29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 21:44

Mise à jour : 11 mai 2016 (2ème édition). 29 avril 2007 (1ére édition).

Catégorie : Province de Misiones

La ville de Posadas :

 

La ville de Posadas est la capitale de la province de Misiones, elle est aussi la « cabecera » (ce qu’on pourrait traduire en français par la « préfecture ») du département nommé « Capital ».

En 2010, Posadas était peuplé de 275.000 habitants, et le département de « Capital » de 320.000 habitants.

Posadas est donc à la fois la capitale de la province de Misiones, mais aussi la ville la plus peuplée de la province. La province de Misiones comptant 1.200.000 habitants.

La ville de Posadas est très peu visitée par le tourisme classique, elle a pourtant l’avantage d’être placée juste à la frontière et d’être le point de passage avec le Paraguay (pont international vers la ville de Concepción), et d’être aussi sur la RN12 qui est la nationale reliant Puerto Iguazu au nord et la porte d’entrée vers l’Etat du Parana (Brésil). C’est aussi la plus grosse ville dans un rayon de 250 km. Au delà, vous avez des villes plus importantes comme Ciudad del Este (à 248 km), Foz do Iguaçu (à 318 km), Corrientes (à 319 km), et Asunción (à 375 km).

La proximité avec le Paraguay (passage extrêmement facile), son climat agréable, la proximité de nombreuses ruines des missions jésuites, et des parcs environnants (parque Provincial de la Sierra, Reserva Rincon Nazari, Parque Provincial Teyu Cuare, Parque Provincial Cañadon de Profundidad, Parque Ecologico El Puma) permet de pouvoir à partir de cette ville découvrir les alentours (en voiture dans un rayon de 100 km), en 3 et 4 jours. 

 

Photo : Positionnement du departement de "Capital" dans le reste de la province de Misiones. A droite, plan de Posadas.

 

 

Vidéo : La ville de Posadas (2012). 12 mn 40 s.

    

 

Photos : De gauche a droite, un ancien hotel particulier dans le centre de Posadas (Photo 2010), la Statie du Matero dans le Paseo Bosetti de Posadas (Photo 2013), et une ancienne maison en bois dans la plus ancienne rue de la ville, la Bajada Vieja (Photo 2008).

Un peu d'histoire :

La ville de Posadas a changé plusieurs fois d'appellation, tout d'abord nommée « Trinchera de los Paraguayos », elle changea en « Trincheras de San José ». C'est quand ce territoire était encore sous la responsabilité de la province de Corrientes que lui a été donné son nom actuel en mémoire du "Director Supremo de las Provincias Unidas", Gervasio Antonio de Posadas.

La ville est située sur le bord du Rio Paraguay et a changé à deux reprises de rive. Le 25 mars 1615, le père jésuite San Roque Gonzalez de Santa Cruz fonde une mission jésuite, Nuestra Señora de la Asunción de Itapuá. En 1621, il la déplace sur l'autre rive (actuelle rive coté Paraguay), et la nomme Encarnación de Itapuá. (C’est ce qui donnera plus tard la ville paraguayenne d’Encarnación qui compte aujourd'hui 60.000 habitants.) C'est seulement plusieurs années après que la vielle ville de Nuestra Señora de la Asunción de Itapuá se repeuple (Encarnación restera tout de même), et aujourd'hui Posadas abrite quatre fois plus d'habitants que Encarnación.

La ville a connu plusieurs "occupation" paraguayenne au début du XIXème siècle. Entre 1838 et 1840, l'armée paraguayenne a construit une muraille défensive à l'aide de pierres de plusieurs missions jésuites des alentours (on comprend maintenant pourquoi il ne reste plus grand chose de ces missions).

Il faut attendre la fin du XIXème siècle et une période plus tranquille, pour que les premiers colons débarquent a Posadas, c'est le 08 novembre 1870 que l'on fonde "officiellement" la ville qui existait donc déjà depuis plus de deux siècle et demi, mais l'apport de tout ces nouveaux émigrés européens change l'aspect de la nouvelle ville, cette date est la fondation de la "ciudad moderna" de Trinchera de San José.

A cette époque (1870), la province de Misiones n'existait pas (ni même le territoire de Misiones), Posadas et ses alentours dépendait (depuis 1830) de la province de Corrientes. Cette zone est nommée Departamento Candelaria et s'étend plus ou moins sur ce qui est aujourd’hui la province de Misiones. Huit ans plus tard, on décide de changer définitivement le nom de la ville de "Trinchera de San Jose" en celui de "Posadas". En 1882, le Departamento Candelaria devient le Territorio Nacional de Misiones avec comme capitale la ville de Corpus (car la province de Corrientes refuse de céder la ville de Posadas qu'elle considère comme sienne ....... Posadas restera donc encore deux ans officiellement dans la Province de Corrientes). En 1884, Posadas se détache de la province de Corrientes pour se rattacher au Territoire de Misiones et de plus devient Capitale. (Pas de chance pour Corpus !).

La nouvelle ville à partir de 1871 est crée sur un plan en damier avec des "cuadras" de même dimension et longueur. Une cadra fait 100 "varas" ce qui représente en système métrique : 86,60 mètres. Entre 1883 et 1902, pratiquement tous les édifices gouvernementaux, bancaires, et administratifs sont montés.

Photo : Posadas au début des années 50

A visiter a Posadas : 

- La Cathédrale (Iglesia Catedral) : Elle est commencée en 1873 pour être inaugurée en 1876, mais en 1880 une tempête détruit une des deux tours qui s'écrase sur le parvis. En 1881, elle retrouve sa tour, mais la cathédrale considérée comme trop petite est détruite une vingtaine d’année plus tard pour en édifier une autre un peu plus grande. En 1904, commence le nouveau chantier et la cathédrale est achevée avec l'installation de l'horloge en 1910. Mais une fois de plus encore une vingtaine d’année plus tard on veut la transformer, en 1934 on redessine la façade, en 1937 on la termine et deux nouvelles tours voient le jour en 1940. Bref depuis, on n y touche plus !

- La Casa de Gobierno de la Provincia de Misiones : C'est le palais du gouvernement de la province. Il date de 1882.

- Palacio del Mate y Museo de Bellas Artes Lucas Braulio Areco : En 1952 au 1er étage de ce bâtiment est inauguré le musée du maté. Au rez-de-chaussée du même bâtiment vous trouvez le musée des beaux arts. Entre 1980 et 1988, le bâtiment a subit des transformations et un nouveau lifting. Il a rouvert en 1988. (Rivadavia 1846 - Paseo Bosetti), 08h-12h, 16h-20h.

- El mercado modelo La Placita : Une sorte de marché fourre tout, on peut y trouver un peu de tout et de rien, des produits naturels de la région, des fringues, des cadeaux en tout genre, bref un ramassis de bric et de broc, mais bon on peux quand meme y faire un tour  ! ( Avenida Sáenz Peña et San Marin )

- Placita del Puente : Encore un marché, encore plus de bazar que dans le mercado La Placita.

- Museo Histórico y Arqueológico Andrés Guacurarí : Musée exposant des pieces et retraçant l'époque des indiens guaranis ( General Paz 1865, 08h-12h, 16h-20h).

- Museo de Bellas Artes y Centro Cultural Juan Yaparí : Centre d'expositions temporaires( Sarmiento 319, 8h-12h, 14h-18h )

- Museo Regional Aníbal Cambas : C'est un musée privé qui expose des pieces datant de la prehistoire jusqu'à l'époque coloniale espagnole et jesuite.  (Alberdi 600, dans le parque república del Paraguay 8h-12h, 16h-19h).

- Museo Ferroviario : Le musée se trouve au port à l'emplacement même ou se partaient les ferrys (ou plutot les Ferro Ferrys ... ceux qui portaient les trains d'une berge à l'autre du rio Parana ) Avenida Costanera - Puerto (Ferro Barcos). A partir de 18h.

- Museo Histórico Policial : Tout ce qui peut concerner l'histoire de la police de la province de Misiones. (Tucumán y Félix de Azara)

- Posadas Plaza Shopping : Le seul grand centre commercial en ville de Posadas.

- La Cathedrale San Vladimiro de rite Byzantino-Ukrainien : Adresse :  Av. Rademacher 2885.

- Jardín Botánico Alberto Roth :

- El Festival Nacional de la Música del Litoral : Tout les ans, le plus grand festival de Posadas sur le theme d ela musique. En general les derniers jours du mois de novembre. 

 

Vidéo : La Costanera de Posadas (Décembre 2015). 3 mn 47 s.

    

Photos : De gauche à droite. La Sociedad Italiana de Posadas (1927), l'ancienne gare de la ville (1912) aujourd'hui transformée en centre culturel, le Colegio Santa Maria (1909).

Les conseils du Petit Hergé :

 

Comme toujours, je préconise de prendre son temps en vacances, même si vous n’avez que deux semaines de séjour dans ce vaste pays ! Dans ce cas, ciblez votre voyage sur cette province de Misiones. Posadas étant une excellente plateforme de découverte, basez-vous ici. Si vous êtes à Buenos Aires, rejoignez la ville de Posadas en bus couchette de nuit (moins cher que l’avion). Comptez une bonne douzaine d’heures pour franchir les 1050 km. Vous pouvez après 24 ou 48 h à Posadas, histoire de vous imprégner du climat de ses habitants et de sa gastronomie, partir en voiture soit sur le nord (le long du Rio Paraná) en direction de Puerto Iguazu par la RN 12. Vous pouvez aussi partir vers l’est pour rejoindre la RN 14 vers Obera. Plein nord, n’hésitez pas non plus à vous enfoncer dans le Paraguay tout proche sur l’autre rive du Rio Parana, pour aller visiter Encarnacion ou voir les missions jésuites de Trinidad. Enfin au sud, vous entrez déjà dans la province de Corrientes avec son barrage de Yacyreta, sa réserve de Estero de Ibera, ou même le passage très proche vers le Brésil au niveau de Santo Tome.

En restant sur Posadas pour vous héberger, vous pouvez faire des circuits jusqu’à 100 km autour de la ville, ce qui vous donne déjà de nombreux points de chute pour vos excursions d’un jour. En commençant par l’ouest : Yacyreta, Ituzaingo. Au sud, Apostoles. Au Nord est, les missions de Santa Ana, Loreto et de San Ignacio. Leandro Alem et Obera. Au nord, Encarnacion et la mission de Trinidad.

Enfin si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez surtout pas à me les poser en m’envoyant un mail à petitherge@hotmail.com

Photo : Eglise San Vladimiro

A lire aussi dans le Petit Hergé :

      null

Le Petit Hergé

Partager cet article

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 mai 2017

L'euro est à

► 17,95 ARS

L'usd est à

► 15,90 ARS