Mercredi 18 avril 2012 3 18 /04 /Avr /2012 19:39

Mise à jour : 18 avril 2012.

Les bars historiques ou dits notables de Buenos Aires :

 

Vous êtes sur le portail d’entrée des bars historique de la ville de Buenos Aires. En effet depuis 1998, la ville a déjà répertorié 82 bars ou cafés à travers tous ses quartiers. La plupart sont encore debout et ouverts au public. Une excellente occasion au fil de vos visites d’y jeter un coup d’œil, cela vous plongera dans le passé culturelle de la ville et vous fera de plus découvrir aussi un endroit qui encore aujourd’hui propose en plus d’un verre, des activités culturelles.

nullLa Loi 35 de Buenos Aires :

 

Buenos Aires possède une longue liste de bars historiques aussi nommés « cafés notables » qui ont été répertoriés par le ministère de la culture de la ville. En effet, la Loi 35 de l’année 1998 de la ville de Buenos Aires définie ainsi en espagnol : “Se considera bar notable a aquellos bares, billares confiterías relacionados con hechos o actividades culturales de significación, aquellos cuya antigüedad, diseño arquitectónico o relevancia local, le otorgan un valor propio”, que l’on pourrait traduire dans un français le plus proche en “ On dénomme « bar notable”, tous les bars, salles de billard, et salons de thé qui ont (ou avaient) une relation avec des événements ou activités culturelles significatives, en fonction de leur ancienneté, de leur architecture ou de leur intérêt local ». C’est ainsi que les autorités de la ville Buenos Aires a créé une commission (Comisión de Protección y Promoción de los cafés) qui est chargée de relever tous les lieux pouvant entrer dans cette qualification, mais aussi de les défendre.

  null

nullConservation du patrimoine historique de 1941 :

 

En parallèle, la ville avait aussi institué une interdiction de démolition de tout immeuble datant d’avant 1941, ou du moins de devoir les consulter avant d’entamer tout début de démolition, qu’ils soient ou non dans une APH (Aire de protection historique, début d’une planification datant de 1992), avec un catalogue de tous les immeubles et maisons à protéger sur la surface de la municipalité de Buenos Aires. Les niveaux de protections ne sont pas toutes identiques et s’appliquent en fonction de la nature du bâtiment. Les APH n’étant pas en phase avec la loi 35 sur les bars, et en connaissant la faiblesse du « système argentin », bon nombres d’opérations immobilière se firent sans aucun accord, faisant disparaître a chaque fois un lieu historique.

Aujourd’hui la Loi 449 de la ville de Buenos Aires, (en vigueur depuis 2000) défini ce qu’est un immeuble historique.

nullLes bars notables de Buenos Aires :

 

Ils sont aujourd’hui au nombre de 73 (en avril 2012). Ils sont tous ouverts au publics et gardent (presque) intact leurs intérieurs et sont toujours des débits de boissons, dans la plupart on peut aussi s’y restaurer. La présidence de la Ville de Buenso Aires les à répertorié en leur donnant un numéro (de 01 à 73)

Une bonne moitié se situe dans le micro centre, le reste dans les autres quartiers de la ville.

Voici par ordre alphabétique et par quartier la liste de ces 73 bars : (en lien, une douzaine sont déjà traitées par un article spécial sur le Petit Hergé que je vous invite à lire).

 

Dans le centre : (Donc très facile d’accès à pied ou en métro)

 

Dans le quartier de Retiro :

01 - Bar Bar O : Tres Sargentos 415.

22 - Café Retiro : Dans la gare de Retiro.

31 - Confiteria Saint Moritz. Paraguay 802.

44 - Florida Garden : Florida 899.

67 - Plaza Bar : Florida 1005.

 

Dans le quartier de San Nicolas :

10 - Boston City : Florida 165. Local 3

27 - Claridge : Tucuman 535.

30 - Confiteria Ideal : Suipacha 384.

37 - El Gato Negro : Avenida Corrientes 1669.

52 - La Giralda : Avenida Corrientes 1453.

58 - Le Caravelle : Lavalle 726.

60 - Los Galgos : Avenida Callao 501.

62 - Mar Azul : Tucumán 1700.

66 - Petit Colón : Libertad 505.

69 - The Brighton : Sarmiento 645.

 

Dans le quartier de Montserrat :

05 - Bar Iberia : Avendia de Mayo 1196

08 - Bar Seddon : Defensa 695

17 - Café La Poesia : Chile 502.

24 - Café Tortoni : Avendia de Mayo 825.

29 - Confiteria del Hotel Castelar : Avenida de Mayo 1050.

41 - El Querandi : Perú 302.

49 - La Embajada : Santiago del estero 88.

56 - La Puerto Rico : Alsina 420.

59 - London City : Avenida de Mayo 599.

71 - Victoria : Avenida Entre Rios 114.

73 - 36 Billares : Avenida de Mayo 1265.

 

Dans le quartier de San Telmo :

07 - Bar Plaza Dorrego : Defensa 1098

09 - Bar Sur : Estados Unidos  299

11 - Britanico : Brasil 399.

36 - El Federal : Carlos Calvo 595.

38 - El Hippopótamo : Brasil 401.

48 - La Coruña : Bolivar 982.

 

Dans le Quartier de Recoleta :

04 - Bar del Alvear Palace Hotel : Avenida Alvear 1891

19 - Café Nostalgia : Soler 3599

28 - Clásica y Moderna : Avenida Callao 892

46 - La Biela : Avenida Quintana 600.

64 - Modena Design : Avenida Figueroa Alcorta 2270.

 

Dans le Quartier de Balvanera :

15 - Café de los Angelitos : Avenida Rivadavia 2100.

45 - La Academia : Avenida Callao 368.

55 - La Perla : Avenida Jujuy 36.

 

Dans le Quartier de San Cristobal :

02 - Bar Carlitos : Carlos Calvo 2607

03 - Bar de Cao : Avenida Independencia 2400

63 - Miramar : Sarandi 1190.

nullUn peu plus loin mais facile d’accès en métro :

 

Quartier de Palermo :

25 - Caffé Tabac : Avenida Libertador 2300.

39 - El Preferido de Palermo : Jorge Luis Borges 2108.

70 - Varela Varelita : Avenida Scalabrini Ortiz 2102.

 

Quartier d’Almagro :

32 - El Banderín : Guardia Vieja 3601.

57 - Las Violetas : Avenida Rivadavia 3899.

72 - 12 de Octubre : Bulnes 331.

 

Quartier de Boedo :

18 - Café Margot : Boedo 857

43 - Esquina Homero Manzi : Boedo 999.

 

Quartier de Belgrano :

13 - Café de la Esquina : Avenida Libertador 6196

26 - Capisci : Vuelta de Obligado 2072.

 

Quartier de Chacarita :

21 - Café Palacio : Avenida Federico Lacroze 3901

65 - Ochi Esquinas : Avenida Forest 1186.

 

Quartier de Caballito :

33 - El Coleccionista : Avenida Rivadavia 4929.

68 - Plaza Café : Avenida Rivadavia 4732.

 

Quartier de Flores :

50 - La Farmacia : Avendia Directorio 2400.

Un peu plus loin et uniquement accessible en taxi quand on ne connait pas la ville :

 

Quartier de Barracas : (En Taxi)

40 - El Progreso : Avenida Montes de Oca 1700.

51 - La Flor de Barracas : Suárez 2095

61 - Los Laureles : Avenida Iriarte 2290.

 

Quartier de La Boca : (En taxi)

23 - Café Roma : Olavarria 409.

34 - El Estaño 1880 : Aristobulo del Valle 1100.

47 - La Buena Medida : Suárez 101.

54 - La Perla : Avenida Don Pedro de Mendoza 1899.

 

Quartier de La Paternal : (En taxi)

53 - La Nueva Andaluza : Camarones 1412.

 

Quartier de Mataderos : (En taxi)

06 - Bar Oviedo : Lisandro de la Torre 2407.

 

Quartier de Monte Castro : (En taxi)

20 - Café Olimpo : Arregui 5794

 

Quartier de Parque Chas : (En taxi)

35 - El Faro : Avenida de los Constituyentes 4099.

 

Quartier de Villa Devoto : (En taxi)

12 - Café de Garcia : Sanabria 3302.

 

Quartier de Villa Santa Rita : (En taxi)

16 - Café Don Juan : Camarones 2702.

42 - El Tokio : Álvarez Jonte 3550.

 

Quartier de Villa Urquiza : (En taxi)

14 - Café de la U. : Avenida Triunvirato 4801.

null null

nullLes bars qui ont fermé depuis 1998 (ou déclassés) :

 

Depuis le début de la classification des bars en 1998, certains ont malheureusement disparu. La plupart ont cessé leur activité après une faillite. Ils sont au nombre de 9, la ville de Buenos Aires les a classé par lettre (de A à I). La plupart sont encore fermés et attendent des repreneurs. Il s’agit de :

A - American Bar : Avenida Roque Saenz Peña 632 (San Nicolas).(En métro)

B - Bar El Chino : Beazley 3566 (Nueva Pompeya).(En taxi).

C - Café Aragon : Donizetti 599 (Villa Luro).(En taxi)

D - Café Argos : Avenida Federico Lacroze 3499. (Colegiales). (En métro). Fermé en 2007.

E - Café Correa : Avenida Cabildo 4402. (Saavedra).(En taxi)

F - Café Dante : Avenida Boedo 745. (Boedo).(En métro)

G - Café Izmir : Gurruchaga 432. (Villa Crespo).(En métro)

H - Confiteria Queen Bess : Avenida Santa Fe 868. (Retiro).(En métro)

I - Richmond : Florida 468. (San Nicolas).(En métro). Fermé en 2011.

 

Or classification, il y a aussi :

- La Confiteria del Molino : Angle de Rivadavia et Callao.(En métro) Fermée depuis 1997, on ne peut la voir que de l'exterieur.

A lire aussi dans le Petit Hergé :

La Feria de Mataderos à Buenos Aires- La Feria de Mataderos à Buenos Aires : Se rendre à la feria de Mataderos, c’est l’occasion de sortir un peu du centre ville pour profiter du folklore Argentin. En effet, il faut bien une bonne heure de bus pour se rendre dans le quartier de Mataderos dans l’ouest de Buenos Aires.La Feria a lieu uniquement tous les dimanches entre mars et décembre de 11h à 20h sur les avenues Avenida de los Corrales y Lisandro de la Torre. En janvier et février la feria se limite aux samedis en nocturne.

 

Librairie de Avila à Buenos Aires- La Librairie de Avila de Buenos Aires : En entrant dans la Libreria de Avila on sent que l’on touche du doigt tout un pan de la culture Argentine. Comme toutes les vieilles librairies, la libreria de Avila possède cette atmosphère, cette odeur et se calme si particulier certainement provoqué par tous les livres, parfois très anciens, qui nous entourent : autant de culture et d’histoire qui bouillonne autour de vous, ça ne laisse pas indifférent. Cependant, à la Libreria de Avila cela se justifie puisque le lieu peut se vante d’avoir été le premier endroit à vendre des livres dans toute l’Argentine !

Quartier chinois (Belgrano - Buenos Aires)- Le quartier chinois de Buenos Aires : Le Barrio Chino de Buenos Aires est devenu au fil des années une institution dans le quartier de Belgrano. Il est pourtant encore assez limité. Puisqu’il s’étend sur deux quadras de la calle Arribeños. Mais pourtant dès qu’on y entre, c’est un véritable voyage en Asie qui commence. Des odeurs venues d’orient envahissent les rues, des lanternes rouges, qui scintillent, dépassent sur le trottoir, et une immense arche chinoise entourée de deux dragons se dresse à l’entrée.

 

Feria du Caminito (La Boca - Buenos Aires)- La Feria du Caminito de la Boca : Le Caminito est une "rue musée", probablement l’une des plus célèbres de Buenos Aires et indéniablement la plus colorée de la capitale argentine. C’est également une des rues la plus visitée par les touristes pour son intérêt culturel et historique. Elle est située en plein cœur du quartier de La Boca dans une zone connue des Porteños sous le nom de Vuelta de Rocha, au bord du fleuve Riachuelo, à 400 mètres de « La Bombonera », le célèbre stade de foot de Boca Juniors.

 

Par Le Petit Hergé - Publié dans : 02 - Tourisme - Communauté : Argentine pour tous !
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Hergé,

Tu as encore fait un article remarquable, qui nous fait cheminer avec dans l'histoire (la belle) de Buenos Aires. Dommage que les portenos ne sachent pas toujours garder leur histoire (mais nous le faisons aussi ...).

Commentaire n°1 posté par Michel T. le 19/04/2012 à 22h55

La vidéo

"Digan lo que digan" Palito Ortega. 1967

Cours parallèle du Peso Argentin

null

Cours Parallèle

Hergé

1 EUR = 13,00 ARS

 08/03/2014

--------------------

Cours Officiel

1 EUR = 10,70 ARS

--------------------

Le Parallèle est à  

+ 21%

que l'officiel

Recommander

D'autres articles :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 






























Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés