22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 14:57

Mise à jour : 22 août 2011. Catégorie : Buenos Aires. Article écrit par Laurence Hilleret.

Librairie Fernandez Blanco :

 

Dans la rue bondée de Tucuman, au numéro 712, on trouve depuis maintenant 73 ans la librairie Fernandez Blanco, un petit antre tranquille, coupé de la frénésie du dehors, une mine d’Ali Baba pour les amoureux des livres anciens. La devanture où s’étalent des livres jaunis par le temps nous invite à entrer pour nous plonger dans l’histoire de l’Argentine et de l’Amérique latine en général, spécialité des livres du lieu.

 

Photo : Façade de la librairie Fernandez Blanco en août 2011. Photo Laurence Hilleret.

Une histoire de famille :

C’est avec plaisir que l’actuel propriétaire des lieux m’accueille pour m’en dire plus sur cette libraire emblématique de la ville, reconnue « librairie notable » par le Secrétariat de la Culture de la ville de Buenos Aires. Avec passion, il m’en raconte l’histoire.

La librairie voit le jour en 1939 et prend le nom de son fondateur d’origine espagnole (de Galice), Fernandez Blanco. Il convient d’ailleurs de noter qu’on parle ici d’un certain D. Gerardo Fernandez Blanco qui n’a rien à voir avec Isaac Fernandez Blanco, esthète et collectionneur argentin, qui a donné son nom au musée d’art hispano-américain, quelques rues plus loin.
Ce Gerardo Fernandez Blanco vendait des livres en faisant du porte à porte mais assez vite, il décida d’ouvrir sa propre librairie qui accueilli bientôt des personnalités importantes de l’époque. Plus tard, son fils, D. Gerardo Fernandez Zanotti reprend l’entreprise familiale et se spécialise dans la vente de livres anciens argentins et latino-américains qui parlent d’histoire, de politique mais aussi qui propose de la littérature des gauchos.

En 1950, la librairie connaît la seule rénovation de son histoire, les murs se recouvrant alors de boiseries de cèdre et le nom de la boutique apparaissant alors en lettres capitales sur la devanture, tel qu’il apparaît aujourd’hui.

« Pour moi, la librairie, c’est aussi une histoire de famille », me dit aujourd’hui le propriétaire, Lucio Fernando Aquilanti. En effet, son père, Juan Carlos Aquilanti entra comme employé dans la librairie, puis c’est lui-même qui y travailla.

En 1994, père et fils s’associent à Fernandez Zanotti, avec lequel ils collaboraient depuis près de 22 ans, pour ouvrir une seconde librairie, qui porte leur nom, Aquilanti, et qui regroupe à la fois des livres anciens et modernes.

À la fin des années 90, Lucio Aquilanti devint le propriétaire des deux commerces de livres.

Photo : Salon principal de la librairie Fernandez Blanco. Août 2011. Photo Laurence Hilleret.

Le rendez-vous des passionnés d’histoire :

Aujourd’hui, la librairie a conservé le charme propre à ses endroits où se redécouvre l’histoire dans de vieux grimoires.  Les livres reliés de collection côtoient les vieux exemplaires légers et jaunis par les siècles. Dans un coin,  un vieux globe terrestre très bien conservé rajoute à l’érudition du lieu. À elles deux, les librairies de L.F. Aquilanti comptent plus de 250 000 livres, les plus vieux datant même du 16ème siècle. Parce que, me dit le propriétaire, « le 16ème siècle, c’est notre préhistoire, à nous autres argentins, c’est là que tout commence ».  En effet, l’histoire argentine et latino-américaine, spécialité du lieu, voit ces débuts marqués par l’arrivée des colons en 1516. La première colonisation de l’Argentine commence en 1527 et en 1536 elle s’établit de façon permanente à Buenos Aires.

Amateurs de romans, nouvelles ou arlequins, passez donc votre chemin. Ici, on ne trouve pas de fiction mais des livres qui parlent d’histoire, de voyages, d’art, de nature ou encore de géographie.

D’ailleurs, les clients qui viennent dans cette librairie sont surtout des collectionneurs ou des chercheurs, à la fois professionnels ou étudiants, en quête d’informations.  Souvent des amoureux des livres, érudits, ils viennent aussi pour partager leur passion dans cette ambiance calme et posée, propice à la discussion.
Les livres vendus ici ont tous une histoire. Pour se fournir, le propriétaire chine un peu, mais achète surtout les livres dans les bibliothèques de toutes les provinces (voir même des pays voisins) ou bien même à des particuliers qui viennent déposer les trésors qu’ils ont retrouvés en rangeant leurs armoires.

   

La Feria du livre ancien :

Mais la vie de la librairie est aussi hors de ses murs. En effet, chaque année, elle participe à la Feria du livre ancien de Buenos aires. Cette manifestation vise à faire connaître au public la richesse culturelle de la ville autour de ces nombreux livres antiques et durant laquelle les visiteurs peuvent acheter ceux qui les intéressent. Cette année, la 7ème édition se déroulera du 2 au 6 novembre dans le Salon Alfredo Bravo au Ministère de l’Éducation nationale.

Organisé par l’ALADA ( Asociacion de Libreros Anticuarios De la Argentina), dont le propriétaire de Fernandez Blanco est le vice-président , cet événement est important dans la vie des librairies de la ville. Cette association compte d’ailleurs 45 membres (la libriairie Fernandez Blanco étant un membre fondateur), dont 25 présents à la feria du livre.

Si, pour conserver les livres anciens afin qu’on puisse encore les lire et qu’ils ne s’effritent pas au cours du temps, il faut veiller à plusieurs choses : un bon climat est essentiel  au sein de la librairie, les livres doivent être rangés bien droits dans une bibliothèque et il faut également veiller à l’absence de mites et autres insectes « librivores », quand je m’inquiète de savoir quelle est la meilleure méthode pour ne pas abîmer les livres, le propriétaire me répond simplement « en prendre soin et les aimer ».

Fiche Technique :

Nom : Librairie Fernandez Blanco

Adresse : Tucuman 712

Tél : (+11 54) 4322 1010

Mail : fernandezblancolibros@gmail.com

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 10h30 à 19h

Nom : Librairie Aquilanti

Adresse : Rincon 79

Tél : (+11 54) 4952 4546

Mail : aquilanti@speedy.com.ar

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 10h30 à 19h

Les conseils du Petit Hergé :

Vous êtes un passionné de livre concernant Buenos Aires et l’Argentine ou tout simplement un fin connaisseur de tout ce qui a un rapport avec l’Amérique coloniale espagnole, la cartographie, la géographie, amateur de vielles photos, ou simplement à la recherche de document et vous désirez avoir des renseignements historique, vous avez trouvé votre temple !  En poussant la porte de la librairie Blanco c’est une mine d’infos qui va vous aider dans votre recherche ou apaiser votre soif de savoir. Si vous êtes un simple voyageur, allez aussi, on vous trouvera forcement un livre sur la province de votre choix. Il y a des ouvrages certainement onéreux, mais sachez que j’ai déjà craqué sur des livres a 10 € qui en valaient la peine !

A lire dans le Petit Herge : El Ateneo Grand Splendid (Buenos Aires)

- La librairie de l'Ateneo Splendid à Buenos Aires.(Juillet 2011).Cette librairie est originellement un théâtre de 2000 mètres carrés et pouvait accueillir 1050 spectateurs. Le Grand Splendid a été construit par Max Glucksmann et a été inauguré en mai 1919...

Les Cartes routieres argentines- Les cartes routières argentines.(Août 2006). De nombreux éditeurs argentins présentent des cartes souvent par province donc assez détaillées. une fois donc que vous vous êtes décidés sur le circuit , il suffit d'acheter les cartes des provinces parcourues...

Les guides d'Argentine- Les guides d'Argentine.(Juillet 2011). N’achetez surtout pas de guides en Europe avant de venir en Argentine, ils sont obsolètes. Il existe, à Buenos Aires, un très grand choix de guides thématiques ou par régions …

La Calle Florida de Buenos Aires (Capital Federal)

- La calle Florida à Buenos Aires.(Avril 2009). La calle Florida est à Buenos Aires une des rares rue piétonne du centre (avec la calle Lavalle), elle est a la fois synonyme de boutiques de luxe dans sa partie nord et de centre des affaires dans sa partie sud.
 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans Buenos Aires
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

23 octobre 2017

L'Euro est à

↓ 20,40 ARS

L'USD est à

↓ 17,10 ARS