27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 18:59

Mise à jour : 27 avril 2011.

La Banlieue de Buenos Aires :

 

Comme son nom l’indique, la banlieue de Buenos Aires est la zone urbanisée s’étendant hors les murs de Buenos Aires. Aujourd’hui « Hors les murs », signifie en dehors de Capital Federal, donc sur le territoire de la Province de Buenos Aires.

La population augmentant assez rapidement et la banlieue s’est aussi énormément étendue ces 20 dernières années.

Les Porteños (habitants de Capital Federal) comme les bonaerenses (habitants de la province, donc de la banlieue) ont plusieurs manières de dénommer leur banlieue. Ou ils la coupent par segments à partir du centre de Buenos Aires, et on parlera de banlieue nord, ouest et sud. (La banlieue Est n’existe pas puisque y coule le Rio de la Plata), ou alors parlent de « cordon » ou de ceintures imaginaires entourant la ville de Buenos Aires. Il existe donc le 1er, 2ème et 3ème cordon. Le 1er étant le cordon englobant les « partidos » (Communes) qui touchent Capital Federal.

Photo : Station de train San Isidro. Banlieue Nord.  

Mais où est-elle ?

 

Ou plutôt ou finit elle ? Car on sait très bien où elle commence, juste de l’autre coté de l’Avenida General Paz (le « Périf » de Buenos Aires). Mais la réponse devient plus floue lorsqu’on veut savoir ou elle se termine.

Officiellement, la banlieue n’est pas dans la ville de Buenos Aires mais dans la province de Buenos Aires. C’est un peu comme si on disait que Paris n’est pas dans l’Ile de France !

Car la banlieue ici se nomme "Conurbano" ou "Gran Buenos Aires", et le "Gran Buenos Aires", n’englobe pas Buenos Aires !!! (Certains l’englobe tout de même, la terminologie reste vague).

Il y a donc la ville de Buenos Aires, nommée par le porteño "Capital Federal" ou "Capital" quant à son nom officiel c’est « Ciudad Autonoma de Buenos Aires », pour bien souligner que Buenos Aires est autonome et indépendante de sa province !

Puis viennent ensuite les 24 partidos « historiques » si on peut dire. En effet le 08 janvier 1948, le pouvoir exécutif de la province de Buenos Aires promulgue un premier décret (le 70/48) pour différencier les zones urbaines entourant la ville de Buenos Aires du reste de la province agricole. 15 partidos furent ainsi désignés officiellement comme « El Gran Buenos Aires ». Au fil des années, les 15 partidos se peuplèrent et furent morcelés en 24 partidos entre les années 1955 et 1994).

Aujourd’hui, lorsqu’on parle du Gran Buenos Aires, on désigne donc ces 24 partidos peuplés de 9.910.000 habitants (Recensement 2010). C’est la plus grosse concentration humaine du pays et aussi le plus gros réservoir de vote ! Quelques zones riches, mais la plus grande partie de ces communes est constituée d’habitats de la classe moyenne basse ou pauvre. On a aussi l’habitude d’appeler cette banlieue, le « Conurbano ».

 Depuis les années 1990, la banlieue ne cesse de croitre et s’est étendue à d’autres partidos qui s’urbanisent très rapidement, ce qui a rendu (à moitié) obsolète le découpage de 1948. Lors du recensement de 2010, l’INDEC a néanmoins continué à n’englober que les 24 partidos dans le Gran Buenos Aires. 

Cette nouvelle banlieue (si on peut dire ainsi), s’étend donc aujourd’hui aux partidos de Escobar, General Rodriguez, Marcos Paz, Pilar, Presidente Péron, San Vicente, et certains même englobe le partido de Cañuelas.

Ces 6, voir 7 autres partidos regroupent une population de 900.000 habitants en plus.

Photo : Quand la ville s'installe à la campagne ! Lomas de Zamora, banlieue sud.

 

Photo : Palermo Soho ? Palermo Hollywood ? Las Cañitas ? Non !!!! Le nouveau Lomas de Zamora branchouille ! à 25 km au sud de Buenos Aires.

Le Cas de la Ville de La Plata :

 

La Plata est la capitale de la Province de Buenos Aires, et compte le rester, donc embarrassant d’admettre qu’elle fait aujourd’hui partie du Conurbano de Buenos Aires ! Une capitale devenant à son tour la banlieue d’une autre capitale, c’est politiquement et psychologiquement difficile à gérer !

Dans les faits, en voiture sur place vous passer d’une zone urbaine à une autre, sans jamais voir une vache mais vous êtes passé de la banlieue de Buenos Aires à la banlieue de La Plata !

Car pour bien démontrer que la ville de La Plata est elle aussi une grosse agglomération elle veut aussi avoir sa propre banlieue ! C’est ainsi que fut créé le « Gran La Plata » qui englobe la ville de La Plata plus deux autre partidos situés sur le Rio, Berisso et Ensenada.

Entre les 3 partidos, le Gran La Plata est peuplé de 800.000 habitants en 2010. (700.000 en 2001)

La Carte :

Quand on regarde une carte de Buenos Aires et de ses environs, on voit :

-          Buenos Aires (Intra Muros) dénommée « Capital Federal » (hors province de Buenos Aires) En jaune.

Dans la Province de Buenos Aires :

-          Le “Gran Buenos Aires” de 24 partidos. En bleu.

-          Le “Gran La Plata” de 3 partidos (dont celui de la Plata). En mauve.

-          Et enfin 7 autres partidos rattrapés par la banlieue ces 20 dernières années mais qui ne font toujours pas partis. En violet.

Quand on fait les comptes, on a donc 34 partidos qui forment le « Très Grand Buenos Aires » (appelons-le ainsi).

Le Très Grand Buenos Aires :

 

Ne jouons plus sur les mots, l’agglomération de Buenos Aires dans sa totalité est donc une mégapole comprenant :

 

La ville de Buenos Aires : 2.900.000 habitants.

Et sa banlieue : 11.600.000 habitants se distribuant de la manière suivante :

- Le Conurbano de 24 partidos : 9.900.000 hab.

- Les nouvelles banlieues de 7 partidos : 900.000 hab.

- Le Gran La Plata : 800.000 hab.

 

Au total : 14.500.000 habitants vivent à Buenos Aires d’après le recensement de 2010.

Dans l’ensemble de la province de Buenos Aires vivent 15.600.000 habitants, si on y enlève les 11.600.000 habitants qui vivent en banlieue de Buenos Aires, il ne nous reste que 4.000.000 d’argentins disséminés sur le reste de la province, une surface grande comme l’Italie !

3/4 des habitants de la province de Buenos Aires vivent en banlieue de Buenos Aires.

Le tourisme en banlieue :

 

Tout guide étranger parle de Tigre, en effet, c’est la promenade « Phare » de tout visiteur décidant de passer une journée au vert et voulant en plus naviguer sur le Rio de la Plata. Donc c’est une excursion qui s’impose pour le voyageur passant au moins plus d’une semaine à Buenos Aires.

Les autres zones touristiques sont en banlieue nord, San Isidro, et à la rigueur San Fernando et Vicente Lopez. En zone sud : Quilmes, La Plata et certains coins de Lomas de Zamora. La zone Ouest est quant à elle très peu touristique, bien que certains coins de Merlo et d’Ituzaingo ne manquent pas de charme. Un peu plus loin à l’ouest (même nord ouest) la ville de Pilar.

 

Le transport est facile (mais il faut connaître), de très nombreuses lignes de banlieue (à prendre sans inquiétude mais uniquement avant la tombée de la nuit), de très nombreuses lignes de bus, mais il faut bien se renseigner avant, car elles sont très nombreuses et quelques fois ont des terminus différents (on parle de « Ramal »). Le soir, prendre uniquement les « Remis » (taxis sans compteur, on discute la course avant de s’y asseoir).

Si vous circuler en banlieue en voiture de location, méfiez vous des GPS, ils ne sont pas aussi intelligents qu’ils paraissent car ils vous feront passer dans des villas miserias. A partir de 22h, on ne s’arrête jamais au feu rouge (par sécurité) donc toujours ralentir aux croisement, car un feu vert pour vous, ne signifie plus feu rouge pour celui qui arrive perpendiculairement.

Les sujets déjà traités sur la banlieue :

En montage !

A lire dans le Petit Hergé :

- Région 1 : Buenos Aires, sa banlieue et ses alentours. (Avril 2011).

- Centre Commercial Mall Recoleta. (Mars 2011).

- Tourisme dans la province de Buenos Aires. (en montage).

- Buenos Aires, la ville des entrepreneurs. (Juillet 2010).

- Embouteillage à Buenos Aires et solutions. (Septembre 2010).

- A savoir avant de prendre un taxi. (Octobre 2009).

- La ville de Mar del Plata. (Septembre 2008).

- Les belles demeures de Mar del Plata. (Septembre 2008).

Photo : Musée des sciences naturelles de La Plata

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

23 octobre 2017

L'Euro est à

↓ 20,40 ARS

L'USD est à

↓ 17,10 ARS