Samedi 23 juin 2012 6 23 /06 /Juin /2012 18:00

Mise à jour : 23 juin 2012.

nullQuelques mètres en plus pour l'Aconcagua :

 

Voila qu’on découvre en cette année 2012, que l’Aconcagua a grandit ou plutôt que nous aurions pu oublier deux mètres et demi lors de la dernière étude effectuée en 1989.

Donc depuis début juin 2012, l’Aconcagua a une altitude de 6.964 mètre et 40 centimètres. Une petite vérification ce matin (23 juin 2012) pour m’apercevoir que sur certains articles de wikipedia, la correction fut faite, mais d’autres laissent encore l’ancienne altitude à 6962 mètres.

La question que tout le monde se pose est de savoir, si la différence vient du fait que le dernier calcul était erroné, ou si le Mont Aconcagua a réellement relevé la tête en quelques années pour grandir de 240 centimètres.

Photo : L'Aconcagua dans les Andes. A la limite entre l'Argentine et le Chili, mais le sommet est coté argentin (Photo).

null null

Photo : A Gauche : Le projet Sigma pour le calcul de l'altitude de l'Aconcagua en février 2011. A droite : Autre expedition en février 2012 (Photo).

nullNouvelle Technologie en place :

 

La Nouvelle technologie pour mesurer le relief de la terre a fait en effet apparaitre une différence bien plus importante de ce que l’on pouvait attendre. Maintenant, sachant qu’un train peut en cacher un autre, les professionnels des Universités de Rosario, du Cuyo et de San Juan associés avec une équipe danoise du DTU (Danmarks Teknoske Universitet), et un financement du National Imagery and Mapping Agency) émettent aussi l’hypothèse que les Andes grandissent aussi plus vite que prévu. Le déplacement naturel de la plaque laisse penser en effet qu’on peut continuer à s’attendre à un grandissement des Andes, mais delà à penser qu’en l’espace d’un peu plus de vingt ans, l’Aconcagua put grandir de 2 m 50 le pas est difficile à franchir.

Photo : L'expédition de l'IGN en février 2011 pour le placement des GPS sur l'Aconcagua (Photo)

null null

Photos : A droite, "l'inflation" de l'altitude de l'Aconcagua. 6.959 m en 1959, puis 6.960 dans les année 70, puis 6.962 en 1989, et puis 6.964 m en 2012 (Photo). A gauche, ancien panneau indicant une altitude de 6.959 m pour l'Aconcagua (Photo).

nullDifférence par rapport à 1989 :

 

L’Aconcagua a surement pu s’élever de quelques millimètres chaque année mais il est impossible de penser que cela puisse arriver à se calculer en mètres, c’est ce qu’affirme la titulaire en charge de cette étude, Maria Cristina Pacino de la Faculté d’Ingénieur rattachée à l’Université National de Rosario.

Ce résultat a été obtenu en plaçant il y a 5 ans (2007) une station GPS (La Station GPS Acon)  au sommet du mont, pour étudier le déplacement horizontal des plaques et non leurs altitudes. Les premiers doutes on été constatés en 2010, quand les relevés faisaient apparaitre une différence entre le niveau de la mer et ce qu’on appelle l’ellipsoïde (système mathématique se basant sur trois plan de symétrie, permettant justement d’avoir des repères sur un objet qui n’est pas plat….en l’occurrence la Terre).

Photo : Maria Crsotona Pacino en charge du projet de mesure de l'altitude de l'Aconcagua (Photo).

null

Carte : Chemin d'accès aux camps de base sur l'Aconcagua. Cliquez pour agrandir à 2048 x 1447 et voir les détails (Photo).

nullDernières vérifications :

 

Pour le moment officiellement l’Aconcagua a toujours une altitude de 6962 mètres, car pour valider les nouvelles mesures, il faut avoir l’accord de l’Instituto Geografico Nacional Argentino, qui donnera la position officielle en juillet prochain.

Depuis, pour vérifier les nouveaux calculs, on a envoyé un avion bourré d’appareils survoler la zone, qui avec radar, GPS et gravimètre vont en effet calculer la force de gravité, qui est un élément clef pour discerner la différence des résultats obtenus entre altitude par rapport au niveau de la mer, et surface ellipsoïde. Pour les curieux, cette science se nomme « aerogravimétrie ». Jusqu’à présent les calculs d’altitudes se faisait optiquement sur la base de triangulation. Le nouveau système de calcul avec la technologie nouvelle va surement apporter quelques rectifications dans les mois et années prochaines pour l’ensemble du relief de la Terre. C’est ainsi que l’on sait maintenant que l’Aconcagua se déplace vers l’ouest à raison de 2 centimètres par an, et se déplace verticalement sans soubresaut vers le haut et vers le bas lentement sans savoir encore si sur une longue période la tendance serait plus sur le grandissement ou le rapetissement. Voila donc du pain pour la planche, s’il faut recalculer à nouveau tous les sommets de notre planète !

Photo : Survol de l'Aconcagua (Photo).

A lire aussi dans le Petit Hergé :

- Les parcs naturels en Argentine : Il y a en Argentine 29 parcs naturels dépendants directement de la Nation, en effet il existe bien d'autres parcs (tout aussi connus) mais ayant un autre statut comme "parc provincial" ou "réserve naturelle" comme le Parque Provincial Aconcagua ou le Parque Provincial Ischigalasto (Vallée de la Lune)..... Au total en Argentine entre les parcs nationaux, provinciaux, réserves provinciales, réserves naturelles et réserves municipales ... on arrive à un chiffre de 600 à 700 sites naturels classés. Même 20 ans en Argentine ne vous donneront pas le temps d'aller tous les voir !

- La Géographie Argentine : L'Argentine se trouve dans l'hémisphère sud, bloqué entre l'Océan Atlantique et la cordillère des Andes. Entre le nord et le sud, près de 4.000 Km. Entre l'Est et l'Ouest un peu plus de 1.000 Km. A l'Ouest les montagnes et les Andes, à l'Est les plaines, la Pampa et la platitude de la Patagonie atlantique. Au niveau des Andes, à l'extrême sud des altitudes comprise entre 1.000 et 1.500m mais plus on monte vers le nord plus les sommets sont haut. L'Aconcagua au niveau de Mendoza atteint presque 7.000 m.

 

- Le Cuyo Argentin : Pays du vin et des bodegas, c'est aussi le royaume de l'Aconcagua avec ses sommets proches de 7000 m d'altitude, mais aussi de zones arides et désertiques comme la vallee de la Lune, bref une région très contrastée où tous les paysages sont présents. 3 provinces, Celle de Mendoza, de San Luis et de San juan. Des olives, du vin, des déserts et des oasis… terres de contraste et de grands espaces.

 

 

- La ville de Mendoza : La ville de Mendoza est la ville principale de l’ouest argentin et la capitale de la région du Cuyo. C’est un oasis de verdure arrosé par les rios Mendoza et Tunuyán dans un désert, capitale de la viticulture et aussi ville stratégique pour le franchissement des Andes sur l’axe Buenos Aires - Santiago de Chile. La ville de Mendoza n’est peuplée que de 121.000 habitants mais on a l’habitude d’englober dans la zone urbaine les cinq autres communes environnantes de Godoy Cruz, Guaymallén, Las Heras , Luján de Cuyo et de Maipu qui forment ensemble ce qui est dénommé comme le « Gran Mendoza ».
Par Le Petit Hergé - Publié dans : 03 - Actualité argentine - Communauté : Argentine pour tous !
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Cours parallèle du Peso Argentin

null

Cours Parallèle

Hergé

1 EUR = 17,00 ARS

 06/10/2014

--------------------

Cours Officiel

1 EUR = 10,70 ARS

--------------------

Le Parallèle est à  

+ 59%

que l'officiel

Recommander

D'autres articles :

 

Ville de Buenos Aires


 

Province de Misiones


 

Province de Formosa

 

 

Province de Entre Rios

 

 

La ville de Tucuman

 

 

La ville de Salta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 






























Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés