9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 15:50

Mise à jour : 09 janvier 2013.

nullVidéos argentines de janvier 2013 :

Voilà le début d’une nouvelle rubrique, les vidéos argentines concernant le pays dans tous ses aspects, allant du plus sérieux au plus léger, du reportage pour Cronica TV le canal de faits divers le plus connu ici, à un évènement économique, politique ou glauque qui touche malheureusement de temps en temps le pays. Sans détour, sans pincette et surtout à chaud, comme si vous étiez dans le pays. Une façon de vous imprégniez de l’ambiance et de sentir ce qu’est au fond l’Argentine.  

Je ne placerai pas forcement une vidéo par jour, mais au fil de mes humeurs et aussi de l’actualité du pays je les mettrai bout à bout en renouvellent la page chaque mois. Ces vidéos apparaissent quelques jours sur toutes les pages sur la colonne de droite en tout petit en haut, et puis ensuite vous pouvez les voir en grand écran sur cette page.

Chaque vidéo est accompagnée d’un petit texte pour vous permettre de rentrer plus vite dans le sujet ! Si vous avez des commentaires à faire, ils sont les bienvenus ! Pour cela cliquez sur " Je veux écrire un commentaire "

Les chaines de télévisions sur les plages de Mar del Plata :

Vidéo : Dimanche 6 janvier 2013, il est 13h18. Canal C5N. 5 mn 23 s.

Comme tous les ans, les porteños vont s’accumuler sur la plage de Mar del Plata (comme si il ne pouvait en exister qu’une seule dans tous le pays). Il faut dire que les argentins aiment se montrer et aller dans un endroit désert ne sert à rien ! Le porteño classique (pour ne pas dire le Maurice Chombier ou le Marcel Bidochon Argentin, aime ne rien faire en vacances) va là ou il y a du monde pour uniquement se dorer sur la plage le matin, le midi et l’après midi. On dort, on drague, on se montre et ca permet de pouvoir savoir si on est comme les autres !  Le porteño ne se baigne pas, il n’aime pas l’eau et de toute façon on est surpris de constater que seul une infime partie des argentins savent nager (même si on vient à Mar del Plata depuis 10 ou 20 ans !) Ensuite promenade de shopping sur la « peatonal San Martin » de Mar del Plata (qui après avoir connu son âge d’or (années 50, 60 et 70), sa période décadente (année 80, 90 et 2000), connaît depuis 2 ou 3 ans un renouveau). A nouveau on cherche le bar le plus peuplé, pour y prendre un light (sprite, coca, fanta etc…) pour ne pas grossir, ou alors une bière ou un fernet-coca. Le soir c’est resto en famille, puis discothèque (disco ou bailanta, suivant les époques….. on disait même « boite » il y a quelques décennies) pour les plus jeunes …. Pour revenir se coucher à 7h du matin et dormir jusqu’à midi et se remettre à la plage.

Plusieurs plages en fonction de son âge, de sa « préférence » sexuelle, ou de son snobisme….. L’Argentin est conservateur….. Grand père y était dans les années 50 et 60, papa dans les années 80 et 90 et fiston fait de même dans les années 2010 ! Toujours le même style de vacances qui se perpétue ainsi de génération en génération !

L’Argentin aime parler, et de midi à 07h du matin c’est ce qu’il fait ! Il lui faut un public et lui-même constitue le public des « autres ».

Toutes les télévisions de Buenos Aires descendent sur la « côte » (On dit ici la Costa Atlantica) ou alors « Mardel » (pour Mar del Plata) ! Et on déambule le micro à la main sur la plage pour les faire parler….. Ils adorent !

- « Tu viens d’où ? » « Ca fait longtemps que tu es la ? » Le tutoiement est de rigueur …. « Tu restes combien de jour ? » et puis de suite on arrive à des questions plus intimes « Tu es venu avec ta femme ? Ah c’est ta petite amie !!!! Ca fait longtemps que tu la connais ? Tu as des enfants ?  ou même …. « Et comment tu trouves les femmes cette année sur la plage ? Elles sont plus belles que l’année dernière ? …… «  Comment tu fais pour les draguer ? ». Sur TN ou sur C5N (la video) ça dure 5, 10 ou 15 minutes, pour reprendre en direct de la « Popular » (la plage la plus peuplée) une heure après, mais sur Chronica ça peut durer des heures et des heures pour meubler….. quand il n’y a rien d’autres à se mettre sous la dent comme info un samedi ou un dimanche estival !

Mis en ligne lundi 07 janvier 2013.

  

Fête du 08 janvier au sanctuaire du Gauchito Gil :

Vidéo : Mardi 08 janvier 2013. Canal 7. 2 mn 47 s.

Le 08 janvier, chaque année dans la petite ville de Mercedes dans la province de Corrientes, les pèlerins viennent défiler au sanctuaire du Gauchito Gil pour lui faire une promesse ou le remercier. Le Gauchito Gil c’est toute une histoire (surement un article à écrire là dessus), un peu longue à raconter ici, mais depuis le milieu du XIXème siècle on y vient de toute l’Argentine pour venir s’y recueillir. L’Eglise Catholique ne reconnaît pas ce saint, mais c’est toute de même sous la pression des argentins devenu ce qu’on appelle ici un « saint populaire ». Au fil des années, surtout depuis les années 1980, le mouvement c’est amplifié, et à chaque 08 janvier de plus en plus de monde vient dans cette petite ville. Cette année 2013, on y a compté plus de 100.000 pèlerins, surtout des gens de conditions les plus faibles y viennent, et n’ont pas peur pour certains de faire des milliers de km et d’attendre quelques jours sur place pour faire la queue et être les premiers à venir défiler dans le sanctuaire. Le reste de l’année bien moins de monde !  Je recommande aux touristes de passage dans le centre de la province de Corrientes de faire un petit détour pour aller voir « ça ». Cela fait partie intégrante de la culture populaire argentine et surtout rurale. Entre superstition et folklore populaire !

Mis en ligne mercredi 09 janvier 2013.

 
 
Les articles du Dakar 2013 : 

  

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 03 - Actualité argentine
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 mai 2017

L'euro est à

► 17,95 ARS

L'usd est à

► 15,90 ARS