13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 00:00

Mise à jour : 13 décembre 2013.

nullCalle Florida axe principal de l'activité commercial de Buenos Aires :

La calle Florida a été le premier centre commercial de Buenos Aires. En effet si la Calle Defensa était dès l’époque coloniale l’axe commercial de boutiques alimentaires « Axe Centre – Faubourg du Sud (San Telmo) », la calle Florida, continuait l’axe commercial mais pour les biens manufacturés et de luxe entre « Axe Centre – Faubourg du Nord (Retiro) ». La calle Florida a donc entre Rivadavia et Cordoba sur 800 m aligné les plus belles boutiques de la ville entre 1750 et 1950.

Il serait même intéressant de faire la liste de toutes ces boutiques qui se sont succédé au fil de deux siècles puisqu’elles permettent de montrer les modes et les envies des porteños qui s’y sont bousculés pour y chercher leurs rêves au fil des générations !

Photo : En 1925, la cuadra des 100 de la calle Florida, en regardant vers le nord.

nullOuverture en 1878 de Oliva Y Schnabl :

Sur la cuadra des 100 de la calle Florida (angle Bartolome Mitre, ex Piedad) ou aujourd’hui s’élève le siège de la banque Boston (hum … je veux dire ICBC depuis 2013) s’élevait un petit bâtiment comprenant un simple étage sous lequel au rez de chaussée une boutique d’optique présentait ce qui pouvait exister de meilleur sur le marché. Le bâtiment tint bon jusqu’en 1920, où toute la cuadra fut démolie pour laisser place au percement de la avenida Diagonal Norte.

Monsieur Leopoldo Schnabl fonde en 1878, son premier magasin d’optique sur la calle Florida à cette adresse (Florida 99 -101). Sur la façade en bois on peut lire alors « Instituto Optico Oculistico, Oliva Y Schnabl ». Il devint vite la référence à Buenos Aires. Il vend tout ce qui touche de loin ou de prés à l’optique, lunettes, longues-vues, jumelles, Microscopes, mais aussi tout se qui touche à la physique, ustensiles de laboratoire, médecine, élément d’électricité (tout juste naissante). Il ouvre même assez rapidement une succursale à Montevideo.

En 1900, Leopoldo Schnabl passe la main à son fils Ricardo Rossi et à un de ses associés Adolfo Lutz, et la boutique change de nom en « Schnabl y Lutz » puis en 1905, on déménage la boutique de quelques mètres pour gagner de la surface au 171 de la calle Florida donc toujours sur la même cuadra et l’enseigne devient Lutz y Schulz.

Photo : Première et peut être seule photo à ma connaissance de la toute première boutique de Oliva y Schnabl sur Florida 99. (Photo de 1880). Cliquez sur la photo pour agrandir (Je recommande... toujours).

 null null

Photos : Des jumelles de théâtre de la Maison Oliva Y Schnabel, c'est à dire des premières années de la société, datant vraisembablement de 1880-1890. Cliquez pour agrandir (Je recommande).

nullLe palais Lutz Ferrando sur Florida 240 :

En 1912, les associés deviennent plus nombreux (Rodolfo Schulz, Esteban Ferrando, Guillermo Lutz et Louis Paillot),

, l’affaire grossit et ils décident tous de construire un immeuble de plusieurs niveaux pour enfin permettre d’offrir un choix toujours plus vaste au public. Une sorte de grand magasin de l’optique et de la science. Ce bâtiment est inauguré le 30 avril 1912 à une cuadra de là, sur Florida 240.

nullSix  étages entiers de produits scientifiques et optiques, certainement la plus grande surface de toute l’Amérique du sud dans ce domaine, enfin pour 1912 une section photographie est ouverte. Le magasin se nomme alors Lutz Ferrando (les deux principaux actionnaires). En 1931, les associés changent le capital et le magasin se transforme en Société anonyme. Les années 1930 et 1940 marquent certainement son heure de gloire, avec plus de 32 filiales dans le pays et l’Uruguay.

null null null

Photos : La tienda Lutz Ferrando dans les années 30-40. A gauche, photo nocturne de 1936. On reconnait l'enseigne à gauche, la paire de lunette lumineuse et l'horloge lumineuse. Sur la photo de droite, on reconnait la paire de lunettes et l'horloge. Au centre publicité des années 40. Cliquez sur les photos pour agrandir (je recommande).

nullLutz Ferrando existe encore :

La société et les magasins Lutz Ferrando existent toujours ! Ils sont maintenant spécialisés presque exclusivement en lunettes de vue et lunettes de soleil, offrant aussi quelques loupes, ou alors des baromètres et des thermomètres, mais le choix n’est plus aussi vaste que celui des années 40 ! La société s’est restreinte à seulement 5 succursales à Buenos Aires (Callao 1224, Paraguay 640, Santa Fe 1223, Pueyrredon 1689, et Rivadavia 6874) et quelques autres boutiques dans le reste du pays (Cordoba, etc…).

Le « temple » de la splendeur de la société de 1912 de Florida 240 est toujours debout et vous pouvez aller l’admirer, mais a changé de destination, aujourd’hui immeuble de bureaux, mais la façade est classée et donc intacte ! Allez la voir !

 

 null

Photo : Encore une photo de 1936. Toujours la même cuadra, celle de Florida 200. Entouré en jaune, l'enseigne de Lutz Ferrando avec ses lunettes. Entoure en rouge plus haut l'horloge.

nullL'autre siège de Montevideo :

Pour ceux qui sont à Montevideo, allez voir la prestigieuse succursale encore debout et même restaurée entre 2006 et 2008. C’est un immeuble de 1916 situé sur Sarandi 675 très proche de la plaza Independencia. Aujourd’hui les deux premiers niveaux (les plus beaux) abritent une librairie. A voir absolument puisqu'on peut y entrer !

Le siège de Montevideo est presque intact et offre un escalier monumental joignant le rez de chaussée au premier étage. Il est surmonté de vitraux.

Donc à voir absolument lors de votre passage à Montevideo.

La photo de gauche date de la fin des travaux de rénovation en février 2008. Celle ci dessous de juillet 2012.

null

null null null

 

Photos : A gauche un thermomètre de la Maison Optica Lutz Ferrando. Au centre la publicité du lancement des lunettes Cliper. A droite, une boussole Optica Lutz Ferrando et Compagnie SA. Cliquez sur les photos pour les agrandir (Je recommande).

A lire aussi dans le Petit Hergé :

      

Partager cet article

Published by Le Petit Hergé - dans 02 - Tourisme
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

26 juin 2017

L'Euro est à

↑ 18,25 ARS

L'USD est à

► 15,95 ARS