24 octobre 2005 1 24 /10 /octobre /2005 23:00

Mise à jour : 03 juillet 2007

La Province de Corrientes

Complètement en dehors de tout circuit "touristique à la neuneu", Puisque seulement 11 lignes y sont consacrées dans le routard 2006 et uniquement concernant la réserve de Ibera. Donc en revenant de "Iguazuland" sur Buenos Aires passez quelques jours dans la province de Corrientes.

 

   Ou se trouve la province ? Relief et végétation ?

La province de Corrientes se trouve au Nord-Est du pays (NEA). Elle fait partie des province du "litoral",et est située au nord de la province de Entre Rios et au sud de la province de Misiones. La capitale est Corrientes sur le Rio Parana. La province a une superficie de 88.199 km2. La ville de Corrientes est à 931 km de Bueno Aires. C'est une province tres peu peuplée, mais la population augmente enormement depuis 1960. En 1895 : 240.000 hab. En 2001 : 931.000 hab. La population a donc quadruplé pendant le XXème siècle.

 

 Comment se compose sa population ? 

La population sur l'ensemble de la province est seulement de 930.991 (2001) sur une superficie de 88.199 km2 soit 10,6 hab/km2 ( superficie équivalente à celle de l'Autriche ). 89% de population urbaine et 11% rurale.

Le taux d'analphetisme est de 6,5% (2001). Esperance de vie : 70,7 ans. Taux de natalité : 2,33 % 

3 categories en Argentine pour distinguer les classes sociales, Pauvres Indigents, Pauvres non Indigents, Non-Pauvre : Pauvres indigents : 31% , Pauvres non indigents : 33%, Non pauvres : 36%. (2004). Donc la population pauvre represente 64% de la population de la province ( pour indic au niveau national 41% des argentins sont en dessous de la ligne de pauvreté) (2004). La province de Corrientes fait malheureusement partie des provinces pauvres.

En 2001 : Les foyers disposaient à : 43,2 % de telephone, 47,1 % de television par cable, 10,5 % d'ordinateur, 3% d'internet

Quel est le climat ?

Nous sommes en zone subtropicale. Entre le nord et le sud, pas trop de difference de température ou de pluviométrie.

Voici les moyennes relevées depuis 1981 :

En été : Temperatures et humidité élevées ( 20°C à 33°C ).

En Automne : Temperatures et climat agréables, des fois les nuits sont fraiches ( 11°C à 26°C).

En hiver : Températures agreables pendant l'apres-midi, fraiches au matin et pendant la nuit.(10°C à 23 °C).

Au printemps : Températures élevées l'apres midi, agréable le matin, nuits toujours fraiches. ( 15°C à 32°C).

Les périodes les plus séches sont les mois allant de juin à septembre ( automne-hiver ). le printemps est la periode la plus pluvieuse.

Meilleure époque pour les visites : De mai à septembre.

 

Estado actual del clima en Corrientes Capital 

  Que font apparaître les derniers recensements ?

 En rouge les routes goudronnées. Les autres : les routes en terre

  Que visiter dans la Province de Corrientes ?

La province de Corrientes est une province agricole, de plus ses trois cotés sont constitués des rios les plus importants de la région ( Rio Parana et Rio Uruguay), donc les amateurs de pêche et de la nature sont les grands gagnants. Deux énormes parcs à ne pas rater non plus : la Reserva Natural de Ibera et el Parque Nacional de Mburucuya. Coté vielle pierre, pas mal de restes d'estancias jesuites dans la partie nord et est de la province comme à Santo Tome, San Carlos, etc... pour les cultures "Typique" sans aucun doute il faut voir les plantations de mate de Valentin Virasoro ou alors les fabriques de cigarres de Goya. Si vous etes de passage en janvier ou fevrier restez quelques jours pour profiter du carnaval à Corrientes, à Paso de los Libres ou Monte Caseros. Pour les belles histoires, un coup d'oeil sur la ville natale du Libertador San Martin à Yapeyu, et connaitre la legende du Gauchito Gil à Mercedes . La curiosité technique de la province reste sans aucun doute le barrage gigantesque de Yacireta que partage la province avec le Paraguay. Pour visiter et profiter au mieux de cette province un sejour de 10 jours est optimal.

  Ou et quand peut on voir les carnavals de la province ?

Pour les carnavals, les deux les plus importants sont : Celui de Paso de los Libres et celui de Monte Caseros ( Carnaval del Arte ), mais on trouve aussi les carnavals dans d'autres villes de la province qui sont : Santo Tomé, Paso de la Patria, La Cruz, Curuzú Cuatiá, Mercedes, Esquina, Goya, Alvear, Bella Vista, Empedrado et bien sur dans la ville de Corrientes Capital.

 Les dates : D'une manière générale du 15 janvier au 15 fevrier surtout le week end, mais chaque ville a ses propres dates, donc se renseigner !

  La province de Corrientes, de ville en village :

Voici les villes et villages des 25 "departamentos" qui constituent la province. A vous de faire votre menu ! Les departamentos ne portent pas forcemment le meme nom que la ville principale.

- Departamento Bella Vista ( 36.000 hab ) ville principale : Bella Vista ( 26.000 hab )

Franchement pas grand chose à y voir, la ville est sur le Rio Paraná et date de 1825. Coup d'oeil à la Iglesia del Carmen.

- Departamento Berón de Astrada ( 3.000 hab ) village principal : Berón de Astrada ( 1.500 hab )

Située au nord de la province sur le Rio Paraná, c'est le passage de la RN12 entre Corrientes et Posadas. C'est le departamento et la ville les moins peuplés de la province. Rien à voir si ce n'est de boire une Quilmes sur la place principale en face de la statue de Genaro Berón de Astrada (c'est le heros militaire du coin ).

- Departamento Capital ( 329.000 hab ) une seule ville : la ville de Corrientes

 Autant commencer la visite de la province par sa capitale située a 931 km de Bsas. C'est aussi une bonne base de départ pour visiter aussi les alentours comme Santa Ana et Itati.

La ville a été fondée en1588 sur le rio Parana (Son ancien nom etait : San Juan de Vera de las Siete Corrientes ).

- Casa de los Nalda aussi dénommée la Casa del Gobernador Lagraña : Ancienne maison dans laquelle il est possible de comprendre l'histoire de la ville. Elle est située aux angles des calles Salta et Pellegrini. Autre endroit aussi possible pour connaitre l'histoire de la province est le Museo Histórico de la Provincia de Corrientes, vous le toruverez sur la calle 9 de julio au numero 1044

- Casa Molina est une des plus vieille maison de la ville datant du XVIIIème siècle, avec un patio qui n'a pas bougé depuis cette époque.Aujourd'hui y est installé la Sala de la Cultura. Cette maison est située calle Carlos Pellegrini 955.

- Punta Tacuara est un viel immeuble ou s' y est installé un marché artisanal. On le truuve sur avenida Costanera. Un autre endroit aussi ou il est possible de trouver de l'artisanat est le Museo de Artesanías Correntinas que vous trouverez aux angles des calles Salta et Quintana.

- Convento de San Francisco, c'est aussi maintenant un centre culturel qui abrite le Museo de Arte Sacro, vous le trouvez Calle Mendoza au 450.

- Iglesia Catedral, la cathedrale est sur la calle H.Yrigoyen 1572.

- Iglesia Convento de la Merced, cette église est sur la calle 25 de Mayo 802.

Autre curiosité aussi ou il est interressant de jeter un coup d'oeil est le pont qui relie les villes de Corrientes à Resitencia, il a été inuaguré en 1973 et est long de 1.700 metres.C'est le Puente General Manuel Belgrano, on le trouve au bout de l'avenida 3 de abril.

Le Carnaval de la ville de Corrientes a lieu tous les ans à partir du dernier week end de janvier et plusieurs autres week end de fevrier

Site web de la ville de Corrientes : http://www.ciudaddecorrientes.gov.ar/

 

- Departamento Concepción ( 19.000 hab ), ville principale : Santa Rosa ( 5.000 hab ), Concepción ( 3.500 hab ).

- Santa Rosa : Région très agricole collée contre la réserve de Ibera. Les habitants et le maire ont peur de voir leurs terres passer entre les mains de nouveaux venus etrangers ( allez voir : http://www.el-litoral.com.ar/leer_noticia.asp?IdNoticia=39092 ) . La fete la plus importante de la ville a lieu en octobre : fiesta del Gladiolo.

- Concepción : La ville est perdue au fond de marecages et de lagunes dans le centre de la province. La principale activité de cette petite ville et la production de bois ( pins et eucalyptus ) sinon rien d'autre à voir.

- Departamento Curuzú Cuatiá ( 43.000 hab ), ville principale : Curuzú Cuatiá ( 32.000 hab ).

Cette petite ville n'a pas un interet primordial quand on visite la province, les deux seuls interets peuvent résider dans deux évênements qui ont lieu dans l'année, tout d'abord en janvier le Festival Nacional del Folklore Cruz de Papel, et en mars la Feria Nacional del Ternero Correntino. Sans oublier non plus comme toute ville de la province, le carnaval qui est d'une importance capitale dans la vie des correntinos.

Le site web de Curuzu Cuati : www.curuzu.gov.ar

 

 

- Departamento Empedrado ( 15.000 hab ), ville principale : Empedrado ( 7.900 hab ).

Juste au sud de la ville de Corrientes ( à 60 km ) en longeant le rio Paraná, petite ville agricole, et rendez vous des fanas de peche.

- Departamento Esquina ( 31.000 hab ), ville principale : Esquina ( 18.000 hab ).

C'est la derniere ville à l'extreme sud-ouest de la province sur le rio Parana, elle s'est construite autour de la Capilla a Santa Rita de Casia. Pour les amateurs de peche et de chasse c'est un passage obligé. Tous les ans pendant la premiere quinzaine de mars, il y a une reunion de pecheurs d'une grande importance, c'est la Fiesta Nacional del Pacú. La fete d e la patrone Santa Rita de la ville a lieu le 22 mai. Autre fete importante en janvier la Fiesta Provincial de la Sandía.
 A visiter en ville : la Iglesia Santa Rita de Casia et le Museo Municipal J. Alfredo Ferreira.
en janvier la fiesta de la Sandia, en fevrier fete du coton avec folklore, en mars fete nationale du Pacu , maisons du centre , gauchos.

Esquina

- Departamento General Alvear ( 8.500 hab ), Ville principale : General Alvear ( 7.000 hab ).

 

Pour ainsi dire modeste village fondée en 1863 ( donc autant dire tout neuf !) le long du Rio Uruguay al'est de la province..... mais rien d'interressant, iglesia Inmaculada Concepcion sur la place principale.

- Departamento General Paz ( 15.000 hab ), Villes principales : Nuestra Señora del Rosario de Caá Cati ( 4.500 hab ) ainsi que Itá Ibaté ( 3.500 hab ).

Le departamento est coupée en deux, une partie au sud autour du village de Caá Cati et une autre partie au nord sur le rio Parana autour du village de Itá Ibate.

- Caá Catí : A 130 km de la ville de Corrientes, ce village est situé sur la route nationale 12 reliant Corrientes à Posadas. Quelques vielles deumeures coloniales valent la peine d'etre vu. A voir aussi le Museo Literario et el Museo de antiguedades El Asturiano. Le 07 octobre de chaque année on venere la vierge de Caá Cati

- Itá Ibaté : Autre ville du nord située sur le Rio Paraná, pas grand chose à y voir, si ce n'est une vielle maison d'un de ses fondateurs : La Casa Histórica Gallino, à voir aussi la Iglesia de la Inmaculada Concepción et bien sur le Cristo de la Hermandad de 11 m de haut qui est devenu l'embleme de la ville. Un interet pourtant pour les pecheurs, car sur le long du rio s'organise tous les ans le Concurso del Mercosur où on y attarape le boga et le pacú. Sinon le 07 juin, c'est la fete de la fondation de la ville et donc le pretexte de faire la fete et d'organiser des défilés folkloriques.

- Departamento Goya ( 88.000 hab ), Ville principale : Goya ( 67.000 hab ).

La ville est située à 216 km de Corrientes. Le principal evenement est en avril : Festival Nacional del Surubí, c'est une fete nautique sur le Rio Parana et aussi une grosse fete artisanale et agricole. Les deux autres fetes de la ville sont en juin la fete du tabac et en juillet le concours de peche. Il ne faut pas non plus oublier le carnaval, tres important ici à la fin janvier et debut fevrier. A voir en ville, les trois fabriques de cigarres :  El Duque Puros, Los Asturianos et Dinastía. A quelques km de Goya dans la colonia Carolina voir la capilla del diablo, le cimetiere indigene sur le riacho Mini.

- Departamento Itatí ( 9.000 hab ), village principale : Itatí ( 6.500 hab )

 

Il faut y voir la Basilique de Itati, son sanctuaire et la fiesta de la Coronacion de la Virgen de Itati. Les principales dates de pelerinage sont le 09, 13 et surtout le 16 juillet, ainsi que le 21 septembre.

La Basilica de Itati : C'est le principal interet du village, la basilique renferne la vierge de Itati qui est arrivée à Corrientes en 1589.

- Departamento Ituzaigó ( 31.000 hab ), principale ville : Ituzaingó ( 20.000 hab ).

 

La ville de Ituzaingó est à 227 km de Corrientes sur le Rio Parana. Il est aussi possible de faire une excursion pour visiter la Represa de Yacyretá (Barrage).

Iglesia San Juan Bautista : Elle est située sur la calle Buenos Aires, elle date de 1907 et est d'un style neo classique.

Casa de Don Bernardino Valle : C'etait la maison du fondateur de la ville. Elle est situé al angle des rues Centenario et Valle.

Le complexe Hydro-electrique de  Yacyreta ( à 25km de Ituzaingo)

On peut le visiter tous les jours le barrage, en visite guidée à 09h00, 11h00, 15h15 et 16h30, le site web du barrage : www.yacyreta.org.ar

- La reserve de Esteros del Iberá se toruve sur le departamento de Ituzaingo, cependant la bonne base de depart pour aller la visiter est a fixer sur la ville de Mercedes ( voir : departamento de Mercedes )

 

 

- San Carlos : ( à 55 km au nord de Valentin Virasoro ) : Mission jesuite, musée d'art jesuite. Le village se trouve juste à la limite de la Province de Misiones.

Maisons coloniales de San Carlos.

- Departamento Lavalle ( 27.000 hab ) Ville Principale : Santa Lucia ( 9.000 hab ) et Lavalle ( 2.500 hab ).

- Santa Lucia : ( à 24 km au nord de Goya ) : Chapelle du XVIII eme siecle construite par les indigenes. Et puis aussi le troisième week end d'octobre la Fiesta Nacional de la Horticultura.

- Lavalle : Sur las RN12 petite localité n'apporte pas grand interet à part les cultures de tomate et de piment dans la zone.  

- Departamento Mburucuyá ( 9.500 hab ), ville principale : Mburucuyá (6.500 hab ).

A 150 km au Sud-Est de Corrientes, Petit village colonial, en février pendant 3 jours et aussi en décembre c'est la fete du chamame ( chant et danse folklorique). Allez voir le Museo del Chamame pour savoir de quoi il s'agit, seul interet a voir au centre du village. Le 13 juin c'est al fete du patron de la ville : Saint Antoine de Padoue. Mais l'interet promordial de ce petit village est d'etre situé juste a coté du parc nationl Mburucuya.

- Parque Nacional de Mburucuya : C'est l un des deux parcs incontournables à voir dans la province ( l'autre est celui de Iberá.) Il a une surface de 177 km2. L'entree du parc est situé à 11 km du village. L'entree, le garde du parc et donc toutes les infos vous sont donnés au niveau de l'estancia Santa Teresa. Il faut s'avancer pour avoir un bon point de vue au mirador se trouvant dans le parc sur l'Estero Santa Lucia.

Le Parque Nacional Mburucuyá.

Pour avoir des infos sur le parc : http://www.patrimonionatural.com.ar/HTML/provincias/corrientes/mburucuya/mburucuya.asp

 

 

- Departamento Mercedes ( 40.000 hab ). Ville principale : Mercedes ( 31.000 hab ).

Petite Ville du centre de la province, pas grand chose à voir sur place de "espectacular" mais citons tout de meme quelques batiments ou on peut jeter tout de meme un coup d'oeil. On peut visiter la mairie (Palacio Municipal), le Bar-cafe se trouvant dans "l'Esquina Tipica", La Casa de la Cultura ( ou se loge le musee de la ville) et le Teatro Cervantes qui date de 1928. le principal interet de Mercedes est de savoir que s y trouve le sanctuaire du Gauchito Antonio Gil ( à 6 km du centre de la ville), chaque 8 janvier on y celebre la date aniversaire de sa mort. Autre evenement (avec bien entendu le carnaval fin janvier) est la fete du riz célébrée les premiers jours d'avril.

 

El Gaucho Gil

La ville de Mercedes est aussi une bonne base de depart pour aller visiter la reserve d'Ibera. ( bien que celle ci appartienne au departamento de Ituzaingo )

- La Reserva Natural Provincial Ibera : L'entrée s'effectue par la Colonia Carlos Pellegrini à 120 km au nord de Mercedes. ( Attention la route n'est pas encore asphaltée ), le parc a une surface de 12.000 km2.

 Reserve d'Ibera

- Departamento Monte Caseros ( 34.000 hab ), ville principale : Monte Caseros ( 23.000 hab ).

Monte Caseros est la derniere ville de la province à l'extreme Sud-Est de la province, c'est aussi la ville de la Triple Frontiere ( avec le Bresil et L'Uruguay), il n'y a pas de pont qui enjambe le Rio Uruguay mais un bac qui relie la ville bresilienne de Barra do Quarai et la ville uruguayenne de Bella Uníon. Son carnaval est tres connu en janvier Carnaval del Arte. Sinon tres peu de batiment offrent un interet reel, peut etre celui de l'ancienne gare qui est devenu le Museo Estación del Este

Carnaval del Arte

 

- Departamento Paso de los Libres ( 47.000 hab ), ville principale : Paso de los Libres ( 41.000 hab ).

 à 362 km de Corrientes, Il est tres facile d'arriver dans la ville, car il y a des liaisons directes en bus venant d'Argentine ou du Bresil. C'est le lieu de passage de toutes les lignes Buenos Aires-Porto Alegre ou même des lignes Buenos Aires-Rio. La ville de Paso de los Libres comme sa soeur bresilienne installee de l'autre coté de la berge, Uruguaiana, est un melange de culture argentine et bresilienne. Peu de monument important en ville, peut etre une petite visite s'impose au Museo Municipal de Paso de los Libres pour avoir quelques reperes historiques sur toutes les batailles que la region aura connu au fil des deux derniers siecles. Pour les sorties, la vie nocturne et les commerces, tout s'articule autour de la Calle Colón.
Il y a dans cette ville de nombreuses fetes, en juin fete du mate et de l amitiée, en septembre expoferia du Mercosur. Le Pont International a une longueur de 1420 m et unit l'autre coté de la rive du rio Uruguay ou se toruve la ville bresilienne de Uruguaiana . On fete dans la ville l'un des principal carnaval de la province c'est le Carnaval de Frontera. Au mois d'aout il ne faut pas oublier la foire agricole Feria Ganadera.

Paso de los Libres vue de la ville coté brésilien.

Le carnaval a lieu tous les week-end de janvier.  

- Departamento Saladas ( 22.000 hab ), ville principale : Saladas ( 13.000 hab ).

La ville est fondée en 1707, lorsqu'on y installe un fort pour contrer les attaques répétées des indiens Charruás contre les premieres estancias de la zone. Et en 1721 on y place la première chapelle de San Jose ( fete tous les 19 mars pour celebrer le patron de la ville ). A voir en ville : le museo historico et la maison natale de l'écrivain Manuel Florencio Mantilla.

- Departamento San Cosme ( 14.000 hab ), villages principaux : Paso de la Patria ( 4.000 hab), San Cosme ( 2.000 hab ), Santa Ana de los Guácaras ( 2.000 hab).

- Paso de la Patria : Juste a 40 km à l'Est de la ville de Corrientes. L'ancien nom de ce village au XVIIIème siecle est Paso del Rey. Le village est juste situé en face de l'embouchure du Rio Paraguay ( en fait c'est juste a cet endroit ou le Rio Paraguay se jette dans le Rio Parana ) c'est une petite ville à voir . Quelques fetes interressantes : tout d'abord en avril la peche du dorado, en aout la  Fiesta nacional del dorado, vous l aurez compris , c'est la ville du poisson d'eau douce. Donc pour les fous de gastronomie , on y mange de bonnes specialités, les poissons les plus pechés sont a part le dorado, le surubí, le pacú, le patí, l'armado, le manguruyú et la raya. Pour ceux qui s'interresse à l'histoire, le village a été témoin de bataille pendant la guerre de la triple alliance (Provinces du Rio de la Plata contre le Paraguay au debut du XIXème ). il faut donc visiter El Médano qui etait le campement de base de l'armée des provinces du Rio de la Plata et aussi la Iglesia Inmaculada Concepción de María qui a servit pendant cette lutte d'infirmerie.

- San Cosme : Tout petit village qui habrite la maison du general Bartolomé Mitre qui avait installé son quartier general pendant la guerre de la triple alliance.

- Santa Ana de los Guácaras : Quand vous êtes à Corrientes Capital faites un petit crochet pour aller voir ce village à 18 km. C'est un ancien village des indiens guácaras, petite église et vieilles demeures coloniales. La fete de la patrone du village"Santa Ana" a lieu tous les ans le 26 juillet avec une procession au flambeau mais il y a aussi un festival folklorique. La préparation d ela fete la veille (le 25) est aussi digne d'interet.

Iglesia Franciscana : Sur la place principale du village les sculptures et peintures ont été réalisées par les indiens guácaras

Tren Provincial Económico : c'est une petit train à voie étroite ( 60 cm ) qui a été installé en 1890

Fábrica de Cuchillos Artesanales : c'est la specialité du village, les couteaux avec des manches de bois differents. Un veritable cours sur les bois que l on trouve dans la région : quebracho colorado, urunday, guayacán, mora virgen, lapacho marmelero, guayubira, palo santo ou palo malaco.

Capilla de Santa Ana : Ce sont les indiens guaraníes qui en 1771 ont commencé a édifier cette chapelle. 

 

 

- Departamento San Luis del Palmar (17.000 hab ). Ville principale : San Luis del Palmar ( 11.000 hab ).

Des champs, des champs et des vaches...... et un pelerinage en juillet vers Itati...pas grand chose a raconter sur cette petite ville ! le 25 aout la fete patronale de San Luis Rey de Francia ! ( ben oui !)

San Luis del Palmar

- Departamento San Martín ( 13.000 hab ), villages principaux : La Cruz ( 6.500 hab ) et Yapeyú ( 2.000 hab ).

- La Cruz : C'est un tres ancien village, car fondé une premiere fois en 1630, puis en 1657 le village est deplacé a l'endroit actuel. C'est une ancien mission jesuite. On peut encore y vois un cadran solaire datant de la periode jesuite. A voir donc dans cette ville bien evidemment le Museo de la cultura jesuítica et les Ruinas de las murallas jesuíticas. Trois fetes importantes pendant l'année, tout d'abord la Fiesta de la Repoblación de La Cruz ( le 19 avril ), la Fiesta de Nuestra Señora de la Asunción ( le 15 aout ), et la Fiesta de la Tradición ( les 09 et 10 novembre ). Autre interet a l'exterieur de la ville pour faire un peu de trekking sur 3 collines à 27 km du village, le Cerro Chico, le Cerro Capará, et le Cerro Nazareno.

- Yapeyú : Un village chargé en histoire, puisque c'est la ville natale de San Martin ( donc la visite de la maison natale est de rigueur), autre interet pour cette localité est de jeter un coup d'oeil sur le Museo de Cultura Jesuítica Guillermo Furlong, car avant d'etre un village, il s'agissait dès 1626 d'une estancia jesuite qui hebergeait 7.000 guaranies. Le 06 janvier on fete les rois, le 25 fevrier on commémore l'anniversaire de la naissance du "Libertador" ainsi que le 17 aout pour sa mort.

Le Musée San Martin

 

- Departamento San Miguel ( 11.000 hab ), village principal : San Miguel ( 4.500 hab ).

Pas grand chose à voir dans ce petit village à part la procession chaque 29 septembre.

- Departamento San Roque ( 18.000 hab ), village principal : San Roque ( 7.000 hab ).

Le 11 octobre 1773, 22 familles s'installent et fondent le village de San Roque. Le 16 aout a lieu la fete du jour du Saint Patron. A voir le Museo de Arte Sacro dans la chapelle du XVIIIème siècle. Pour la peitte histoire le 20 janvier 2004 un objet de 30 kg et d une taille de 3,60m s'est écrasé dans les parrages, il s'agissait d une partie d'un satellite italien !.

- Departamento Santo Tomé ( 55.000 hab ). Villes principales : Goberandor Virasoro ( 27.000 hab ), et Santo Tome ( 21.000 hab).

- Gobernador Virasoro :  A 62 km au nord de Santo Tome, c'est avant tout la capitale du mate, la ville s'est crée sur une ancienne mission jesuite transformée en estancia puis en village. en septembre foire agricole, ancienne mission jesuite. Au XVIII et XIXeme siecle c'etait le passage obligé entre le Bresil et le Paraguay. En 1910 est créé la ligne de train entre Paso de los libres et Posadas, et une station du Ferrocarril Nordeste Argentino est ouverte dans la ville. On peut visiter les cultures de mate dans l'Establecimiento Las Marías, c'est dans cet etablissement que l'on toruve le "té y yerba Taragüí". L'industrie de la ville est aussi axé sur le bois, on peut donc visiter aussi les Establecimientos Industriales Tapebicuá qui s'occupe de la forestation jusqu'à la coupe de planche . A voir pour la période de la mission : le Museo Histórico Geográfico y Natural, a voir aussi une maison de style colonial occupée aujourd'hui par la Casa de la Cultura , allez voir aussi l ancienne gare : Estación de Ferrocarril.

Valentin Virasoro

- Santo Tomé : A 387 km de Corrientes, créé en 1632 comme mission jesuite, il y a une vieille eglise paroissiale, à voir aussi le musée de l'époque des missions le Museo Regional Pablo Argilaga, et le pont international qui relie la ville de Sao Borga au Bresil sur l autre rive. Son carnaval a lieu du dernier week end de janvier au wek end de mi fevrier.Le Festival de la Música Correntina a lieu tous les mois de decembre et culmine le 08 decembre pendant la fete du patron de la ville.

 

Le Rio Uruguay à Santo Tome.

 

 

- Departamento Sauce : ( 9.500 hab ), village principal : Sauce ( 7.000 hab ).

C'est un petit village qui à l'origine etait un campement des indiens Caingang, puis au début du XIXème siecle on y installa un relais de poste avec une representation de la Vierge du Carmen et le relais de poste fut nommé : Virgen del Carmen del Sauce. Au mois de janvier on y celebre la fete du Cunumi.


  En voiture des idées de circuits ?

- La route de l Aventure : de Sauce, Curuzu Cuatia, Mercedes, Reserve de Iberra, Concepcion, Loreto, Mburucuya, jusqu'à Los Esteros de Ibera

L entrée dans le parc de Mburucuya est gratuite. L'entree dans parc de la réserve de Iberra est aussi gratuite, mais prenez le guide qui vous accompagnera pour 50 ARS, pour partir en pêche sur l eau le prix est de 150 ARS par personne. 

- La route des jésuites :  Passage dans 4 localites qui forment les anciennes missions jesuites de la province : Yapeyu, La Cruz, Santo Tome, et San Carlos.

- La route des rios : Esquina, Goya et Empedrado, vous bordez le rio Parana par la N127 et la N12.


 

 

 Comment acceder à Corrientes à partir de Buenos Aires ? 

Par Bus : de la Terminal de Retiro, les principales compagnies de bus s'y rendant sont :

Flecha Bus, Tata, ERSA, El Pulqui, Aguila Dorada, Itati, El Rapido, Chevallier, Singer, La Internacional, Rio Uruguay.  Comptez suivant les compagnies de 70 à 80 ARS l'aller en semi cama.

Une fois a Corrientes, de nombreux bus pour desservir toute la provinve, comptez 3 ARS pour franchir 100 km . Par exemple : Corrientes-Itati ( 69 km ) = 3,50 ARS , Corrientes-Paso de los Libres ( 400 km ) = 13 ARS.

Par Avion : A partir de Aeroparque, 1 vol quotidien sur Corrientes, l'aller à 243,10 ARS TTC ( prix touristique ) , attention vous devez vous y prendre au moins 4 jours à l avance sinon il ne restera que des tarifs "Condor" ( classe affaire ) à 597,76 ARS TTC.

De l'aéroport au centre ville en taxi comptez 6 ARS ..( charge de 1 ARS dès la montée dans le taxi ).

Par la route : Plus de 1000 km, la route est bonne, N14 puis N119, N123 et N12.

Pour passer la frontière ( vers le Bresil ) deux passages possibles :  Paso de los Libres (Corrientes) vers Urugayana (Brésil), et Santo Tomé (Corrientes) vers Sao Borjas(Bresil). 


  Ou trouver des infos touristiques sur la Province ?

Excellent site web touristique de la province monté par le gouvernement provincial : http://www.corrientes.com.ar/

Autre site web touristique de la Province : http://www.corrientes.gov.ar/turismo/marco.asp

Pour ce qui est d'infos plus économiques et politiques : http://www.corrientes.gov.ar/

Site web du Ministère de la culture de la Province : http://www.culturacorrientes.gov.ar/

La Presse :

El Litoral de Corrientes : http://www.el-litoral.com.ar/

Corrientes Noticias : http://www.corrientesnoticias.com.ar/

La Republica de Corrientes : http://www.diariolarepublica.com.ar/notix/index.php

La radio :

Radiodos : http://www.radiodos.com.ar/ 

A Buenos Aires, vous pouvez aller chercher directement à la Casa de la Provincia de Corrientes des informations et des brochures : San Martín 333, 4º étage. Bsas.

Retour sur la page du Petit Herge Tourisme : http://argentina.over-blog.org/article-3310228.html

Partager cet article

Published by Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

27 juillet 2017

L'Euro est à

↑ 20,50 ARS

L'USD est à

↑ 17,40 ARS