18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 15:15
Mise à jour : 18 janvier 2009.

14 / 14 Córdoba - Buenos Aires. Samedi 17 janvier 2009.

Patronelli à l'arrivée de la spéciale de la dernière étape à Carcaraña.Ca y est le Dakar (je veux dire le Buenos Aires 2009) est terminé, ça va en soulager plus d’un (de lecteur) de savoir que je vais de nouveau me replonger sur des articles plus classiques concernant ce beau pays qui est l’Argentine. 14 jours de courses, deux semaines d’overdose de moteurs en tout genre dans les medias. Voilà, ça y est, on tourne la page jusqu’à janvier 2010 et le prochain rallye.

En attendant, aujourd’hui dimanche, c’est de nouveau la fête dans les rues de Buenos Aires du coté de Plaza Italia, c’est un dernier tour en ville pour montrer ces grosses machines au public qui en demande encore plus. Car le public argentin est friand (et même très) de sports automobile en tout genre (tant que ça fait du bruit, on adore !). Entre 400 et 500.000 porteños le jour du départ, aujourd’hui certainement moins puisque de nombreux argentins ont quitté la ville pour aller passer leurs vacances à la mer. Mais qu’importe ! On va s’accrocher au téléviseur, le laisser brancher en continu, avec des images et un commentaire « cortina » en bruit de fond à partir de maintenant (midi) jusqu’à ce soir. On en veut et on en redemande du commentaire aux pilotes argentins et autres hispanophones, invités spéciaux sur les plateaux de télé ! Photo du dessus : Arrivée de Patronelli à Carcaraña, fin de la spéciale du samedi 17 janvier 2009.

Revenons à la journée du samedi 17 janvier et au dernier coup de pédale sur la toute petite spéciale proche de Rosario qui a eu lieu mollement, chacun de voulant pas détruire son joujou et arriver entier pour passer l’avenida Libertador.

 

En parlant de l’arrivée sur Libertador, parlons aussi de l’arrivée de « tout le monde m’appelle l’idole des jeunes », je parle de « el idolo Patronelli », car c’est lui qu’on attendait passionnément hier du coté de l’avenue. Un gars totalement inconnu il y a deux semaines. Son arrivée sur Capital Federal s’est faite accompagnée par deux cordons de motos de la Policia Federal le protégeant comme si il s’agissait d’un convoi diplomatique.


Patronelli arrive à Buneos Aires !
Photo : Patronelli (presque victorieux) remonte Avenida Libertador encadré par la police et suivi par de nombreux motards !
 

Extrait (traduction et adaptation) d’un entretien dans le journal El Clarin (daté du dimanche 18 janvier 2009).

 

Es tu conscient de ce que tu as fait ?

Peut être en voyant les gens dans la rue. Je suis très fier d’être argentin. Nous sommes partis (hier samedi) à 4h du matin et les routes étaient déjà pleine de monde, je ne l’aurai jamais imaginé. Je reconnais qu’il y a eu quelques larmes de ma part !

 

Tu fais parti maintenant de « l’Histoire du Dakar » !

Oui, mais je prend tout ça calmement, je suis toujours le même, même si je sais que ce n’est pas une course comme les autres, c’est très important pour moi. Maintenant je veux participer à un autre Dakar et le gagner !

 

Les premières étapes on été les plus difficiles pour toi ?

Le premier jour j’ai vraiment eu de la malchance, le système de navigation s’est déconnecté et je me suis retrouvé sans GPS et sans la feuille de route. Je n’ai pas pu le remettre en marche, et pas mal de concurrents mon doublé. Puis est arrivée une voiture, j’ai du mettre sur le coté et je me suis enfoncé dans un talus. En fait ce qu’il me manquait c’était de l’expérience, et dès la 4ème ou le 5ème étape je me sentais bien plus à l’aise et à mon rythme, mais c’était déjà trop tard pour moi (pour la première place), la seule alternative qui me restait est qu’il puisse arriver un problème à Machacek, mais ce n’est pas arrivé ! C’est un grand pilote et il la mérite vraiment sa victoire. Moi, je suis très content avec ma deuxième place, et l’important était d’arrivée jusqu’au bout !

 

As-tu eu peur quelquefois ?

Non, parce que si tu as peur, tu ne montes pas sur le « quadri ».

 

Comment vois tu ta suite professionnelle ?

 

J’ai contrat avec Cam-Am pour deux ans et je vais donc continuer la compétition, en commençant par le Campeonato Argentino.

 

Crois tu que ton succès va permettre à beaucoup de jeunes à s’intéresser et à se mettre au « quadri » ?

 

Je souhaite beaucoup que tous veuillent en faire, c’est spectaculaire. Mais il faut commencer avec modestie, au moins une ou deux années comme débutant, il faut beaucoup d’entraînement et puis aujourd’hui les quadri sont bien plus surs.


L'étape du Jour :

Etape 14 / 14 . Córdoba - Buenos Aires
Carte : Tracé de l'étape 14/14. Córdoba - Buenos Aires. Lire de gauche à droite. Pas de profil, le terrain est totalement plat.



Composition du sol de l'étape 14
Infographie : Profil et composition du terrain de l'étape 14/14  Córdoba - Buenos Aires. Samedi 17 janvier 2009. Lire de gauche à droite.

Moto 14/14 :

 

Une étape pour rien, peut etre, en tout cas en sortant de l'enfer des dunes, participer à une étape comme celle ci n'a plus grand intéret ! Pas evident de pouvoir presenter une spéciale à la fois à des concurrent aguerris apres 8.000 Km et physiquement au bout de leurs forces. Une derniere etape ce n'est jamais bien passionnant ! Le portugais Rodriges l'a emporté, Coma arrivant tout doucement 6ème. (A quoi bon se défoncer !). Coma monte sur le podium ce dimanche !

Classement général et définitif après la quatorzième étape :

1 - (002) Coma (Espagne) sur KTM.
2 - (010) Despres (France) sur KTM à 1 h 25 mn 38 s.
3 - (012) Fretigne (France) sur Yamaha à 1 h 38 mn 56 s.
4 - (003) Casteu (France) sur KTM à 2 h 17 mn 54 s.
5 - (005) Rodrigues (Portugal) sur KTM à 2 h 22 mn 11 s.
6 - (004) Ullevalsetter (Norvège) sur KTM à 2 h 25 mn 02 s.
7 - (009) Viladoms (Espagne) sur KTM à 2 h 28 mn 29 s.
8 - (015) Verhoeven (Pays Bas) sur KTM à 2 h 50 mn 39 s.
9 - (011) Knuiman (Pays Bas) sur KTM à 3 h 22 mn 41 s.
10 – (023) Goncalves (Portugal) sur Honda à 4 h 12 mn 41 s.

Arrivée de Coma à la Rural de Plaza Italia
Photo : Retour à la case départ ! Coma pose le pied à la Rural. Le Dakar est terminé !

Quadricycle 14/14 :

De même, Patronelli a ménagé sa monture, il est arrivé 7ème (sur 13 rescapés). Par contre Machazek a jouer le jeu jusqu'au bout en arrivant second de l'étape juste 8 secondes après l'espagnol Peña. Aucun changement dans le général.

Classement général et définitif après la quatorzième étape : (les 13 concurrents rescapés)

1 - (250) Machazek (Tchéquie) sur Yamaha..
2 - (273) Patronelli (Argentine) sur Can - Am à 2 h 34 mn 00 s.
3 - (262) Sonik (Pologne) sur Yamaha à 7 h 42 mn 34 s.
4 - (255) Deltrieu (France) sur Polaris à 11 h 13 mn 31 s.
5 - (272) Brazina (Tchéquie) sur Yamaha à 15 h 59 mn 51 s.
6 – (251) Avendano (Espagne) sur Suzuki à 16 h 44 mn 15 s.
7 – (267) Carlini (France) sur Polaris à 25 h 10 mn 45 s.
8 - (268) Kraft (France) sur Polaris à 26 h 12 mn 39 s.
9 - (276) Pottier (France) sur Can - Am à 40 h 20 mn 38 s.
10 - (252) Peña (Espagne) sur Yamaha à 46 h 46 mn 05 s.
11 - (261) Van Gastel sur Yamaha à 48 h 48 mn 22 s.
12 - (278) Dujardyn (Belgique) sur Yamaha à 54 h 35 mn 02 s.
13 - (277) Gonnissen (Belgique) sur Yamaha à 54 h 35 mn 50 s.


Vidéo : (En espagnol) Résumé Etape 14. Images Fox Sport.(Argentine).

Auto 14/14 :

De Villiers a terminé en beauté puisqu'il est même arrivé gagnant sur la 14ème étape. Aucun changement dans le classement général, on peut dire que Dakar 2009 auto s'est réglé lors de l'étape du jeudi entre Fiambalá et La Rioja avec l'abandon de Sainz. Donc plus trop de surprise ni de suspense !

Classement général et définitif après la quatorzième étape :

1 - (305) De Villiers (Afrique du Sud) / Von Zitzevitz (Allemagne) sur VW.
2 - (308) Miller (EE.UU) / Pitchford (Afrique du Sud) sur VW à 8 mn 59 s.
3 - (309) Gordon (EE.UU) / Grider (EE.UU) sur Hummer à 1 h 46 mn 15 s.
4 - (327) Tollefsen (Norvège) / Evans (Royaume Uni) sur Nissan à 6 h 04 mn 34 s
5 - (317) Holowczyc (Pologne) / Fortin (Belgique) sur Nissan à 6 h 37 mn 49 s.
6 - (307) Depping (Allemagne) / Gottschalk (Allemagne) sur VW à 8 h 43 mn 29 s.
7 - (340) Zapletall (Tchéquie) Ourednicek (Tchéquie) sur Mitsubishi à 11 h 03 mn 08 s.
8 - (316) Novitsky (Russie) / Tyupenkin (Russie) sur BMW à 13 h 15 mn 13 s.
9 - (306) Chicherit (France) / Baumel (Franmce) sur BMW à 14 h 49 mn 49 s.
10 - (304) Roma (Espagne) / Cruz Senra (Espagne) sur Mitsubishi à 17 h 27 mn 46 s.


Entrée de De Villiers dans l'enceinte de la Rural
Photo : De Villiers entre dans la Rural encadré par une foule de journalistes et de photographes.

Vidéo : (En français). Résumé Etape 14. Images RTBF (Belgique)


Camion 14/14 :

 

Finalement les russes auront mené la danse jusqu'au bout ! Cette fois encore les deux camions russes terninent aux deux premières places de l'étape, et terminent donc aussi aux deux premières places du général. Les hollandais n'auront rien pu faire dans ce Dakar 2009 ! Les russes sont vraiment trop forts !

Classement général et définitif après la quatorzième étape :

1 - (506) Kabirov (Russie) / Belyaev (Russie) / Mokeev (Russie) sur Kamaz.
2 - (501) Chagin (Russie) / Savostin (Russie) / Nikolaev (Rusie) sur Kamaz à 3 mn 39 s.
3 - (505) De Rooy (Pays Bas) / Colsoul (Belgique) / Van Melis (Pays Bas) sur Ginaf à 59 mn 56 s.
4 - (508) Mardeev (Russie) / Mizyukaev (Russie) / Mardeev (Russie) sur Kamaz à 6 h 46 mn 30 s.
5 - (507) Echter (Allemagne) / Ruf (Allemagne) / Klein (Allemagne) sur Man à 7 h 19 mn 41 s.
6 - (504) De Azevedo (Brésil) / Justo (Brésil) / Martinec (Tchéquie) sur Tatra à 9 h 31 mn 18 s.
7 - (510) Vila Roca (Espagne) / Torrellardona (Espagne) / Busoms (Espagne) sur Mercedes à 16 h 06 mn 40 s.
8 - (503) Van Gincel (Pays Bas) / Tijsterman (Pays Bas) / De Rooy (Pays Bas) sur Ginaf à 16 h 29 mn 47 s.
9 - (514) Juvanteny (Espagne) / Criado (Espagne) / Roman (Espagne) sur Man à 19 h 53 mn 45 s.
10 - (534) Szaller (Hongrie) / Pocsik (Hongrie) / Csitari (Hongrie) sur Man à 20 h 27 mn 31 s.


Photo : Les russes Chagin, Savostin et Nikolaev passent le monument aux Espagnols et entrent dans la Rural.

Demain : Le Bilan du 30ème Dakar 2009.
On fera le bilan de ce Dakar, ce qui restera en mémoire et le futur de la compétition.

Les derniers articles du Dakar 2009 dans le Petit Hergé :

- 18 janvier 2009 : Résumé Etape 14 / 14 Córdoba - Buenos Aires.
- 17 janvier 2009 :
Résumé Etape 13 / 14 La Rioja - Córdoba.
- 16 janvier 2009 :
Résumé Etape 12 / 14 Fiambalá - La Rioja.
- 14 janvier 2009 :
Résumé Etape 10 / 14 Copiapó - Copiapó
.
- 13 janvier 2009 :
Résumé Etape 9 / 14 La Serena - Copiapó
.
- 12 janvier 2009 :
Résumé Etape 8 / 14 Valparaiso - La Serena
.
- 10 janvier 2009 :
Résumé Etape 7 / 14 Mendoza - Valaparaiso
.
- 09 janvier 2009 :
Résumé Etape 6 / 14 San Rafael - Mendoza.

- 08 janvier 2009 :
Résumé Etape 5 / 14 Neuquen - San Rafael.
- 07 janvier 2009 :
Vidéos Etape 4 / 14 Jacobucci - Neuquen
.
- 07 janvier 2009 :
Décès de Pascal Terry.

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

20 octobre 2017

L'Euro est à

↑ 20,70 ARS

L'USD est à

↑ 17,25 ARS