a lieu en 1915 . Dans la galerie, de chaque coté se trouvent quatre blocs ascenceur qui deservent les quatre corps de batiment qui forment l’ensemble. Les deux corps sur Florida sont plutot à caractere commercial et administratif, alors que les deux corps donnant sur Calle San Martin etaent a l’origine des appartements ( aujourd’hui aussi transformé en bureaux ). Dans les deux sous-sols, un Cine Teatro etait ouverte avec confiteria. La salle existe toujours et s’est reconvertie en salle de spectacle tango, la décoration n’a pas changé depuis 1915. Le rez de chaussée du coté de la calle San Martin etait occupé par une banque et un etablissement de bain turc.

Il y a toujours 14 ascenceurs et ceux des deux blocs coté Florida montaient les 140 metres en 60 secondes. Le style du batiment est un melange “d’eclectismo modernista”, de nombreux elements viennent d’Italie, les pilastres de marbre Botticino, la totalite des 36 vitrines en bronze, les cabines d ascenceurs tout comme les habillages de leurs facades, les luminaires et les deux coupoles. N’ayez pas peur de prendre un ascenceur sur les blocs coté Florida ( les originaux ont malheureusement etaient remplacés ) pour monter au dernier etage.

13 - Banco el Hogar Argentino ( Bartolome Mitre 567 ) Metro Catedral

Visiter la City sans entrer dans une banque est impossible, alors voila un bon exemple de banque "Art Deco",le projet est de l'architecte argentin Alejandro Virasoro "specialiste" à cette epoque dans ce style. La Banque est construite pendant l'année 1926. Une banque doit inspirer la confiance, donc l architecture est imposante, rassurante, mais l architecte met sa petite touche art deco par des formes geometrique sur des frises . L originalite est aussi le traitement de la premiere coupole qui a une forme pyramidale en verre armé d'une structure metallique. Aujourd'hui c est toujours une banque, Banco Rio, on peut y entrer librement mais bien sur aucune photo n'est permise.

14 - Banco de Boston ( Florida 99 ) Metro : Catedral

Apres la premiere guerre mondiale, l'influence anglaise décline et d'autres capitaux arrivent en Argentine dont ceux des Etats Unis, en 1917, Bank of Boston s'implante à Buenos Aires et ouvre une petite succursale, la rapide croissance de ses activités lui permet peu d'annee plus tard d'envisager d'ouvrir un siège à la hauteur de ses esperances. Diagonal Norte, la nouvelle avenue commence à etre tracée et doit relier la Plaza de Mayo à Plaza Lavalle ou le nouveau Palais de Justice se monte. Bank Of Boston acquiert un terrain et lance ses architectes Chambers et Thomas qui travaillent en collaboration avec les architectes de Boston, York et Sawer pour réaliser un siege sur le modele de celui existant à Boston ( aujourd'hui détruit ). Tous les batiments de l'Avenida Diagonal doivent avoir une hauteur identique, comme la banque occupe un coin de rue, seule une coupole peut se detacher au dessus de la corniche. L'originalité ne peut provenir uniquement que du traitement de la facade et de la decoration interieure. Le projet est une reussite, commencé en 1925, il est terminé en 1928, les architectes se tournent vers une construction de style neo-coloniale et copient meme des elements de la renaissance espagnole. La porte et la facade sur l'angle comportent des répliques et des ornements provenant directement de l'Hopital Santa Cruz de Tolede, du couvent San Marcos de Leon et de la librairie de la Cathedrale de St Jacques de Compostelle.

Entrez dans la banque, le hall du rez de chaussé est somptueux, presque tous les elements de marbre et de ferronnerie proviennent des Etats Unis. Bien entendu abstenez vous de faire des photos à l'interieur ! 

15 - Palacio de Correos (Avenida Corrientes esquina L.N.Alem) Métro : L.N.Alem

Dès 1888, l'architecte francais Norbert Maillart planche sur une commande du Correo Argentino pour monter la Poste Centrale de Buenos Aires. Projet a en devenir fou, puisque au fil des etudes, le cahier des charges rajoutent des services et il faut a chaque fois reprendre le projet a zero pour augmenter le nombre de m2. En 1908, la poste n est toujours pas commencé et on en est a un etage de plus sur les plans qui defigure les proportions du projet initial . Norbert Maillart est adepte du classicisme francais et est deja auteur de deux autres projet à Buenos Aires qui pietinent : le College National entre 1908 et 1918 ( calle Bolivar ) et le Palais de Justice qui trainent aussi dans les cartons entre 1886 et 1904 ( sur Talcahuano ).

Il faut attendre 1928 pour voir l'inauguration de la Poste, l architecte est encore vivant, une chance !, 40 ans de projets, de dessins, de changements dans l'administration argentine et de construction.

Aujourd'hui le mobilier dans le Grand Hall est d'origine et le faux plafond en vitraux vaut le detour. En 2006 la poste est toujours en place, après un court moment ou le Correo Argentino fut privatisé, il est revenu dans le giron étatique. Une partie des ervices a été déplacée en banlieue sud à Monte Grande, apres la renationalisation tous les services n'y sont pas revenus car entre temps s'y sont y installes les services du Secretariat à la Communication.

16 - Museo Historico del Banco de la Provincia de Buenos Aires ( Sarmiento 362 ) Metro : L.N.Alem

Musée qui expose des documents, des billets, des pieces et des machines qui retracent le tout debut de la monnaie dans le Rio de la Plata.

17 - Basilica Menor de Nuestra Señora de La Merced ( Reconquista esquina Peron ) Métro : L.N.Alem

L'architecte jésuite Andres Blanchi la constuit en 1733, elle est totalement terminée en 1779. En 1905 elle est remodelée une derniere fois. Juste accollée se trouve le Conventos de los Mercedarios. Le couvent est aujourd'hui occupé par la faculté des Sciences Sociales de l'Universite Catholique Argentine, on peut toutefois y entrer.

18 - Museo historico y numismatico del Banco de la Nacion Argentina ( Bartolome Mitre 326 ) Métro : Catedral

Plus important que le musée de la banque de la province, mais toujours une exposition d'assignats, de bons, de billets de banque et de monnaies appartenant à la nation argentine depuis l'independance. Hebergé dans le batiment du Banco de La Nacion

19 - Iglesia de San Miguel ( Calle Suipacha esquina B.Mitre ) Metro : Piedras

Pauvre église qui se déteriore et qui tombe en ruine, elle est d'ailleurs fermée. Elle date de 1788, la facade a été redecorée en 1930 et depuis elle se délabre !

20 - Museo Policial ( San Martin 353 ) Metro : Florida

Dans un immeuble commun est installé le musée de la police, pourquoi pas une visite pour connaitre la lutte contre la délinquance à Buenos Aires à travers l'histoire.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

MORONVAL Veronique 09/04/2009 09:11

Bonjour,Un grand bravo et merci pour votre site...c'est vraiment unemine d'informations pour des gens qui, comme nous, souhaitonsvenir en "repérage" pour peut être créer son emploi...Mon mari est très compétent en Directeur Travaux ou conducteurtravaux Bâtiment, pensez-vs qu'il pourrait trouver un job rapidment à Bs Aires ?J'ai vu qu'il fallait arriver avec un minimm de 10 000 €, et en comptant un loyer de 600 € (pour un appart sécurisé et convenable ?)moi je parle l'anglais et me débrouille bien en espagnol castillan et américain du sud...peut être pourrais-je trouver ds le tourisme?je pense u'i est préférable de venir en "repérage" pour se faire une idée de la vie sur placePouvez vs m'indiquer également une bonne école française à BS Aires ?je vous remerciePierre, Véronique et William (8 ans)

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS