19 avril 2018 4 19 /04 /avril /2018 14:04

Mise à jour : 19 avril 2018.

Comment préparer son budget pour ses vacances en Argentine : 

Toujours un peu difficile de remettre cette page à jour, je parle de celle qui a attrait à toutes les spécificités de la monnaie en Argentine et donc des soubresauts de l’économie, de l ‘inflation et de la dévaluation.

Il était temps me direz vous, car comme je l’indique presque à chaque fois que nous devons parler d’un sujet très argentin, je réponds qu’une info qui a plus de 6 mois est forcement obsolète. Je n’avais pas traité le sujet depuis 2016, honte à moi !

Vous venez dans le pays et souvent une des premières questions qu’on me pose est celle des réservations de tous types, des moyens de paiements  et de savoir s’il faut s’y prendre à l’avance ou au dernier moment pour avoir les meilleurs prix.

 

 

Reprenons les 10 points déjà soulevés dans l’article de mars 2016. (Le voir ici) que vous devez connaitre avant même de programmer votre voyage.

 1) Surtout ne rien acheter via internet avant votre arrivée en Argentine :

Toujours valable ! Pourquoi ? Parce que le peso se dévalue très vite et bien plus vite que l’inflation.

Par exemple, en décembre 2017 1 euro = 19 ARS, en avril 2018, 1 euro = 25 pesos.  Donc si par exemple vous aviez retenu une chambre dans un hôtel en décembre 2017 pour juin 2018, et que sur Booking, la chambre était alors à 1000 ARS (52 euros) même si aujourd’hui (avec l’inflation) la même chambre est à 1100 ARS, ca ne représente plus que 44 euros.

 2) Tout acheter sur place, le jour même et en pesos :

On pense être « tranquille » en achetant aussi tout à l’ avance, mais l’Argentine est le pays ou tout se paye cash en « efectivo ». C’est souvent à la tête du client et ne croyez pas que votre tête fera monter les prix, bien au contraire, un sourire, un gentil mot et le prix baisse. Sachez voyager tranquillement sans empressement à votre rythme et dans un soucis de découverte. Prenez le temps de vous immerger et de vous laissez aller à vos envies du moment. Donc ne prévoyez rien, c'est le meilleur moyen de faire des rencontres ! Plus vous voulez aller "vite" plus ça vous coûtera ! 

A ce sujet, venez de préférence en dehors des vacances scolaires argentines. Donc évitez du 15 décembre au 15 février, plus la semaine de Pâques et enfin les vacances d’hiver qui tombent suivant les années à cheval entre juillet et août (durant deux semaines). Pour 2018 du 16 au 27 juillet.

En dehors donc de ces époques, les hôtels sont vides (les bus et les avions aussi) et le prix est bien souvent inférieur à ce qui est affiché y compris sur booking.

 3) La carte Visa (Mastercard et autres) pour les achats est à exclure totalement en Argentine :

Dans les bars, restos et autres commerces, sachez que les vendeurs reversent 3 % de commissions pour toutes transactions faites par carte de debit, ce qui explique donc qu’en payant en « efectivo » vous aurez très facilement 10 % de remise (c’est même inscrit à l’entrée des restos, boutiques et autres). D’autres endroits refuseront de toute façon le paiement par carte (y compris bon nombre de stations services).

Pour les hôtels depuis fin 2017, le gouvernement argentin, pour développer le tourisme international, permet à certains établissements (pas tous) de proposer à leur clientèle étrangère d'enlever les 21% de TVA en réglant par carte VISA étrangère. A première vue cela pourrait faire croire qu’il est plus rentable de payer par Visa les hôtels qu’en espèce, mais dans les faits si on paye cash, on peut (ça m’arrive très souvent) obtenir 30 à 50 % de rabais sans rien demander (ou en demandant sans facture), les hôteliers vous l’annoncent au guichet au moment de leur demander s’ils ont des chambres, donc les 21% de baisse avec la carte paraissent bien fades.

 

 4) Ne pas se servir non plus de sa carte VISA pour retirer des pesos des distributeurs :

Toujours une grosse commission aux distributeurs en Argentine sur les deux réseaux (Banelco et Link). Rien à voir avec ce qu’on vous a annoncé à votre agence bancaire chez vous, même si vous n’avez aucun frais de retrait de votre banque (par exemple avec HSBC), vous en aurez quand même ici en Argentine sur la base de 5 à 8 euros fixes de commission à chaque retrait, et comme les retraits sont bloqués à un maximum de 2300 pesos ( 90 euros), ça représente 5 à 8 % de commission.

 5) Tout se paye cash en Argentine :

Déjà bien expliqué dans les points antérieurs. N’oubliez pas aussi qu’on aime la « propina » (pourboire) dans le pays. Dans le taxi, on arrondit au peso ou même plutôt maintenant à la dizaine de pesos supérieurs.(Exemple une course a 112 pesos, laissez 120 pesos). Dans les bars et restos entre 5 et 10 %, plus l’addition monte, plus vous calculez sur 5%, un simple café laissez 10 %. Et bien sur les « propinas » en « efectivo » aussi !

 6) Les distributeurs sont souvent vides :

De ce coté là, il y a du mieux depuis 2016, par l’arrivée de « grosses coupures », autrefois le billet le plus gros était celui de 100 pesos, mais l’arrivée des billets de 200, 500 et même de 1000 pesos en 2018, permet de remplir les distributeurs et de tenir le weekend. Méfiez vous quand même du dimanche ou du lundi matin quand les distributeurs sont encore vides dans les petites localités.

 7) Le change est toujours meilleur l’après midi que le matin, et la semaine que le weekend !

Toujours vrai, et même le vendredi est le meilleur jour de change, plus on arrive à la fin du mois, plus l’euro monte, avant de redescendre toujours quelques jours en début du mois avant de rependre sont ascension.

 

 8) Le change parallèle existe encore ?

Oui il existe encore, ce n’est plus comme à la bonne époque (2013-2014) ou on pouvait obtenir le double, mais il existe toujours sur la calle Florida à Buenos Aires, et les « arbolitos » peuvent vous offrir un petit peu plus que le change officiel.

A ce sujet qu’elle est le change officiel ? C’est celui que vous avez sur tous les sites comme yahoo finance ou www.xe.com, etc..  C’est bien entendu la moyenne entre la vente et l’achat.

Si on prend l’exemple d’aujourd’hui (vendredi 19 avril 2018), l’Euro est sur Yahoo ou Google suivant l’heure entre 24,89 ARS et 24,91 ARS. Donc c’est le taux international. Si vous changez vos euros contre des pesos, vous pouvez donc vous attendre à recevoir (un peu moins) disons dans les 24,50 ARS. Mettez donc ce taux comme le plancher sous lequel il ne faut jamais vendre vos euros.

 Cependant les casas de cambio vont toujours vous proposer un peu plus. Aujourd’hui (toujours 19 avril 2018) entre 25 ARS et 25,20 ARS. Par exemple allez prendre la température sur le site de BNA : www.bna.com.ar

Et le parallèle dans tout ça ? C’est celui qu’on vous proposera dans la calle Florida. Une fois que vous connaissez le taux officiel et le taux des casas de cambio, à vous de ne pas accepter en dessous. Donc dès que c’est au dessus de 25,10 ou 25,20 ARS c’est bon vous prenez.

Bien entendu comme le samedi et le dimanche, les casas de cambio et les banques sont fermées, on vous proposera moins qu’en semaine.

A savoir aussi : Vous aurez compris, surtout ne jamais acheter des pesos argentins en Europe ou même en dehors d’Argentine, vous allez perdre entre 10 et 20 % de votre budget.  A Paris on vous donnera pour 1 euro entre 20 et 22 pesos, donc une très mauvaise affaire.

Privilégiez aussi bien sur l’Euro et non l’USD. En Argentine on prend l’Euro à un cours bien supérieur que le cours international de l’EUR/USD. S’il est de 1 EUR = 1,23 USD, ici à Buenos Aires il est à 1 EUR = 1,26 USD donc vous gagnez entre 2 et 3 % en ayant des euros et non des usd.

Pour ce qui est des coupures, ne prenez pas les petites coupures qui vous bourrent les poches, de plus ici on préfère les grosses coupures, donc les 50, 100, 200 et mêmes les 500 euros sont acceptés,( Ne prenez pas les 5, 10 et 20 euros). Pour les USD uniquement les 50 et 100 USD (pas les petites, 1, 2, 5, 10 et 20 usd).

Une idée de budget, pour un couple venant passer un mois de vacances en Argentine, venez avec 2500 à 3000 euros.
 

 9) Pour ceux qui restent longtemps, je pense aux étudiants, stagiaires, PVT, TDM, camping car, et année sabbatique.

Venez quand même avec 1000 à 1500 euros (par personne) sur vous, ensuite reste la solution de profiter d’un week end a l’étranger (hors d’Argentine) par exemple Colonia, Foz do Iguazu, Santiago de Chile pour retirer des USD, EUR ou BRL des distributeurs pour les changer ensuite a Buenos Aires.  Ensuite reste Azimo pour s’envoyer de l’argent de son compte en banque, mais Azimo est de moins en moins rentable car les commissions et surtout le taux de change qu’il pratique devient moins rentable que les années précédentes.

10) Ne stressez pas !

Ne vous prenez pas la tête pour votre prochain voyage, n’oubliez pas que vous êtes quand même en vacances ! Retenez simplement des idées de découvertes sur des provinces en particulier (comme ce que vous faites au Canada, par exemple que la province de Quebec si vous ne restez que deux semaines, donc ici que la province de Salta par exemple), faites un minimum de km, ne perdez pas de temps dans les transports, ne programmez rien (ou le minimum), sachez que les conditions météos sont très importantes, donc comme pour l’économie, décidez tout au dernier moment et surtout sur place. Ne surévaluez pas vos forces, et surtout ne minimisez pas les distances ni surtout le temps (la durée).

Enfin en conclusion :

Vous pouvez me joindre via mon mail petitherge@hotmail.com et me poser toutes les questions que vous voulez ! Ou alors en faire profiter tout le monde et ajouter des commentaires et questions ci-dessous.

A lire aussi dans le Petit Hergé : 

 

    

                  L'histoire argentine                    J'irai dormir chez vous.           Visites guidées de Buenos Aires.

 

Partager cet article

Des questions ?

Contactez moi sur :

petitherge@hotmail.com

Recherche Sur Le Site

Cours du Peso Argentin

Euro : 03 juillet 2020.

Cours officiel : 76 ARS

Cours "bleu" : 120 ARS