28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 22:52

Mise à jour : 29 juillet 2007

Les 5 departamentos de la Zone Nord de la Provincia de MisionesLa Province de Misiones

5ème partie : Zone Nord 13.684 km2

La zone nord de la province de Misiones est composée de 5 "departamentos" ( le "departamento" de Iguazu est traité à part ). Departamentos de Eldorado, General Manuel Belgrano, Guaraní, Montecarlo, San Pedro. Comptez pour une visite de cette zone : 3 jours. Les "departamentos" ne portent pas forcemment le même nom que la ville principale ("La cabecera").

Emplacement du Departamento dans la Provincia de Misiones, cliquez pour agrandir !- Departamento Eldorado ( 68.000 hab. sur 1.927 km2), 35 hab.km2. 50% de la population a moins de 22 ans. Ville principale : Eldorado ( 48.000 hab. ). Latitude 26º 23' 60″ Sud, Longitude 54° 37′ 60″ Ouest. Altitude : 228 m.

 

La Ville d'Eldorado doit son nom à la légende de l"El Dorado" cité mythique que les espagnols cherchèrent en vain ! La ville est récente car fondée seulement le 29 septembre 1919 par Adolfo Julio Schwelm. Son implantation dans le "Alto Parana", la proximité du Paraguay, du Brésil, et l'émigration européenne surtout suisse, polonaise et danoise expliquent le mélange de la population aujourd'hui. Entre 1919 et 1929, le village prend forme et les principaux bâtiments sont élevés, 1922 : ouverture de l'école, 1923 : Ouverture du premier hôtel. En 1935, le premier établissement "yerbatero" ( Mate ) s'ouvre. Cette culture reste aujourd'hui l'une des principales de la ville avec les exploitations forestières.

Vue du Paraná à partir du Parque Municipal Adolfo SchwelmA voir à Eldorado:

- El Museo Municipal Casa del Fundador : Il est situé dans le parc Schwelm. Le fondateur de la ville, Adolfo Julio Schwelm venait de Francfort ( Allemagne ) et a débarqué en Argentine en 1919. Il a d'abord habité sur un bateau pendant un an sur le Rio Parana avant de se construire sa maison. ( le musée est à 9 km. du centre ).

- El Museo Cooperativo : Musée proposant des objets de la vie quotidienne des premiers colons.

- El Jardin Botanico Selva Misionera : Tout récent, il a été créé le 14 octobre 2005.

Museo Municipal- De nombreuses cascades à voir dans les environs dont le Salto Kuppers ( à 11 km. ), le Salto Palomar ( à côté du port ) , le Salto Elena ( à 3 km ).

- Establecimiento Yerbatero Juan Alfredo Imhof : Pour ceux qui veulent voir comment on élabore le maté, un des plus grands établissements de la zone. ( à 17 km de Eldorado à l'est, il faut dépasser le village de 9 de julio, puis il faut quitter la RN17 et prendre ensuite une route sur 2,5 km. plein nord.) Voir le site web : Cliquez ici !

- Aldea Mbya-Guarani teko'a Arandu : Un village où vivent 50 familles aborigènes guaranís qui vous font visiter et partager leurs connaissances de leur forêt. Sur la RN17 proche de Pozo Azul. Voir le site web :  Cliquez ici !

Salto KuppersLes liens concernant Eldorado :

- Le site de la Municipalité de Eldorado : Cliquez ici !

Les plans de Eldorado :

- Le plan de Eldorado : Cliquez ici !

- Le plan d'ensemble de Eldorado : Cliquez ici !

- Le plan du centre de Eldorado : Cliquez ici !

- Photo satellite du departamento de Eldorado : Cliquez ici !

Puerto EldoradoPour dormir à Eldorado :

- Hotel Eldorado A.C.A. : Esperanza y La Colina Km 9. Téléphone : (03751)-421370.

- Hotel Atlandida : Avenida San Martin "E" 716 km 8. Téléphone : (03751)-422028.

- Hotel Cabañas Don Juan :  à 100 mètres de la Rotonda. Téléphone : (03751)-430239

 

 

 

 

Emplacement du Departamento dans la Provincia de Misiones, cliquez pour agrandir !- Departamento General Manuel Belgrano ( 35.000 hab. sur 3.275 km2 ) 10 hab./km. 50% de la population de moins de 16 ans. Village principal : Andresito ( 8.500 hab. )( ex Almirante Brown ). Latitude 25° 40′ 16 Sud, Longitude 54° 02′ 36″ Ouest. Altitude : 243 m. Autre village : Bernardo de Irigoyen (6.000 hab.)

Ce département est appelé el "Imperio de la Araucaria" en raison de sa richesse historique forestière. Andresito est la ville la plus peuplée du département , pourtant Bernardo de Irigoyen ( 6.000 hab. ) reste la "cabecera" ( capitale administrative du département ). Il faut dire que le "departamento" est vaste ( 3.275 km2 ) presque le plus grand de la province de Misiones et que les deux villes se partagent l'influence,au nord Andresito ( anciennement appelée Almirante Brown ) et au sud Bernardo de Irigoyen. Andresito est le dernier village sur la RP19 ( goudronnée ), avant de passer au Bresil. On passe au Bresil par le "puente internacional Paso Andresito", la route rejoint le village brésilien de Capanema.

 

Andresito c'est le dernier Far West argentin, les colons arrivent en 1980 ( oui, oui vous avez bien lu !) et on commence à distribuer les terres. 1ère école ouverte en 1981, la première école paroissiale ouvre en 1987, et on y célèbrait la messe parce qu'il n'y avait toujours pas d'église. Il faut attendre 1993 pour construire la capilla San Juan Bautista.

La capilla San Juan Bautista datant de 1993.A voir à Andresito :

La ville est très jeune ( créée le 22 février 1979 ), donc inutile d'y chercher des vieilles pierres ( même du vieux béton ). le seul intérêt est l'écotourisme, mais bon il faut être bien équipé ( 4x4 .... c'est beau mais hostile !)

- Deux parcs intéressants, Le Parque Provincial Urugua-i ( pour y entrer passez plutôt par Deseado ), et le Parque Provincial Yacuy ( très difficile d'approche ).

A voir pendant certaines périodes de l'année à Andresito :

 - La fête du Saint Patron du village : San Andres ( le 30 novembre ).

 - la Fiesta del Agricultor ( Début septembre ).

Les plans du departamento :

- Photo satellite du departamento de General Manuel Belgrano : Cliquez ici pour voir !

Pour dormir à Andresito :

- Panambi Lodge : tel : 02302-430942. Voir site web : Cliquez ici ! ( tarif : 220 ARS la double, mars 2007 )

Emplacement du Departamento dans la Provincia de Misiones, cliquez pour agrandir !- Departamento Guaraní ( 58.000 hab. sur 3

.305 km2), 18 hab./km2. 50% de la population a moins de 18 ans. Ville principale : San Vicente ( 15.000 hab. ). Latitude 27°17′ Sud, Longitude 54° 13′ Ouest. Altitude : 566 m. Autre village : El Soberbio ( 4.000 hab.). Latitude 26°37′ Sud, Longitude 54° 07′ Ouest. Altitude : 184 m.

Les guaranies sont un peuple de guerriers dont les origines restent encore incertaines. Les villages ou "teko'a" regroupaient entre 3 et 8 maisons. Les "teii" ou les familles vivaient à plusieurs générations ensemble, et ces maisons pouvaient avoir jusqu'à 60 m. de long sur 10 de large. On pense que les guaranies ont formé la "Grande Nation" en s'unissant avec d'autres peuples, les tupimba, amagua, amoripa et tupirare. On les trouve dans le nord de l'Argentine, le sud du Brésil, sur tout le territoire paraguayen, et l'est de la Bolivie. Il ne faut pas oublier que le Guaranie et la langue officielle avec l'espagnol au Paraguay. Elle est donc d'usage courant dans les rues d'Asuncion et des autres villes du Paraguay. Il y a aujourd'hui 86 communautés guaranies dans la province de Misiones. Fortin Mborore est aujourd'hui avec 427 habitants la communauté la plus nombreuse.

San Vicente est la ville principale du département, elle fut crée dans les années 40 par des adventistes et portait le nom de Colonia Oculta. Mais administrativement la ville fut créée le 22 novembre 1978. La population est passé en 10 ans ( entre 1991 et 2001 ) de 8.700 hab. à 14.800 hab.

El Soberbio est autre village du departamento, bien plus petit que San Vicente, mais stratégique pour aller visiter los Saltos de Mocona ( bien que les "saltos" soient situés dans le "departamento" de San Pedro ). Administrativement le village existe depuis 1951, et sa spécialité est de produire des essences ( saveurs ) tel que la citronnelle entre autre.

A voir à San Vicente :

- Jardin Botanico de San Vicente.

A voir dans le coin :

- La Reserva Yaguaroundi : 2.500 hectares de reserves privées, l'entrée est sur la route N14 au km 1027.

- La région de los Saltos : De nombreuses chutes d'eau de 30 m de haut. Salto Rosa ( à 15 km de San Vicente ), Salto Los Cedros, Salto Misterioso ( sur la RN14 au km 237 ), Salto Alegre, Salto Bonito ( sur la RN14 au km 206), Salto de las Golondrinas, Salto Tarumá.

A voir pendant certaines périodes de l'année à San Vicente :

- La Fiesta Nacional de la Madera (fete nationale du bois) ( mi novembre ).

Le village El SoberbioA voir dans le coin de El Soberbio :

- Les chutes du Mocona : voir la carte pour s'y rendre  : Cliquez ici !

Les liens concernant El Soberbio :

- El Soberbio Turismo : Cliquez ici !

Les plans de El Soberbio :

- Plan du centre de El Soberbio : Cliquez ici !

- Photo satellite du departamento de Guaraní : Cliquez ici pour voir !

Pour dormir à San Vicente :

- Hotel Richard Palace : Av. Libertador 220. Téléphone : (03755) 460192/460094

- Residencial Keops : Avenida Tejada 537. Téléphone : (03755) 460562  
- Residencial Brasilero : Avenida Tejada, angle calle Juan XXIII. Téléphone : (03755) 460442

Pour dormir à El Soberbio :

- Los Abuelos : Angles des calles San Lorenzo et Mariano Moreno. Téléphone : (03755)-495029. 35 ARS la simple.

Emplacement du Departamento dans la Provincia de Misiones, cliquez pour agrandir !- Departamento Montecarlo ( 35.000 hab. sur 1.770 km2 ), 20 hab./km2. 50% de la population a moins de 20 ans. Ville principale : Montecarlo ( 17.000 hab). Latitude 26° 33' Sud, Longitude 54° 44' Ouest. Altitude : 175 m.

Le "departamento" de Montecarlo longe le Rio Paraná  et est largement arrosé par de nombreux arroyos. Montecarlo se développe autour de trois activités : le bétail, le mate et le bois. La colonisation débute en 1919 avec l’arrivée de l’allemand Karl Culmey (en espagnol Carlos Culmey). Il fonde la société "compañía Carlos Culmey y Cia" et met en valeur la région en y installant d'autres colons.Plantation de "pinus" L'un des premiers colons se dénommant Carlos Seguín, on ne sait pas si c'est en son honneur ou tout simplement en l'honneur de Carlos Culmey que l'on baptisa rapidement la colonie : Colonia de “Los Montes de Carlos” qui se transforma peu à peu en Montes de Carlos puis Montecarlo.  En 1958, la ville devient administrativement la « cabecera » du "departamento".

La majorité de la population est d’origine allemande, suisse et polonaise. La plupart des allemands tel que Culmey s’installèrent de manière définitive à Montecarlo après s’être établi quelques temps au Brésil. Tous ces colons avaient fuis la misère d’Europe après la première guerre mondiale.

Lors du début de la colonisation, Culmey fut accompagné par le jésuite allemand Max Von Lassberg, on célèbre l’anniversaire de la fondation de Montecarlo au 04 mai, en souvenir de ce jour de 1920 où le premier allemand Jacob Bischoff amené par Culmey posa ses pieds sur la rive du Paraná au niveau du nouveau village.

A partir de 1920 tout nouveau colon disposait d’un terrain de 20 à 30 hectares pour que chacun puisse disposer d’un point d’eau par propriété.

 

Il faut attendre le 20 octobre 1933 pour que Montecarlo soit reconnu comme municipalité à part entière. Il n’y avait aucune route d’accès au village, uniquement la voie fluviale représentait le seul lien avec le reste du monde. On attendait toujours avec impatience l’arrivée du vapeur « Guayrá » qui apportait toujours de nouvelles marchandises et qui repartait avec la production du village.  Au tout début entre 1920 et 1930, on cultivait avant tout les haricots, le maïs et le manioc, puis à partir des années 1940 et 1950, la production s’orienta plus vers le tabac, le maté et les citrons. Aujourd’hui le thé fait aussi partie des principales cultures locales.

Il y a deux églises à Montecarlo , un temple luthérien construit par la communauté allemande et une église catholique qui vénère la vierge de Fátima ( fête le 13 août ).

Il y a de nombreuses fêtes tout au long de l’année à Montecarlo mais la principale est certainement la « Fiesta Nacional de la Orquídea y de la Flor ». D’ailleurs Montecarlo est la Capitale Nationale de l’Orchidée, et en 1992 l’Associación Orquideófila fut créée.

A voir à Montecarlo :

El Parque Juan Vortisch- Le Zoo Bal Park : Le zoo est situé à 12 km. du centre. 300 animaux y sont réunis sur 23 hectares. Il y a au total 62 espèces autochtones présentées. Vous pouvez aussi y voir la cabane de l'ermite allemand Siger Waidelich qui s'occupe de 7 jaguars qu'il a chassé il y a 15 ans pour protéger son bétail mais qu'il refuse de tuer.

- El Museo Municipal Arqueológico : Il á été créé le 13 juillet 1984 dans le même bâtiment que la bibliothèque municipale ( inaugurée le 04 mai 1980 ).

- El Museo del Agricultor

- El Parque Juan Vortisch. Allez essayer de vous perdre dans le "Laberinto Vegetal".

- El Club de Pesca. Tout au bout de la rue principale, pour aller au bord du rio.Museo Arqueologico de Montecarlo

A voir pendant certaines périodes de l'année à Montecarlo :

- Fiesta Provincial de la Cipa ( juillet )

- Fiesta Provincial del Tarefero ( août )

- Fiesta Provincial del Pescador ( octobre )

- Fiesta Provincial de la Tradición ( novembre )

- Fiesta del Papel  à Puerto Piray à 20 km. au nord de Montecarlo ( 1ère semaine d'octobre )

A voir dans le coin :

Le Che à 3 ans.- La casa del Che : Encore une maison où le Che et sa famille venait. Vous la trouvez dans le petit village de Caraguatay ( 1.200 hab.) à 13 km. de Montecarlo. Le Che était bébé lorsque sa famille y vivait, il y passera ses 3 premieres années, donc ne croyez pas non plus y voir des choses particulièrement sensationnelles. Mais un petit tour dans ce village permet quand même d'accéder à un mirador qui offre un panorama sur le Rio Paraná et de se balader au "Salto" Salamanca. Quant à la maison du "Che", sa famille s'y était installée en 1927 pour venir exploiter de la Yerba Maté pendant peu de temps. La maison ensuite est restée à l'abandon, puis est tombée en ruine avant que la municipalité comprit l'intérêt touristique de la remonter à l'identique ( pur jus 1927 !). Autre curiosité du village, le parque natural Timbó Gigante, qui compte des arbres ( les timbós ) de plus de 40 m de haut.

Les liens concernant Montecarlo :

- Municipalité de Montecarlo : Cliquez ici !

- Montecarlo On Line : Cliquez ici !

Les plans de Montecarlo :

- Plan d'ensemble de Montecarlo : Cliquez ici !

- Plan du centre de Montecarlo : Cliquez ici !

- Photo satellite du "departamento" de Montecarlo : Cliquez ici !

Pour dormir à Montecarlo :

- Cabañas las Orquideas : Ca vient d'ouvrir ( 27 Avril 2007 ) calle Jacobo Bischoff Nº 62, entre las avenidas El Libertador et Paraguay. Au total 24 chambres en cabañas pouvant recevoir 48 voyageurs. Prix : Simple 50 ARS, double 90 ARS. ( prix mai 2007 ). Téléphone : 03751-482274 ou 03751-480303, Pas encore de site internet. Normalement pour cet été ( novembre 2007 ), la piscine sera terminée.  

Emplacement du Departamento dans la Provincia de Misiones, cliquez pour agrandir !- Departamento San Pedro ( 24.000 hab. sur 3.407 km2 ), 7 hab./km2. 50 % de la population a moins de 16 ans. Village principal : San Pedro ( 9.000 hab. ). Latitude 26° 37' Sud, Longitude 54° 06' Ouest. Altitude : 548 m.

Le departamento de San Pedro est le departamento le plus étendu de toute la province et aussi avec une densité des plus faibles : 7 hab/km2. Une explication à tout ça : C'est que nous sommes en pleine forêt, nous sommes même au pays de l'Araucaria. San Pedro est la "Capital Nacional de la Araucaria". Vous ne serez donc pas surpris de savoir que dans ce seul departamento il y a une multitude de parcs et de réserves naturelles.

Le village de San Pedro a été fondé le 29 juin 1880, la zone était alors peuplée de guaraníes cainguás dirigés par le chef Maydana. C'est le maté qui poussait à l'état sauvage qui a attiré les premiers colons dans le nouveau village que l'on appelait à l'époque San Pedro Monteagudo ou San Pedro de la Sierra. La famille de Aparicio Grondona fut la première à s'y installer en 1877 puis d'autres rapidement vinrent s'y établir. On récoltait les feuilles de maté pour aller les vendre dans le village de Bernardo de Yrigoyen ou même à Barracón dans la zone brésilienne. En 1908 un colon brésilien Domingo Cordero lance l'idée d'ouvrir une "picada" ( route tracée en pleine forêt ) pour unir le village de San Pedro à Puerto Piray ( dans le departamento de Montecarlo ) sur les berges du Rio Paraná, pour avoir une sortie plus rapide de la production locale de mate vers le sud. Cette route existe toujours aujourd'hui ( Route Provinciale 16), elle est encore en terre, traverse la forêt sans aucun village et relie directement San Pedro à Puerto Piray sur 85 km. ( uniquement les 6 derniers km. avant Puerto Piray sont goudronnés ).

En 1922, le gouvernement national interdit la culture du mate sylvestre et le village s'enfonce dans une crise économique qui a fallit transformer San Pedro en village fantôme. Mais la localité renaît de ses cendres en 1942 quand l'économie principale devient le bois. Trois grosses sociétés forestières s'installent Padovani, Santinelli et Celulosa Argentina.

A voir à San Pedro :

- El Museo Cacique Maydana. Le musée se trouve dans le Parque Natural Municipal. Tout nouveau puisque créé en 2002.

- Parque Provincial Las Araucaria, créé en 1989, il est juste au sud du village (à 1 km. de la RN14). Peu étendu, seulement 92 hectares. On y trouve le Pino Paraná, l'arbre le plus répandu. On y rencontre essentiellement le "loro vinoso" ( perroquet ).

A voir pendant certaines périodes de l'année à San Pedro :

- La Fiesta Nacional de la Madera ( Novembre, pendant 3 jours ).

Los Saltos del MoconáA voir dans le coin :

- Parque Provincial Moconá : C'est le parc vedette de la zone, car on y trouve les chutes del Moconá. Bien que ce parc soit dans le departamento de San Pedro, l'accès vers les chutes est plus facile à partir du village de El Soberbio ( departamento Guaraní ). - Reserva Araucaria. - Parque Provincial Piñalito. - Reserva Esmeralda. - Reserva Yabotí.

Les plans de San Pedro :

- Photo satellite du departamento de San Pedro : Cliquez ici ! 

Pour dormir à San Pedro : Vraiment tres peu de quoi dormir sur San Pedro, il y a cependant deux hostales pour ceux qui ne sont pas difficiles. Le moins pire : - Residencial American : Gral. Guemes 668, téléphone : (03751) 470345. Simple 15 ARS, Double 25 ARS. A ce prix la (petit dejener inclus), vous comprendrez qu'il ne faut pas trop en vouloir.

Lire la suite dans la 6ème partie departamento Iguazú : Cliquez ici !

Le loro vinosoLe Petit Hergé

- Provincia de Corrientes : Cliquez ici pour lire !

- Provincia de Misiones : Pour lire cliquez ici !

- Tout sur Bariloche  : Pour lire cliquez ici !

- La Ciudad de Rosario : Pour lire cliquez ici !

- La Météorologie argentine : Pour lire cliquez ici !

Partager cet article

Published by Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

27 juillet 2017

L'Euro est à

↑ 20,50 ARS

L'USD est à

↑ 17,40 ARS