12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 21:00

Mise à jour : 12 février 2013.

nullLes Milongas de Buenos Aires :

 

Voila donc à nouveau un sujet sur les milongas ! On n’arrête pas de me poser toujours la même question “Connais-tu un endroit pour voir ou danser le tango sans que ça soit touristique ? ».

Bon, à cela je réponds…. Que l’adjectif « touristique » n’est en rien dévalorisant puisque justement vous êtes des touristes ! De plus, une milonga est plus faite pour danser que pour voir les autres danser, car sinon à force de n’avoir que des spectateurs et de moins en moins de danseurs, la milonga n’a plus lieu d’être. Alors peut être que certains pro et fanatiques désertent bon nombre de milongas envahies par les brésiliens et espagnols en mal de tango d’un soir. C’est un équilibre, entre milongas vivantes et milongas décadentes envahies par les touristes passifs ! Mais des touristes actifs il y en a aussi ! Bon nombres de français que j’ai pu rencontrer à Buenos Aires sont aussi en « Stage » tango dans la ville. Ils viennent plusieurs semaines uniquement pour se perfectionner dans l’art de la danse et non rien à envier aux porteños.

nullL'importance de l'organisateur :

Dans une ville qui ne fait que bouger, dans une ville aux mille et une milongas, voici quelques adresses pour l’année 2013 ! Les 44 principales milongas de Capital Federal. Si vous pensez avoir une bonne adresse pour l’ajouter a cette liste, veuillez m’envoyer un mail et je la rajouterai !

Une milonga n’est pas ouverte tous les jours, uniquement quelques jours dans la semaine et il y a aussi des horaires, certaines ouvrent en après midi d’autres en soirée et enfin quelques autres très tard dans la nuit ! Il existe aussi des lieux communs qui hébergent des milongas différentes, ce qui explique entre parenthèses l’ajout de ces organisateurs de Milonga. Ceux ci proposent leur propre style de milonga, le public peut donc varier suivant les jours. Il est donc important de connaitre le nom de ces associations ou organisation qui de temps en temps surpassent le nom du lieu, comme « La Viruta » qui est maintenant plus connue que le lieu de l’Association Arménienne qui l’héberge.

Pour le moment les 44 pricipales milongas de Buenos Aires :

Voici donc les 44 principales milongas de Capital Federal. Si vous pensez avoir une bonne adresse pour l’ajouter à cette liste, veuillez m’envoyer un mail et je la rajouterai !

Le classement est fait tout d’abord par journée et ensuite à la fin un complément est donné par quartier.

nullLundi

- Nuevo Salón La Argentina (El Arranque): Bartolomé Mitre 1759. (De 15h à 22h).

- Confiteria La Ideal (La Tarde Ideal): Suipacha 384 au premier étage. (De15h à 21h).

- Casa de Galicia (La Coqueta de Recoleta): San Jose 224 au premier étage. (De 17h à 23h).

- Associazione Nazionale Italiana (El Maipu): Alsina 1465. (De 18h à 23h).

- Club Villa Malcom (El Motivo): Avenida Córdoba 5064. (De 21h à 02h).

- Buenos Aires Club (Bendita Milonga): Perú 571. (De 21h à 03h).

- Club Gricel (Lunes de Tango): La Rioja 1180. (De 21h à 04h).

- Aires Tangueros (Ahora Tango): Avenida Rivadavia 1392. (De 22h à 03h).

- La Catedral: Sarmiento 4006. (De 23h à 04h).

- Salon Canning (Parakultural): Avenida Scalabrini Ortiz 1331. (De 23h à 04h).

nullMardi :

- Salon La Argentina (El Arranque): Bartolome Mitre 1759. (De15h à 22h)

- Casa de Galicia (Nuevo Chiqué): San Jose 224 au premier étage. (De 16h à 23h)

- Plaza Bohemia (Derecho Viejo): Alsina 2540. (De 18h à minuit).

- El Beso (Cachirulo): Riobamba 416. (De 18h à 01h).

- Club Crisol y Telégrafos (La Mireya): Saraza 951. (De 20h à 02h).

- Buenos Aires Club (Tango Queer): Perú 571. (De 21h à 02h).

- Salón Imagen: Avenida Ricardo Balbin 4699. (De 21h à 02h)

- Aires Tangueros (Flor de Milonga): Avenida Rivadavia 1392. (De 22h à 02h).

- Club Fulgor (Milonga 10): Loyola 828. (De 22h à 03h).

- Porteño y Bailarin : Riobamba 345. (De 22h à 03h).

- Salon Canning (Parakultural): Avenida Scalabrini Ortiz 1331. (De 23h à 04h).

- La Catedral : Sarmiento 4006. (De 23h à 04h).

nullMercredi :

- Confiteria La Ideal (la Ideal): Suipacha 384 au premier étage. (De15h à 21h).

- Salon Canning (A Puro tango): Avenida Scalabrini Ortiz 1331.(16h - Minuit)

- Palacio Barolo (Corretango): Avenida de Mayo 1370. (De 17h à 01h)

- Lo de Celia (Celia Tango): Humberto Primo 1783 au premier étage. (De 18h à 23h).

- Aires Tangueros (Cours avec Edith Bernatene): Avenida Rivadavia 1392.(De 19h à 22h).

- Sala Siranush (La Milonguita): Armenia 1353. (De 19h à 01h).

- Plaza Bohemia : Alsina 2540.(De 20h à Minuit).

- Boedo Tango (Sueño Porteño): Avenida San Juan 3330 au premier étage. (De 20h à 03h).

- Buenos Aires Club (Maldita Milonga): Perú 571. (De 21h à 03h).

- A La Pipetuá (Los Rantifusos): Avenida Medrano 476. (De 22h à 02h).

- Club Villa Malcom (Fruto Dulce): Avenida Córdoba 5064. (De 22h à 02h).

- Aires Tangueros (Piccola Milonga): Avenida Rivadavia 1392.(De 22h à 02h).

- El Beso (Noche de Luna): Riobamba 416.(De 22h à 03h).

- Club Gricel (Miercoles de Gricel): La Rioja 1180.(De 22h à 03h).

- Logia Ortiz (Código de Barra): Avenida Scalabrini Ortiz 757. (De 22h à 03h).

- Club Fulgor (La Bruja): Loyola 828. (De 22h à 03h).

- La Carbonería (Zona Tango): Venezuela 2939. (De 22h à 03h).

- Asociación Armenia (La Viruta): Armenia 1366. (De 23h à 04h).

- La Catedral : Sarmiento 4006. (De 23h à 04h).

nullJeudi :

- Confiteria La Ideal (Casi una Milonga): Suipacha 384 au premier étage. (De15h à 20h).

- Salón La Argentina (El Arranque): Bartolome Mitre 1759. (De 15h à 22h).

- Casa de Galicia (Nuevo Chique): San Jose 224 au premier étage. (De 16h à 23h).

- Salón El Pial : Ramón L. Falcon 2750. (De 18h à 23 h).

- El Beso (Lujos): Riobamba 416.(De 18h à minuit).

- Aires Tangueros (Bar Unión): Avenida Rivadavia 1392.(De 20h à 02h).

- Club Gricel (La Cachila): La Rioja 1180.(De 20h à 03h).

- Club Villa Malcom (Soho Tango): Avenida Córdoba 5064. (De 21h à 02h).

- Club Fulgor : Loyola 828. (De 21h à 02h).

- Salón Canning (Milonga Internacional): Avenida Scalabrini Ortiz 1331. (De 22h à 03h).

- Salón Cochabamba (2x4 ocho): Cochabamba 444. (De 22h à 02h).

- Centro Región Leonesa (Niño Bien): Humberto Primo 1462. (De 22h à 04h).

- Confitería La Ideal (Tango Ideal): Suipacha 384 au premier étage. (De22h à 04h).

- La Catedral : Sarmiento 4006. (De 23h à 04h).

- Asociación Armenia (La Viruta): Armenia 1366. (De 23h à 04h).

nullnull

nullVendredi :

- Confiteria La Ideal (El Abrazo): Suipacha 384 au premier étage. (De15h à 20h).

- Plaza Bohemia (La Milonga de Elsa): Alsina 2540.(De 17h à 01h).

- Casa de Galicia (El Maipú): San Jose 224 au premier étage. (De 18h à 02h).

- Club Villa Malcom (Tangocool): Avenida Córdoba 5064. (De 21h à 03h).

- Club Oeste (La Milonga de Norma): Avenida Juan B. Alberdi 436. (De 21h à 03h).

- Aires Tangueros (Flor de Montserrat): Avenida Rivadavia 1392.(De 22h à 02h).

- Club Gricel (La Tradicional de los Viernes): La Rioja 1180.(De 22h à 03h).

- Lo de Celia (Celia Tango): Humberto Primo 1783 au premier étage. (De 22h à 03h).

- Club Fulgor (La República): Loyola 828. (De 22h à 03h).

- Boedo Tango (Sueño Porteño): Avenida San Juan 3330 au premier étage. (De 22h à 04h).

- Salón El Pial (La Baldosa): Ramón L. Falcon 2750. (De 22h à 04 h).

- Club Sin Rumbo: José Pascual Tamborini 6157. (De 22h à 04h).

- Centro Cultural El Cartel de Medellín: Avenida Caseros 3033. (De 22h à 04h).

- Glorias Argentinas (Viernes de Tango): Bragado 6875. (De 22h à 04h).

- Nuevo Salon La Argentina: Bartolome Mitre 1759. (De 22h à 05h).

- Associazione Nazionale Italiana (Yira Yira): Alsina 1465. (23h à 03h)

- Confitería La Ideal (Unitango Club Milonga): Suipacha 384 au premier étage. (De23h à 04h).

- Salón Canning (Parakultural): Avenida Scalabrini Ortiz 1331. (De 23h à 04h).

- La Catedral: Sarmiento 4006. (De 23h à 05h).

- Asociación Armenia (La Viruta): Armenia 1366. (Dimanche matin de 00h à 06h).

nullSamedi :

- Confiteria La Ideal (Pura Clase): Suipacha 384 au premier étage. (De15h à 20h).

- Salon La Argentina (El Arranque): Bartolome Mitre 1759. (De 15h à 22h).

- Centro Region Leonesa (los Consagrados): Humberto Primo 1462. (De 15h à 22h).

- La Glorieta : A l’air libre dans le parc se trouvant à l’angle de la calle 11 de septiembre et Echevarría. (De 19h à 23h).

- Associazione Nazionale Italiana : Alsina 1465. (20h à 04h).

- Club Villa Malcom (Cachirulo): Avenida Córdoba 5064. (De 22h à 04h).

- Club Social Chicago: Lisandro de la Torre 2319. (De 22h à 04h).

- Club Pedro Echagüe: Portela 836. (De 22h à 04h).

- Glorias Argentinas (Sábados de Gloria): Bragado 6875. (De 22h à 04h).

- Asociación Fomento y Biblioteca Popular Mariano Acosta: Mariano Acosta 1544. (De 22h à 04h).

- Boedo Tango: Avenida San Juan 3330 au premier étage. (De 22h à 04h).

- Club America del Sur: F.Bilbao 3760. (De 22h à 04h).

- El Beso (Milonga de las Morochas): Riobamba 416. (De 23h à 04h).

- Club Bohemios: Necochea 948. (De 22h à 04h).

- Club Fulgor (Milonga 10): Loyola 828. (De 22h à 05h).

- Nuevo Salon La Argentina: Bartolome Mitre 1759. (De 22h à 05h).

- Confiteria La Ideal (Milonga del 40): Suipacha 384 au premier étage. (De 23h à 04h).

- Club Independencia: Avenida Independencia 572. (De 23h à 04h).

- Lo de Celia : Humberto Primo 1783 au premier étage. (De 23h à 04h).

- Club Sunderland : Lugones 3161. (De 23h à 04h).

- Salón Canning (A Puro Tango): Avenida Scalabrini Ortiz 1331. (De 23h à 04h).

- Club Gricel: La Rioja 1180.(De 23h à 05h).

- La Catedral: Sarmiento 4006. (De 23h à 05h).

- Asociación Armenia (La Viruta): Armenia 1366. (De 23h à 06h).

null null

nullDimanche :

- Club Social Chicago: Lisandro de la Torre 2319. (De 14h à 19h).

- Plaza Bohemia (Lujos): Alsina 2540.(De 18h à minuit).

- Salón El Pial: Ramón L. Falcon 2750. (De 18h à minuit).

- Salón Canning (A Puro Tango): Avenida Scalabrini Ortiz 1331. (De 18h à minuit).

- Lo de Celia (Celia Tango): Humberto Primo 1783 au premier étage. (De 18h à minuit).

- Club Oeste (La Yumba de Dorita) : Avenida Juan B. Alberdi 436. (De 18h à 01h).

- La Glorieta : A l’air libre dans le parc se trouvant à l’angle de la calle 11 de septiembre et Echevarría. (De 19h à 23h).

- Boedo Tango (Sueño Porteño): Avenida San Juan 3330 au premier étage. (De 19h à 01h).

- Club Fulgor : Loyola 828. (De 19h à 01h).

- Club Ciencia y Labor (Floreal): General Cesar Diaz 2451. (De 19h à 02h).

- Plaza Dorrego (Mil de los Pañuelos Blancos): Humberto Primo 449. (De 20h à minuit).

- Centro Montañés (La Milonguita): Jorge Newbery 2818. (De 20h à 02h).

- Salón Kamel : Nazca 1920 (de 21h à 02h).

- Club Gricel (Tango de mi Alma): La Rioja 1180.(De 21h à 02h).

- Glorias Argentinas: Bragado 6875. (De 21h à 02h).

- Club Social Chicago: Lisandro de la Torre 2319. (De 21h à 03h).

- Aires Tangueros : Avenida Rivadavia 1392. (De 22h à 02h). Ce jour Milonga homosexuelle.

- Club Villa Malcom (Viva la Pepa): Avenida Córdoba 5064. (De 22h à 02h).

- Buenos Aires Club (Milonga Andariega): Perú 571. (De 22h à 02h).

- Porteño y Bailarin: Riobamba 345.(22h-03h)

- C C Torcuato Tasso (La Milonga del Tasso): Defensa 1575. (De 22h à 03h).

- El Beso: Riobamba 416.(De 22h à 03h).

- Asociación Armenia (La Viruta): Armenia 1366. (De 22h à 04h).

- La Catedral: Sarmiento 4006. (De 22h à 04h).

- Club Independencia (Buenos Tangos): Avenida Independencia 572. (De 23h à 03h).

null null

nullClassification géographique par quartier : (Par ordre alphabétique).

 

Almagro :

- La Catedral : Sarmiento 4006.

- A La Pipetuá : Avenida Medrano 476.

 

Balvanera :

- La Carboneria: Venezuela 2939.

- Plaza Bohemia: Alsina 2540.

- El Beso: Riobamba 416.

- Porteño y Bailarin : Riobamba 345.

 

Belgrano :

- La Glorieta : Angle des rues 11 de septiembre et Echevarría.

 

Boedo :

- Boedo Tango : Avenida San Juan 3330 au premier étage.

 

nullCaballito :

- Club Oeste : Avenida Juan B. Alberdi 436.

 

Colegiales :

- Centro Montañés : Jorge Newbery 2818

 

Constitucion :

- Lo de Celia : Humberto Primo 1783 au premier étage.

- Salón Cochabamba : Cochabamba 444.

- Centro Región Leonesa : Humberto Primo 1462.

 

Flores :

- Salón El Pial : Ramón L. Falcon 2750.

- Club Pedro Echagüe: Portela 836.

 

La Boca :

- Club Bohemios: Necochea 948.

 

Mataderos :

- Glorias Argentinas : Bragado 6875.

- Club Social Chicago: Lisandro de la Torre 2319

 

nullMontserrat :

- Casa de Galicia: San José 224.

- Associazione Nazionale Italiana : Alsina 1465.

- Buenos Aires Club: Perú 571.

- Aires Tangueros: Rivadavia 1392.

- Palacio Barolo : Avenida de Mayo 1370.

 

Palermo :

- Salon Canning : Avenida Scalabrini Ortiz 1331.

- Sala Siranush : Armenia 1353.

- Logia Ortiz : Avenida Scalabrini Ortiz 757.

- Asociación Armenia : Armenia 1366.

 

Parque Avellaneda :

- Asociación Fomento y Biblioteca Popular Mariano Acosta: Mariano Acosta 1544.

- Club America del Sur: F.Bilbao 3760.

 

Parque Chacabuco :

- Club Crisol y Telégrafos : Saraza 951.

 

nullParque Patricios :

- Centro Cultural El Cartel de Medellín: Avenida Caseros 3033

 

Saavedra :

- Salón Imagen: Avenida Ricardo Balbin 4699.

 

San Cristobal :

- Club Gricel: La Rioja 1180.

 

San Nicolas :

- Nuevo Salón La Argentina: Bartolomé Mitre 1759.

- Confitería La Ideal : Suipacha 384 au premier étage.

 

San Telmo :

- Club Independencia: Avenida Independencia 572.

- Plaza Dorrego (Mil de los Pañuelos Blancos): Humberto Primo 449

- Centro Cultural Torcuato Tasso : Defensa 1575

 

nullVilla Crespo :

- Club Villa Malcom: Avenida Córdoba 5064.

- Club Fulgor : Loyola 828.

 

Villa General Mitre :

- Club Ciencia y Labor (Floreal): General Cesar Diaz 2451

 

Villa Santa Rita :

- Salón Kamel : Nazca 1920.

 

Villa Urquiza :

- Club Sin Rumbo: José Pascual Tamborini 6157.

- Club Sunderland : Lugones 3161.

nullLes revues de tango :

 

Sachez qu’il y a de très nombreuses revues concernant le monde du tango éditées à Buenos Aires et que vous pouvez trouvez soit en vente en kioscos ou même pour la plupart gratuit dans toutes les milongas et autres endroits hantées par les milongueros. Ces revues vous serviront de bonne base de depart pour commencer à penetrer ce monde nocturne....

 

-          Le Tango map Guide (gratuit) Bi mensuel.

-          El Tangauta (gratuit) Mensuel. http://www.eltangauta.com/

-          B.A. Tango (gratuit) Mensuel.

-          La Milonga (gratuit).Mensuel. http://www.lamilongaargentina.com.ar

A lire aussi dans le Petit Hergé :

null null null null

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 6E - Tango
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 20:22

Mise à jour : 11 mars 2011.

nullLes spectacles de tango à Buenos Aires :

 

Tout change très vite à Buenos Aires, le monde du tango aussi !  Alors de nouveau écrivons sur le sujet pour se mettre à jour en cette année 2011 !

Ne pas confondre entre spectacles (ou « shows » comme on dit à Buenos Aires) où on offre au public un spectacle en général de très bonne qualité, dansé et orchestré par des professionnels et les milongas qui sont des clubs bar où les amoureux du genre viennent en après midi et en soirée danser entre eux.

 

Photo : Le tango à Buenos Aires.

nullTouristique ou non ?

Question un petit peu passe partout qui revient sans cesse, comme si le terme « touristique » était péjoratif. A Paris, Le Lido et le Crazy Horse sont ils touristiques ? Oui, si on accepte l’idée qu’il n’y a que très peu de parisiens dans la salle ! A t’on pour autant un mauvais spectacle ? A Buenos Aires pour les spectacles de tango, le public se compose de brésiliens, d’argentins de « l’intérieur » (provinciaux) accompagnés par le porteño de la famille qui les reçoit, et d’européens passant en ville et voulant connaître ce genre dont on parle aussi souvent sur le vieux continent.

Alors touristique ? Certes, 5% de porteños, 20% d’argentins de l’intérieur, 50% de brésiliens, le reste d’européens.

Photo : Complejo Tango à Buenos Aires (Photo).

nullLe niveau est il bon ?

 

En règle général, oui très bon, car il y a de la concurrence, au moins une bonne trentaine de spectacle de tango à Buenos Aires tous les soirs. En plus dans ce milieu tout le monde se connaît et les meilleurs danseurs et musiciens se font embaucher là où on paye le plus, donc là où on n’a pas le droit à la faute ! Plus le prix de l’entrée est élevé, plus le public est exigeant, plus les danseurs et les musiciens sont professionnels.

Si vous chercher un « petit spectacle pas cher de tango » c’est comme si vous cherchiez un « petit opéra joué par des amateurs au fond d’un café théâtre ». Ou vous vous offrez un vrai spectacle de tango dont vous vous souviendrez toujours, ou vous faite autre chose (Un match à la Boca par exemple).

Photo : Señor Tango (Photo).

nullUn tout d’horizon de quelques spectacles porteños :

(Je ne touche aucune commission et ne reçois aucun intéressement des établissements cités)

Justement j’attends vos commentaires, positifs et négatifs sur vos soirées tango dans la capitale. N’oubliez pas d’indiquer la date de votre spectacle et le prix payé. J’insérerai votre commentaire directement dans l’article concernant le spectacle.

Ci-dessous les 11 spectacles les plus connus (et reconnus).

nullCafé de los Angelitos :

En plein dans le quartier de Congreso, aux angles de la rue Rincon et de l’avenida Rivadavia, un bar mythique rénové au début des années 2000. A l’angle le bar, au fond la salle ! Une ribambelle de photos accrochées au parois, car les plus illustres y sont passés Carlos Gardel (qui a vécu à 2 quadras de là dans les années 20), José Razzano ou Florencio Parravicini. Sur scène cinq couples de danseurs, le quintette « Quinteto Viceversa »  installé dans une loge surplombant l’ensemble et dirigé par Emiliano Greco, et les deux chanteurs Ariel Altieri et Maria José Rojas se partagent les chansons. Plusieurs tableaux retraçant différentes époques et le final arrive par l’interpretation d’une version de Adios Nonino sous la conduite du bandonéoniste Lautaro Greco.

Adresse : Rivadavia 2100. Article du Petit Hergé sur le Cafe de los Angelitos.(Juillet 2011). 

Site web : Cafe de los Angelitos.

nullTango Porteño :

Placé en face de l’Obélisque sur la calle Cerito, le spectacle commence dès que vous entrez dans la salle, puisqu’en s’installant dans un ancien cinéma (Le Metro), Le Tango Porteño a pu profiter d’un espace surdimensionné, transformant l’ancienne salle en vaste cabaret de style art déco où les spectateurs dînent ou boivent un verre de champagne tout en admirant le spectacle. La scénographie est importante car la scène est vaste et la hauteur permet même de monter des décors. Au total huit couples de danseurs menés par Juan Carlos Copes accompagné de sa fille Johana. A l’orchestre, la Orquesta Tipica commandé par la violoniste Erica Di Salvo (qui a travaillé avec Charly Garcia). Monté dans un esprit cabaret, quelques attractions de Music Hall, tel que celui de la magicienne Inga Savitskaya et de son « ami imaginaire ».

Adresse : Cerrito 570.

Site web : Tango Porteño.

nullLa Esquina Carlos Gardel :

 

Dans le quartier de Abasto, en face de la statue de Carlos Gardel, un immeuble 1900 parisien, l’ancien bodegon et hôtel « Chanta Cuatro » abrite aujourd’hui un haut lieu du spectacle porteño. Les mauvais garçons d’Abasto ont laissé la place aujourd’hui et cet ancien bar et devenu une luxueuse salle au décor années 30. C’est le rendez-vous de tout invité officiel étranger du gouvernement argentin de passage en ville, on n’hésite pas alors à fermer la salle au public pour donner des spectacles privés.

Rafael Rojas y interprète quelques classiques de Gardel en imitant à la perfection le timbre de sa voix. On s’y laisserait prendre. Six couples de danseurs pour suivre le «Mi Buenos Aires querido », « Volver » et « El dia que me quieras ». On peut y écouter Patricia Lasala qui aujourd’hui est sans aucun doute « une des voix » du milieu tanguero.

Adresse : Carlos Gardel 3200.

Site web : La Esquina Carlos Gardel.

nullEl Viejo Almacen :

Ils y sont tous passés dans cette vieille casona de San Telmo à l’angle de Independencia et de Balcarce. Je parle du « Polaco » Goyeneche, Anibal Troilo, Osvaldo Pugliese ou Horacio Salgan.  Lancé dès 1969 par Edmundo Rivero, peut être le plus ancien lieu de spectacle du tango de Buenos Aires. Aujourd’hui à l’orchestre, le sexteto de Carlos Galvan et sur scène quatre couples. Le plus classique des spectacles porteño.

Adresse : Balcarce 793.

Site web : El Viejo Almacen.

 null 

Señor Tango :

Situé dans le quartier de Barracas, c’est un ancien « magasin général » (Almacenes de Ramos Generales) nommé Brenta y Roncorini. Le bâtiment fait plus penser à un énorme hangar à la structure métallique et il fut transformé en méga scène aux dimensions hollywoodiennes. 40 artistes sur une scène tournante, des chevaux au milieu des tables ! La salle fait tout de même 4.000 m2 ! C’est Fernando Soler qui fut le créateur en 1996 de ce lieu magique, mais qui en est aussi aujourd’hui le producteur et le directeur. A l’orquestre, le bandonéoniste Ernesto Franco, sûrement le plus célèbre de Buenos Aires.

Adrese : Vieytes 1655.

Site web : Señor Tango.

nullLos Treinta y Seis Billares :

De dimensions un peu plus modeste, ce bar existe depuis 1894 situé sur l’Avenida de Mayo presque à Congreso. Comme son nom l’indique, haut lieu du billard à Buenos Aires (dans ses sous-sols), voilà que depuis quelques années, profitant de sa grande salle en Rez-de-chaussée, il propose des spectacles de tango. Dans une ambiance intimiste, les spectateurs autour des tables sont proches de la scène. Les samedis on vient écouter Rita Cortese et plus tard dans la nuit apparaît Esteban Riera accompagné par le bandonéoniste Carlos Galvan et les guitaristes Ignacio Iruzubieta et Nazareno Altamirano. Les artistes changent tout au long de l’année avec quelques invités.

Adresse : Avenida de Mayo 1265.

Page sur Facebook des 36 billares.

nullCentro Cultural Torquato Tasso :

 Dans San Telmo en face du Parque Lezama, un centre qui s’est spécialisé dans les concerts d’orchestre de tango. Des invités et des artistes qui s’alternent. Les plus grands y sont passés, Horacio Salgán, Leopoldo Federico, le Quinteto Real ou le Sexteto Mayor. On peut y dîner à un prix raisonnable, un peu plus d’argentins qu’ailleurs. Le lundi reste fermé, et le dimanche il fonctionne comme une milonga où l’on peut venir danser sous un orchestre.

Adresse : Defensa 1575.

Site web du Centro Cultural Torquato Tasso.

nullEsquina Homero Manzi :

Le lieu tango du quartier de Boedo. A l’angle des avenues San Juan et Boedo. Il a été rénové entièrement, durant la journée il fonctionne comme un bar.  A 21h il se transforme en spectacle dîner de tango. Julian Hermida dirige le quinteto, trois couples de danseurs et deux chanteurs Carlos Rossi et Karina Rivera forme l’ensemble. Le dimanche midi, il y a aussi un déjeuner tango où chante Eduardo Romero sur la musique d’un quartette.

Adresse : San Juan 3601

Site web : Esquina Homero Manzi.

nullMuseo Casa de Carlos Gardel :

Cette maison achetée par Carlos Gardel pour sa mère en 1927 (mais il n’y a jamais vécu), abrite le sanctuaire du plus connu des chanteurs de tango. Une ribambelle d’objets des plus éclectiques qui retracent la vie et l’œuvre du Zordal. En plus d’être un musée, la casa se transforme les lundis à 18h30 en lieu de concert. Chaque lundi, un invité différent.

Adresse : Jean Jaures 735.

Pour suivre l’agenda se rendre sur le site web. Agenda des concerts.

Article sur Le Musée Gardel.

nullBar de Roberto :

Totalement intimiste, à la limite du concert improvisé, dans ce bar datant de 1893 du quartier d’Almagro, des artistes de tango se relaient. Tous les soirs à 22h30 sauf le dimanche et le lundi. L’entrée est libre, vous devez consommer. Des chanteurs et artistes connus comme Maricruz Terrazas, Osvaldo Peredo, Agustin Ortega et Carlos Señorelli y viennent très souvent. Le bar est classé monument historique.

Adresse : Bulnes 331.

Uniquement sur Facebook, tapez "Lo de Roberto"

nullClub Atletico Fernandez Fierro :

Quand un club de sport se converti en salle de concert ! Au moins 3 concerts par semaine, les mercredis, vendredis et samedis soir. A écouter et à voir La Orquesta Tipica Fernandez Fierro et ses 11 musiciens endiablés qui accompagne Walter « El Chino » Laborde.

Adresse : Sanchez de Bustamante 764.

Site web : Agenda du CCFF.

 A lire dans le Petit Herge :

Bar Sur (San Telmo - Buenos Aires)- Bar Sur : D’après Ricardo Montesi lui-même, il n’y a pas de soir meilleur que d’autre pour venir au Bar Sur. Chaque soir l’ambiance, les artistes et les spectateurs seront au rendez-vous. Vous pouvez donc vous y rendre tous les soirs, de 20h à 2h du matin pour assister, et bien entendu participer, à un spectacle de tango traditionnel dans ce que l’on surnomme « La casa de tango mas antigua de San Telmo »...

 

 

Cafe de los Angelitos (Buenos Aires)- Café A los Angelitos : Le « café de los angelitos », un nom derrière lequel se cache plus d’un siècle d’histoire ainsi que deux facettes pleines de surprises pour le visiteur. Une simple visite de leur site web fait déjà voyager dans un univers rétro et enjoué sur une musique de Tango endiablé. Mais qu’attendre d’un tel lieu ? Café du matin dans un décor sympathique, nid à touristes, haut lieu du Tango ou véritable institution en Argentine ? C’est ce que nous allons essayer de découvrir ensemble aujourd’hui !..

 

Musée Carlos Gardel (Buenos Aires)- Musée Carlos Gardel : L’univers du tango a été marqué par de grands artistes, et Garlos Gardel est sans aucun doute l’un d’entre eux. Il suffit de se promener dans le quartier de Abasto pour le croiser à tous les coins de rues : sur les murs sous forme de peintures ou mosaïques, sur les enseignes des magasins… Depuis la réouverture du Marché d’Abasto transformé en Centre commercial en 1998, la ville de Buneos Aires a misé sur son image et veut transformer cet ancien quartier marginal en nouveau quartier « branché tango». Rien de surprenant donc de trouver le musée Carlos Gardel au 735 de la rue Jean Jaurès...

Tomás Eloy Martínez : Le chanteur de tango- Tomás Eloy Martinez : le chanteur de tango. Le monde entier est au courant : Buenos Aires est le berceau du tango, et les murs de ses bordels, puis de théâtres plus prestigieux, ont résonné des plus belles voix qui ont porté ce genre musical au plus haut de sa popularité. Bien. Mais ce que même les Argentins, même les Portègnes ignorent, c’est que leur bien aimée capitale abrite un chanteur probablement bien plus grand encore que le grandissime Gardel, à la voix, aux accents, au phrasé, au répertoire bien plus purs encore. Un génie totalement méconnu – destin tragiquement banal des génies – dont rares sont ceux qui ont assisté à ses récitals officiels, encore plus rares ceux qui ont su en comprendre la magie...

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 6E - Tango
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 01:09

Mise à jour : dimanche 22 juin 2008

Excellent article sur le sujet aujourd'hui dans le Clarin, signé Nora Sánchez, sur la situation et les offres actuelles des "Tango Show" proposés aux touristes dans la capitale.

Voilà un résumé condensé traduit et adapté de l'article en question :

Amélioration du niveau des spectacles :

Señor Tango à Buenos Aires

Les spectacles de tango ont amélioré leurs niveaux et coûtent jusqu'à 600 ARS (125 Eur). Il s'agit du spectacle avec dîner. Il y a aujourd'hui 170 lieux qui proposent ce genre de spectacle à Buenos Aires dont 14 qui ont un niveau "VIP". Ce genre de prix se situent maintenant dans la moyenne mondiale des prix pratiqués dans les "diner-spectacles" du monde entier : Au Lido de Paris, il faut compter entre 140 et 280 euros, au Tropicana de La Havane entre 70 et 100 euros.
A Buenos Aires pour se permettre de profiter du spectacle de "Señor Tango" (sur Vieytes 1655) il faut débourser 125 euros pour pouvoir se placer dans les loges (65 Euros a partir de la salle). Cette maison fondée en 1995 par le chanteur Fernando Soler reçoit entre 1000 et 1500 personnes par soirée. Soit 30.000 par mois.
D'après une enquête faite par le secrétariat au tourisme de la ville de Buenos Aires, 17% des visiteurs étrangers en 2007 sont passés par ce genre d'endroit. Ce qui représente 391.000 touristes qui auront laissé au total 30 millions d'euros pour assister aux spectacles.

Señor Tango de Buenos Aires"Lorsqu'un touriste qui paye 300 Euros une chambre à l'hôtel Alvear ou au Hyatt veut assister à un spectacle de tango, il demande lequel est le meilleur, et non celui qui est le moins cher. Et nous travaillons avec ce genre de clientèle", explique Juan Fabbri, un des associé de "Esquina Carlos Gardel" (Carlos Gardel 3200, Abasto)(65 à 125 Euros le couvert). Les mêmes associés ont ouvert aussi en avril 2008, un autre endroit dans un ancien cinéma (Le Metro, pour ceux qui s'en souviennent, sur Cerrito 570), nommé maintenant "Tango Porteño", les prix oscillent entre 40 et 100 euros.

Toujours avec la même logique, Sergio Yanov, responsable des relations publiques du "Madero Tango"(Dellepiane 150 à Puerto Madero) explique " les personnes qui choisissent notre secteur "Gold" ne consultent pas les prix, mais cherchent quelle est la meilleure table. Une place à une table près de la scène coûte 600 ARS (125 Euros) pour un étranger et 350 ARS (70 Euros) pour un argentin. Nous avons de nombreux hommes politiques, chefs d'entreprise et artistes qui viennent".
"Les étrangers passent en général par des agences pour trouver des spectacles moins chers, mais ceux qui viennent chez nous en général payent un peu plus pour avoir un meilleur service. Dans la partie "Gold", il y a un garçon pour 4 invités, et il y a du vin Rutini à discrétion. Mais la majorité paye tout de même un surplus pour avoir des alcools plus forts.(entre 10 et 20 Euros de plus par personne...la bouteille de champagne étant à 100 euros). Pour ce prix la, les danseurs et les acteurs (Valeria Lynch, Rául Lavié et Laura Fidalgo) se pressent d'aller à la fin du spectacle saluer les convives personnellement. Et même pour 20 Euros de plus, vous pouvez passer dans un salon privée pour...(arrêtez de fantasmer !).. pour essayer quelques pas avec les danseuses".

Ces deux derniers mois, en plus de "Tango Porteño" s'est ouvert un autre lieu : "Tango Palace" à la Rural (Plaza Italia). Les prix comme partout oscillent entre 150 ARS et 350 ARS (30 et 70 euros) suivant les places. Un lieu un peu plus destiné aux touristes argentins de l'intérieur du pays.

Il est vrai qu'aujourd'hui il existe une multitude de services offerts autour du thème du tango, du spectacle, au dîner en passant par les milongas, il y a de tout. Les propriétaires des lieux "VIP" du tango porteño essayent de pousser la municipalité de Buenos Aires à définir et à imposer des catégories en "étoiles" pour permettre aux touristes de mieux s'y retrouver (et les dueños de ces établissements aussi). C'est le cas de Jorge Purciariello, directeur commercial de Bocatango (sur Brandsen 923)(dîner autour de 50 euros), un des plus fervent défenseur de cette idée.

Les liens :

Il existe à Buenos Aires, 14 spectacles de tango VIP. Au fil des jours je completerai la liste ci-dessous : 

- Señor Tango (Barrio de Barracas)
- Esquina Carlos Gardel (Barrio de Abasto)
- Tango Porteño (Barrio de Tribunales - Obelisco) site en construction
- Madero Tango (Barrio Puerto Madero)
- Tango Palace (Barrio Palermo Plaza Italia)
- Bocatango (Barrio de la Boca)
- La Ventana (Barrio San Telmo) dans les 45 Euros.
- Rojo Tango (Barrio Puerto Madero) Dans le Faena Hotel, comptez 100 Eur (site web en dérangement)
- Michelangelo (Barrio San Telmo) dans les 120 Euros.
- El Querandi (Barrio San Nicolas- Microcentro) dans les 50 Euros.

Autres articles sur le même sujet :

- Tango electrónico
- Tangeria & Milongas à Buenos Aires
- Ou danser le tango ?

Le chanteur Fernando Soler à Señor Tango
Photo : le chanteur Fernando Soler à Señor Tango

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 6E - Tango
commenter cet article
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 16:50
 
Mise à jour : 18 juillet 2010 / 13 juillet 2007.

Musique en Argentine :

 

Parlons un peu de musique.....l'Argentine est multiple et ses genres musicaux aussi entre le rock, le tango, le chamamé, la milonga, le jazz, le folklore et la variété , il y a de quoi contenter tout le monde.

Le but de cette catégorie n'est pas de faire une liste exhaustive de tous les genres et groupes existants pour le moment dans le pays, mais simplement en quelques exemple d'expliquer et de montrer l'état actuel de la musique en Argentine, à vous ensuite d'aller "piocher" dans le genre qui vous interressera le plus !

Youtube étant aujourd'hui une base de donnée infinie, j'ai donc pour chaque exemple musical présenté un clip ( officiel ou "casero" ), mais à chaque fois l'originalité de l'image a primé sur mes choix.   Pour lancer le clip, cliquez sur les vignettes ! et bon visionage !  

 
 
 
 
 
 
 

Tapa du Cd : La revancha del Tango de Gotan ProjectGenre : Tango electrónico

On peut dater le début de ce nouveau genre à l'année 1999, lorsque Gotan Project lance un maxi 45 tours vinyle, puis en 2001 avec la parution de son premier album CD " La revancha del tango ", c'est de suite un succès et d'autres groupes se lanceront dans l'electro tango. En dépoussierant le tango, ce genre aura certainement provoquer un renouveau et un engouement certain auprès de la nouvelle génération. Depuis les milongas ne désemplissent plus et un vent frai souffle même à nouveau sur le tango traditionnel.

Cliquez ici pour démarrer la vidéo ! Clip 4'35''

- Image : Planta Industrial. Images de synthèse 

- Musique : Santa Maria del Buen Ayre ( Gotan Project ).

 

Cliquez ici pour démarrer la vidéo ! Clip 5'59''

- Image : Tournée dans la ville de Cordoba début 2007

- Musique : Perfume ( Luciano Supervielle Remixé par Campo ).

 

Cliquez ici pour démarrer la vidéo ! Clip 5'28''

- Image : 3ème festival de tango de Belgrano ( septembre 2006 )

- Musique : Confianzas ( Gotan Projetc ).

 

Cliquez ici pour démarrer la vidéo ! Clip 5'05'

- Image : Le groupe Tanghetto en concert à Buenos Aires.

- Musique : El Deseo ( Tanghetto ). 

 

Cliquez ici pour démarrer la vidéo ! Clip 3'54''

- Image : Clip Vidéo. ( tourné à Buenos Aires en fevrier 2005 ).

- Musique : Sin Rumbo ( Otro Aires ).

 

Vous êtes à Buenos Aires, alors profitez en pour vous procurer l'indipensable en tango electronico sur CD.

 

Bajofondo Tango Club

Bajofondo Tangoclub ( Label : Vibra )

Sortie : 2002

Temps d'ecoute : 78 mn 28''

Prix : 28 Ars

 

Bajofondo Remixed

Bajofondo Remixed ( Label : Vibra )

Sortie : 2005

Temps d'ecoute : 70 mn 05''

Prix : 27 Ars

Malevo - Evolution Tango  ( Label : Columbia )

Sortie : 2004

Temps d'ecoute : 43 mn 05''

Prix : 30 Ars

 

Sergio Bermejo "dit Malevo"

Gotan Project  Juan Blas, Cliquez ici ! Site web de Juan Blas

 Malevo, Cliquez ici ! Site web de Malevo

 Gotan Project, Cliquez ici ! Site web de Gotan Project

D'autres articles à lire dans le Petit Hergé :

- Ou danser le tango ?

Tanguerias & Milongas de Buenos Aires

- Mercedes Sosa a quitté les siens, (Octobre 2009).

- Ray Ventura et son orchestre en Argentine. (Juillet 2009).

- Le début du rock national. (Août 2009).

- Fotolog et floggers. (Septembre 2008).

- Les spectacles de tango à Buenos Aires. (Juin 2008).

- L'histoire du rock national. (Juin 2008).

 

Partager cet article

Published by Hergé - dans 6E - Tango
commenter cet article
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 14:47

Mise à jour : 22 juin 2007

Flash : Pour ceux qui sont sur Buenos Aires à voir ce week end :

Web

jour et heure

Spectacle à voir

Adresse

Ars

Cliquez ici !

22 juin 21h

Orquesta Típica El Arranque

Au Velma Café (Gorriti 5520/30)

20,00

Cliquez ici !

22 juin 21h30

Dúo Fain Mantega

Au No Avestruz (Humboldt 1857)

15,00

Cliquez ici !

22 juin 22h

De versos... caricias y sopapos

A El Morocho del Arrabal (Pasaje Carlos Gardel 3157)

25,00

Cliquez ici !

23 juin 21h

Raúl Garello Sexteto

Au Velma Café (Gorriti 5520/30)

25,00

Pas de site web

28 juin 15h

Classe gratuite de tango

A l'Estudio DNI Tango sur Corrientes 2140

0,00

Partition de Alma Perdida

Voila déjà quelques mois de passé depuis le dernier article sur le tango à Buenos Aires et ses bonnes adresses.

Voir article de septembre 2006 : Cliquez ici

Une nouvelle liste s'impose..... On peut estimer qu'aujourd'hui ( juin 2007 ) existent sur Buenos Aires 40 tangerias et 130 milongas répertoriées ouvrant plusieurs fois par semaine ( pour ne pas dire presque tous les jours ).

Les tangerias sont des salles de spectacles ( plus ou moins grandes ) où il est possible de voir un spectacle de tango après y avoir diné. Le public y est étranger à 90%. C'est en général cher mais d'un très bon niveau. Un peu l'équivalent du Lido ou du Crazy Horse à Paris où seuls les touristes étrangers y vont mais on est sur d'y voir un très bon spectacle.

Web

Tanguería

Adresse

Quartier

Tarif Ars

Cliquez ici

Bocatango Brandsen 923 La Boca

?

Cliquez ici

Complejo Tango Avenida Belgrano 2608 Balvanera

150-200

Cliquez ici

Che Tango Pinzón angle Pedro de Mendoza La Boca

150-200

Cliquez ici

El Viejo Almacen Balcarce 799 San Telmo

165-240

Cliquez ici

La Esquina de Carlos Gardel Carlos Gardel 3200 Abasto

170-500

Cliquez ici

La Esquina Homero Manzi Avenida San Juan 3601 Boedo

67-220

Aucun site , Telephone : 4931-2142

La Esquina Osvaldo Pugliese Avenida Boedo 909 Boedo

à partir de 40

Cliquez ici

Madero Tango R. de Dellepiane 150 Puerto Madero

150

Cliquez ici

Michelangelo Balcarce 433 San Telmo

200-500

Cliquez ici

Piazzolla Tango Florida 165 Micro Centro

180-400

Cliquez ici

Sabor a Tango Perón 2535 Once

140-420

Cliquez ici

Señor Tango Vieytes 1655 Barracas

 150-450

Partition de No Hay Derecho

Pour l'instant le "marché du tango" facture anuellement 100 millions d'Eur. Il y a juste huit mois s'est formée la "Cámara de Casas de Tango y Música Popular Argentina". Son président est un des propriétaires du "Viejo Almacén". En 1995 ( année d'ouverture de cette tangueria ), il n'y avait à Buenos Aires que 6 tanguerias, depuis la concurrence a augmenté mais aussi la qualité des services ainsi que celle des spectacles. Le gouvernement de la ville de Buenos Aires aurait dans l'idée de mettre en place une "categorisation" des spectacles à l'aide d'etoiles comme pour les hotels. 

Pour l'instant chaque soir les 40 tanguerias offrent 4.920 places pour assister aux differents spectacles. Le taux d'occupation est de l'ordre de 50% avec des taux de remplissage baissant à 25% en periodes creuses. ( la semaine en dehors des vacances scolaires ). D'après les professionels du secteurs, les 40 tanguerias sont suffisantes pour le marché actuel. Certaines essayent d'attirer les entreprises argentines pour offrir des soirées privées pour des reunions ou des lancements de produits. Il s'agit du segment "corporativo" qui pourrait justement dans le futur permettre aux tanguerias de rentabiliser leurs installations en "périodes creuses".

Comme les places sont tout de même chères pour les bourses argentines, certaines appliquent ( comme pour les parcs ) des tarifs préferentiels aux nationaux ( ex : Madero Tango, 240 ARS pour neuneus et 150 ARS pour argentins ), vous savez déjà que je suis assez réticent à ce genre d'apartheid donc de toute façon négociez toujours le prix ( surtout en semaine ).

Il existent aussi des tanguerias qui ne font aucune publicité, qui ne travaillent avec aucun tour operator, aucune agence et aucun hotel et qui capte uniquement un public argentin ( à un prix argentin ). Par exemple :

- El Bar Dante ( Calle San Jose esquina Carlos Calvo ), uniquement le samedi à 22h30 avec un spectacle de tango pour 10 ARS sans consommation obligatoire.

- La Esquina de Osvaldo Pugliese ( déja mentionnée dans le cadre du dessus ) qui offre des spectacles entre 10 ARS et 18 ARS ( rajoutez aussi 20 ARS de consommation ).

Partition de Milonga Querida

La milonga par contre c'est l'endroit ou avant tout on danse, il n'y a pas de spectacle, seulement des pationnés de tango viennent assouvir leur passion. Ne croyez pas qu'on y aille aussi pour draguer, vous déchanterez c'est avant tout le tango qui compte. Rien ne vous pousse non plus à devoir absolument danser si vous ne savez pas, vous pourrez toujours vous y assoir pour boire quelque chose.

130 milongas répertoriées pour le moment sur Buenos Aires, mais elles n'ouvrent pas tous les jours, chaque Milonga a son ou ses propres jours et même ses horaires ( fin d'apres midi, ou début de soirée, ou nuit bien entamée ), il n'est pas rare qu'en fonction des horaires, les passionnés se déplacent pour en "faire" differentes dans la même journée.

Il faut donc bien connaitre les jours et les heures pour pouvoir en profiter. Une bonne quinzaine marchent à fond chaque apres midi et soirée suivant les horaires. Entre 2005 et 2007, le nombre de milongas est passé de 70 à 130 sur Buenos Aires.

Voila quelques milongas de Buenos Aires, les jours sont représentés par LMmJVSD suivis de l'heure d'ouverture ex : VS23 = vendredi & samedi 23h00

 Web

 Nom de la Milonga

 Adresse & Quartier

Jour & heure 

 Cliquez ici

Centro Cultural Torcuato Tasso

Defensa 1575, San Telmo

 VS23,D22
 Cliquez ici

Club Atletico Fernández Fierro

S.de Bustamante 764, Abasto

 mercredi
 Pas de site web

Club Fulgor

Loyola 828, Villa Crespo

 J21,D19
 Cliquez ici

Club Gricel

La Rioja 1180, San Cristobal

 VS23,D21
 Pas de site Web

Club Inca

Av.Monroe 3922, Coghlan

 J22
 Pas de site web

Club Villa Malcolm

Av.Córdoba 5064, Palermo Outlet

 D19
 Cliquez ici

Confitería La Ideal

Suipacha 384, Micro Centro

 LmSD15,M22,
 Cliquez ici

El Beso

Riobamba 416, Congreso

 M21,mD22,S23
 Pas de site web

El Pial

Ramón L.Falcón 2750, Flores

 jeudi & dimanche
 Pas de site web

Fundación La Casa del Tango

Guardia Vieja 4049, Almagro

 samedi
 Pas de site web

La Marshall

Maipú 444, Micro Centro

 mercredi
 Cliquez ici

La Nacional

Alsina 1465, Congreso

 m23
 Cliquez ici

La Viruta

Armenia 1366, Palermo Soho

 mVSD23
 Pas de site web

Lo de Celia

H.Primo 1783, Constitución

 VS23,D18
 Pas de site web

Malevaje

Venezuela 2939, Balvanera

 L22
 Cliquez ici

Niño Bien

H.Primo 1462, Constitución

 J23
 Cliquez ici

Salón Canning

Scalabrini Ortiz 1331, Palermo

 m16,S23,D22
 Pas de site web

Salón G.O.N.

Av.Pavón 3916, Boedo

 ?
 Cliquez ici

Sunderland Club

Lugones 3161, Villa Urquiza

 S22

Dans les rues de RosarioD'autres articles à lire dans le Petit Hergé :

Ou danser le tango ? : Cliquez ici

- L'automobile en Argentine : Cliquez ici

- Ca n'arrive qu'ici ( juin 2007)  : Cliquez ici

- Tourisme en Argentine : Cliquez ici

- San Telmo Disneyland ? : Cliquez ici


Partager cet article

Published by Hergé - dans 6E - Tango
commenter cet article
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 13:52

Mais que serait Buenos Aires sans le Tango ( ou le contraire d'ailleurs ) ?

Bien sur le sujet est tres vaste et de plus comme ca change tous les mois, difficile de se mettre à la page....

Donc voila déjà une liste d'etablissement ou il possible ( sans se ruiner ) de voir, de danser et d'apprendre le tango :

 La Ideal

- El Firulete : Suipacha 384, de 15h à 22h le lundi.

- El Arranque : Bartolome Mitre 1759, de 15h à 22h le lundi et mardi.

- La Ideal : Suipacha 384, au 1er etage de la confiteria, de 15h30 à 21h le mercredi.

- El Nuevo Canning : Scalabrini Ortiz 1331, de 16h à 23h le mercredi

- Entre tango y tango : Maipu 444, de 16h à 22 le mercredi.

- Club 22 de Julio : Av Corrientes 4655, de 18h à 22h le jeudi.

- Atardecer : Scalabrini Ortiz 1331, de 18h à 23 h le jeudi.

- Salon el Pial : Ramon L.Falcon 2750, de 18h à 23h le jeudi.

- El Abrazo Tango : Suipacha 384 au 1er etage, de 14h à 20h30 le vendredi.

- Viejo Correo : Av Diaz velez 4820, de 16h à 21h le vendredi.

- Lo de Celia : Humberto Primo 1783, de 16h à 21h le vendredi et samedi.

- Milonga de los Consagrados : Humberto Primo 1462, de 16h à 22h30 le samedi.

- Glorieta : 11 de septiembre angle Echeverria, de 17h à 20h le samedi et dimanche.

- Club Social Nueva Chicago : Lisandro de la Torre 2319 (Mataderos), de 12h à 19h le dimanche.

- Mutual Tango : Beauchef 1560, de 18h à minuit le dimanche.

 

La Glorieta

Voila donc déjà une premiere liste des Milongas des Buenos Aires qui sont ouvertes les apres midi ( meme si certaines ferment à minuit ), on les appelle les Milongas vespertinas.

Au total à Bsas 36 Milongas ouvertes en semaine les apres midi.

A savoir aussi,  plusieurs fois dans l'année il y a des festivals et des championnats mondiaux de tango à Buenos Aires :

Donc retenez déjà une date pour 2007, 2eme quinzaine d'aout, le Mundial de Tango ou se rencontrent des couples venus du monde entier pour s'affronter dans plusieurs categories de danse. En 2006, il y a eu 485 couples inscrits provenant de 22 pays. le mundial a lieu Plaza Italia dans l'enceinte de la Rural.

Sebastián Achaval et María Ximena Gallicchio, Champion du monde 2005 de Tango Salón.

En 2006, ce sont des colombiens Diana Giraldo Rivera et Carlos Paredes Arigel qui ont gagné la coupe Mundial de Tango Escenario.

toutes ces manifestations poussent encore plus les porteños à entretenir le mythe du Tango-Buenos Aires et la nouvelle génération de porteño se doit pour etre "in" de savoir danser le tango. Lors de ce Mundial, 80% des participants avaient entre 18 et 30 ans.

 

Partager cet article

Published by Hergé - dans 6E - Tango
commenter cet article

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

27 juillet 2017

L'Euro est à

↑ 20,50 ARS

L'USD est à

↑ 17,40 ARS