19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 13:00

Mise à jour : 19 janvier 2009.

Le bilan du Dakar 2009 :

 

Les concurrents sont accompagnés par des anonymesBilan photo et images ? Bilan compétition ? Bilan retombées ?

 

Il est certain qu’il est bien compliqué de pouvoir faire encore « à chaud » un bilan le plus objectif possible. On a encore la tête dedans, tout n’est pas rose, mais tout n’est pas non plus si gris que ça ! Photo : Des anonymes accompagnent l'entrée des concurrents à Puerto Madryn.

 

Commençons tout d’abord par le plus triste, les accidents et les décès dus directement et indirectement par le Dakar 2009.  Dès la seconde étape, la mort de Pascal Terry a endeuillé la compétition (voir : http://www.petitherge.com/article-26514869.html ). Pour le moment une enquête est ouverte dans la province de La Pampa pour connaître véritablement les causes de ce décès. Bien entendu l’A.S.O. aimerait que l’enquête aboutisse à une conclusion qui puisse la dégager de toutes responsabilités. Il est certain que dans un cas comme celui-ci, il est bien difficile d’imputer les conséquences à un seul facteur déterminant. Même si on apprend que Pascal Terry n’était pas 100 % en condition physique pour pouvoir partir sur une compétition aussi difficile, et qu’il est donc responsable et conscient d’avoir pris un risque lui-même, on regrette tout de même un certain cafouillage au niveau de l’organisation entre les deux centres opérationnels des Pc (celui de Paris, et celui du Bivouac).

Autre accident, celui d’un camion argentin appuyant la logistique de la compétition qui a percuté un camion chilien qui venait en sens inverse sur la route D-43 au Km 29 près de la ville de Ovalle au Chili. On compte deux victimes dans le camion chilien, Freddy Fabián Arucutipa de nationalité péruvienne et Roberto de la Cruz Vera de nationalité chilienne, quand au conducteur argentin qui a provoqué l’accident Marcelo Fabián Sánchez, hors de danger, mais il a été arrêté et mis en examen par les autorités chiliennes.

 

Arrivée à Mendoza
Photo : Le public le long de la route avant l'arrivée à Mendoza.

Au niveau sportif, le bilan est plutôt positif, on est sorti d’une certaine routine d’un Paris Dakar qui pour certains depuis 30 ans était devenu (pour les concurrents comme pour les spectateurs) d’un ennui certain. D’un Dakar à l’autre, la version africaine n’offrait pas trop de nouveautés de paysages ni de difficultés originales entre deux saisons. Changer de continent, faire de la montagne, passer des zones arides, mais aussi des zones humides et inondée pour certaines, on avait enfin un certain renouveau pour les concurrents. On peut même envisager de s’attaquer lors des prochaines éditions à des étapes vraiment humides en zone subtropicale, histoire de voir ce que le terrain semi boueux et bien marécageux peuvent varier les plaisirs !

 

Car oui, bien sûr le Dakar 2010 et 2011 se passeront aussi en Argentine (et autres pays limitrophes). Officiellement, pour Etienne Lavigne, la localisation du Dakar 2010 « se décidera dans 15 jours après avoir parlé avec les pilotes, les autorités locales, et en fonction des conditions climatiques, pour enfin prendre une décision pour 2010 ». Bien sur, bien sur….. En fait A.S.O. a déjà signé pour 3 ans, donc il s’agit d’un secret de polichinelle !

Le Dakar 2010 aura bien lieu à partir de Buenos Aires pour la même période et aussi en forme de boucle, mais certainement dans d’autres provinces pour accéder à d’autres types de terrain.

 

Machazek défilant à Buenos Aires après sa victoire
Photo : le tchèque Machazek parade dimanche 18 janvier à Buenos Aires après sa victoire.

Répercussion sur le public, excellentes ! Je pense même que ASO n’avait pas envisagé un tel engouement de la part des argentins (les chiliens le sont un peu moins). Sûrement encore une fois un manque de connaissance du pays (et de ses habitants). Qui savait à Paris (et sait encore) que chaque année le Rallye de Cordoba pousse 1.000.000 de cordobeses (oui, oui 1 million) à s’agglutiner le long des routes pour voir la compétition ? Alors vous imaginez bien que pour une compétition internationale de tout premier ordre, c’était à coup sur, un grand coup médiatique dans les grands centres urbains et même social en passant par toutes ces petites villes de l’Argentine profonde. D’après le secrétariat au tourisme argentin, il y aurait eu entre 2 et 3 millions d’argentins le long des routes, certains se déplaçant de plusieurs centaines de Km pour aller voir passer le Dakar ! Il ne faut pas oublier que nous sommes de plus en pleine grandes vacances d’été, c’est comme je vous l’ai déjà dit un peu comme l’esprit « Tour de France » des années 50 ou 60, où toute la famille allait camper même la veille pour ne pas rater les cyclistes.



Vidéo : (En français)(Belgique). Images RTBF. Bilan d'apres la RTBF du Dakar 2009. (Toujours très étonnant le décalage qu'il y a entre la réalité sur place et la vision des journalistes francophones un tantiner négatifs sur tout ! Ce qu'on ne trouve pas chez leurs confrères étrangers !) 1 mn 57 s.
 

Répercussion commerciale, un très bon coup, rien ne peut se calculer sur seulement une saison, mais jusqu’à présent les sponsors et autres partenaires étaient à 100% européens, (comme les concurrents d’ailleurs) car l’Afrique ne compte malheureusement pas de sociétés d’envergure internationale pour aller soutenir ce genre de course. Maintenant en venant tâter le sol argentin, l’ASO touche un nouveau public, avec des revenus bien supérieurs à ceux des africains et donc avec des nouveaux sponsors locaux qui n’ont rien à envier aux européens. On peut envisager des partenariats avec des monstres locaux comme YPF, Petrobras, Tele O Globo, etc…

 

ASO aurait d’ailleurs tout à gagner à aller faire quelques petites étapes du coté du Brésil, et laisser de coté le Chili. Ils ont certainement du se rendre compte aussi qu’il y avait une grande différence de caractère entre l’argentin et le chilien. (Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, j’adore le Chili et les chiliens). Mais de ce coté des Andes c’est la fête, la joie et la bonne humeur, l’argentin est un spectateur passionné, et les autorités et polices locales deviennent aussi fans en mélangeant un peu leurs rôles.  Alors que du coté du Pacifique, c’est du sérieux, d’ailleurs « on n’est pas là pour rire », allez taper sur l’épaule d’un flic chilien pour essayer de passer dans le bivouac par exemple, vous allez voir ! Peut être même que certaines mauvaises langues pourraient dire qu’ils sont un peu trop « pince sans rire » les chiliens. En tout cas au niveau de l’organisation, protections, carabiniers, routes, liaisons et sécurité ils sont certainement plus professionnels que les argentins, mais alors coté fiesta et arrangement à l’amiable, ce n’est pas encore ça ! Il y a autant de différences de caractère et de type de vie à la Dolce Vita entre un chilien et un argentin qu’entre un habitant de Reykjavík et un habitant de Naples.



Vidéo : (En espagnol)(Argentine). Images Fox Sport. Entrevue avec Marc Coma dimanche 18 janvier 2009 pendant le podium à la Rural de Buenos Aires. 9 mn 08 s.
 

Sur ce, je vous laisse, et dans quelques jours vous apprendrez dans la plus totale surprise des médias français, que le Dakar 2010 se fera encore en Argentine ! Histoire aussi de remettre ça l’année prochaine à vous saouler pendant plus de deux semaines de mes billets quotidiens sur un évènement que tous les argentins se sont accaparés !

 

Je ne vais tout de même pas vous lâcher aussi facilement la dessus, d’une part je vais remettre à jours les premiers articles déjà écrit sur le sujet, un peu de cafouillage la dessus de ma part au tout début de la première semaine, difficile en fait de disposer de bonnes photos et de bonnes vidéos en quelques heures, et puis aussi j’ai très envie de faire deux autres articles un peu décalés sur le Dakar à travers des photos d’argentins qui ont vécu la course à partir de chez eux, ou du bord de la route.

 

Bien, cette fois je vous dis à bientôt ! Et encore toutes mes félicitations pour m’avoir supporter (très nombreux, dans les 10.000 lecteurs uniques sur les pages du Dakar) deux semaines sur un sujet qui ne fait pas toute l’unanimité (j’ai pourtant essayé de prêcher pour ma paroisse en expliquant que le Dakar c’était aussi un événement national dans l’événement sportif) et sachez que les amateurs étaient dans cette expédition très, très, très nombreux, ceux qui économisent toute l’année pour ensuite souffrir et transpirer deux semaines dans leur rêve. Vous voyez nous aussi cette année on a eu notre Carnaval, c’était le Dakar !

Les derniers articles du Dakar 2009 dans le Petit Hergé :

- 19 janvier 2009 : Bilan 2009. Dakar 2010 en Argentine.
- 18 janvier 2009 : Résumé Etape 14 / 14 Córdoba - Buenos Aires.
- 17 janvier 2009 :
Résumé Etape 13 / 14 La Rioja - Córdoba.
- 16 janvier 2009 :
Résumé Etape 12 / 14 Fiambalá - La Rioja.
- 14 janvier 2009 :
Résumé Etape 10 / 14 Copiapó - Copiapó
.
- 13 janvier 2009 :
Résumé Etape 9 / 14 La Serena - Copiapó
.
- 12 janvier 2009 :
Résumé Etape 8 / 14 Valparaiso - La Serena
.
- 10 janvier 2009 :
Résumé Etape 7 / 14 Mendoza - Valaparaiso
.
- 09 janvier 2009 :
Résumé Etape 6 / 14 San Rafael - Mendoza.

- 08 janvier 2009 :
Résumé Etape 5 / 14 Neuquen - San Rafael.
- 07 janvier 2009 :
Vidéos Etape 4 / 14 Jacobucci - Neuquen
.
- 07 janvier 2009 :
Décès de Pascal Terry.

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

silvia 26/01/2009 23:33

UN vrai succes populaire mais en France la bobomania intellectuelle n'accepte pas que cela soit un succès en Argentine.Elle n'accepte que des peuples se rendent en masse voir le DAKAR !Pour eux le DAKAR c'était surtout la caravane de la charity-bizness en Afrique et maintenant que leurs biznes est à l'eau,il casse  le DAKAR en Argentine ou n'en parle pasIL suffisait de regarder les reportages minables de la télévision public française (lire les forums pour comprendre) ou les blogsde ces "journalistes" de France-infos pour comprendre que pour eux c'est pas possible et donc,ils ont cherché à minimiser le succès de ce DAKARhttp://forums.france2.fr/france2/dakar/television-fainiants-france-sujet_711_1.htmUn DAKAR fantastique qui ouvre des perspectives pour le tourisme

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS