23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 16:02

Mise à jour : 23 juillet 2007

A la mémoire de Virginie Sylvie Le Gourriellec ( 1981-2007 )

Boycottez l'entreprise Via TAC

TAC, vous savez, la première entreprise de transport de passagers qui transforme ses bus en corbillards, a encore fait des siennes ! L'année 2006 avait une fois de plus révélé les talents de cette compagnie qui avait même du changer de nom, peut être pour montrer qu'elle avait changé de registre... nenni puisque TAC devenu VIA TAC continue de plus belle est a remporté l'année dernière la médaille du meilleur fournisseur auprès des pompes funèbres générales. Cette année 2007, VIA TAC se surpasse, déjà 5 accidents mortels au tableau d'honneur pour cette année. Le dernier ce mois ci, le 12 juillet dernier ( il y a 10 jours ) où la bienfaisante TAC a permis à 4 personnes de plus de rejoindre son palmares. Dont deux enfants de 3 et 7 ans ainsi qu'une francaise de 26 ans, Virginie Sylvie Gourriellec qui a eu la malchance de choisir "LA" mauvaise compagnie.

Une de ses amies m'a contacté ce matin de France pour m'en avertir.

Voici tout d'abord comme la presse annonce la nouvelle le 13 juillet 2007 : source : El santacruzeño du 13 juillet 2007.

Quatre victimes tragiques après un renversement
Hier matin à seulement 45 km de Güer Aike, sur la Ruta Nacional Nº 3, un bus de l'entreprise Via Tac s'est renversé. Il transportait 31 passagers et se dirigeait vers la ville de Rio Gallegos. Apparemment le bus s'est retourné sous l'action d'un coup de vent provocant le décès de 4 personnes dont deux enfants.
 
Les sirènes ont retenti très tôt ce matin lorsque les ambulances ont commencé les aller-retours vers l'hôpital régional. A seulement 45 km de Güer Aike, un bus de l'entreprise Via Tac de marque Mercedes Benz ( plaque FQS-150 ) conduit par Juan Pablo Villarreal transportait 31 passagers à Río Gallegos et apparemment pour des raisons climatiques le bus s'est renversé sur le talus de la Route Nationale 3.
D'apres les dires de quelques témoins du bus, tout arriva vers 08h15 du matin. Apres l'accident les passagers courraient en tout sens, d'autres restaient bloqué à leur siège et quelques autres étaient décédés. Certains automobilistes ont même transporté dans leurs vehicules des blessés avant l'arrivée des premiers secours. 3 personnes furent conduites à l'hopital de Piedra Buena et 18 autres reçurent les premiers soins dans l'hôpital Régional de Rio Gallegos.
Les ambulances de l'UDEM, de l'Hospital Regional, de l'entreprise Chevron et des services des pompiers ont pendant la matinée évacué tous les blessés.
 

TRISTE BILAN

Pendant que les premiers blessés étaient évacués, les policiers ont dégagé les corps de 4 personnes décédés : Stella Maris Álvarez agée de 40 ans originaire de la provincia de Tierra del Fuego et de Virginie Sylvie Gourriellec de 26 ans de nationalité française. Il y avait aussi deux enfants, un de 7 ans (Aarón Catricura) originaire de la localité de El Calafate et un autre de 3 ans (Santino Pérez) de Rio Gallegos.
Les corps de ces personnes furent placés dans des housses noires et transportés dans l'Unidad de Traslados Especiales de la morgue judicial de Rio Gallegos où a été procédé une autopsie, les corps ont ensuite été remis à leurs familles pour ce qui est des resortissants argentins alors que le corps de la ressortissante française fut conservé pendant que les autorités francaises de l'ambassade s'occupaient des formalités de rapatriement.
 
Au total 18 personnes furent prises en charges à l'Hospital Regional, cet après midi ne restaient seulement que 4 personnes dont une femme en thérapie intensive et deux enfants avec fracture du fémur. Deux autres femmes agées restaient aussi à l'hopital en observation.

 

 

Le Via TAC du 12 juillet 2007

Puis le 17 juillet on apprend que :

Julio Muñoz, director Provincial de Transporte : "en ningún momento dije que el chofer de la unidad de Vía Tac, que sufrió el accidente el pasado 12 de julio, se haya dormido", estas declaraciones, agregó "fueron denuncias de una pasajera y vertidas a medios de comunicación".
Finalmente, resaltó que "lo que sí dije es que el día 13 de junio se les había advertido de la obligatoriedad del uso de cadenas y que al llegar al lugar del accidente, el vehículo no contaba con las cadenas puestas",

Le chauffeur du bus VIA TAC s'était il endormi ( comme souvent ?) comme le disent certains passagers, on ne sait pas, en tout cas, le bus n'avait pas mis ses chaines ni de pneux cloutés ( obligatoire depuis le 13 juin...neige et surtout route verglacée ).

 

La réputation de Via Tac n'est plus à refaire, j'avais déjà écrit sur le site de Voyage Forum un post datant du 09 juillet 2005 appelant à boycotter Via Tac entre autre. voir :

" Argentine : évitez la Société TAC Omnibus " sur : http://voyageforum.com/voyage/argentine_evitez_societe_tac_omnibus_D258612/

Partager cet article

Published by Hergé - dans 3A - Bouger
commenter cet article

commentaires

Se loger à Buenos Aires

 

Vous cherchez à vous loger à Buenos Aires ?

Contactez moi :

petitherge@hotmail.com

Pour Trouver Un Article Dans Le Petit Hergé Argentine

Cours du Peso Argentin

31 mai 2017

L'euro est à

► 17,95 ARS

L'usd est à

► 15,90 ARS