9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 16:00

Mise à jour : 09 juin 2011.

Gualeguaychú, à visiter aux alentours :

 

Seconde et dernière partie de l’article concernant les curiosités à connaître dans la ville de Gualeguaychú. Cette fois ci uniquement pour ceux qui possèdent une bicyclette ou une voiture pour aller explorer les alentours !

 

Premiere partie :

- Gualeguaychú : A visiter dans le centre.(Juin 2011).

 

Photo : La plage de Ñandubaysal.

Carte : Département de Gualeguaychu. Cliquez pour agrandir

A pied ou en bicyclette :

 

A) Le Musée ferroviaire : En étant de bons marcheurs, vous pouvez y aller, il se trouve à 1,30 Km au sud ouest de la PLaza San Martin. En face de l’ancienne station de train de Gualeguaychú. Dans le secteur du Corsodrome. Pas de musée proprement dit, mais plutôt un espace protégé sur la place même de l’ancienne gare. Une vielle locomotive à vapeur (La « 81 ») et un wagon restaurant. Le plus intéressant est de parler avec le gardien.

 

Photo : le Musée du train. Photo Petit Hergé (Juillet 2010)

 

B) Le Frigorífico Gualeguaychú : Au sud de la ville. Quand vous êtes au Corsodromo, vous pouvez encore vous y rendre à pied. (1,2 km du Corsodromo, ou 2,1 km au sud de la Plaza San Martin) Prenez l’avenida Parque vers le rio (est) sur 400 m et ensuite plein sud la calle Peron sur 1 km. Vous serez face à l’entrée principale des anciens frigorifiques. Ils sont fermés depuis 1988 et aujourd’hui tombent en ruine, mais la municipalité voudraient les rénover pour en faire un musée industriel, comme l’a fait la municipalité de Fray Bentos (en face en Uruguay) avec les anciens frigorifiques Liebig.

C) Le Monument aux Ancêtres (Monumentos a los Antepasados) : Toujour en zone sud de la ville. Un peu difficile à trouver à la sortie de la ville, demandez la Capilla de la Virgen del Rosario (ou Capilla Fundadora), vous le trouverez juste à coté. Il s’agit d’une pyramide dressée surmontée d’une croix  de Ñandubay pour marquer l’emplacement de la première fondation de la ville. Elle a été inaugurée en 1945. On peut y lire : « Cuna de Gualeguaychú, descanso de sus fundadores”. La chapelle « Fundadora » est dédiée à San José. La légende dit qu’en 1600, González Pérez de la Viña, attaqué par un taureau puis ensuite par une vipère à cet endroit précis, de nature superstitieuse demanda l’aide à Dieu. Il le remercia par la suite en levant une chapelle à San José.

Le reste est à voir uniquement si vous êtes motorisés :

D) Le Complejo Termal Almeida :

A l’est de la ville en prenant la route passant sur le pont métallique Mendez Casariego. 2 Km à la sortie du pont. Il y a 4 piscines avec des eaux à différentes températures. On peut s’y restaurer et dormir (hôtel et bungalow). C’est un établissement privé, donc payant !

E) Le Puente Viejo Gualeyán :

 

Au nord de la ville sur la RP20 (prendre avenida Rocamora puis Primera Junta vers le nord). A 5 km au nord de l’intersection de la calle 25 de Mayo de l’avenida Rocamora, vous trouverez un pont (qui n’a aucun intérêt en lui-même) mais le weekend, les pécheurs s’y donnent rendez vous pour tâter le poisson de l’Arroyo Gualeyán.

F) Reserve Naturelle de Las Piedras :

C’est un Parc Naturel classé en Réserva Natural Las Piedras par la province d’Entre Rios. Il se trouve au nord de la ville à 14 Km du centre de la ville. Pour s’y rendre : Prenez toujours la RP20 vers le nord à partir du centre de Gualeguaychú puis juste avant l’intersection avec la RN 14. (1 km avant) Sur votre droite, il y a une route de ripio que vous devez suivre sur presque 4 km, ensuite vous entrez dans une ancienne estancia qui aujourd’hui sert de centre d’accueil du parc. Le parc a une superficie de 312 hectares, appartient à la municipalité depuis 1989. Pour avoir plus de renseignements (en espagnol) : http://www.patrimonionatural.com/HTML/provincias/entrerios/laspiedras/descripcion.asp

Photo : Une bâtiment de l'estancia Las Piedras.

G) Le Balneario Ñandubaysal :

A 15 km de Gualeguaychú en prenant toujours le pont métallique plein est, sur les rives du Rio Uruguay, vous trouvez le Balneario, en fait « LA » plage de la ville qui se trouve aujourd’hui juste en face des cotes de pays voisin donc de l’usine à papier de Botnia. Le Balneario fait partie d’une estancia de 6.000 hectares. C’est privé, mais on peut y entrer puisqu’il y a de quoi se restaurer et le propriétaire en tire bénéfice. Très jolie à la belle saison. Une vraie plage mais sans vague car nous sommes au bord du rio !

Photo : Le Balneario.

H) Ermita de la Virgen del Valle :

A 30 km à l’ouest de Gualeguaychú, sur la RP16 juste au niveau d’un pont passant au dessus de l’arroyo Pehuajó, se trouve une petite chapelle. Il a chaque année un pèlerinage qui se fait en bicyclette à partir de la ville (ou à pied pour les plus fervents). La chapelle abrite la Patronne Nationale du Tourisme.

I) Pont International Libertador General San Martin :

A 25 km à vol d’oiseau, à 30 km par la route au nord est de la ville, le pont qui enjambe le Rio Uruguay et qui permet d’accéder au pays voisin. Fermé pendant plus de deux ans en raison du conflit avec l’Usine à papier, il est depuis mi 2010 ouvert de nouveau au trafic. Le poste frontière ainsi que le péage se trouvent sur la rive uruguayenne. Le pont est une très belle œuvre, long de 5.366 mètres, il fut inauguré le 18 septembre 1976. (En 2011, le tarif est de 20 Ars).

D’autres idées dans les alentours :

En voiture, plus de chose à voir dans un rayon de 50 km, quitte aussi à passer à Fray Bentos une journée en Uruguay (il faut 30 mn pour passer les formalités de douanes). Je conseille, d’octobre à mai. Attention en Janvier et février, noir de monde (la frontière est plus longue à passer), donc évitez, sauf si vous êtes venus spécialement pour le Carnaval.

Fray Bentos, peut être le début d’un circuit vers l’Uruguay ?

 

Photo : La Plaza Constitucion à Fray Bentos.  

Les autres articles sur Gualeguaychú :

 

- Gualeguaychú : Historique.(Juin 2011). 

- Gualeguaychú : Immigration européenne.(Juin 2011).

- Gualeguaychú : A visiter dans le centre.(Juin 2011).

- Gualeguaychú : L'Affaire Botnia. (en cours de montage).

 

Photo : Sur le port de Gualeguaychu en juillet 2010. Photo Petit Hergé.

A lire dans le Petit Hergé :

 

- La ville de Colón. (Juin 2011)

- La province de Entre Rios. (Novembre 2008).

- Le Nord Est Argentin. (Avril 2007).

- La calle Guemes à Mar del Plata. (Mai 2011).

- La banlieue de Buenos Aires. (Avril 2011).

- Le village de Tilcara.(Prov. Jujuy).(Juin 2010).

- La Ville de Mercedes.(Soriano-Uruguay).(Août 2010).

- La Renault Mini 4 en Uruguay. (Août 2010).

 

 

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Agustin 24/08/2015 08:46

Qué buen blog.Hermosa Gualeguaychú ,mi ciudad

lerma 02/07/2011 12:56



Une très belle province plus au nord a visiter très jolie aussi


 


A bientot et encore bravo pour ton site



Joelaindien 13/06/2011 09:45



un blog très intéressant!



Le Petit Hergé 01/07/2011 18:14



Merci !



Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 août 2017

L'Euro est à

↑ 20,65 ARS

L'USD est à

↑ 17,15 ARS